LE CYCLE RIT

15 mai 2021

400 vélos de légende

 

 

 

 

400 vélos

 

Pour découvrir l’histoire passionnante de la bicyclette de ses origines à nos jours.

 

 

 

Posté par mastercycle à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mai 2021

belles bêtes

Belles bêtes

Posté par mastercycle à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2021

Portes ouvertes Ô Gravel !

 

gravel022019 (11)

 

 

Et si, grâce au vélo, nous (re)trouvions des chemins de traverse pour chercher des lieux insolites, de jolis coins de verdure, même aux portes des grandes agglomération … C’est ce que vous propose Ô Gravel à travers ses randonnées et raids, à vous de choisir à quel rythme vous vous y engagerez …

Nous vous proposons de nous retrouver le dimanche 6 juin pour nos portes ouvertes avec 2 sorties au choix le long de la Garonne :

- Le matin, première sortie d’une trentaine de kilomètres le long des deux rives de la Garonne entre Toulouse, Blagnac, Beauzelle, Seilh, Gagnac-sur-Garonne, Fenouillet. Du plaisir et du dépaysement garanti sur des chemins, des sous-bois, des pistes, un peu de goudron et très peu de dénivelé, sortie « familiale » par excellence, très bonne première expérience de ce type de randonnée !

- L’après-midi, un circuit plus physique d’une soixantaine de kilomètres, cette fois en remontant la Garonne jusqu’à Roques-sur-Garonne pour rallier ensuite l’Ariège et les coteaux du Lauragais sous Clermont-le-Fort et poursuivre par les coteaux jusqu’à Pech-David pour retrouver la Garonne au niveau de l’Île du Ramier.

Ceux qui le souhaitent pourront participer aux deux sorties, un lieu de pique-nique sera fixé.

Ces deux sorties nous permettront d’échanger sur les pratiques, les envies et vous donneront peut-être envie de rejoindre l’aventure Ô Gravel …

Merci de me contacter si vous êtes intéressés par ces rendez-vous, je vous enverrai quelques jours avant la sortie les heures, les lieux de rendez-vous et la trace de l’après-midi.

Ô Gravellement !

Thierry

Ô Gravel ! est sur Strava, Komoot, VisuGPX, Facebook, Instagram

 

 

19tourtoulouseG (7)

 

 

 

 

19tourtoulouseG (8)

 

 

 

 

 

19tourtoulouseG (11)

 

 

 

 

19tourtoulouseG (19)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

berges (1)

 

 

 

 

 

 

gravel022019 (10)

 

 

 

 

 

gravel022019 (13)

 

 

 

 

Save 30102020 (4)

 

 

 

 

tlsetouris (19)

 

Posté par mastercycle à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2021

 

 

09:41, le vendredi 7 mai 2021 Cépet, Haute-Garonne

VTT à l’école, et un peu plus loin / And in english …

Sortie sur la journée entre vallée du Girou et vallée de l’Hers, empruntant des chemins ruraux, des pistes, de jolis sentiers dans les bois, quelques portions bitumées et des cyclables.

Une bonne averse a tenté de saper le moral du groupe en début de parcours, sans succès. Les quelques gouttes tombés la nuit dernière et ce matin ont quand même rendu certains passages plus difficiles …
La performance n’est pas l’objectif premier de ce genre de sortie : elle fait suite aux ateliers menés en classe et amène chacun à progresser encore dans sa pratique.
Malgré tout, certains passages sont techniques, il y a du relief, cela pousse chacun à se dépasser … La performance est donc là, bravo les enfants !

Un grand merci aux adultes agréés qui ont accompagné et aidé à l’encadrement de la sortie, sans eux ce genre d’activité ne pourrait être mise en œuvre : Cédric, Emmanuelle, Jean-Pierre, Jérôme, Lionel, Pascal (qui a pu encore aujourd’hui profiter des quelques flaques présentes), Sébastien et Tarek.
Un grand merci aussi à Fabrice et Jojo qui ont assuré l’intendance et la logistique voiture.
Ils ont tous été à la fois très disponibles et très « pro » …

https://edu1d.ac-toulouse.fr/blogs31/prim-de-paule-cepet/2021/05/07/vtt-un-peu-plus-loin-de-lecole/

Day trip between the Girou valley and the Hers valley, taking country lanes, tracks, pretty trails in the woods, a few asphalt sections and cycle paths.

A good downpour tried to undermine the morale of the group at the start of the course, without success. The few drops that fell last night and this morning still made some passages more difficult ...
Performance is not the primary objective of this kind of outing : it follows the workshops conducted in class and leads everyone to further progress in their practice. Despite everything, some passages are technical, there is relief, it pushes everyone to surpass themselves ... The performance is there, well done children !

A big thank you to the approved adults who accompanied and helped with the supervision of the outing, without them this kind of activity could not be implemented : Cédric, Emmanuelle, Jean-Pierre, Jérôme, Lionel, Pascal (who could still today take advantage of the few puddles present), Sébastien and Tarek. A big thank you also to Fabrice and Jojo who took care of the stewardship and the car logistics.
They were all both very available and very "pro" ...

 

 

2021VTTHers (9)

 

 

 

 

2021VTTHers (18)

 

 

 

 

 

2021VTTHers (29)

 

 

 

 

2021VTTHers (63)

 

 

 

 

2021VTTHers (69)

 

 

 

 

 

 

 

2021VTTHers (92)

 

 

 

 

 

2021VTTHers (97)

 

 

 

 

 

2021VTTHers (98)

 

 

 

 

 

2021VTTHers (101)

 

 

 

 

2021VTTHers (106)

 

 

 

2021VTTHers (132)

 

 

 

 

2021VTTHers (136)

 

 

 

 

2021VTTHers (140)

 

 

 

 

2021VTTHers (145)

 

 

 

 

2021VTTHers (153)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:44, le jeudi 6 mai 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour

Quand je pars assez tôt le matin, la circulation est plus fluide mais malgré tout il vaut mieux me dérouter à Labastide-Saint-Sernin pour rallier la Cahuzière et le Chemin du parc en Gravel.
Petit vent d’est ce soir, comme il était tard, j’ai suivi le D20, j’espérais trouver un engin agricole pour bénéficier de l’aspiration comme vendredi dernier, en vain …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:36, le mercredi 5 mai 2021 Cépet, Haute-Garonne

« Pour de vrai », flaques –In english too

Première sortie « pour de vrai » pour les élèves de CM1 de Cépet ce matin vers Gargas par des chemins ruraux, des chemins herbeux et de petites routes pour vérifier le comportement de chacun sur le vélo et la maîtrise de la conduite.

Bilan très positif ! Ils sommes prêts pour la sortie journée de vendredi.

Les terrains ont bien séché depuis le week-end dernier, quelques flaques étaient présentes … Deux méthodes dans ce cas :
- La méthode du maître : « Je n’aime pas trop la gadoue, donc je passe à côté si je peux … ».
- La méthode « à Pascal » : « J’adore quand ça gicle de tous côtés, je passe en plein milieu. »
À vous de choisir quelle méthode vous préférez (Pascal nous a confié qu’il avait un très gros lave-linge, vous pourrez éventuellement le contacter si besoin …).

Merci Cédric, Jean-Pierre, Marie-Amélie, Muriel et Pascal pour l’encadrement très « pro ».

Attention : nous sommes passés sur un chemin privé, nous avons demandé l'autorisation ...

“For real", puddles

First outing "for real" for CM1 pupils from Cépet this morning to Gargas via rural paths, grassy paths and small roads to check the behavior of each on the bike and control of driving.

Very positive assessment! They are ready for the day out on Friday.

The land has dried out well since last weekend, a few puddles were present ... Two methods in this case :
- The teatcher's method: " I don't like slush too much, so I miss it if I can…".
- The Pascal’s method: " I love it when it squirts on all sides, I go right in the middle. "
It's up to you to choose which method you prefer (Pascal told us that he has a very large washing machine, you can possibly contact him if necessary ...).

Thank you Cédric, Jean-Pierre, Marie-Amélie, Muriel and Pascal for the very "pro" guidance.

 

 

gargas2021 (4)

 

 

 

 

gargas2021 (9)

 

 

 

 

gargas2021 (15)

 

 

 

 

 

gargas2021 (19)

 

 

 

 

gargas2021 (26)

 

 

 

 

 

 

gargas2021 (30)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 4 mai 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour – Il l’a fait !

Je râle souvent (et à juste titre, si, si) à cause des incivilités dont je suis victime sur mon vélo lors de mes déplacements à vélo pour me rendre à mon bureau …

Pause musicale avec Monsieur Georges Brassens …

Pour me rendre à mon bureau
J'avais acheté une auto
Une jolie traction avant
Qui filait comme le vent
C'était en juillet trente-neuf
Je me gonflais comme un bœuf
Dans ma fierté de bourgeois
D'avoir une voiture à moi
Mais vint septembre, et je pars pour la guerre
Dix mois plus tard, en revenant
Réquisition de ma onze chevaux légère
« Streng verboten »
Provisoirement

(…)

Mais pour me rendre à mon bureau
Alors j'achète un vélo
Un très joli tout nickelé
Avec une chaîne et deux clefs
Monté sur des pneus tous neufs
Je me gonflais comme un bœuf
Dans ma fierté de bourgeois
D'avoir un vélo à moi
J'en ai eu tour à tour une douzaine
On m' les volait périodiquement
Comme chacun d'eux valait l' prix d'une Citroën
Je fus ruiné très rapidement

(…)

Je vais apprendre demain
A me tenir sur les mains
J'irai pas très vite, bien sûr
Mais j'userai plus mes chaussures
Je verrai le monde de bas en haut
C'est peut-être plus rigolo
J'y perdrai rien par surcroît
Il est pas drôle à l'endroit
Pour peu que sur le trottoir, j'aie la chance
De mettre la main en plein dedans
En plein dedans de la chose que je pense
Je serai l'homme le plus content

Ça me portera bonheur
Et ça me donnera du cœur
Pour attendre patiemment
Ma future traction avant

Fin de la pause …

Je ne manque pas non plus de rendre compte des actes sympas : exemple ce matin avec ce(cette) conducteur(trice) qui a patienté derrière moi le temps que la visibilité soit bonne pour me doubler ou ce soir ces deux véhicules qui se sont arrêtés sur un carrefour de 3 routes, j’avais la priorité sur les deux mais au moins des deux aurait pu se dire « J’ai le temps, Je passe ! ». Merci donc !

Il(elle) l’a fait ! Bel exemple ce matin de bêtise totale : il y avait de la visibilité, une voiture arrivait en face, il est déjà arrivé qu’une voiture arrivant par derrière accélère à ce moment-là pour me doubler et passer façon queue de poisson. Ce matin, la voiture était derrière et m’a doublé sans accélérer, tranquillement, nous sommes passés donc à 3 sur la route, sans les 1,50 m bien sûr, sans les 1 m en fait, sans les 0,50 … Je n’ai quand pas fini dans le fossé … Et je préfèrerais ne pas y finir …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:13, le dimanche 2 mai 2021 Cépet, Haute-Garonne

Reconnaissance et balisage des sorties VTT avec les gamins – Also in english

 

Ce matin, reconnaissance et balisage (marquage au sol) des deux premiers circuits que je vais proposer à mes élèves de CM1 la semaine prochaine : une sortie matinée vers Gargas pour appliquer les règles données par le maître en matière de circulation routière ou sur chemin (nous n’empruntons que quelques portions bitumées, dans des quartiers ou sur de toutes petites portions de petites routes qui seront très peu fréquentées à l’heure où on y passera), mettre en pratique les habiletés travaillées lors des ateliers à l’école, puis la première sortie journée entre Girou et Hers.
Merci Jérôme, Ludovic, Muriel, Pascal et Sébastien.
Ne récupérez pas la trace telle quelle, il y a un passage privé, autorisé uniquement pour ces sorties école.

Recognition and marking of the MTB outings with the kids

This morning, recognition and marking (on the ground) of the first two circuits that I will propose to my CM1 pupils next week : a morning outing to Gargas to apply the rules given by the teacher regarding road traffic or on paths (we only use a few asphalt sections, in neighbourhoods or on very small sections of small roads that will be very little used at the time we go by), to put into practice the skills worked on during the workshops at school, and then the first day outing between the Girou and Hers.
Thank you Jérôme, Ludovic, Muriel, Pascal and Sébastien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 30 avril 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour, tour à côté de l’école, record, aspiration

Cela avait pourtant si bien commencé … Départ tranquille ce matin, très peu de circulation, pas de gouttes … Et malgré cela, record : 4 abruti(e)s en voiture …

Tour autour de l’école : j’ai attaqué lundi avec mes élèves le cycle VTT à l’école, à côté et plus loin. Nous avons fait ce matin notre première sortie « en condition » dans le quartier voisin (comment se comporter en vélo sur la route ?) et le bois (les premiers sentiers VTT avec un petit peu de technique en descente et montées avec des marches naturelles et des racines). Mercredi prochain, sortie d’une bonne dizaine de kilomètres, puis vendredi sortie journée plus longue, la classe verte début juin et le 18 juin une deuxième sortie journée.

Aspiration : j’ai roulé ce soir une bonne portion de la D20 (je suis parti tard, passé 19h30 il n’y a pas grand monde sur la route) en aspiration collé derrière un tracteur qui envoyait bien, 41/42 km/h sans forcer (il y avait un petit vent d’est, ça a été efficace), le pied !

Demain, reconnaissance et balisage du circuit de vendredi prochain avec quelques adultes qui vont accompagner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le mardi 27 avril 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour – Just do it (also in english)

Trajet pour aller au travail du jour : sur route (il a plu ces derniers jours), peu de circulation ce matin, quelques gouttes, toujours aussi secure le soir par les crêtes …

Just do it : j’ai souvent vanté les mérites du vélo-boulot, que ce soit pour les poumons, les muscles, la tête, la planète et notre empreinte carbone.
J’avais déjà fait quelques trajets en vélo pour aller travailler il y a bien 20 ans, ce qui manquait et qui pour moi est une des conditions indispensables au vélotaffing était une douche.
Je m’y suis remis sérieusement il y a 4 ans et m’y tiens vraiment depuis 2 ans avec en moyenne au moins 2 trajets par semaine. Je peux le faire car mon trajet dure une bonne trentaine de minutes, plus serait contraignant question horaires.
Et le soir, c’est vraiment bon pour la tête, une sorte de sas de décompression très agréable …

Today's commute to work: on the road (it's been raining for the last few days), little traffic this morning, a few drops, always so secure in the evening over the ridges...

Just do it : I've often praised the merits of cycling to work, whether it's for the lungs, the muscles, the head, the planet and our carbon footprint.
I had already done some cycling to work well over 20 years ago, what was missing and which for me is one of the prerequisites for cycling to work was a shower.
I got back into it seriously 4 years ago and have really stuck to it for the last 2 years with an average of at least 2 trips a week. I can do it because my commute lasts a good 30 minutes, more would be restrictive in terms of schedules..
And in the evening, it's really good for the head, a sort of very pleasant decompression chamber...

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

Posté par mastercycle à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2021

Le Chameau véloce danse le reggae en Jamaïque

 

 

 

 

 

De Port Royal à Discovery Bay, de Mandeville à Kingston, suivant les traces de Christophe Colomb, du pirate Henry Morgan, de James Bond et d’Ursula Andress, le chameau véloce a sillonné la Jamaïque sur son vélo. Plages de sable fin, eaux turquoises, vagues énormes s’écrasant sur la barrière corallienne : la Jamaïque est un joyau parmi toutes les îles des Caraïbes. Les Blue Mountains sont un peu escarpées pour un chameau véloce bien chargé, mais la végétation luxuriante y est un enchantement. Et, par-dessus tout, la musique, le reggae omniprésent, nuit et jour, au point de faire danser – qui l’eut crû ? – le chameau véloce! Commentaire de l'éditeur.


Editeur: Editions Slatkine
Auteur: Laurent Moutinot
Année de parution: octobre 2020

 

 

 

Posté par mastercycle à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 avril 2021

19leutour (9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2019oltour (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 13 (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (1)

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-16 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

190119 (12) 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avril 2003 (8)

Posté par mastercycle à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2021

À vot’ bon cœur !

 

Vous voulez aider Ô Gravel ! à prendre son envol, vous voulez adhérer, vous voulez aider, participer activement, partager, c’est ici !

 

G161119 (2)

 

 

Ô Gravel ! est un association loi 1901, non lucrative, sa vélosophie c’est partager, profiter des jolis coins de nature qui ne manquent pas autour de Toulouse (et pas loin, ou un peu plus), se balader en vélo sans chrono, qu’on soit fille ou garçon, qu’on soit novice ou expérimenté (même si l’attrait de la longue est aussi dans notre ADN).

Faire vivre une association demande un budget certain, notamment pour l’assurance association dont les membres peuvent profiter.

Nous vous proposons 3 participations pour 2021 :

- Pour les sympathisants : 10 € minimum, nous vous offrons la carte sympathisant, un autocollant, l’invitation à 3 sorties gratuites labellisées Ô Gravel !

- Pour les membres : 20 €, nous vous offrons la carte membre, un autocollant, l’invitation à toutes les sorties gratuites labellisées Ô Gravel ! (entre 5 et 8 dans l’année civile, moins donc pour 2021 bien entamée).

 - Pour les membres « Gold » (chez Ô Gravel ! aussi, on peut faire dans le doré, même si nous privilégions l’humain avant tout) : 32 €, nous vous offrons la carte membre, un autocollant, un écusson, l’invitation à toutes les sorties gratuites labellisées Ô Gravel, la gratuité sur le Houblon ride (hors repas).

 

 

Vous pouvez régler directement par le net, ici :

https://www.helloasso.com/associations/o-gravel/evenements/o-gravel

ou par chèque à l’ordre de Ô Gravel ! et par courrier à :

                Association Ô Gravel !

                5 Impasse Louis JOUVET

                31380 GARIDECH

 

Pour les membres et membres Gold, un certificat médical de moins de 3 mois de non contre-indication à la pratique du cyclisme hors compétition sous toutes ses formes, y compris le cyclisme d’endurance, est demandé pour valider votre inscription.

 

Vous pouvez télécharger ici :

- la fiche de renseignement à nous envoyer avec votre certificat médical et votre règlement,

https://ahp.li/4c67441e68cf31cd1e64.pdf

 

- les statuts de l’Association,

https://ahp.li/00232133881519238327.pdf

 

- le règlement intérieur de l’Association

https://ahp.li/f288be2e4f49f823e1c1.pdf

 

- et la charte des pratiquants Ô Gravel !

https://ahp.li/e084a37c60feef7d23ff.pdf

 

Merci et à très bientôt pour un premier rendez-vous officiel Ô Gravel !

 

 

Posté par mastercycle à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2021

Affinage – Convivialité – Courtoisie

Beaucoup de bonnes choses ont besoin de temps pour se bonifier (j’en suis le parfait exemple même si ça dure depuis 53 ans et que je n’ai pas fini), c’est valable aussi pour les préparations de circuit.

Sortie du jour en bonne compagnie avec Christophe (H., je roule avec plusieurs Christophe), trailer et « jeune » (récent) pratiquant vélo et Gravel. Le monsieur a la caisse, il a emmagasiné ça avec le trail sans doute et a une belle progression déjà sur son superbe GIRS RNR.

 

2021 24 reco (1)

 

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (2)

 

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (3)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (4)

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (6)

 

 

 

Affinage : nième sortie sur mes terrains de proximité de prédilection pour préparer le Ô Gravel Houblon Ride du 4 septembre. Les inscriptions vont ouvrir d’ici début juin, retenez déjà la date, les inscriptions seront limitées, non pas pour faire monter la demande (nous sommes une association loi 1901 à but non lucratif), ni pour faire du clientélisme ou de l’élitisme (ce n’est pas dans notre ADN), mais simplement parce que nous avons envie de proposer un joli évènement avec un certain esprit loin des manifestations de masse …

Sujet du jour dans l’esprit des inventaires que j’ai dressés récemment pour trouver les plus jolis chemins à proposer pour notre évènement de septembre.

 

 

WhatsApp Image 2021-04-23 at 20

 

 

 

 

 

 

WhatsApp Image 2021-04-23 at 20

 

(photos de Christophe)

 

 

 

2021 24 reco (12)

 

 

 

 

2021 24 reco (13)

 

 

 

 

2021 24 reco (14)

 

 

Les terrains sont variés, tant par leur topologie que par la végétation ou les sols : quelques bons coups-de-cul, de la piste, du sous-bois, du single (si si), du « Mais t’es sûr que la trace passe là dans ce champ ? » (oui oui), du chemin agricole, du gravier, un peu de caillasse, un peu de goudron pour faire quelques liaisons (notamment sur le 100 km qui en fera 102, juste avant le point repas et juste après sur la digestion).

Les 60 et 100 km sont prêts, nous affinerons encore d’ici septembre. Le 40 est encore en gestation pour réduire la portion commune entre l’aller et le retour, mais ce sera compliqué …

 

2021 24 reco (15)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (16)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (18)

 

 

 

 

2021 24 reco (19)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (20)

 

 

 

 

 

Convivialité : la pandémie ne va pas changer nos façons de consommer ou d’hyper-consommer même si les producteurs locaux et les filières courtes ont je crois été mis en lumière, c’est très bien. Par contre la pandémie a amené de nombreux randonneurs sur nos chemins, pour moi c’est très bien car cela poussera les collectivités à si besoin davantage encore mettre en valeur nos sentiers de randonnées. Et cette fréquentation donne envie aux gens de profiter de la nature donc les amène aussi à respecter ces jolis coins de verdure aux portes des agglomérations, et donc de les protéger. Je croise de plus en plus de randonneurs, de pratiquants et toujours de façon conviviale. Par contre, je ralentis et m’arrête si besoin pour laisser le piéton ou le cavalier. C’est à celui qui va le plus vite de faire attention à l’autre.

 

2021 24 reco (21)

 

 

 

2021 24 reco (22)

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (23)

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (24)

 

 

 

 

2021 24 reco (25)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (27)

 

 

 

 

Courtoisie : de la même façon, je salue les gens devant leurs maisons en bord de chemins, je peux m’arrêter pour discuter un instant. Cet après-midi, je me suis arrêté du côté d’Azas pour discuter avec le propriétaire d’En Amat qui est aussi agriculteur et qui entretient le chemin en bord de pré le long du ruisseau de Sieurac. Un incontournable ce chemin : il débute dans un pré (« T’es sûr sur ça passe là ?), une traversée d’un bosquet façon tunnel puis dans un vallon et enfin borde un joli étang (le monsieur a installé des bancs, on peut s’y arrêter) avant d’attaquer une belle montée qui revient sur les crêtes. Le monsieur était très content que je me sois arrêté, je me suis présenté et l’ai averti que le 4 septembre il y aura (j’espère) du passage là. Merci monsieur !

 

Rendez-vous donc bientôt pour le(s) Ô Gravel Houblon Ride(s) …

 

 

 

2021 24 reco (28)

 

 

 

 

 

 

2021 24 reco (29)

 

 

 

 

 

2021 24 reco (31)

 

 

Posté par mastercycle à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2021

 

 

17:38, le mercredi 21 avril 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse / Marauding, also in english

Merci Lila, Lola, Roxane et Arthur pour les 17 repas offerts ce soir : des croque-monsieur, des pâtes avec bolognaise maison, des crêpes, des pâtes carbonara, des biscuits au chocolat, taboulé de riz libanais, fiadone, compotes, jus de fruits, et des petits mots accompagnant qui sont toujours appréciés.
J’ai livré en 4 endroits : du côté du Faubourg Bonnefoy, de la Côte Pavée, du Capitole et de la Prairie des Filtres. Les beaux jours arrivent mais les besoins sont toujours là …

Thank you Lila, Lola, Roxane and Arthur for the 17 meals offered tonight: croque-monsieur, pasta with homemade bolognese, pancakes, carbonara pasta, chocolate cookies, Lebanese rice tabbouleh, fiadone, compotes, juice fruits, and accompanying little words that are always appreciated. I delivered in 4 places: near the Faubourg Bonnefoy, the Côte Pavée, the Capitole and the Prairie des Filters. The beautiful days are coming but the needs are still there ...

 

2021-04-21 (1)

 

 

 

 

 

2021-04-21 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4:32, le vendredi 16 avril 2021 L'Union, Haute-Garonne

VTT urbain avec Bastien et Yogann, pépites, maraude #PourEuxToulouse

Bastien et Yogann voulaient faire des escaliers et quelques bosses, tout ça à moins de 10 km de chaque domicile … Rendez-vous donc à L’Union pour les escaliers autour de la Mairie (et dessous puisqu’un escalier passe dessous, on a l’impression qu’il traverse le bâtiment) et le long du piétonnier qui mène à la Grande halle. Nous avons ensuite poussé jusqu’au Lac de L’Union par des piétonniers pour rejoindre le champ de bosses près de la Sausse.
Nous ensuite monté sur Saint-Jean par le très joli sentier du ruisseau de Flotis (sentier balisé). Je voulais leur montrer le superbe single du Bois de Preissac (une pépite !) et les sentiers du vallon de Pichounelle entre Saint-Geniès et L’Union (des pépites, et deux vrais même courts singles de descente).

Nous avons poursuivi avec Bastien avec une maraude pour #PourEuxToulouse sur la ville. Merci Roxane et Marie pour les 6 repas !

 

 

2021-04-16 (1)

 

 

 

 

2021-04-16 (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:01, le samedi 10 avril 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse avec Bastien

10 repas livrés ce soir. Merci Lukaszz, Julie, Hugo, Pauline, Pethuel, Orianne. Les repas sont toujours appréciés, les petits mots qui les accompagnent font aussi visiblement chaud au cœur.

 

 

2021-04-10 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:55, le vendredi 9 avril 2021 Garidech, Haute-Garonne

Bike to work

Vélotaf du jour, retour « classique » par les routes des crêtes, quelques gouttes commençant à tomber …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:22, le jeudi 8 avril 2021 Garidech, Haute-Garonne

Balade avec Bastien le long du Girou et hors-piste

Les bords du Girou sont très agréables entre Garidech, Gragnague, Saint-Marcel-Paulel et Verfeil, un peu plus de 8 km de chemin avec vue sur le château de Riquet, qui permettent ensuite de partir vers le Lac de la Balerme ou de basculer sur les coteaux vers Lavalette, Mons, etc.
Au retour, petit détour par un sentier à travers champs, puis à travers bois, puis le long d’un champ, c’est sympa le hors-piste !

2021-04-08 (1)

 

 

 

 

2021-04-08 (2)

 

 

 

 

2021-04-08 (3)

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

Posté par mastercycle à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2021

Idée reçue : « Time is money ! »

Le temps c’est de l’argent … Nos sociétés occidentales vivent à des rythmes effrénés, notre vie est pressée, à très haut débit, et nous imposons ça à nos enfants …

 

sablier

Depuis que je fais régulièrement des longues ou très longues en vélo, sur les routes, chemins ou en tout-terrain, cet impératif du temps qui s’égrène, du « Il faut que je rentre à telle heure ! » (tu n'es encore parti que tu dois déjà être rentré, course contre le temps ...) n’a pas de prise.
Bien sûr, il m’arrive de faire une plus courte car il y a des choses à faire et le temps libre n’est pas extensible (on a d’ailleurs parfois l’impression qu’il passe plus vite …).
C'est d'ailleurs aussi pourquoi je roule parfois de nuit, façon de rallonger le temps ...

Je pars et je roule, je prends mon appareil photo, je profite. Je flâne même, même si dans ma pratique sportive, je me tiens à une certaine moyenne, la performance est là mais elle ne prend pas le dessus sur la qualité du moment vécu. De temps en temps, on a envie d’affoler le chrono (pour ma part de le titiller un peu), mais quelle tranquillité dans mon esprit quand je roule sans me poser de question quant au temps qui passe.
Tous ceux qui pratiquent le bike-packing témoignent de cela : sur le vélo, le temps ne s’écoule pas de la même façon, on prend le temps, on a le temps ! Tout simplement car la moyenne horaire sur un vélo oblige à relativiser cette notion d’immédiateté, de besoin de faire-vite qui peut nous animer et nous presser dans notre vie professionnelle ou quotidienne.

time-2676366_960_720


Et pourtant, on voit de nombreuses expériences dans le monde économique, dans le monde du travail, où on permet aux gens d’organiser leur temps, de se ménager du temps libre pour profiter, et le travail se fait aussi bien …

Prendre son temps, perdre du temps, le temps c’est de l’argent, en temps utile, le temps qui presse, tuer le temps, au plus clair de son temps, que d’expressions autour de cette notion qui en fait nous dépasse : le temps passe, il tourne, nous laisserons un jour la place, nous passerons notre tour et il continuera de tourner …

D’où l’importance de se ménager des moments où le temps n’a pas de prise ou en tout cas ne nous presse pas … Une façon d'arrêter le temps ...

 

Alaric19 (14)

 

Posté par mastercycle à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2021

Elle s'appelle Ruby

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne touchez pas au voyage à vélo, vous risqueriez d'y prendre goût ! Lorsqu'il vous attrape, il ne vous lâche plus ! Il vous bouleverse ! Il vous questionne ! Il vous renverse et il ébranle vos certitudes ! Plus qu'un récit de voyages à vélo, ce livre est l'histoire d une reconstruction. Une jeune femme, avec qui la vie n a pas été des plus tendres, décide un jour d'enfourcher un tandem avec son homme. Au fil des kilomètres parcourus et des pays traversés, elle panse petit à petit ses blessures. L'amour indéfectible de son compagnon, devenu depuis son mari ; ainsi que les innombrables leçons délivrées par deux voyages successifs en tandem lui permettent d'avancer et d'apprendre. Embarquez avec eux dans un voyage au long cours et suivez cette chronique de couple hors du commun. Bonne route ! Commentaires de l'éditeur.


Editeur: Editions Melibee
Auteur: Olivia Chaloin
Année de parution: décembre 2015

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2021

Inventaire Ô Gravel dans l’isochrone – Annexes 1

Premières annexes à l’inventaire Ô Gravel dans l’isochrone de 10 km : retour dans certains coins pour affiner l’inventaire.

Sortie du jour / Réunion du bureau Ô Gravel ! avec Christophe.
On reprend les bords du Girou pour rejoindre Castelmaurou et partir vers Rouffiac puis Beaupuy pour essayer de trouver de nouveaux chemins verts Mons … Et là on a trouvé une pépite dans un bois en suivant un petit vallon magnifique. Par contre on débouche sur une propriété privée, nous n’abuserons donc pas de ce chemin …
On a ensuite rejoint Pin-Balma pour traverser Balma par de très jolis chemins partagés du côté du Lac Saint-Clair. Les sentiers sont balisés, de nombreux promeneurs et cyclistes s’y croisent.
Puis direction Lasbordes par un superbe petit bois pour rallier les bords de l’Hers jusqu’à L’Union.

Sur ces chemins on ne se sent vraiment pas si près de l’agglomération …

Fin du circuit au plus court ensuite …

 

Chemin de Lourmet

Chemin de Persin-Bas

Chemin du Fort

 

 

 

2021 23 (1)

Cafanille

 

 

 

 

 

 

2021 23 (2)

Chemin de la Bourdette

 

 

 

 

 

 

2021 23 (3)

En Caussée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2021 23 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

2021 23 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2021 23 (6)

 

 

 

 

 

 

 

2021 23 (7)

 

 

 

 

 

 

2021 23 (8)

 

 

 

 

 

2021 23 (9)

 

 

 

 

 

 

 

2021 23 (10)

 

 

 

2021 23 (11)

 

 

 

2021 23 (12)

 

 

 

 

 

 

 

Bord de Sausse

Pastoureau

Le Ciprié

 

 

 

 

 

2021 23 (13)

Bois de la Linasse

Lac Saint-Clair

Noncesse

Avenue Saint-Martin de Boville (voie verte)

 

 

 

 

 

2021 23 (14)

 

 

 

2021 23 (15)

 

 

 

Le Vallon

 

Et encore un peu de relief …

 

 

La trace : https://www.visugpx.com/gExxDHnSsv

 

 

17 avril 2021

 

 

 

 

 

 

coeur tarn (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2021

Pourquoi chercher plus loin volume 2

Voici le volume 2 de l’Inventaire Ô Gravel isochrone des 10 km. Inventaire à la Prévert, non exhaustif et donc toujours incomplet, même si je n’en ai pas oublié beaucoup, des chemins dans l’isochrone des 10 km autour de chez moi …

Pourquoi chercher plus loin ? D’abord parce qu’on ne peut pas aller plus loin avec ces 10 kilomètres … Mais ces deux volumes inventaires Ô Gravel, je ne vous les présente par dépit : je connais plutôt tous ces coins, ça fait plus de 20 ans que je me balade dans le coin, au début avec mes cartes IGN série bleue que j’étudiais à la maison puis que je prenais avec moi sur le terrain. Aujourd’hui, j’ai toujours la carte au 1/25000ème mais elle défile sur un écran de 4 cm sur 6,5 cm, elle est là la révolution du GPS pour la randonnée, cela facilite la lecture, la navigation mais ça ne dispense pas d’étudier la carte …

Pas par dépit, et là on est dans la vélosophie de Ô Gravel ! : se promener autour de chez soi, explorer, profiter des magnifiques sentiers qui peuvent s’offrir à nous, respecter car nous ne nous ne sommes que des invités … Et autour de chez nous, nous sommes gâtés : de nombreux chemins existent et un bon nombre est entretenu ou balisé par les communes ou les intercommunalités, c’est appréciable. C’est aussi pour cela qu’il faut montrer que c’est utile, que cela amène du monde à s’y promener, cela crée aussi un réseau de chemins « verts » et « protégés » et qu’il faut préserver car ces chemins aident à la biodiversité. C’est aussi pour cela qu’il est inutile, quand le réseau est asse varié de chercher à le développer à outrance : certains chemins doivent aussi rester plus sauvages … Par contre, la signalétique doit être efficace, suffisante, accompagnée pourquoi pas de panneaux pédagogiques, les chemins entretenus pour attirer aussi les randonneurs occasionnels qui pourraient rechigner à s’engager sur des chemins aux herbes trop hautes …

La randonnée à pied, le vélo, ont une empreinte carbone quasi nulle. Je compte pour le vélo la fabrication, d’autant plus pour le carbone, le transport souvent depuis là-bas, tout à l’Est, mais cela ne me pose pas problème, les pièces, etc. Mais ramené au nombre de kilomètres parcourus ensuite sur le vélo, je pense que le bilan est positif.

Pas par dépit : ces chemins sont variés et très agréables, j’ne connais beaucoup, certains dans leurs moindres détails, je ne m’en lasse jamais.
Et il est vrai que sans ce confinement, je n’aurais peut-être pas eu idée d’en dresser un inventaire non exhaustif mais quand même, cela représente près de 300 km même s’il y a un peu de goudron pour les liaisons.

Pas par dépit : cela ne m’empêche pas, quand je suis seul de partir de temps en temps en hors-piste car je sais que dans ce cas, je n’abîme pas, je ne gêne pas.

Pas par dépit : je sais que je pourrai un jour retourner explorer d’autres coins de France (et d’ailleurs peut-être, j’avoue rêver d’aller dans l’Atlas Marocain, en Mongolie ou au Kenya) sans souci de limite de distance ou d’heure, y prendre énormément de plaisir et revenir quelques jours plus tard « chez moi », aller faire un tour et me dire « Mais c’est vraiment joli ici ! ».

Belle balade encore aujourd’hui, avec un bon cumul de dénivelé (c’est vallonné …), et fait en très bonne compagnie sur les 60 premières bornes avec Dominique. On a passé un très bon moment encore !

Je n’ai pas fait l’erreur de mes 200 sur les Strade bianche à la sauce tarnaise où je n’ai pas trouvé de commerce pour me ravitailler (j’ai fait avec mes trois barres de céréales et deux pâtes de fruits, un peu léger), aujourd’hui j’ai trouvé (une peu tard, vers 16h00) une boulangerie ouverte (au centre commercial Le 15 à Pechbonnieu) pour manger un délicieux pain bagnat au thon … Et plus tôt, je me suis arrêté chez notre amie Valérie qui m’a offert une petite bière …

 

L’inventaire du jour :

 

La Mouyssagèse

Bords du Girou

En Solomiac

 

 

 

 

 

invent 2 (1)

 

 

 

 

 

invent 2 (2)

Vallon de Rieubaquié (Ah, dommage, on ne peut pas aller plus loin, sinon nous aurions poussé jusqu’au Lac de La Balerme, superbe site)

 

 

 

 

 

invent 2 (3)

Moulin de Conné

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (4)

 

 

 

 

invent 2 (5)

 

 

 

 

 

invent 2 (6)

 

 

 

invent 2 (7)

En Naurous
En Pontac

 

 

 

 

 

 

invent 2 (8)

 

 

 

 

invent 2 (9)

 

 

 

invent 2 (10)

Le Lac du Laragou (son tour est beaucoup moins vallonné que La Balerme, mais c’est très joli aussi et il y a au bout un superbe sentier qui remonte vers Garrigue, en, dehors de l’isochrone …)

 

 

 

 

invent 2 (12)

 

 

 

invent 2 (13)

 

 

 

 

invent 2 (15)

 

 

Les bois entre Roquesérière et Azas (là aussi, on pourrait continuer vers Lugan …)

Coupiac

 

 

 

 

 

invent 2 (16)

En Gaulène

 

 

 

 

 

 

invent 2 (17)

 

 

 

 

invent 2 (18)

 

 

 

 

 

 

Strade bianche agricoles tarnaises

Agres

Chemin des Bels

Chemin des Bardis

 

 

 

 

 

invent 2 (19)

Chemin de Borde-Haute

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (20)

 

 

 

 

invent 2 (21)

Forêt de Buzet

 

 

 

Chemin des Coustousses

Chemin du Goutil (attention à faire attention aux cavaliers et aux chevaux, il y a plusieurs centres équestres dans le coin)

Chemin d’Al Neple

Chemin des Cordes

Chemin des Prieurs (j’aimerais en connaître l’origine)

Route des Marçais

Chemin du Paradis (si vous le cherchiez …)

Chemin des Sablières

Chemin des Taillades (allez voir les compte-rendu de mes dernières traces pour voir des photos de ces différents chemins)

 

 

 

 

invent 2 (22)

Chemin de Mirepoix (si vous voulez vérifier votre condition physique, c’est un excellent test)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (23)

 

 

 

invent 2 (24)

 

 

 

invent 2 (25)

 

 

 

 

invent 2 (26)

Le Bois de Montjoire Vieux (attention, les bois sont privés, ne cherchez pas de champignons par ici …)

Chemin des Raouillous (Kézaco ?)

 

 

 

 

 

invent 2 (28)

Les Toulzas

 

 

 

 

 

 

invent 2 (29)

Chemin de Vermenel

 

 

 

 

 

 

invent 2 (30)

 

 

 

invent 2 (31)

 

 

 

invent 2 (32)

Vacquiers (nous sommes en limite de l’isochrone, sinon nous aurions poussé vers la Forêt royale et les vignobles du Frontonnais)

 

 

 

 

 

invent 2 (33)

 

 

 

invent 2 (34)

 

 

 

invent 2 (35)

Chemin de Gabachou

Chemin du Pech

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (36)

Chemin du Malès

Chemin de pagès (il doit y avoir des Pagès dans le coin)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (37)

 

 

 

 

 

invent 2 (38)

Villariès, Chemin du Lavoir (joli petit chemin …)

Chemin de Poubil

Allée des Tailladettes

 

 

 

 

 

 

invent 2 (39)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (41)

 

 

 

 

 

invent 2 (42)

 

 

 

 

invent 2 (43)

 

 

 

 

 

invent 2 (44)

 

 

 

 

invent 2 (47)

Les bois de Montberon et Pechbonnieu (il y a de quoi faire dans ces bois, on peut pousser aussi vers Gratentour, Cépet, Saint-Sauveur, Bruguières)

Chemin du Bois

 

 

 

 

invent 2 (48)

Chemin de Renery

Chemin de Daran

 

 

 

 

invent 2 (49)

 

 

 

invent 2 (50)

Chemin du Castillon

 

 

Chemin des Puntous

Chemin de Saint-Loup (il y mène ou il en vient)

Chemin de Beausoleil

Bidalou

 

 

 

 

invent 2 (52)

Bazus

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (54)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (56)

 

 

 

invent 2 (57)

 

 

invent 2 (60)

Paulhac

 

 

 

 

 

 

invent 2 (58)

Forêt de Buzet

Beausoleil

Chemin de la Côte

 

 

 

 

 

invent 2 (61)

 

 

invent 2 (62)

La Montagnette (elle aussi, vous pouvez l’aborder dans l’autre sens pour vérifier votre condition physique …)

Chemin du Coustou de Saint-Paul (bitumé mais un sacré morceau lui aussi)

 

 

 

 

 

invent 2 (63)

 

 

 

invent 2 (64)

Sancès

 

 

 

 

Les Palens

Chemin de la Salle Haute

 

 

 

 

invent 2 (65)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (66)

 

 

 

 

 

invent 2 (67)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (68)

Roquesérière, Chemin de Saint-Jacques

Chemin des Groulets

 

 

 

 

 

 

invent 2 (70)

 

 

invent 2 (71)

 

 

 

invent 2 (72)

Montastruc-la-Conseillère (boucle du Purgatoire, pas besoin d’explication, ça monte …)

 

 

 

 

invent 2 (73)

Les Mortiers (le « mur » à Garidech, une bonne façon de vite se mettre en jambes quand tu pars de la maison dans cette direction)

 

 

 

 

invent 2 (74)

 

 

 

 

 

invent 2 (75)

En Balette (soleil bientôt couchant, j'ai légèrement dépassé l'heure du couvre-feu ...)

 

 

 

La trace nettoyée : https://www.visugpx.com/nvOY4q2pDM

 

 

Je préfère toujours parler de mes sorties, des points touristiques ou historiques, des beautés de la nature, etc. De temps en temps je fais une petite parenthèse pour parler équipement. J’ouvre la parenthèse pour parler lunettes …

J’ai les yeux qui pleurent, non pas que je sois une vraie chochotte, bon c’est vrai je pleure devant « De toutes nos forces », « Wonder » à la fin ou « Joyeux Noël » mais je parle de vélo ! J’ai les yeux qui pleurent, je prends l’air et j’avoue que jusqu’à aujourd’hui, à part mettre un masque de ski, je n’avais pas trouvé la paire de lunettes idéale … J’ai porté du tout simple Décathlon (Décathlon ne fait pas que de tout simple, les produits sont très étudiés et très aboutis), du Endura, du Oakley, du Julbo … le problème pouvait être moindre mais n’était pas résolu. Sur de la longue, je finissais avec l’œil irrité et la peu rouge à force de frotter avec le gant pour essuyer.

Je peux l’écrire aujourd’hui : le problème est résolu : j’ai cherché une paire de lunettes avec des verres les plus hauts possibles sans que ça ressemble à un masque de ski, j’ai trouvé, merci POC avec le modèle AIM. Les verres mesurent 6 cm de haut, les lunettes sont bien enveloppantes, le verre est top, attention tout de même quand on les pose comme tout modèle sans monture inférieure.

Comme je dis à certains de mes élèves quand je leur passe les films cités plus haut et d’autres, il ‘y aucune honte à pleurer, à exprimer ces sentiments, comme il n’y aucune honte ni signe de faiblesse à dire à son enfant qu’on l’aime. « T’es un homme, ça ne pleure pas ! ». Elle encore la vie dure celle-là …

 

 

 

11 avril 2021

Ne cherchez pas plus loin, inventaire Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

 

Bien sûr, c’est un plaisir de partir à l’aventure en vélo à travers des coins que l’on ne connaît pas, on découvre, on s’émerveille … Mais on peut aussi avoir tout cela près de chez soi.
J’ai souvent écrit sur le sujet : j’ai de la chance d’habiter dans un coin où les chemins ou sentiers ne manquent pas, les terrains sont vallonnés, boisés, l’activité agricole bien présente, aux portes de la grande agglomération.
Nouveau confinement avec interdiction de se déplacer sans raison valable à plus de 10 km de chez soi et couvre-feu de 19 h à 6 h.  Cela laisse quand même du temps pour sortir … L’envie de me rassasier de tous ces chemins que je connais si bien mais dont je ne me lasse jamais … J’ai très légèrement débordé de l’isochrone des 10 km pour ce volume 1 … J’avais prévu plus long mais les pluies se sont invitées sur la balade, le vent aussi, et même si je suis très bien équipé pour la pluie, le peu qu’il est tombé a rendu les terrains très collants et donc très énergivores …

Inventaire … Sans prétention à posséder ou être propriétaire, nous ne sommes que des invités de dame nature, un inventaire de tous ces coins et chemins où je passe régulièrement et dont je ne me lasse pas, un inventaire à la Prévert, là ce sont les jolis coins de verdure, les sentiers, les coins sauvages, les orchidées, les lilas sauvages, etc. que j’ai comptés …

 

 

Ginventaire1 (2)

 

 

Ginventaire1 (4)

Bords du Girou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (6)

 

 

 

Ginventaire1 (8)

Bois du Coustou

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (9)

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (10)

Chemin de Poutchoy

 

 

 

 

 

 

Chemin du Fort

Vallon de la Fontaine

Coulée verte de Rouffiac

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (12)

 

 

 

Ginventaire1 (13)

 

 

 

 

Ginventaire1 (14)

Bois de Preissac

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (15)

Vallon de Pichounelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (16)

 

 

 

 

Ginventaire1 (17)

Ruisseau de Carles

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (18)

Bords de l’Hers

 

 

 

 

 

Bords de Sausse

Pré Grand

Le Pont des Évêques

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (19)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (21)

Mondouzil

 

 

 

 

 

Le Chemin du Moulin

La Souleila de Souberan

Caussidou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (23)

 

 

 

 

Ginventaire1 (24)

Fontvalette

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (25)

 

 

 

 

Ginventaire1 (26)

 

 

 

 

 

 

 

La Mouyssaguèse (encore une, si vous connaissez l’étymologie de ce nom propre, je suis preneur !)

Cayrol

Domaine de Sironis (Mince, là c’est privé …)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (28)

 

 

 

 

Ginventaire1 (29)

 

 

 

 

Ginventaire1 (31)

 

 

 

 

Ginventaire1 (32)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (34)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (36)

 

En Maux (C’est un petit val qui mousse de rayons …)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (37)

Le Chemin du Pourtel

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (38)

Riou Nau

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (40)

 

 

 

Ginventaire1 (41)

Pisse-Levraut (J’aimerais connaître son origine)

Et juste après le Ruisseau de Pisseloup

 

 

 

Nagen

 

 

 

Ginventaire1 (42)

Bords de Girou

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (43)

 

 

 

 

Ginventaire1 (44)

Bois de Preusse

 

 

 

La boucle depuis Beaupuy vers Mondouzil et Mons est à faire dans le sens horaire, la petite boucle de Mons par le Chemin du Moulin dans le sens anti-horaire.

Un peu de dénivelé tout de même pour cette jolie trace.

La trace : https://www.visugpx.com/Y29IxECnAR

Ô Gravel est aussi sur Komoot !

 

 

Look no further, inventory Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

Of course, it's a pleasure to go on an adventure by bike through places you don't know, you discover, you marvel ... But you can also have it all close to home. I have often written on the subject : I am lucky to live in a corner where there is no shortage of paths or trails, the land is hilly, wooded, agricultural activity is very present, at the gates of the great agglomeration…

New confinement with a ban on traveling without a valid reason more than 10 km from home and curfew from 7 p.m. to 6 a.m. It still leaves time to get out … The desire to satiate myself with all these paths that I know so well but which I never tire of … I very slightly exceeded the 10 km isochrone for this volume 1 …

I had planned longer but the rains were invited on the ride, the wind too, and even if I am very well equipped for the rain, the little that has fallen has made the grounds very sticky and therefore very energy intensive ...

Inventory … Without pretending to own or own, we are only guests of Mother Nature, an inventory of all those corners and paths where I pass regularly and which I never tire of, an inventory à la Prévert, these are the pretty corners of greenery, paths, wild corners, orchids, wild lilacs, etc. that I counted ....