LE CYCLE RIT

06 juillet 2022

Ombrail

Ombrail Gauré

Posté par mastercycle à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 juillet 2022

 

07:50, le mercredi 22 juin 2022 Garidech, Haute-Garonne

Un des derniers vélo pour aller au boulot de l’année et un des derniers sur cet itinéraire … Et avant-dernier vélobus avec les CM1 cépétois.

Doublement dernier : c’est la fin de l’année scolaire et je quitte l’école pour prendre la Direction du groupe primaire de Lapeyrouse-Fossat. Pas mal d’émotion donc, j’aurai fait quelquefois ces trajets et j’aurai passé cinq belles années à Cépet. Une nouvelle aventure m’attend, et donc de nouveaux trajets à vélo pour aller au boulot, je sais par où je vais passer …
Avant-dernier vélobus, mention spéciale à Tom, 5 ans, frère de Lily, qui nous a accompagné tout au long du trajet …

 

 

 

 

 

 

 

09:28, le vendredi 10 juin 2022 Cépet, Haute-Garonne

VTT (Gravel pour moi) avec les CM1 cépétois

Dernière sortie de notre cycle « Vélo à l’école, autour, à côté et un peu plus loin », cette fois vers Vacquiers, la Forêt royale, les vignobles du Frontonnais.

Une belle balade sportive (les montées ont pu être rudes), de très jolis chemins parcourus, une journée très réussie !
Nous sommes passés sur une petite route du côté de Labastide-Saint-Sernin où passe régulièrement le Tour de France, des noms de champions sont encore marqués au sol.

Bravo aux enfants pour leur performance et leur comportement. Sur l’ensemble de notre cycle et les 4 sorties réalisées, ils ont fait de sacrés progrès !

Encore une fois, merci aux adultes présents qui ont encore une fois grandement contribué eux aussi à la réussite de la journée : Jean-Pierre, Emmanuelle, Jean-Roger, Gaëlle, Élodie, Élodie, Olivier, Lionel, David et Jacques, reporter photo du jour envoyé par le journal « L’Équipe » qui a eu vent de nos sorties sportives. Merci à Jojo et Marcel au volant des voitures relais. La maîtresse était aussi avec nous !

 

DSC05654

 

 

 

 

DSC05657

 

 

 

 

DSC05667

 

 

 

 

DSC05669

 

 

 

DSC05673

 

 

 

 

DSC05677

 

 

 

DSC05685

 

 

 

DSC05690

 

 

 

DSC05694

 

 

 

 

DSC05710

 

 

 

DSC05724

 

 

 

DSC05725

 

 

 

 

 

 

08:07, le samedi 4 juin 2022 Cépet, Haute-Garonne

Dernière reconnaissance et marquage de circuit

J’écris « reconnaissance » mais c’est un circuit que je connais plutôt bien, ce matin c’était la préparation de la sortie de la semaine prochaine pour les élèves du CM1 cépétois : le faire une dernière fois et marquer au sol avec de la peinture éphémère en bombe. David, Doryan (un ancien élève qui a déjà fait cette sortie donc et qui en redemande ! Il a bien pédalé d’ailleurs), Jacques (sur le tandem avec moi) et Olivier m’ont accompagné.
Un tout-droit sur la trace publiée car on passe sur un chemin privé, chaque année le propriétaire nous y autorise mais je ne pense pas qu’il apprécierait voir tous les jours des promeneurs passer là …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:14, le vendredi 3 juin Buzet-sur-Tarn, Haute-Garonne

VTT en Forêt de Buzet avec les élèves du CM1 cépétois

Troisième sortie VTT de l’année, cette fois en Forêt de Buzet, à la découverte de ce joli milieu naturel pas loin de Cépet.
Nous en avons aussi profité pour visiter la Maison de la Biodiversité, merci à Valérie et Marion pour leur accueil.

Merci aux adultes qui nous ont accompagnés et qui ont encore permis de passer une bonne journée : Jean-Pierre, Nathalie, Jean-Roger, Sonia, Nicolas, Élodie, Élodie, Olivier, Christophe, Kévin, Jérôme, Lionel et Nicolas. Bravo aussi aux enfants qui ont encore progressé sur le vélo et se sont bien comportés. Merci Clara pour la compagnie sur le tandem ...

Demain matin s’il ne pleut pas, J’irai avec quelques adultes iront faire la dernière reconnaissance et le marquage (au sol et à la bombe de peinture éphémère) du parcours de la semaine prochaine entre Cépet, Vacquiers, la Forêt royale et les vignobles du Frontonnais. De quoi boucler « en beauté » le cycle « vélo à l’école, à côté et un peu plus loin » de l’année …

 

 

 

13 vttbuzet (1)

 

 

 

13 vttbuzet (3)

 

 

 

 

 

13 vttbuzet (12)

 

 

 

 

13 vttbuzet (19)

 

 

 

 

 

13 vttbuzet (35)

 

 

 

 

13 vttbuzet (36)

 

 

 

 

13 vttbuzet (37)

 

 

 

 

13 vttbuzet (41)

 

 

 

 

 

13 vttbuzet (45)

 

 

 

 

13 vttbuzet (50)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:48, le lundi 30 mai 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du lundi, du mardi, du mercredi et vélobus : deux, rien que deux, déjà trop …

Trajets de vélo-boulot quasi estivaux … Lundi, retour Gravel entre Gargas, Villariès et Bazus, ça faisait un moment que je n’avais pas pris le Chemin du lavoir et La Montagnette … Deux perdrix dans les herbes de ce petit chemin après Gargas, ces dames ont réussi à passer l’hiver en évitant les plombs. Il y a deux saisons pour le gibier : chasse et pas chasse. Il n’y aucune critique dans mon propos, j’apprécie le sanglier, le faisan ou le lapin cuisinés, comme je les apprécie quand je peux en observer lors de mes balades …

Rien que deux, déjà trop … Parti plus tard, le trafic est plus important, deux, rien que deux abruti(e)s rencontrés : un utilitaire qui me double quand même dans un virage alors que j’avais pris un peu plus de place pour montrer que ça ne passait pas et une abrutie (je l’ai vue, j’ai pu donc en déterminer le genre) qui s’arrête à cause d’un véhicule qui se gare devant elle et qui ne regarde pas avant de déboîter, je suis passé …

L’aller est toujours le même, au plus court et avec la belle piste Gravel entre Labastide-Saint-Sernin et Cépet. Le retour fluctue …

Mercredi, vélobus avec Zoé, Chloé, Loan, Louka, Hugo, Quentin et Lily, accompagnés de Nathalie et Olivier.

J’écris souvent que ce n’est pas une donnée vraiment importante pour moi mais quand même, mon GPS dysfonctionne en ce moment à l’enregistrement de la vitesse moyenne.

 

 

 

 

 

 

 

07:54, le mardi 24 mai 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélo pour aller et boulot et revenir du mardi et du mercredi, puis vélobus

Mardi matin un lièvre qui range ses oreilles et se couche au sol pour se camoufler dans un labour en bord de route, un faisan qui flâne sur la route (attention, tout de même, ce serait dommage d’avoir échappé aux chasseur et de se retrouver à plat sur la route), un cyclo que je double tranquillement (et nous roulions tous les deux tranquillement) qui me demande si c’est pas trop dur en vélomoteur et je lui réponds que ce n’est pas un vélomoteur et j’accélère - Juste après et juste avant les gouttes pour le retour, c’est pourquoi j’ai pris au plus court avec tout de même En Balette à la fin - Mardi je pense à un bug sur le GPS (Il y a bien eu un bug sur le GPS)

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2022

Montage à la carte …

Le montage commence, je pense avoir choisi les composants qui feront honneur au cadre CURVE Engineering titane (merci Olivier Ollagnier !) sur mesure et à la fourche CEC titane (bravo Pierre Arnaud Le Magnan !) …

Je donnerai le détail des composants quand j’aurai terminé le montage du vélo …

 

 

 

DSC05832

 

 

 

 

 

DSC05831

 

 

 

DSC05839

 

 

 

 

 

 

DSC05826

 

 

 

 

 

 

DSC05835

 

 

 

 

 

 

DSC05829

 

 

 

 

 

 

DSC05836

 

 

 

 

DSC05840

 

 

 

 

DSC05848

 

Posté par mastercycle à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2022

 

 

 

 

En-roue-libre-Le-velo-sur-la-sellette

En roue libre - le vélo sur la sellette

Conversations avec les plus grands cyclistes du monde - 15 entretiens exclusifs réalisés pour le livre.
Un ouvrage inédit sans langue de bois qui va vous raconter les dessous de l'histoire du cyclisme et ce que les grands champions ont dans la tête.
15 entretiens exclusifs réalisés pour le livre et des sujets inédits sur le monde du cyclisme d'hier et d'aujourd'hui.
Au programme : Virenque, Contador, Armstrong, Thévenet, Leblanc, Sagan, Roche, Pinot, Bardet, Madiot, etc...
168 pages de révélations et de petites et grandes histoires de vélos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cyclistes-belges

Cyclistes belges

Le cyclisme belge est aujourd'hui une référence mondiale. Son histoire débute en 1895 avec le sacre de Robert Protin, premier champion du Monde de vitesse sur piste à Cologne. Mais c'est véritablement sous l'impulsion de Cyrille Van Hauwaert, lauréat de Bordeaux-Paris ou de Paris-Roubaix au début du XXe siècle, que le cyclisme prend son envol en Belgique. L'intérêt pour ce sport permet très tôt la création de classiques : Liège-Bastogne-Liège en 1892, la « Doyenne », le Tour de Belgique en 1908 et le Tour des Flandres en 1913. Les routiers flandriens commencent alors à déferler sur les routes à l'image des Ronsse, Rebry et sur les tours avec Thys, Lambot, Scieur, Romain et Sylvère Maes, pour n'en citer que quelques-uns. Dans la suite de Rik Van Steenbergen arrive Eddy Merckx au milieu des années 1960. Conquérant sur les routes et les pistes, dans la montagne et contre le chrono, il se construit, au fil des saisons, le plus beau palmarès du cyclisme international. Le « Cannibale » domine son sujet, malgré la résistance des brillants De Vlaeminck, Leman, Dierickx, Verbeeck, Godefroot, Maertens et quelques autres dont le regretté Monseré. Dans ce dictionnaire, Pascal Sergent revient sur les carrières et les palmarès de près de 500 cyclistes belges, nous permettant de revivre un pan de l'histoire sportive.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le-velo-ma-vie

Le vélo, ma vie

Dans le monde du vélo tout le monde connaît Gianni Marcarini. Italien naturalisé français, breton d'adoption, après une brillante carrière de coureur, il eut le premier la géniale intuition de la vente par correspondance et en itinérant des maillots des pros. Puis, toujours bon flair, il lança la mode des tenues vintages, bien avant tout le monde. Un précurseur ! Équipier des plus grands (Anquetil, Poulidor, Van Looy), ami de nombreux champions des générations suivantes, sa biographie est une chronique d'un demi-siècle de cyclisme et d'une France heureuse.

 

 

 

 

 

 

 

1969-L-ANNEE-D-EDDY-MERCKX

1969 - L'année d'Eddy Merckx

L'année 1969 reste gravée dans la mémoire de tous les fans de cyclisme comme étant celle où Eddy Merckx a gagné son premier Tour. Cette année-là, il en a gagné bien d'autres encore : son premier Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège, et Milan-San Remo pour la troisième fois. Au cours du même Tour de France, il a aussi gagné le classement par points et le classement de la montagne.

Ce superbe livre est une chronique de la percée spectaculaire d'Eddy Merckx sur la scène cycliste. Sur base d'interviews d'Eddy Merckx, mais aussi de témoignages de sa famille, de ses amis et de ses adversaires, Johny Vansevenant raconte 1969 comme lui seul peut le faire. Illustré de plusieurs dizaines de photos inédites, cet ouvrage retrace l'année qui a vu l'une des performances les plus impressionnantes de l'histoire du cyclisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gregario

Gregario

Un cycliste professionnel raconte le métier

 

 

Posté par mastercycle à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2022

Ô Gravel Special ride Seuil de Naurouze

 

 

2022 29 (3)

 

 

 

 

2022 29 (8)

 

 

 

 

2022 29 (10)

 

 

 

 

 

2022 29 (13)

 

 

Ô Gravel Special ride Seuil de Naurouze - Ô Gravel (ogravel.com)

 

 

 

 

 

2022 29 (16)

 

 

 

 

 

 

2022 29 (19)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 29 (23)

 

 

 

 

 

 

 

2022 29 (24)

 

 

 

2022 29 (25)

 

 

 

 

 

2022 29 (27)

 

 

 

 

 

2022 29 (29)

 

 

 

 

2022 29 (30)

 

 

 

 

2022 29 (36)

2022 29 (25)


22 juin 2022

Alaric

Alaric 2

Posté par mastercycle à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2022

Genèse d’une trace : le « premier jet » - Also in english

Quand je trace, je pars non pas d’une feuille blanche mais de mon écran d’ordinateur qui affiche la France au 1/25 000ème. Il m’arrive parfois de chercher quelques traces partagées. Je peux aussi afficher Google Earth pour vérifier, au moins quand ce n’est pas en sous-bois, que le chemin existe toujours, c’est plus difficile sur un sentier ou une trace dans les herbes …
Je pars donc de cette ébauche pour ensuite aller prospecter sur le terrain, vérifier, cherche autre chose si ça ne passe plus « en direct » en jouant avec la carte qui défile sur l’écran de mon GPS …

C’est ce que nous avons fait ce matin avec Maurice (merci de ta compagnie) pour un « truc » en préparation … départ donc de Grenade et sa halle si pittoresque pour se balader par les chemins vers la Lomagne puis le Tarn et Garonne, ses vignes, ses plantations de fruitiers (kiwi et noisette notamment) : Launac et son château, Saint-Cézert, le Burgaud, Beaupuy et son château, Comberouger. Jour de canicule, pas de risques, nous sommes revenus à ce moment-là par la route vers Grenade (où nous nous sommes offerts 2 demis et deux sodas avec glaçons au Bar-Restaurant Les Zinzins du Zinc tenu par Alain et son équipe, nous n’avons pas testé la carte – l’ardoise – très appétissante) via Aucamville (où nous nous étions offerts 2 demis et deux sodas avec glaçons au sympathique Bar – Tabac – FDJ).

 

2022 28 (1)

 

 

 

2022 28 (2)

 

 

 

2022 28 (3)

 

 

 

 

2022 28 (4)

 

 

 

 

2022 28 (5)

 

 

 

 

2022 28 (7)

                                                                                Launac

 

Chaleur et fort vent de Sud / Sud-Est. Suffisant pour aujourd’hui …

 

 

2022 28 (9)

 

 

 

 

2022 28 (10)

 

 

 

 

 

2022 28 (11)

 

 

 

 

 

 

2022 28 (12)

Le Burgaud

 

 

 

2022 28 (13)

 

De belles pistes agricoles, en gravier ou en herbe (là le rendement est moindre), au soleil ou en sous-bois, des sentiers, des passages labellisés Ô Gravel, de la prospection. Nous avons dû faire quelques demi-tours ou passer en hors-piste.

La portion publiée sur Komoot va de Grenade à Comberouger. 87 km parcourus en tout.

Toute trace, même partagée, peut évoluer : les chemins peuvent ne plus être praticables, un chemin peut devenir privé … Il faut accepter aussi qu’elle plaise plus à certains qu’à d’autres ou qu’elle ne plaise pas, en tout cas celui qui la publie le fait pour partager une balade, des photos, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de quoi que ce soit …

Attention aux chiens au Lieu-dit Sanset après Launac, le noir est gros, aboie beaucoup, peut impressionner mais n’est si courageux que ça.

Une bonne première ébauche donc, à retravailler pour trouver non pas La trace (ce serait prétentieux) mais Une belle trace …

 

 

2022 28 (14)

 

 

 

 

 

 

2022 28 (17)

 

 

 

 

2022 28 (18)

 

 

 

Genesis of a trace: the "first draft" - Also in french 

When I trace, I don't start from a blank sheet of paper but from my computer screen which displays France at 1:25,000 scale. Sometimes I look for some shared tracks. I can also display Google Earth to check, at least when it is not in the undergrowth, that the path still exists, it is more difficult on a path or a trace in the grass ...
So I start from this sketch and then go prospecting on the ground, check, look for something else if it doesn't work "live" anymore by playing with the map that scrolls on the screen of my GPS...

This is what we did this morning with Maurice (thanks for your company) for a "trick" in preparation ... departure from Grenade and its picturesque market to walk by the paths towards the Lomagne then the Tarn and Garonne, its vineyards, its plantations of fruit trees (kiwi and hazelnut in particular): Launac and its castle, Saint-Cézert, le Burgaud, Beaupuy and its castle, Comberouger. On a hot day, no risk, we returned by road to Grenada (where we had treated ourselves to two halves and two sodas on the rocks at the Bar-Restaurant Les Zinzins du Zinc run by Alain and his team, we did not test the very appetizing menu) via Aucamville (where we had treated ourselves to two halves and two sodas on the rocks at the friendly Bar - Tabac - FDJ).

Heat and strong South/Southeast wind. Enough for today...

Beautiful agricultural tracks, gravel or grass (there the output is less), in the sun or undergrowth, paths, passages labelled Ô Gravel, prospecting. Don't get the track as it is: we had to make a few U-turns or go off-trail. The Grenade-Comberouger section will be published on Komoot.

 

 

2022 28 (19)

 

 

 

 

2022 28 (21)

 

 

 

 

2022 28 (22)

 

 

 

 

2022 28 (23)

 

 

 

 

2022 28 (24)

 

 

 

 

 

2022 28 (25)

                                                                              Beaupuy

 

 

Any track, even shared, can evolve: the paths may no longer be practicable, a path may become private ... It is also necessary to accept that it pleases some more than others, or that it does not, in any case the one who publishes it does it to share a walk, photos, he can in no way be held responsible for anything ...
Beware of the dogs at Sanset after Launac, the black one is big, barks a lot, can impress but is not that brave

A good first draft therefore, to be reworked to find not The trace (that would be pretentious) but A beautiful trace ...

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

 

 

2022 28 (26)

 

 

 

2022 28 (27)

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Genèse d’une trace : le « premier jet » - Also in english

Quand je trace, je pars non pas d’une feuille blanche mais de mon écran d’ordinateur qui affiche la France au 1/25 000ème. Il m’arrive parfois de chercher quelques traces partagées. Je peux aussi afficher Google Earth pour vérifier, au moins quand ce n’est pas en sous-bois, que le chemin existe toujours, c’est plus difficile sur un sentier ou une trace dans les herbes …
Je pars donc de cette ébauche pour ensuite aller prospecter sur le terrain, vérifier, cherche autre chose si ça ne passe plus « en direct » en jouant avec la carte qui défile sur l’écran de mon GPS …

C’est ce que nous avons fait ce matin avec Maurice (merci de ta compagnie) pour un « truc » en préparation … départ donc de Grenade et sa halle si pittoresque pour se balader par les chemins vers la Lomagne puis le Tarn et Garonne, ses vignes, ses plantations de fruitiers (kiwi et noisette notamment) : Launac et son château, Saint-Cézert, le Burgaud, Beaupuy et son château, Comberouger. Jour de canicule, pas de risques, nous sommes revenus à ce moment-là par la route vers Grenade (où nous nous sommes offerts 2 demis et deux sodas avec glaçons au Bar-Restaurant Les Zinzins du Zinc tenu par Alain et son équipe, nous n’avons pas testé la carte – l’ardoise – très appétissante) via Aucamville (où nous nous étions offerts 2 demis et deux sodas avec glaçons au sympathique Bar – Tabac – FDJ).

 

2022 28 (1)

 

 

 

2022 28 (2)

 

 

 

2022 28 (3)

 

 

 

 

2022 28 (4)

 

 

 

 

2022 28 (5)

 

 

 

 

2022 28 (7)

                                                                                                  Launac

 

Chaleur et fort vent de Sud / Sud-Est. Suffisant pour aujourd’hui …

 

 

2022 28 (9)

 

 

 

 

2022 28 (10)

 

 

 

 

 

2022 28 (11)

 

 

 

 

 

 

2022 28 (12)

 

Le Burgaud

 

 

 

2022 28 (13)

 

De belles pistes agricoles, en gravier ou en herbe (là le rendement est moindre), au soleil ou en sous-bois, des sentiers, des passages labellisés Ô Gravel, de la prospection. Nous avons dû faire quelques demi-tours ou passer en hors-piste.

La portion publiée sur Komoot va de Grenade à Comberouger. 87 km parcourus en tout.

Toute trace, même partagée, peut évoluer : les chemins peuvent ne plus être praticables, un chemin peut devenir privé … Il faut accepter aussi qu’elle plaise plus à certains qu’à d’autres ou qu’elle ne plaise pas, en tout cas celui qui la publie le fait pour partager une balade, des photos, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de quoi que ce soit …

Attention aux chiens au Lieu-dit Sanset après Launac, le noir est gros, aboie beaucoup, peut impressionner mais n’est si courageux que ça.

Une bonne première ébauche donc, à retravailler pour trouver non pas La trace (ce serait prétentieux) mais Une belle trace …

 

 

2022 28 (14)

 

 

 

 

 

 

2022 28 (17)

 

 

 

 

2022 28 (18)

 

 

 

Genesis of a trace: the "first draft" - Also in french 

When I trace, I don't start from a blank sheet of paper but from my computer screen which displays France at 1:25,000 scale. Sometimes I look for some shared tracks. I can also display Google Earth to check, at least when it is not in the undergrowth, that the path still exists, it is more difficult on a path or a trace in the grass ...
So I start from this sketch and then go prospecting on the ground, check, look for something else if it doesn't work "live" anymore by playing with the map that scrolls on the screen of my GPS...

This is what we did this morning with Maurice (thanks for your company) for a "trick" in preparation ... departure from Grenade and its picturesque market to walk by the paths towards the Lomagne then the Tarn and Garonne, its vineyards, its plantations of fruit trees (kiwi and hazelnut in particular): Launac and its castle, Saint-Cézert, le Burgaud, Beaupuy and its castle, Comberouger. On a hot day, no risk, we returned by road to Grenada (where we had treated ourselves to two halves and two sodas on the rocks at the Bar-Restaurant Les Zinzins du Zinc run by Alain and his team, we did not test the very appetizing menu) via Aucamville (where we had treated ourselves to two halves and two sodas on the rocks at the friendly Bar - Tabac - FDJ).

Heat and strong South/Southeast wind. Enough for today...

Beautiful agricultural tracks, gravel or grass (there the output is less), in the sun or undergrowth, paths, passages labelled Ô Gravel, prospecting. Don't get the track as it is: we had to make a few U-turns or go off-trail. The Grenade-Comberouger section will be published on Komoot.

 

 

2022 28 (19)

 

 

 

 

2022 28 (21)

 

 

 

 

2022 28 (22)

 

 

 

 

2022 28 (23)

 

 

 

 

2022 28 (24)

 

 

 

 

 

2022 28 (25)

                                                                              Beaupuy

 

 

Any track, even shared, can evolve: the paths may no longer be practicable, a path may become private ... It is also necessary to accept that it pleases some more than others, or that it does not, in any case the one who publishes it does it to share a walk, photos, he can in no way be held responsible for anything ...
Beware of the dogs at Sanset after Launac, the black one is big, barks a lot, can impress but is not that brave

A good first draft therefore, to be reworked to find not The trace (that would be pretentious) but A beautiful trace ...

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

 

 

2022 28 (26)

 

 

 

2022 28 (27)

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ô Gravel Toulouse Grand Tour 2022

 

20220611_073118

La première édition du Ô Gravel Toulouse Grand Tour a « fait date » !

 

Le compte-rendu :

http://www.ogravel.com/archives/2022/06/12/39514554.html

 

 

Les photos :

http://www.ogravel.com/archives/2022/06/19/39524920.html

 

 

 

 

20220611_074847

 

 

 

 

 

 

20220611_082037

 

 

 

 

20220611_101157

 

 

 

 

20220611_111233

 

 

 

 

20220611_115932

 

 

 

20220611_115148

 

 

 

DSC05737

 

 

 

 

QR5cHTi9OUJgkq_O6fYBrYN-PWbG2Z-kJUpEKYF5JMQ-2048x1536

 

 

 

 

WhatsApp Image 2022-06-11 at 22

 

 

 

WhatsApp Image 2022-06-11 at 22

Posté par mastercycle à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2022

 

 

 

 

 

2020-11-24 (5)

 

 

 

 

 

 

2021-10-23 (20)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 01 (32)

 

 

 

 

 

 

2022 05 (48)

 

 

 

 

 

2022 12 family (10)

 

 

 

 

 

 

 

MNJ4 (19)

 

 

 

 

 

 

MNJ6 (43)

 

 

 

 

 

 

 

oléron 1907 (15)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sorèze Pic de Nore 2020 (27)

 

 

 

 

 

 

 

 

vil 2012 (21)

 

 

 

 

 

 

 

20222 13 (11)

 

 

 

 

 

 

20072021 (89)

 

 

 

 

 

 

MNJ3 (100)

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2022

Tarn, ruisseau de Mascale

Tarn Mascale

Posté par mastercycle à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2022

 

Compilation de 3 balades : une familiale au départ d’Auzielle vers Odars, Fourquevaux, Belberaud, inspirée d’une boucle tirée du guide « Boucle à vélo autour de Toulouse » publié et disponible aux Éditions CHAMINA et dont je connais bien l’auteur, une boucle plus sportive toujours au départ d’Auzielle vers Baziège, un retour vers Toulouse et L’Union (je ne publie pas l’aller depuis Garidech et la fin, 120 bornes en tout).

Les deux balades ont « jonglé » avec les très jolis sentiers balisés par le SICOVAL dans ce secteur du Pays de Cocagne.

Merci à Ghislaine, Nicolas, Jérôme, Jacques, Philippe, Marta, Luc, Marcel pour la bonne compagnie sur une partie ou toute la journée.

 

Ô Gravel family et Special rides et un peu plus : Cocagne - SICOVAL - Ô Gravel (ogravel.com)

 

 

 

2022 25 (1)

 

 

 

 

 

 

 

2022 25 (5)

 

 

 

 

 

 

2022 25 (10)

 

 

 

 

2022 25 (14)

 

 

 

2022 25 (20)

 

 

 

 

 

2022 25 (23)

 

 

 

 

2022 25 (26)

 

 

 

 

2022 25 (29)

 

 

 

 

2022 25 (32)

 

 

 

2022 25 (35)

02 juin 2022

 

 

 

méli vélo

Méli-vélo - abécédaire amoureux du vélo

« Le vélo est une langue. Une langue où tout se mêle dans l'essoufflement de l'effort. Une langue de cris, une langue d'alerte et de joie qui se perd dans le silence de la montagne et se retrouve au coin du bois. Une langue du soir, paisible, qui raconte et reraconte le souvenir des grands et des petits exploits. Je la parle couramment depuis mon enfance et la voici rangée de A à Z... »

 

 

 

 

 

 

 

Velo-Toro-Paris-Madrid-a-bicyclette-en-1893

Vélo ! toro ! paris-madrid à bicyclette 1893

Sur la route de Madrid, au départ de Paris le 25 juin 1893, deux aventuriers des temps modernes s'apprêtent à affronter le vent, la pluie, la chaleur, es et les crampes, le manque de sommeil, routes défoncées... et le mauvais vin. Plus proches des artistes de cirque ou des Pieds Nickelés que des idoles d'aujourd'hui, nos deux héros se répartissent les rôles pour raconter ce drame qui n'en est pas un. Le journaliste-cycliste Édouard de Perrodil tient la plume dans un style héroïcomique à la fois épique et burlesque. Son compagnon de route, qui illustre l'épopée, a un joli coup de pédale, un bon coup de crayon et un nom qui restera dans l'histoire de l'aviation : Henri Farman. En route pour une semaine cycliste d'une autre époque !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En-chae-patate-Petit-lexisque-impertinent-du-cyclisme-en-100-expreions-reedition-augmentee

En chasse-patate - petit lexique impertinent du cyclisme en 100 expressions

Les lexiques et dictionnaires du langage sportif, fleuri et imagé, sont nombreux (en sport, « on bouffe la feuille », « on sale la soupe », « on suce la roue »).
Si celui d'Erwann Mingam est si particulier, c'est parce qu'il illustre les expressions idiomatiques et décalées du cyclisme grâce à des exemples et des images elles-mêmes drôles et évocatrices (vieilles affiches, photos détournées ou vintage...).
Le parler cycliste devient alors une langue vivante que les amoureux du vélo goûtent avec délice.
Quand, en plus, l'auteur ajoute un certain nombre de citations détournées pour étayer son propos, cela devient proprement hilarant.
Toutes les expressions, les exemples, ainsi que les (fausses) citations sont remis à jour et une trentaine d'expressions ont été ajoutées pour atteindre le total de 100.

 

 

 

 

 

 

 

L-age-d-or-du-velo-50-modeles-de-bicyclettes-d-exception

L’âge d’or des bicyclettes artisanales

Le monde de la bicyclette et du cyclotourisme a connu un formidable essor technique et esthétique durant le XXe siècle : pendant cet "âge d'or", des artisans, animés par leur passion pour ces "petites reines" et toujours désireux de perfectionnement, ont construit de merveilleuses machines qui ont dépassé leur simple fonction d'objet pour devenir de véritables chefs-d'oeuvre. Chaque vélo était alors conçu et construit dans son intégralité avec une précision et un sens du détail inégalés, et destiné à allier beauté et fonctionnalité.

Ce sont ces machines d'exception, photographiées avec talent, que présente cet ouvrage, qui retrace avec un enthousiasme communicatif l'évolution de ces bicyclettes artisanales de 1900 à nos jours. Des photographies d'archives montrant les vélos "en action" nous font revivre la grande épopée de ces pièces de collection dans leur contexte historique. Chacun des 50 modèles proposés est décrit avec minutie et restitué dans son époque, d'un point de vue historique, économique et social.

Ses détails les plus remarquables sont mis en avant. Simples amateurs de vélos, cyclotouristes acharnés ou passionnés invétérés, venez découvrir dans ce très bel écrin 50 machines représentatives d'un savoir-faire qui n'a depuis jamais été surpassé !

 

 

 

 

 

 

 

louison bobet

Louison Bobet

Une évocation tendre, narquoise, en un mot fraternelle d'un grand champion doué d'un immense charisme : Louison Bobet, le plus grand dans le cœur des Français. Il est question de son enfance, de son caractère, de sa personnalité, mais aussi de son rapport au vélo, très «pro» avant la lettre. Accessoirement la plume malicieuse et affecteuse de Jean Bobet nous gratifie de portraits en pied de quelques autres divas des années 50 : Coppi, Bartali, Anquetil, Koblet, Kubler, etc.

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2022

Gruissan : un tour du massif de la Clape

J’écris « un » tour du massif car « Le » tour du massif devrait inclure le tour de l’île Saint-Martin, la Capoulade et devrait passer par Armissan, passer du côté de la Vierge de Cruque, de la Bergerie de Figuières pour terminer par le Rec d’Argent et la Crouzade. Nous avons fait cette partie hier avec Bastien.

Départ donc ce matin avec Anaïs, Bastien, Gabin, Sébastien et Xavier pour une traversée en longueur du massif en direction de Saint-Pierre-sur-mer, Fleury et le Domaine de l’Oustalet pour aller pique-niquer dans le Gouffre de l’Oeil Doux.

 

28 mai (2)

 

 

 

 

 

28 mai (3)

 

 

 

 

 

 

28 mai (6)

 

 

 

 

 

28 mai (7)

 

 

 

 

 

28 mai (8)

 

 

 

 

28 mai (10)

 

 


C’est toujours impressionnant de traverser des secteurs qui ont été ravagés par le feu, même si la végétation ou en au moins les herbes ont repris du terrain, l’odeur du bois brûlé est toujours présente bien des mois après le feu … Malgré cela la Garrigue de Rouquette est un site superbe et sauvage. Il faut noter qu’aucun circuit balisé ne propose ce tour du massif, il n’y aucun lien balisé entre les circuits de Gruissan et ceux qu’on peut trouver du côté de Saint-Pierre-sur-mer et c’est bien dommage. J’ai la chance de connaître un peu le secteur et d’avoir déjà parcouru ce tour, même si j’essaie à chaque fois de le faire varier, il y a tant à faire …

 

 

28 mai (12)

 

 

 

 

 

28 mai (13)

 

 

 

 

 

 

28 mai (14)

 

 

 

 

 

 

28 mai (16)

 

 

 

 

 

 

28 mai (18)

 

 

 

 

 

 

Les hauteurs au-dessus de Narbonne-plage offrent de superbes panoramas sur le massif, sur la mer et sur le Canigou au loin, encore enneigé à cette période.
Le site des Exals entre Narbonne-plage et Saint-Pierre mérite le détour, les panneaux pédagogiques installés là vous feront découvrir la richesse géologique de ce site.

 

 

 

28 mai (19)

 

 

 

 

28 mai (20)

 

 

 

 

 

28 mai (22)

 

 

 

 

 

 

La Combe Barboussière qui passe derrière Saint-Pierre-sur-mer pour rejoindre ensuite Pissevache puis le Site de l’Oustalet est superbe, vous empruntez un sentier bordé de verdure, ombragé.

 

 

 

28 mai (24)

 

 

 

Nous avons fait halte au Domaine de l’Oustalet pour aller pique-niquer au Gouffre de l’Oeil Doux. Le site est interdit à la circulation en vélo, de toute façon l’accès au Gouffre ne permet pas de descendre en vélo, quoique … La remontée elle par contre est impossible sur le vélo.
Le gouffre est cerné de parois calcaires d’une quarantaine de mètres de hauteur et les eaux au fond ont une belle couleur émeraude. La légende raconte même que des bateaux auraient essayé de pénétrer dans le gouffre afin de déterminer l'endroit où l'Oeil Doux se puise dans la mer, mais aucun des bateaux partis n'en est jamais revenu. Ainsi, l'origine de la source de l’Oeil Doux reste indéterminée. Une autre légende prétendait qu'il était impossible de connaître la profondeur du gouffre …

 

 

DSC05481

 

 

 

 

L’après-midi, Anaël, Xavier et Sébastien m’ont accompagné pour faire le tour du massif pour revenir sur les Ayguades.
Nous avons entamé notre balade par une belle piste forestière qui nous a conduits au Bugadelles. Là, nous nous sommes engagés sur un superbe sentier bordé de végétation jusqu’aux vignes des Marmorières.Nous avons ensuite traversé la Garrigue de Grange Neuve, toujours impressionnante et si dépaysante … Et ses odeurs !

 

 

 

 

28 mai (26)

 

 

 

 

 

28 mai (28)

 

 

 

 

28 mai (29)

 

 

 

 

28 mai (30)

 

 

 

 

 

28 mai (33)

 

 

 

 

 

28 mai (34)

 

 

 

 

28 mai (36)

 

 

 

 

 

28 mai (37)

 

 

 

 

28 mai (40)

 

 

 

 

 

28 mai (41)

 

 

 

 

 

28 mai (42)

 

 

 

 

28 mai (44)

 

 

 

 

28 mai (45)

 

 

 

 

28 mai (46)

 

 

 

 

 

28 mai (47)

 

Je voulais passer à Pech Redon et ses superbes figuiers de Barbarie en fleurs en cette saison, nous avons donc dû nous engager sur un sentier très caillouteux et peu roulant. On peut éviter ce secteur en partant à droite vers la Garrigue de l’Hospitalet au lieu de partir vers le Soleilla.

Nous avons terminé la balade par les superbes descentes du côté des Abattuts …

Ce tour est très varié et permet vraiment de passer en revue tout ce que peut proposer ce magnifique massif de la Clape en paysages et en terrains …

Le massif de la Clape est très exigeant pour les pilotes et les vélos : casse de patte de dérailleur pour Sébastien, heureusement en toute fin de balade … Et une crevaison pour Xavier, mais ce n’est pas dû à l’exigence su terrain, par contre ça milite encore pour le montage en tubeless (avec liquide de prévention) !

Départ du Camping LVL Les Ayguades, à recommander !

La trace : https://www.visugpx.com/oahTIbkeNZ

 

 

 

Gruissan : première pour Gabin, Mateille, Saint-Martin, Capoulade et autres …

Ce matin, première sortie VTT dans la Clape pour Gabin (qui pédale bien d’ailleurs !), boucle sur les sentiers ludiques sous la Vigie. Sébastien et Xavier se relancent en VTT et étrennent leurs nouvelles montures.

 

27 (1)

 

 

 

 

27 (3)

 

 

 

 

 

 

27 (5)

 

 

 

 

27 (12)

 

 

 

 

 

27 (15)

 

 

 

 

 

Balade avec Bastien l’après-midi vers le village par la piste de la Mateille, le Grazel, les Salins pour faire le tour de l’Ile Saint-Martin. L’île est un site superbe, notamment du côté de la Combe de l’Abeille.

 

 

 

27 (19)

 

 

 

Randonner à pied ou à vélo autour de Gruissan et dans la Clape peut être assez exigeant : la caillasse est bien présente, les pentes peuvent être abruptes, cela rend les terrains assez techniques mais ludiques. Nous sommes allés chercher le joli et technique single de la Capoulade avant de passer du côté de la Combe des Porcs pour une deuxième descente très technique pour rejoindre la superbe et sauvage combe du Trou de la Crouzade.
Nous avons rejoint le site des Auzils pour nous engager sur un joli single roulant et rejoindre le circuit n°3. Un dernier coup de cul pour une dernière descente technique que j’affectionne particulièrement avec ses trois petits murs.

 

 

27 (20)

 

 

 

 

 

 

27 (23)

 

 

 

 

 

 

 

27 (24)

 

 

 

 

 

 

27 (26)

 

 

 

 

27 (30)

 

 

 

 

27 (32)

 

 

 

 

27 (33)

 

 

 

 

27 (35)

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]