LE CYCLE RIT

30 novembre 2020

Du côté des Cammazes

cammazes

Posté par mastercycle à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 novembre 2020

 

 

 

 

10:28, le dimanche 29 novembre 2020

3-20, les Greniers du Roy, voie verte, Gravel, pépite

Villemur-sur-Tarn est un très joli bourg chargé d’histoire.
La ville a été fortifiée il y a plus de 1000 ans et avec le Mont-Saint-Michel sont les seules villes fortifiées à avoir résisté à l’assaut anglais pendant la Guerre de 100 ans.
Balade du jour pour aller voir (de l’extérieur) les Greniers du Roy, ensemble de silos construit vers 1610 par le dernier connétable de France François De Bonne, Duc de Lesdiguières, compagnon d’armes du bon Roi Henry.
La brique et les colombages sont très présents dans ce bourg pittoresque, les bords du Tarn sont très agréables et des sentiers de randonnée offrent de belles balades tout-terrain entre Villemur, Bondigoux et Varennes …

Je quitte Villemur pour emprunter la voie verte jusqu’à Bessières. Je poursuis ensuite la trace de l’ancienne voie ferrée jusqu’à Buzet-sur-Tarn, elle n’est pas aménagée sur cette distance, je me suis bien fait secouer sur les portions sur le ballast, mais des travaux semblent en cours … Cette voie verte, comme toutes les voies vertes aménagées, est très appréciée des promeneurs.

Une pépite … Passé Buzet-sur-Tarn, je n’avais pas de parcours défini, seulement l’envie de passer sur des routes ou chemins non encore parcourus … Je vais donc vers Lugan, Garrigues et m’engage sur la route des crêtes vers Montastruc, manière de finir par du plat même si un petit vent souffle de façon défavorable. Je n’avais pas prévu d’aller chercher le Laragou mais juste après Sénil je vois un tout petit chemin balisé, le chemin d’En Puget … Je m’y engage … Une pépite qui descend vers le Laragou …
Je termine donc ma balade en bord du Laragou avant de rentrer par la vallée du Girou.

 

 

 

2020-11-29 (2)

 

 

 

 

 

 

2020-11-29 (3)

 

 

 

 

 

 

2020-11-29 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020-11-29 (8)

 

 

 

 

2020-11-29 (9)

 

 

 

 

2020-11-29 (10)

 

 

 

 

2020-11-29 (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:20, le samedi 28 novembre 2020

3-20, Grand Port de Mer, un peu de Gravel avant que ce soit vraiment trop gras …

Sortie dans le cadre 3 h / 20 km, je veux aller voir la mer, ou plutôt le Grand Port de Mer, j’avais Trenet ce matin dans la tête …


« La mer
Qu'on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie … »

20 km pour aller voir la mer depuis Toulouse ?

Le Grand Port de Mer est en fait le nom d’un ruisseau qui prend sa source entre Flourens et Quint-Fonsegrives et se jette dans la Saune. Un très joli sentier le borde dans un joli vallon, boisé,
« un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons. »

Je ne connaissais pas sa partie la plus sauvage, occasion donc de pallier à cela, et je n’ai pas été déçu. Je ne sais par contre rien de l’origine de ce nom, port ? Mer ? Une belle énigme …

L’occasion aussi de passer dire un petit bonjour – à distance – aux beaux-parents et aux parents …

Les terrains au soleil sont encore assez secs, en tout si les engins n’y passent pas … Sinon, ça commence à coller et à glisser …

De bonnes portions Gravel entre Drémil-Lafage, Flourens, Fonsegrives, Pin-Balma, Mondouzil, Montrabé … Par contre, ne suivez pas la trace entre Fonsegrives et la zone industrielle de Flourens, je suis passé deux fois sur du chemin privé …

J’ai tracé quelques sorties « touristiques » autour de Toulouse pour faire des longues, voir la boucle pour saluer D’Artagnan, le boucle vers les Gorges de la Save, etc. Là, tant que la contrainte durera, je vais redéfinir et trouver des petits coins singuliers à cette distance de 20 km, façon de redécouvrir encore son proche chez-soi.

 

2020-11-28

 

 

 

 

 

 

07:36, le vendredi 27 novembre 2020

Vélotaf et une course – Brume ou brouillard ?

Je me suis posé la question : brume ou brouillard ? Les deux sont constitués de fines gouttelettes d’eau ou de fins cristaux de glace, la différence pour les météorologistes tient à la visibilité horizontale : 1 kilomètre ou plus pour la brume, moins d’un kilomètre pour le brouillard. Tout le monde est d’accord pour la « purée de pois » : tu ne vois rien devant toi …

Comme depuis quelques jours, du brouillard brumeux le long de la vallée du Girou, par nappes … Comme je commence en altitude, je roule d’abord au-dessus de la nappe, avant de la traverser, heureusement elle n’est pas épaisse et la visibilité est assez bonne ou en tout cas il n’y pas de quoi se mettre en danger.

Il ne faisait pas froid ce matin, mais quand même Jacques Dutronc dans la tête :


« Le fond de l'air est frais
Laïho, laïho !
Il n'y a plus de saison
Laïho, laïho !
Moi, sous mes pantalons
Je porte des caleçons longs
C'est ceux de mon tonton
Qu'a du poil au menton
Le fond de l'air est frais
Laïho, laïho !
Il n'y a plus de saison
Laïho, laïho ! »


La suite vaut l’écoute …

Le vent s’est bien levé dans la journée …

 

 

2020-11-27 (2)

 

 

 

 

 

2020-11-27 (4)

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2020

Cerdagne

 

Rééditon d'un message déjà publié, le reconfinement nous empêchant d'aller nous promener au delà du kilomètre du domicile ...

 

 

 

 

cerd (7)

Boucle en Cardagne au départ de Dorres, très joli village de Cerdagne, très pittoresque, paisible, avec ses bains. Départ vers l’église Santa Maria de Belloc par le col de Juell, sur les chemins de Saint-Jacques ; descente vers Villeneuve-des-Escaldes, puis montée dans le vallon d’Angoustrine pour aller chercher le Grp Tour de Cerdagne qui passe au-dessus de Targassonne et d’Egat, le circuit passe ensuite en forêt pour rejoindre le Col Del Pam. Le circuit suit le GR10 par le sentier des trois lacs, vous pourrez même pousser jusqu’aux Bouillouses.
Attention, à partir de là, le circuit suit le Grp Tour du Carlit Tour du Capcir et est très trialisant (des rochers à gogo et donc du pousser ou du porter pendant un bon moment) mais le site est vraiment superbe. On récupère ensuite le circuit aller. Vous pouvez aussi remonter sur Font-Romeu le long du télésiège de Calma nord.

 

cerd (16)

 

cerd (22)

 

 

 

cerd (44)

 

 

De magnifiques panoramas, en altitude (entre 1300 et 2000 m), des pistes ou sentiers très variés, pour un petit aperçu de ce que peut vous offrir ce site magnifique qu’est le plateau de Cerdagne. De bien belles couleurs en automne, des lits de colchiques sur les chemins, cela doit aussi être bien beau à la fin du printemps après la fonte des neiges et avec le réveil de la végétation et les premières floraisons.

Depuis Font-Romeu, vous pourrez aussi vous engager sur les circuits VTT balisés.

Voir l'album photo.

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1382803219

 

 

 

Posté par mastercycle à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2020

 

 

 

 

16:33, le mercredi 25 novembre 2020

C’est pas que … Et pourtant …

C’est pas qu’on s’ennuie sur ces sorties 1/1, 1h (ou presque) / 1 km (ou presque) … On découvre ou on redécouvre notre environnement le plus proche. Et pourtant, on y est passé souvent, on pense tout connaître … Et pourtant j’ai encore trouvé un joli chemin du côté de Gragnague …
C’est pas que c’est pas grand comme surface à parcourir, c’est même petit. Mais c’est dans ce genre de circonstances qu’on apprécie ensuite notre grande liberté … On se dit aussi que tout va changer, qu’il faut que ça change … Mais l’homme est un animal un peu borné qui a du mal à retenir de ses erreurs …
Samedi, nous devrions retrouver un peu de notre liberté !

 

 

 

 

 

 

07:33, le mardi 24 novembre 2020

Vélotaf, photos et l’expression du jour

De bonnes gelées le matin mais pas froid sur le vélo, bien équipé. Et toujours ces couleurs de novembre dans le ciel …
Un bon vent sur le retour qui va se faire à un train de (presque) sénateur … Jean de La Fontaine emploie cette expression quand son lièvre laisse la tortue aller à son train de sénateur.
« Sénat » viendrait du latin « senex » signifiant « vieux ». Cette institution de la république romaine était considérée comme un conseil des anciens, dans le sens personnes expérimentés oeuvrant pour le bon fonctionnement de la société. Vu l'âge de ces sénateurs, leur déplacement à faible allure et donc lentement est considéré comme normal. « Train » est aussi un synonyme d’ « allure », d’où l’expression …

 

2020-11-24 (2)

 

 

 

 

2020-11-24 (5)

 

 

 

 

 

 

07:41, le lundi 23 novembre 2020

Vélotaf du lundi – C’est plus facile parce que c’est plus difficile

Je m’explique … Lundi matin, pas envie d’aller bosser, la musique dans la tête « Je ne veux pas travailler » de Pink Martini, en tout cas le refrain :

« Je ne veux pas travailler
Je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement oublier
Et puis je fume »

Je ne fume pas mais j’ai envie de rester au lit … Allô patron ? Il faut y aller … Le difficile.
Bon j’y vais en vélo, facile ? Il fait froid, je suis bien équipé …
Comme c’est plus difficile d’y aller en vélo, après c’est plus facile ! Vous suivez ? Superbe lever de soleil, beau coucher aussi, le petit vent frais du matin comme hier, les autres usagers de la route pas pénibles … Bon début de semaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:32, le dimanche 22 novembre 2020

Petit tour au soleil - Comptine

Envie d’un peu de plat ce matin : je déborde un peu du kilomètre pour aller faire les Mouyssaguèses dans la vallée du Girou.
J’aimerais connaître l’étymologie de ce mot car des Mouyssaguèses, j’en connais plusieurs autour de Toulouse, le long du Girou (à Bruguières aussi) mais aussi par exemple le long de la Seillonne, et il y en ailleurs, notamment en Lauragais avec des Mouyssaguèse basse ou haute, ce n’est donc pas propre à un bas de vallée. Si vous en savez plus …
Un tout petit peu de vent ce matin, même une brise très légère peut se faire sentir de façon défavorable quand tu la prends de face … Ce matin tout de même pas assez fortement pour chanter :

« Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle aux sommets
des grands pins
Joie du vent qui souffle
Allons dans le grand
Vent frais, vent du matin … »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:03, le samedi 21 novembre 2020

Petit tour au soleil

Je continue de noircir la carte, boucle de Prexempeyre cette fois. On tourne vraiment en rond, heureusement le paysage est agréable.
Même au soleil, ça pique … Le fond de l’air est frais … le fond de l’eau aussi sans doute …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:42, le vendredi 20 novembre 2020

Vélotaf du jour

Fin de semaine, retour buissonnier pour profiter du coucher de soleil sur les Pyrénées et l’agglomération.
Ça commence à faire frais le soir …

 

 

2020-11-20 (2)

 

 

 

2020-11-20 (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

14:25, le mercredi 18 novembre 2020

Petit tour confiné, vallonné …

Petit tour pour gribouiller la carte de mon environnement proche, du côté de La Valade Soulelhia.
Le secteur de La Valade Souleiha est un superbe quartier résidentiel, assez discret car isolé, boisé et vallonné … D’ailleurs l’intérêt – l’inconvénient (barrer sur votre écran la mention inutile) de rouler là est qu’il n’y pratiquement pas de portion à l’horizontale … Et il y a même un bon raidard, l’Allée du lac, à 14 % …

Un hors-piste pour voir si ça passe entre La Valade et le rond-point de l’autoroute avant de rentrer : les sangliers passent le long du champ, beaucoup de traces, je suis passé aussi …

Strava, ne nous donnne pas des badges Local Légends sur des circuits de confinement en boucle, on va crouler sous les ors, garde-les pour les trajets réguliers de déplacements pour aller bosser ou sur d’autres circuits. Je sais que j’en ai deux pour mes déplacements pour aller travailler, je ne les compte pas mais c’est sympa de voir ça et de savoir que d’autres empruntent souvent ces mêmes trajets.

Il est assez facile ici de bien s’oxygéner même si on a un peu l’impression de tourner en rond, le confinement pèse mais moins lourd …

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 kilomètres, 3 heures

La pratique sportive reprend un peu de sa liberté : 3 heures, à 20 km …

Un nouvelle isochrone à calculer …

 

isochrone Garidech 1km

 

isochrone 20 km

 

Toulouse et son centre, Quint-Fonsegrives, Vallesvilles, Le Ramel, Lugan, Saint-Sulpice-la-Pointe, Bessières, Villematier, Bouloc, Saint-Jory, Fenouillet, 1265 km², un cercle de 125 km de circonférence, de quoi faire quand même, mais en 3 heures … 

 

Voici quelques traces gps de mes sorties 1 heure (ou presque) / 1 km (ou presque) …

compo covid 1-1 1

 

 

Posté par mastercycle à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 novembre 2020

Dompter la bicyclette et autres déboires

 

M02916136371-large

 

 

Tour à tour typographe, pilote sur le Mississippi, chercheur d'or et journaliste, l'écrivain Mark Twain (1835-1910) - également inventeur - était fasciné par les nouvelles techniques. Il s'essaie ici au périlleux apprentissage de la bicyclette, découvre les propriétés explosives des paratonnerres et lutte avec une machine à écrire dont les défauts semblent l'emporter sur les qualités. Curieux et maladroit, incorrigible et tenace, l'auteur de Huckleberry Finn livre ici, avec l'humour qui l'a rendu célèbre, un aperçu réjouissant des affres d'un pionnier face aux grandes inventions de son temps.

Les Éditions du sonneur

 

 

Posté par mastercycle à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2020

 

 

 

 

 

07:54, le mardi 17 novembre 2020

Vélotaf du mardi au soleil …

Festival d’abrutitude ce matin … Ça se joue à quelques minutes, je suis parti vers 7h50 (d’habitude je démarre vers 7h30), les gens semblent pressés à cette heure, ils ont dû déjà prendre du retard sur leur journée : 2 abruti(e)s me doublent, une fois dans un virage, une fois sur une ligne droite, mais chaque fois alors qu’une voiture arrive en face et que j’ai fait signe que ça ne passait pas … C’est passé quand même sans que je me retrouve dans le fossé …
Et heureusement, toujours d’autres usagers cordiaux qui ralentissent, attendent que ça puisse passer sans danger …
Un peu de brouillard, vallée du Girou, mais pas la purée de pois …

Retour le soir par Gratentour et les crêtes jusqu’à Castelmaurou, cette option est plus longue mais plus « secure » : les vitesses sont limitées sur tout le parcours.

Les arbres perdent leurs verts mais les herbes profitent de l’humidité de saison et sont bien grasses.

Claude François dans la tête, « Le lundi au soleil » … Ce n’est pas rare des lundis au soleil, mais pour beaucoup le lundi c’est la reprise, le retour au boulot …

« Regarde ta montre, il est déjà huit heures
Embrassons-nous tendrement
Un taxi t'emporte, tu t'en vas mon coeur
Parmi ces milliers de gens
C'est une journée idéale
Pour marcher dans la forêt
On trouverait plus normal
D'aller se coucher seuls dans les genêts

Le lundi au soleil
C'est une chose qu'on n'aura jamais
Chaque fois c'est pareil
C'est quand on est derrière les carreaux
Quand on travaille que le ciel est beau
Qu'il doit faire beau sur les routes
Le lundi au soleil … »

Les abruti(e)s qui m’ont doublé devaient avoir aussi cette chanson dans la tête : il est déjà huit heures, pressé(e)s !

 

 

2020-11-17 2

 

 

 

 

 

 

 

 

17:01, le lundi 16 novembre 2020

Petit tour avec Bastien, tout-terrain hors-piste et versant Sud du Mont Astruc

Que l’herbe est grasse et que le ciel était beau ce soir !
Ça commence à devenir glissant en Gravel …

 

 

 

 

 

 

 

09:47, le dimanche 15 novembre 2020

COVID-19-20-21 (?) petit tour

Un petit tour du côté de la Mouyssaguèse pour faire du chemin … Avec ces balades confinées, ou en tout cas limitées, on croise ou recroise (à distance !), on se salue, on en rigole (si, si) … On garde le moral !
Un peu de fractionné encore aujourd'hui, ça fait mal aux gambettes ...
Nous allons tous être des légendes locales, merci Strava !

 

 

 

 

 

 

 

10:19, le samedi 14 novembre 2020

1 h (un peu plus) / 1 km (un peu plus) ... Mais sans abus !

Je continue de noircir mon isochrone en débordant un peu sur la feuille.
Je n’ai pas de vélo d’entraînement à domicile (home-trainer, vélo d’appartement, vélo de salon, vélo spinning, etc.), mais quand je vois tous ces logiciels dédiés, ces applis qui vous permettent de rouler sur tous les coins de la planète avec des superbes images, je me doute que ce doit être marrant. J’ai eu un vélo de garage (home-trainer dans le garage, beaucoup d’ailleurs l’installent là quand c’est possible, c’est recommandé pour ne pas avoir trop chaud, dans leur garage) tout simple que j’ai utilisé quelques fois, porte du garage ouverte et un peu de musique en fond … L’air me manquait, je l’ai vendu. Mais j’aimerais essayer ces nouveaux joujoux pour voir …
Je ne suis pas non plus très versé sur le cardio-training, les séquences, les capteurs de cadence ou de puissance … J’ai un certain âge (passé la cinquantaine, on commence à dire ça), je fais quand même attention à mon cœur même si je n’utilise pas de cardio. Ce matin un peu de fractionné tout de même sur ce tour dans le village et à côté et pas loin …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 13 novembre 2020

Vélotaf du jour, retour buissonnier

En vélo, on a le temps de profiter du paysage, même sur des parcours que l’on connaît particulièrement … Départ juste après le lever du soleil, retour Gravel pour profiter du coucher … Claude Nougaro dans la tête au retour, « Le jazz et le java » … Autres usagers sur les portions goudronnés cordiaux, de quoi oublier les deux abruti(e)s en camionnette …

 

 

 

 

2020-11-13 (2)

 

 

 

 

 

 

2020-11-13 (1)

 

 

 

 

 

 

2020-11-13 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:59, le mercredi 11 novembre 2020

COVID 1 km / 1 h avec la Farfelue Team, à distance !

Une façon d’emmerder ce virus tout en respectant les règles sanitaires ! COVID – COVIE – ON VIT ! Pensée pour tous les malades …

 

 

 

 

 

 

 

 

22:12, le mardi 10 novembre 2020

Et un petit tour by night avec Bastien …

Ça fait un moment que je n’ai pas fait de nocturne avec lui. Ça vaut pas les nocturnes en pleine nature, là on doit rester dans le périmètre du village, mais c’est toujours une autre atmosphère que de sortir de nuit, on ne fait pas attention au temps (qui passe), on prend d’autres repères … Et ce calme …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:44, le mardi 10 novembre 2020

Vélotaf

Brume ce matin, un peu de coton dans la vallée, à traverser aussi sur quelques portions de route … Alain Chamfort dans la tête (Joujou à la casse, je ne sais ni pourquoi ni comment telle ou telle musique me vient en mémoire en roulant).
Retour by night, quasi seul sur la route …

 

 

2020-11-10 (1)

 

 

 

 

2020-11-10 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:05, le lundi 9 novembre 2020

Éloge du petit tour épisode n+1 avec Bastien en guest-star

Beau temps, chemins secs, envie d’un petit tour tranquille avec Bastien, nous n’avons même pas cherché à faire à tout prix 1 heure … Juste envie de prendre l’air …
Un chameau couché tranquillement sur un labour, un autre pas loin si, si, je pourrai vous expliquer pourquoi … Pour ce cas précis, ce n’est pas dû au réchauffement climatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:59, le dimanche 8 novembre 2020

COVID Farfelue Team 1h/1 km avec Bastien

Rouler ensemble en extérieur à distance, c’est mieux que sur le home-trainer non ? Je peux rouler avec Bastien, nous sommes père et fils et nous cohabitons …

Pas mal de monde cet après-midi dehors mais la distanciation est là ; sur des communes comme la nôtre, ce n’est pas compliqué de respecter les distances sans être obligé de se confiner à la maison. Respect aussi des autres usagers des chemins communaux, nous partageons les lieux, il fait beau.
C’est aussi une façon de dire « Merde ! » au COVID : il faut le prendre au sérieux mais on peut lui montrer qu’on résiste …

Salut amical à distance aussi aux potes croisés sur le parcours ! Heureux hasard …

Le soir, on a le droit au 1h/km ?

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2020

 

 

CapNore2019 (21)

Posté par mastercycle à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2020

Piémont

 

Rééditon d'un message publié en 2013, le reconfinement nous empêchant d'aller nous promener au delà du kilomètre du domicile ...

 

On vient d’abord en montagne pour aller chercher les cimes, l’essence première du vélo de montagne : grimper dur, accéder en altitude sur une crête, au niveau d’un col, s’offrir un panorama grandiose et descendre, si possible par une belle trace …

stlizier (1)

 

 

 

stlizier (10)
stlizier (14)

Mais le piémont, les derniers reliefs avant la montagne proprement dite, offrent aussi de belles randonnées.

 

 

stlizier (20)

 

stlizier (23)

 

Compte-rendu d’une jolie boucle entre Saint-Lizier (qui vaut le détour touristique), Lasserre, Lara, Contrazy, Montesquieu Avantès, Audinac-les-bains (à voir aussi pour le site, le camping très agréable et sa piscine) et Montjoie-en-Couserans, de 45 km environ, entre 400 et 700 m, pas mal vallonnée, hors des sentiers battus … Hors des sentiers battus car certaines portions se font à travers champs, à réserver donc en fin d’été ou à l’automne (et par temps plutôt sec), attention aussi au bétail … Le circuit emprunte des sentiers balisés, certains balisés VTT (le n°7 de Montesquieu Avantès autour du magnifique petit village de Contrazy), des traces existantes mais non balisées, quelques portions goudronnées mais pas désagréables qui permettent en plus de faire des liaisons en montée.

 

 

stlizier (24)

 

Du chemin agricole, de la piste forestière, du sentier, du single, de jolis chemins en sous-bois ou entre des haies de Buis, etc. De quoi varier les plaisirs ! La cerise sur le gâteau sera la descente du Tuc de Montcalibert (qu’il faut « se gagner » avant en montant au Tuc avec notamment un petit porté). De magnifiques panoramas à contempler avec une large vue sur le massif pyrénéen et le Mont Valier en particulier.

 

stlizier (29)

 

stlizier (32)

 

stlizier (34)

La trace : http://www.visugpx.com/?i=1383158399

 

stlizier (37)

 

stlizier (40)

 

Posté par mastercycle à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 novembre 2020

Une belle histoire ...

 

 

La belle histoire du jeune Pech Phara - Be Celt

Certes, on écrit beaucoup sur le cyclisme pro et parfois amateurs. On commente les succès de nos champions. Mais parfois, on tombe sur des histoires qui nous font du bien à la gueule comme l'histoire de ce jeune de 13 ans qui nous a touché .

https://www.be-celt.com

 

 

Posté par mastercycle à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2020

Orle, GR10

Orle GR10

Posté par mastercycle à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2020

Le triple champion dévoile ses secrets

 

9782501147637-001-T

Au milieu des années 1950, Gabriel García Márquez, alors jeune journaliste, est envoyé par le quotidien El Espectador suivre Ramón Hoyos, déjà considéré comme une idole nationale du cyclisme et du sport colombien. Hoyos, pourtant réticent aux interviews, accepte et ne le regrettera pas. Le triple champion dévoile ses secrets, fruit de cinq jours d'entretiens, est un document aussi rare que précis sur ce qui fait la psychologie d'un champion, son rapport à la douleur et à la célébrité, en même temps qu'une plongée dans la Colombie des années 1950. C'est enfin un témoignage précieux sur le travail de celui qui allait devenir l'un des plus grands écrivains du XXe siècle.

Ramon Hoyos (1932-2014) a été, dans les années 1950, le premier grand champion cycliste colombien. Surnommé "le scarabée de la montagne", il est encore considéré aujourd'hui comme une idole nationale et comme un père spirituel par tous les grands coureurs colombiens qui lui ont succédé, tels Luis Herrera, Nairo Quintana ou Egan Bernal, vainqueur du Tour de France 2019.

Gabriel García Márquez (1927-2014) a été l'une des figures majeures du "boom latino-américain" des années 1960 et l'un des plus grands écrivains tout court du siècle dernier. Son oeuvre, mondialement connue pour Cent ans de solitude, a été couronnée en 1982 du prix Nobel de littérature. En marge de ses romans, l'auteur colombien laisse derrière lui de nombreux textes de journaliste, son premier métier.

Édition So Lonely – Marabout

 

Posté par mastercycle à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2020

 

 

 

10:51, le dimanche 8 novembre 2020

Aller chercher le pain en Gravel … Nouvelles mobilités ?

Je ne me suis pas découvert récemment (si je prends le mois de mars comme référence) ma passion pour le vélo, pour les chiens, pour les vieux (papa, maman, beau-papa, belle-maman, je ne parle pour vous …) ou pour les enfants. Les vieux (pardonnez-moi ce mot, il n’est parfois pas joli à entendre), j’allais les voir régulièrement avec mes élèves, la pandémie nous en empêche. Les chiens, j’adore mais je n’en veux pas car je ne m’en occuperai pas correctement, il faut leur donner du temps. Les enfants, je travaille avec eux depuis 27 ans et je n’ai pas encore envie de vraiment en prendre un pour taper sur les autres …

J’ai déjà fait quelques fois de petites courses en vélo et je ne publiais pas sur Strava.
Mais avec ce satané COVID, c’est une autre histoire … On se dit que chaque kilomètre fait est un kilomètre gagné, je ne suis pas parano mais je me demande si je vais arriver à passer au travers …
Je suis donc aller chercher le pain ce matin en vélo, et en Gravel, par du chemin. Ce versant de Montastruc est au soleil, le chemin donc sec.
J’aurais pu y aller 10 fois et remplir 10 attestations. Je ne crois pas avoir « profité », j’ai pris les 10 baguettes traditions que nous prenons régulièrement (j’ai de grandes sacoches), et on congèle.
Je ne crois pas avoir « profité », oui j’ai fait un détour pour rentrer …

Nouvelles mobilités ? Y’a quoi de nouveau à faire du vélo ? C’était le moyen de locomotion principal (les gens partaient même en vacances en vélo) avant le règne sans partage de la voiture.
Comme la voiture doit rester au garage plus que d’habitude, nombreux sont ceux qui découvrent cette façon de se déplacer … Tant mieux ! J’espère que ces nouveaux comportements vont perdurer quand on sortira enfin de cette crise pandémique et que le vélo, la marche à pied, vont vraiment se développer. Et il faut occuper le terrain pour que les infrastructures suivent et ne pas attendre l’inverse, il faut créer le besoin pour avoir les moyens … Dans mon exemple de ce matin, le temps « perdu » en vélo par rapport à la voiture doit être de 10-15 minutes sur l’aller-retour. C’est bon pour le corps, pour le moral, c’est bon pour la planète … Mais l’homme est un animal un peu têtu qui a souvent du mal à retenir les leçons …

 

 

 

 

 

09:18, le samedi 7 novembre 2020

COVID 1h/1km web, getting out of bed, in english please

Getting out of bed, waking up gently, the wind has not weakened since yesterday … When it blows like that, if you don’t have it just behind you, it is always unfavourable and it shakes well all the more if you are not too heavy …

Controlled by the gendarmes, I'm out for a one hour walk, it's okay, ride ...

 

 

 

 

 

 

07:41, le vendredi 6 novembre 2020

Vélotaf, zef, aspi …

Vélotaf du jour : petit vent ce matin, plutôt favorable ; bon vent ce soir, de face, ça scotche au sol … Avec cette nuit qui tombe plus tôt suite au changement d’heure, sur les deux portions très peu fréquentées du parcours, je retrouve les sensations que j’ai pu éprouver lors de mes sorties de pleine nuit.
Aspi : quand un poids-lourd ou un autobus te double, pendant 1 à 3 secondes, tu as l’impression que des ailes te poussent dans le dos et tu es aspiré. Dans la seconde qui suis, tu te retrouves dans le remous provoqué dans l’air par le passage du gros engin et tu agrippes ton guidon, ça scotche …

 

 

 

 

 

 

 

15:52, le mercredi 4 novembre 2020

1 heure / 1 km - griboulli n°2

1 heure / 1 km nouvelle version - griboulli n°2
Avec ce reconfinement (social, sportif, culturel et économiquement fatal pour nombre de petits magasins ; c'est jute un constat, pas de polémique sur le sujet, en tout cas par sur Strava, d'ailleurs c'est que j'apprécie sur ce réseau social sportif : c'est qu'il n'y a pas d'égarements dans toutes les directions comme dans les autres réseaux où ça peut être le grand n'importe quoi, elle commence à être longue cette parenthèse) et la reprise de l'activité sur une heure et un kilomètre, les Local Legends vont être légions !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:33, le mardi 3 novembre 2020

Vélotaf

Ambiance quelque peu morose : contexte sanitaire, social, attentats, météo … Un peu de vélo pour se changer les idées même si c’est pour aller bosser, et ça fonctionne : ça ne te donne pas forcément la grosse patate (tu connais la route par cœur, il y a de la circulation, etc.) mais ça fait du bien !
Gris le matin, petit crachin, pas de pluie au retour mais j’ai bien sali le vélo : la route mouillée salit bien quand des engins sont passés et ont déposé de la terre … Je n’ai rien contre les engins ou les tracteurs !
En parlant de circulation, je n’ai pas noté de baisse de fréquentation routière … Et dans le seconde qui suit, au retour, la pensée « Il n’y a pas d’abrutis aujourd’hui, c’est bien ! », en voilà un en camionnette ! Je n’ai rien contre les camionnettes ! Je n’en ai jamais caricaturée !

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2020

Dérogation ...

 

chasse

 

Mais oui, c'est important, c'est sérieux, il faut réguler les populations de faune sauvage !

 

 

Posté par mastercycle à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2020

14:18, le dimanche 1 novembre 2020

Reconfinement sportif : 1 heure / 1 kilomètre, isochrone, Pi

isochrone Garidech

 

 

1-1 2020-11-01

Reconfinement social, sportif, petits magasins fermés, restaurants, bars, brasseries, … Allons-nous arriver à stopper ce virus avant que des vaccins soient élaborés et utilisables ?
Je reprends donc les sorties 1 h / 1 km. Au premier confinement, j’avais tracé un circuit étalon sur lequel j’essayais d’améliorer mon temps à chaque sortie. Aujourd’hui, je me fixe un autre objectif : faire, sur cette petite surface de 3,14159265358979323846264338327950288419716939937510582 (et ce n’est pas fini puisque Pi est un irrationnel) km² et avec les rues, chemins et piétonniers existants, chaque fois un circuit différent …
J’ai appris ce qu’était une carte isochrone. Ce mot issu du grec signifie « qui correspond au même instant ». Isochrone parle donc d’abord de temps, mais on peut adapter à la distance. Cette carte isochronique de 1 km montre une aire délimitée par tous les points qui sont à 1 km d’un point choisi empruntant routes, rues ou chemins. C’est donc différent du « vol d’oiseau » qui lui représente un cercle. L’isochrone est donc soumise à la variété et au développement des infrastructures routières ou pédestres.
Les cartes isochroniques sont utilisées pour la planification des transports, en hydrologie pour mesurer la vitesse du ruissellement de l’eau vers un bassin, un lac.

Je vais donc jongler entre l’isochrone et le col d’oiseau pour ces nouvelles sorties 1 h / 1 km autorisées et essayer de dessiner des traces différentes, même si je pourrai certainement passer au même endroit, mais pas forcément dans le même sens.

Premier tracé, j’ai un peu débordé du 1 km pour reprendre mes repères …

 

 

 

 

15:22, le dimanche 25 octobre 2020

Gravel et VTT pour Bastien dans la descente du Larrech sur Engomer

9 bornes de belle descente tout-terrain au départ du Col du Larrech que l’on rejoint par une belle forestière (Forestière de la Grande Rédille) en montée très roulante sous le Col de la Core.
On descend au Col de Saët par une superbe trace à travers bois, très ludique. Quelques portions techniques se présentent ensuite du côté de Peyrelongues dans une jolie combe puis du côté d’Autères.
Le Col de la Core offre 3 belles descentes tout-terrain, traces que j’ai déjà publiées sur le blog du cyclerit.com ou sur VisuGPX : celle-ci, une qui suit la variante du GR10 en haut du Col qui rejoint le Lac de Bethmale puis la vallée du même nom pour arriver aux Bordes-sur-Lez, et celle qui descend sur la vallée d’Esbintz vers Seix pour monter (belle montée) à l’antenne sous le Bouirex, traverser les pâturages d’Arp puis les bois de la Moulère Redon pout passer au Catchaudégué, au Col de l’Artigue et descendre à Seix. Un beau challenge que faire les 3 descentes sur la journée …

 

G Larrech 25102020 (3)

 

 

 

G Larrech 25102020 (7)

 

 

 

G Larrech 25102020 (9)

 

 

 

G Larrech 25102020 (11)

 

 

G Larrech 25102020 (13)

 

 


Le Gravel passe vraiment partout, y compris sur des terrains vraiment typés VTT, je l’ai souvent vérifié et en ai témoigné, y compris sur de la grosse caillasse, la seule différence sera la façon d’appréhender la trace : tu vas bien sûr mois vite qu’en VTT (quoique, j’ai vu de sacrés pilotes en Gravel descendre de sacrés trucs), mais les sensations sont quand même là et bien là ! Tu ne peux pas t’appuyer (c’est vraiment le cas de le dire) sur les suspensions de ton vélo, c’est tout ton corps qui travaille. Là, pas de chrono et quelques pauses obligatoires pour récupérer dans la descente … En VTT, la question peut ne pas se poser, j’ai déjà fait cette descente sans m’arrêter mais tu fais alors une bonne pause à Engomer.
De l’intérêt aussi de la tige de selle télescopique, même sur un Gravel, et même pour peu d’occasion, si, si !

Bon anniversaire Bastien !

 

 

Posté par mastercycle à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]