03 décembre 2019

Romantique ?

Mon logiciel GPS me permet d’explorer des lieux, de me projeter, de préparer des traces à l’avance, j’en ai des centaines, certaines que je n’utiliserai peut-être jamais. Je faisais déjà ça avant d’avoir mon GPS de randonnée (je préfère ça à un GPS spécifique vélo avec cardio, cadence et autres options) avec mes cartes IGN au 1/25000ème, j’en ai pas mal, elles sont couvertes de feutre …

Quand je suis une trace, je n’en suis pas esclave, je n’hésite pas à la quitter si tel ou tel chemin m’attire … La trace peut réserver des surprises : plus de passage sur le terrain (demi-tour ou passage façon sanglier ou Koh-Lanta), un magnifique point de vue, un superbe single, … Je roule aussi souvent sans trace définie, je vais où le vent me porte, ou plus souvent face à lui pour qu'il me porte ensuite ...

Le froid est là, le jour dure moins longtemps, je continue de rouler mais les sorties sont moins longues. Je prépare des traces pour les beaux jours quand les terrains seront moins boueux, je repère les chemins qui resteront assez secs, j’essaie de varier les circuits …

J’ai préparé quelques traces « originales » , par exemple remonter des petites rivières vers chez nous en essayant de rester au plus près du lit et aller jusqu’à la source, par la route ou les chemins ; plusieurs sont déjà prêtes.
Mon Tour Midi-Pyrénées est prêt, une diagonale gourmande aussi, j’espère un jour les suivre … J'ai déjà quelques projets pour 2020 ... Et en juillet, tentative de résolution de l'équation posée en juillet 2019 : revenir d'Oléron sur la journée mais cette fois avec départ au lever du jour, toujours entre 18 et 20 heures de selle ...

Voici une trace romantique, regardez :

coeur

 

Oui, ce cœur est un peu écorché, ce n’est qu’un trait sur une carte, il suit quelques portions de départementales qui n’ont rien de romantique (à vérifier), mais il passe par quelques jolis coins où il fera bon musarder, pas trop non plus quand même si le fond de l’air est frais et que le jour décline … Et si la trace ne répond pas à l'attente, je pourrai toujours la changer en as de pique ...
120 km vers le Tarn, et une bonne symétrie : au mètre près, 1181 m de dénivelé positif et négatif.

Compte-rendu prévu prochainement …

 

Posté par mastercycle à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]