29 décembre 2019

Vélo Nathan Maz

Posté par mastercycle à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 décembre 2019

« Je pars avec rien, pas besoin ! »

 

 

 

Idée reçue : « Je pars avec rien, pas besoin ! »

  

Message en forme de dédicace à l’attention des nombreux cyclistes que je vois rouler avec uniquement le smartphone dans la poche arrière, sans minimum de matériel de réparation … Et des certains que j’ai vu arrêtés au bord la route … « Chérie, viens me chercher ! ». Moi, à la place de chérie, je ne me déplacerais pas … Ça pèse rien, un minimum de matériel !

 

 

Posté par mastercycle à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2019

GPS drawing in Toulouse : le côté obscur de la Force

Le côté obscur de la Force ... Drawing GPS, GPS drawing, dessin avec le GPS, ce n’est pas nouveau.
En décembre, j’ai publié un cœur, c’est tout simple mais ce ne n’est pas si évident que ça, 120 km avec une bonne symétrie.

 

dark vador trace

Là, j’ai suivi l’actualité cinématographique et une saga que j’aime beaucoup … On peut voir sur la toile des dessins GPS de ce personnage, je me suis intéressé pour ma part au haut du corps.
Trace faite dans Toulouse à partir d’une esquisse dessinée sur mon logiciel GPS, enregistrée en tant que trace, pas en itinéraire, avec donc un peu de réflexion sur le terrain pour fignoler le dessin, pas évident de s’imaginer la figure sur le terrain …
Une visite dans la métropole d’environ 90 km avec pas mal d’allers et retours qui m’a permis de repasser dans des quartiers où je n’étais pas allé depuis des années …
Grosse fréquentation piétonne en centre-ville sans aucune retenue, le piéton va partout, est partout, même là où il ne devrait pas être - le côté obscur de la force ... -, les autres usagers de la route sont beaucoup plus respectueux et polis, y compris les livreurs en vélo ou scooter.

Pour ma part et mes débuts en GPS drawing, je pars d’une idée de dessin et j’essaie de trouver la bonne trace, pas mal de réflexion donc en amont … Aucune prétention artistique, c'est juste pour s'amuser, se donner si besoin un bon prétexte pour aller rouler et revisiter de façon originale des lieux bien connus ou une façon de rouler en ville dans le cas de ce dessin et d'y prendre du plaisir, ce qui n'est pas si évident ... La géographie routière des lieux fréquentés joue aussi pour beaucoup dans l’étendue des dessins possibles. Les métropoles, plus elles sont grandes, plus elles permettent de choses. Leur plan routier peut aussi influer … le pays aussi et le type d'urbanisation ... De très belles choses sont à voir sur la toile ...
On peut aussi regarder la carte et voir des formes se dessiner au milieu des voies existantes. Aux beaux jours, il y aura des choses à faire en garnotte exclusif.

Je planche sur quelques projets, à suivre … 

La trace : https://www.visugpx.com/Yh1D3475jc

 

 

25 décembre 2019

Noël

Le Père Noël est aussi cycliste (parfois motorisé) : la preuve en photos en divers lieux, en tenue ou incognito …

 

 

Joyeux Noël à tous !

 

 

p_re_no_l__5_

mini_25-decembre-2012-le-pere-noel-dans-le-quartier-50dfe30880378

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRE-NO~1

 

 

 

p_re_no_l__4_

p_re_no_l__2_

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p_re_no_l__3_

 

 

 

p_re_no_l__1_

 

 

 

 

p_re_no_l

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

père noël

 

 

 

7926-original

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1062228

 

 

 

 

cycling-santa-F

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Holidays_Christmas_Santa_505817

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http___i_huffpost_com_gen_887223_images_h-SANTA-ON-A-BIKE-640x362

 

 

 

Posté par mastercycle à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2019

Bellongue

Bellongue Juncalas pré

Posté par mastercycle à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 décembre 2019

Sexy sur mon vélo

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=eNF1esAHFLw

Posté par mastercycle à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2019

" Je roule avec mes enfants, je roule devant. "

Idée reçue : " Je roule avec mes enfants, je roule devant. "

Double erreur !

1) Je roule devant, j’impose mon rythme au lieu de suivre celui de l’enfant, théoriquement moins rapide que moi. Je peux de temps en temps passer devant tout de même, et sur chemin c'est une autre histoire …

2) Sur route, si un véhicule arrive par derrière (et le danger est plus là que venant d’en face), je ne peux ni protéger mon enfant ni parer à un éventuel écart de sa part.
Il vaut mieux rouler derrière, légèrement à gauche, pour donner d’éventuelles consignes et parer en cas de besoin.

Exemple très concret un jour du côté de Fonsorbes : j’arrive sur un gamin qui avait l'air de rouler tout seul, une bagnole me double très-trop rapidement et très-trop près, elle fait de même avec le gamin qui a failli se mettre dans le fossé. Le père était en fait plusieurs centaines de mètres en avant et je me demande même si le deuxième gamin que j’ai doublé plusieurs centaines de mètres encore après n’était pas avec eux …

Posté par mastercycle à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2019

Eau …

Il a beaucoup plu ces derniers jours, les terrains sont bien imbibés et les rivières débordent, envahissant les routes et les champs.
Petit tour aujourd’hui dans la vallée du Girou qui a fait des siennes avec les dernières pluies et a coupé certaines routes du coin … Mêmes les chemins gravillonneux pourtant au soleil sont gras, et la moindre parcelle de terre ou d’herbe regorge d’eau.

 

 

DSC06414

 

 

 

 

 

 

 

DSC06417

 

 

 

 

 

DSC06419

 

 

 

 

 

 

 

DSC06421

 

 

Posté par mastercycle à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2019

 

 

bal (13)

Posté par mastercycle à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2019

Allez !

Tu reçois d’abord le colis, enfin le colis, c’est tellement fin que tu te dis « Là, y’a un problème … ». Tu ouvres le paquet un peu sceptique, ce n’est pourtant pas une surprise, tu sais ce que tu as commandé …

Alé est une marque italienne qui fait des vêtements pour le vélo très techniques, à la fois sobres et très modernes. J’aime beaucoup leurs modèles vintage.

alé 1

Le Père Noël est passé plus tôt (j’ai négocié avec lui un cadeau groupé avec mon anniversaire en décembre, je ne plaisante pas avec le Père Noël) pour me livrer cette veste d’hiver Alé Guscio Klimatik® réflective iridescente.
Sur le papier, ça en jette : veste d’hiver, chaude donc, réflective et iridescente. Passage par les pages du dictionnaire …
Réflective en physique a un rapport aux effets des glaces ou miroirs pouvant devenir opaques ou renvoyer la lumière en fonction de leurs propriétés. Effectivement, certains éléments réfléchissants dédiés à être vu de nuit sont de base neutres ou gris.

lumière


Iridescent signifie « qui réfléchit les couleurs de l’arc-en-ciel ».

Cette veste est très légère, 260g sur ma balance de cuisine. Elle taille serrée, peut-être prévoir une taille au-dessus. Mais quand on la porte, ça ne gêne pas, même avec une sous-couche légère dessous. Sous-couche qui me semble nécessaire si l’air est frais. Alé annonce une utilisation entre 10 et 18 °C. J’ai fait un tout petit tour en fin de journée, à peine 10°C sous abri, avec une sous-couche, et j’ai été agréablement surpris de ne pas sentir le froid, mais une sortie plus longue sera nécessaire pour vérifier cela.
À tester aussi sous la pluie, mais ma veste n’est pas présentée comme imperméable, donc pas de déception à venir à ce sujet. Et encore aujourd’hui, l’imperméabilité rime rarement avec la respirabilité …

L’aspect premier est neutre, pas trop définissable en fait question couleur, un peu gris, quelques irisations façon flaque d’essence, mais beaucoup moins déplaisant heureusement et surtout sans l’odeur.

 

essence 1

essence 2

 

 

 

alé 2

alé 3


Iridescente : oui, la veste renvoie des reflets variés et ondulants sous la lumière et devient très lumineuse sous les rayons directs du soleil ou sous un éclairage.
Le tissu contient des microsphères de verre (je n’ai pas vérifié sous microscope ou découpé le tissu pour l’analyser) qui réagissent à la lumière en la réfléchissant de différentes façons.
Effectivement, la réflexion et l’iridescence sont bien là : légers reflets sur le gris-vert ou illumination du tissu à la lumière.

Veste donc très intéressante pour remplacer l’utilisation coutumière du jaune fluo, quand même pas très esthétique mais très efficace. Et souvent en vélo, il vaut mieux quand même viser d’abord l’efficacité, la praticité, l’utilité, donc la sécurité, que l’esthétique.

alé 4


Aussi, il est heureux de voir de plus en plus de marques, depuis maintenant un certain temps, s’essayer à sortir de beaux produits, bien travaillés, techniques, efficaces et esthétiques.

Allez, cette veste est un bien beau produit.

Seul bémol, le prix … Et ce qui est dommage, mais on peut le constater pour d’autres marques, c’est qu’on peut la trouver sur certains sites marchands à un tarif bien inférieur à celui affiché sur la boutique en ligne de la marque. Toujours comparer avant de cliquer … Pour ma part, je suis tombé sur un très bon tarif en quantité très limitée ou fin de stock car quelques heures après mon achat, la veste n’était plus en stock chez ce vendeur.

Certaines marques aussi, et ce n'est pas propre à l'industrie du luxe, font payer cher leur logo. Et la technicité n'a pas d'argus ou de baromètre financier. Tout est relatif même si on peut considérer qu'une certaine « décence » peut être de mise, mais on peut aussi se faire plaisir, c'est un autre  et vaste sujet ...