bm_CVT_Je-pars-demain_2047

 

 

« Pourquoi s'aligner dans une compétition si rude, parmi des coureurs professionnels le plus souvent très jeunes et en pleine possession de leurs moyens, ambitieux, avides de victoires, des gars qui font carrière, moi qui ne suis qu'un dilettante animé par des songes ? À mesure que la course approche, j'essaie de répondre à cette question avec des mots simples : retarder l'instant du crépuscule. Réaliser un rêve de gosse. Quand on a agité sous mes yeux comme un hochet le Grand Prix du Midi Libre, je n'ai pu résister à l'appel venu de mes jeunes années. »

Éric Fottorino

 

En 2001, à quarante ans juste passés, Éric Fottorino décide de courir le Grand Prix cycliste du Midi Libre. Commence une préparation exigeante et pleine d'imprévus. Dans ce journal de vents et de pluie, de plaine et de bosses, il renoue les fils de son existence à chaque coup de pédale. De l'usage de la bicyclette comme machine à remonter le temps …