L’île d’Oléron, j’y suis venu gamin. Puis pratiquement chaque année avec Sylvie, ses parents, les enfants, depuis 25 ans environ.
Je l’ai d’abord parcourue avec mon VTT et la carte IGN série bleue au 1/25000ème. J’ai ai rempli quelques-unes de ces cartes au crayon et au feutre, ici et ailleurs : tout ce que je validais sur le terrain. Je roulais avec la carte dans la poche arrière, elles ont vécu mes cartes IGN … Aujourd’hui, le GPS apporte cette facilité d’utilisation : la carte défile sous tes yeux …

Je ne me lasse jamais de ces sentiers en forêt, ces chemins à travers les marais, dans les terres à travers les vignobles, etc.

Réactualisation d’un grand tour de l’île ou dans l’île : presque 100 km pour voir tous les coins les plus pittoresques et les plus naturels. Un minimum de goudron et autant que faire se peut, un maximum de chemins ou sentiers hors des cyclables existantes, et de la piste cyclable.

Mention particulière pour la partie boisée entre La Remigeasse et Vert-Bois, du côté de Gatseau, pour les marais du côté d’Arceau, et bien sûr pour la Pointe et le Phare de Chassiron … Au Château d’Oléron, ne manquez pas de pousser jusqu’au port et de faire le tour de la citadelle.
L’île est très bien aménagée pour la pratique du vélo, de nouvelles pistes sont créées, il faut quand même rester vigilant : certains promeneurs à vélo ont un peu la tête en l’air et oublient qu’on peut arriver en face …

Pas de photos aujourd’hui … La boîte à images crânienne, elle, a bien fonctionné …

La trace : https://www.visugpx.com/t5gdaVBxQe