08:21, le samedi 20 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Cyclotourisme, chocolatine, môssieur très pressé, Marie et son fils fâchés ?

Une bonne gelée ce matin pour ce premier jour de printemps ...

Balade cyclo avec François, ami d’origine parisienne. Un Toulousain peut sympathiser avec un Parisien (et réciproquement), le jeune homme est très sympathique, gaillard, son seul défaut est de dire « Pain au chocolat », d’ailleurs je ne comprends pas comment font les boulangers pour dire « Pain au chocolat » quand ils vendent des chocolatines. Macarel ! Un pain au chocolat, c’est une tartine de pain avec du chocolat dessus !
François habite du côté du Palais de Justice, je lui ai donc proposé un boucle d’une cinquantaine de bornes vers l’Ariège, par les coteaux du Lauragais, en passant par le très joli et pittoresque village de Clermont-Le-Fort qui offre un beau panorama sur la vallée de la Garonne, celle de l’Ariège et les Pyrénées, puis par Le Vernet et Venerque avec sa belle église ; et retour par Espanès pour rallier Pompertuzat et le Canal du Midi. Quelque bornes en plus pour aller rejoindre le point de départ et revenir.

 

 

 

2021-03-20 (1)

 

 

 

 

 

 

2021-03-20 (2)

 

 

 

 

2021-03-20 (3)

 

 

Môssieur très pressé. Je dis Môssieur parce que je l’ai tutoyé quand je l’ai rattrapé dans la montée qui a suivi l’incident, ça ne lui a pas plu, tu n’allais pas si vite finalement, ou alors appuie aussi dans les montées !!
Il avait raison, d’ailleurs c’est la première chose que je lui ai dite quand je suis revenu sur lui : oui, on descendait un peu large, mais on était tout seul, donc pourquoi ne pas profiter des jolies courbes ? Oui, aussi, il a dit qu’il s’était annoncé mais avec le vent qu’il faisait on n’a rien entendu … Il aurait donc pu se dispenser de nous doubler comme une bombe par la droite … Je précise, sans faire de généralités, que le môssieur était équipé d’un casque profilé et d’un vélo aéro type contre-le-montre. Il était donc pressé et voulait sans doute améliorer son temps dans cette descente, il est donc passé à droite comme une bombe alors que nous étions quand même sur notre voie mais pas collés au bas-côté. Que ce serait-il passé si nous nous nous étions rabattus à ce moment-là. Ah oui, lui il maîtrise le pilotage …
Je l’ai donc rattrapé dans la montée suivante (ce que j’ai presque trouvé marrant) et j’ai essayé de lui expliquer que c’était dangereux, mais il n’a pas eu l’air convaincu et nous avons échangé quelques amabilités.
Si tu tombes sur ces lignes et si tu veux continuer notre discussion plus calmement, tu peux donc répondre. Le tutoiement pour moi n’est pas un manque de respect, je tutoie souvent les cyclistes que je croise, mais je peux te vouvoyer, il n’y pas de souci …. Je pense que tu passes régulièrement là, ce doit un circuit d’entraînement pour toi (je repasserai), ce n’est pas une raison, même s’il est vrai que nous roulions un peu sur la gauche, pour nous passer comme ça, c’est trop dangereux. Je ne suis pas votre père (c’est ce qu’il m’a dit, je l’aurais été, tu aurais pris une calbote sur le casque), je n’ai pas de leçon à vous donner mais j’ai le droit de réagir quand quelqu’un me met en danger. Il y assez d’abrutis en voiture, si en plus on s’en rajoute entre cyclistes … Par contre, il faut que tu progresses en côte, tu peux gagner du temps dans une descente mais sur du vallonné, c’est dans les montées que t’en gagnes le plus en fait si tu chercher à tout prix le chrono.


Le môssieur en a certainement autant à mon sujet.

 

 

 

2021-03-20 (5)

Ces deux-là qui semblent se faire la gueule, je les vois souvent, ils sont près de chez moi, du côté du Cammas : Marie et son fils qui se tournent le dos, quelqu’un a une explication ?

 

 

 

 

 

 

 

 

18:24, le mercredi 17 mars 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse avec Bastien

Merci Lukaszz et Anne pour les repas livrés. De nouvelles rencontres ce soir dont celle de Cyril, qui vit dehors, expulsé de chez lui en novembre, il a tout laissé aux huissiers … Ça n’arrive pas qu’aux autres … Lui offrir un repas et le laisser dehors pourrait paraître dérisoire mais il a apprécié de voir deux cyclistes en jaune fluo lui porter un peu de chaleur avec ce repas … Brassens dans la tête, « Chanson pour l’Auvergnat » …

 

2021-03-17 (2)

 

Il fut une époque où les églises étaient ouvertes à ceux qui demandaient l'asile, charité ... Aujourd'hui, elles sont fermées à double-tour, il y a aussi du vandalisme ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:31, le dimanche 14 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Aller – Retour

Mes parcours sont rarement des allers et retour par la même voie. Cet après-midi, j’avais envie de profiter des rayons de soleil d’après-pluie sur des routes peu ou pas fréquentées, direction donc la voie verte Bessières-Bressols.
Un bon vent d’ouest-nord-ouest, quelques gouttes, les promeneurs qui profitent aussi de cette jolie voie verte.
Beaucoup de barrières pour assurer l'accès à cette voie verte uniquement aux vélos et piétons (un 50 cmᶟ doit passer mais je n’en ai pas vu aujourd’hui), il faut souvent relancer après leur passage.
Voie partagée : il n’y a pas besoin de prendre toute la place pour profiter de cette voie verte …

Et un tout petit de rab à la fin pour arriver 100, ce n’était pas prévu …
Les terrains peuvent être encore gras mais les sorties offroad démangent … J’ai un bon nombre de longues en Gravel prêtes … Il y aussi la contrainte du couvre-feu, 12h de vélo, ça oblige à se lever très tôt si on veut parcourir de belles distances … N’oublions pas non plus que mars nous réserve régulièrement quelques giboulées et ne dit-on pas qu’en avril, ne te découvre pas d’un fil ? Et pour mai, on ne fait pas toujours ce qu’il nous plaît …

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926