23 juillet 2021

Gravel sur Oléron : marais et intérieur des terres (et un peu d’océan) - In english too

Incursion à l’intérieur des terres de l’île d’Oléron pour me balader entre vignes, cultures, marais et bois, sans oublier tout de même l’océan et les belles côtes oléronnaises… Sur cette trace, j’ai emprunté des portions à des traces publiées par Stef Chatelier sur Strava, particulièrement dans les marais entre l’Aiguille et Saint-Pierre d’Oléron et dans les magnifiques bois du côté de Domino, merci pour le partage … Le Gravel permet vraiment de redécouvrir des coins que l’on pensait bien connaître, il suffit de suivre ce chemin qui part à droite ou à gauche, parfois c’est un cul-de-sac, ce n’est pas grave … Si on veut découvrir, il faut en passer par là et on est rarement déçu …

 

DSC02007

 

 

 

 

DSC02008

 

 

 

 

DSC02010

 

 

 

 

DSC02011

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02013

 

 

 

 

 

 

 

Toponymie : Le Chaudron, Chenal de la Fontaine, Le Riveau, La Bordelinière (la terminaison en –ère est très fréquente sur l’île), Moulin de Grésillon, le Beaucoursière, le Fonfaron, La Chevalière, La Charpenterie, Les Gronelles, L’Echardière, La Gautrelle, La Conche, le Nid de Poule, La Boulinière, La Finasse, Matha (que je cite pour l’excellente BD de Jean-Claude Denis « Tous à Matha », qui ne parle pas de vélo), Les Bouffardes, le Pont de l’Angle, etc.

 

 

 

DSC02017

 

 

 

 

DSC02019

 

 

 

 

DSC02020

 

 

 

DSC02023

 

 

 

 

DSC02024

 

 

 

Oléron est une assez grande île pour présenter une très grande variété de terrains et de biotopes : des pistes, des sentiers, des bois de feuillus ou de conifères, de la lande, des marais, des pâturages, quelques marais salants mais beaucoup développés que sur Ré (et c’est dommage, il y a je pense de quoi faire), un peu de relief dans la forêt du Grand-Village au niveau des Dunes de l’Epinette et à Saint-Trojan au point culminant de l’île (on peut facilement le repérer par le château d’eau et la tour d’observation pour la défense des forêts contre les incendies) …
Si vous souhaitez quitter les itinéraires balisés par les belles pistes cyclables qui sillonnent l’île, des centaines de kilomètres s’offrent à vous … Attention dans les zones dunaires proches des côtes à bien respecter ces sites sensibles et protégés et à rester sur les chemins existants, il y en a assez …

Sur cette trace, il y a quelques passages dans des chemins où les herbes reprennent le dessus, des jolis passages en sous-bois, des portions de superbes pistes blanches, quelques portions sablonneuses qui n’empêchent pas le pédalage, de la piste cyclable, un peu de goudron, une traversée de camping et un passage peut-être privé mais sans conséquence …

 

 

DSC02026

 

 

 

 

DSC02028

 

 

 

 

 

 

DSC02029

 

 

 

 

DSC02030

 

 

 

 

DSC02031

 

 

 

 

Je commente régulièrement mes trajets à vélo pour aller travailler, depuis quelques temps je préfère parler des comportements courtois des autres usagers (le verre à moitié plein) plutôt que de parler des incivilités d’abruti(e)s qui me mettent en danger. J’ai aussi toujours affirmé, et heureusement, que la bêtise est présente de façon proportionnée dans toutes les couches de la société ou des pratiquants. Pour preuve encore aujourd’hui, rencontre avec des abrutis sur vélo, un mâle et deux femelles, qui devaient se croire seuls au monde et qui ne savent pas que la circulation sur piste cyclable implique certaines règles …

Sur le vélo, il faut toujours rester malgré tout concentré sur sa route, j’ai eu un  petit moment de déconcentration qui m’a fait voir de très près un avant de voiture … Merci donc à cet automobiliste pour son excellent réflexe, j’étais en tort et j’ai vu la scène au ralenti : la voiture qui va te faucher, le pare-choc qui approche, le coup de frein, j’ai aussi eu un bon réflexe en ne changeant pas ma trajectoire et en accélérant, le bruit du freinage et la voiture qui finalement passe … Je me suis bien sûr platement excusé … Je ne sais si la voiture roulait vite, mais j’étais quand même en tort …

 

 

DSC02033

 

 

 

 

DSC02034

 

 

 

 

DSC02036

 

 

 

 

 

 

 

DSC02040

 

 

 

 

 

 

J’ai pas mal publié sur Oléron sur le blog du cyclerit, sur VisuGPX, Strava ou Komoot, cette île est superbe et permet de très belles balades … Les incontournables touristiques ou gravellistiques (liste non exhaustive et sans ordre) : Le Château d’Oléron, Le Petit-Village et les Salines, Saint-Trojan, la Forêt du Grand-Village, celle de Saint-Trojan, la Pointe de Gatseau, les marais entre Arceau, la Vielle Perrotine, Sauzelle et Boyardville, la Forêt des Saumonards, la Pointe de Chassiron et son phare (le site est magnifique, le sentier côtier aussi, on a vraiment l’impression d’être au bout du monde), La Cotinière et son port de pêche et sa rue marchande, les écluses à poissons (notamment à la passe de l’Ecuissière), le sentier entre la Remigeasse et l’Ecuissière, les sentiers vers Gatseau ou la descente à Saint-Trojan depuis le château d’eau, Saint-Pierre-d’Oléron, les plages de l’Epinette, de Vert Bois, de Gatseau, des Saumonards, La Brée-les-Bains, Dolus d’Oléron pour sa rue marchande et son bouquiniste, les bois côtiers du côté de Domino, etc. Il y de quoi combler chacun, sportif ou non … Et il y a assez d’espace sur cette île d’une bonne trentaine de kilomètres de long sur une dizaine de large, elle est tout de même la seconde île française après la Corse …

 

 

 

DSC02043

 

 

 

 

DSC02045

 

 

 

 

DSC02046

 

 

 

 

La trace nettoyée : https://www.visugpx.com/WdlaCCim4z

 

In english

Gravel sur Oléron: marshes and inland (and a bit of ocean)

I went inland on the island of Oléron to ride between vineyards, crops, marshes and woods, without forgetting the ocean and the beautiful coastline of Oléron... On this track, I borrowed parts of the tracks published by Stef Chatelier on Strava, especially in the marshes between l'Aiguille and Saint-Pierre d'Oléron and in the beautiful woods near Domino, thank you for sharing ... The Gravel really allows you to rediscover corners that you thought you knew well, you just have to follow this path that goes to the right or to the left, sometimes it's a dead end, it's not serious ... If you want to discover, you have to go through it and you are rarely disappointed ...

Toponymy : Le Chaudron, Chenal de la Fontaine, Le Riveau, La Bordelinière (the -ère ending is very frequent on the island), Moulin de Grésillon, le Beaucoursière, le Fonfaron, La Chevalière, La Charpenterie, Les Gronelles, L'Echardière, La Gautrelle, La Conche, le Nid de Poule, La Boulinière, La Finasse, Matha (which I quote for Jean-Claude Denis' excellent comic book "Tous à Matha", which does not mention cycling), Les Bouffardes, le Pont de l'Angle, etc.

Oléron is a large enough island to present a very wide variety of terrains and biotopes: tracks, paths, deciduous or coniferous woods, moorland, marshes, pastures, some salt marshes but much more developed than on Ré (and it's a pity, there is I think a lot to do), a bit of relief in the Grand-Village forest at the Dunes de l'Epinette and at Saint-Trojan at the highest point of the island (it can easily be spotted by the water tower and the observation tower for the defence of the forests against fires)...
If you wish to leave the marked itineraries by the beautiful cycle tracks which criss-cross the island, hundreds of kilometres are available to you ... Be careful in the dune areas close to the coast to respect these sensitive and protected sites and to stay on the existing paths, there are enough of them ...

On this track, there are some passages in paths where the grass takes over, some nice passages in undergrowth, some portions of superb white tracks, some sandy portions which do not prevent pedalling, a cycle track, a little bit of tarmac, a crossing of a campsite and a passage which may be private but without consequence...

I regularly comment on my journeys to work by bike, and for some time now I have preferred to talk about the courteous behaviour of other users (the glass is half full) rather than talk about the incivilities of morons who put me in danger. I have also always said, and fortunately, that stupidity is present in a proportionate way in all strata of society or practitioners. As a proof, I met some idiots on a bike, one male and two females, who thought they were alone in the world and who don't know that riding on a bike path implies certain rules...

On the bike, you always have to stay focused on the road, I had a little moment of deconcentration that made me see a car front from very close ... So thanks to this motorist for his excellent reflex, I was wrong and I saw the scene in slow motion : the car that is about to mow you down, the approaching bumper, the brake stroke, I also had a good reflex by not changing my trajectory and accelerating, the sound of the braking and the car that finally passes ... I of course flatly apologized ... I don't know if the car was speeding, but I was still at fault ...

I have published a lot about Oleron on the cyclerit blog, on VisuGPX, Strava or Komoot, this island is superb and allows very nice rides ... The touristic or gravellistic must-sees (non-exhaustive list and without order) : The Château d'Oléron, Le Petit-Village and the Salines, Saint-Trojan, the Grand-Village forest, the Saint-Trojan forest, the Pointe de Gatseau, the marshes between Arceau, Vielle Perrotine, Sauzelle and Boyardville, the Forêt des Saumonards, the Pointe de Chassiron and its lighthouse (the site is magnificent, the coastal path too, you really feel like you are at the end of the world), La Cotinière and its fishing harbour and its shopping street, the fish locks (especially at the pass of l'Ecuissière), the path between Remigeasse and l'Ecuissière, the paths towards Gatseau or the descent to Saint-Trojan from the water tower, Saint-Pierre-d'Oléron, the beaches of l'Epinette, Vert Bois, Gatseau, des Saumonards, La Brée-les-Bains, Dolus d'Oléron for its shopping street and its bookshop, the coastal woods near Domino, etc. There is something for everyone, sportsman or not... And there is enough space on this island of about thirty kilometres long and ten wide, it is the second French island after Corsica...

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)