05 octobre 2021

Gino, le juste

 

Gino-le-juste

 

Récit de l'incroyable histoire du champion cycliste italien Gino Bartali, qui pendant la guerre contribua à sauver près de 800 Juifs en transportant des faux papiers dans les tubes de son vélo. Mussolini avait tenté d’instrumentaliser le talent du jeune Bartali, connu pour son appartenance à l’Action catholique et son opposition au régime fasciste. Les tourments de l’Histoire ont posé une douloureuse parenthèse dans une longue carrière couronnée par 2 Tours de France (1938, 1948) et 3 Tours d’Italie (1936, 1937, 1946) et marquée par sa rivalité avec Fausto Coppi. Surnommé Gino le Pieux pour sa foi chrétienne souvent démonstrative, Gino Bartali (1914 - 2000) est une icône du sport cycliste. En faisant de lui un « Juste parmi les nations » bien après sa mort, le mémorial Yad Vashem lui a offert un autre surnom : « Gino le Juste ». Sport, histoire et politique font la trame de ce récit très documenté du journaliste Jean-Paul Vespini, spécialiste du cyclisme.

 

 

Posté par mastercycle à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]