27 février 2022

Pour la photo (et d’autres) : Tourtouse, Notre Dame de la Goutte, Chemin de Croix de l’Église de Raynaude, Le Mas d’Azil

 

2022-11 (24)

 

Direction vers le Sud, pour la photo : Notre-Dame de la Goutte, à Montardit.

 

 

 

2022-11 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (3)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (6)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (8)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (9)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (11)

 

 

 

 

2022-11 (12)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (13)

 Noé

 

 

 

 

2022-11 (14)

 

 

 

 

 

17f3fc383c8

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (16)

 

 

 

 

2022-11 (17)

 

 

 

 

2022-11 (18)

 Cazères

 

 

 

 

 

 

2022-11 (19)

 

 

 

 

 

2022-11 (20)

 Maison à colombages, Le Plan

 

 

 

 

 

2022-11 (23)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (26)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (28)

 Tourtouse

 

 

 

 

 

2022-11 (33)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (34)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (36)

 

 

 

 

 

2022-11 (37)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (39)

 Notre-Dame de la Goutte

 

 

 

 

2022-11 (41)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (42)

 

 

 

 

 

2022-11 (43)

 

 

 

Comme son nom l’indique, l’endroit était humide et l’eau s’y écoulait goutte à goutte. Cette jolie chapelle a été construite entre 1968 et 2001 par l’abbé Piquemal.
Il a d’abord restauré une chapelle romane près d’Arnave, près de Tarascon (pas celui de Tartarin, le Tarascon ariégeois) où fut construit un abri pour une pierre miraculeuse réputée pour guérir de l’épilepsie.
Il est nommé plus tard à Montardit et va s’occuper du chantier de restauration de l’église de Sainte-Croix puis va restaurer cette chapelle.

 « Je me suis mis à ramasser des cailloux, puis des pierres un peu partout, puis j’ai cherché un maçon, lui maçonnait, moi, je faisais le manœuvre ... Je ramassais des galets, je taillais de belles pierres … avec l’acharnement des chercheurs d’or. Quand la chapelle fut terminée, j’avais encore des réserves de force pour édifier un chemin de croix à l’extérieur. J’avais des pierres en tête. En parcourant les bois de la région, j’ai trouvé de grandes pierres et j’ai désiré les emporter et les exposer. L’idée qu’elles pourraient rester anonymes au fond des forêts, sous le feuillage et la terre, me paraissait injuste. »

En 1985 la chapelle est devenue lieu de pèlerinage officiel. Ce site très original dégage une jolie atmosphère, même pour des non catholiques, et mérite le détour.

C’était le premier objectif de la balade du jour (et de la nuit, départ très tôt et retour de nuit) en très bonne compagnie avec Sébastien, mais notre région est riche en patrimoine et en jolis coins de nature, de nombreuses possibilités se présentaient pour y aller. Nous avons choisi d’alterner entre véloroute de la Garonne, le Gr861 Via Garona (qui contrairement à ce qu’on pourrait croire ne fait pas que suivre la Garonne, il peut prendre de la hauteur et les pentes sont raides) et quelques portions sur petites routes (nous allions loin), de passer par Carbonne, Rieux-Volvestre, Cazères avant de rallier le très joli village du Plan, ancienne bastide ecclésiastique, avec sa belle halle et son église Saint-Pierre.

 

 

 

 

 

2022-11 (44)

Montardit

 

 

 

 

À passer dans le coin, le détour par Tourtouse et son ensemble monumental (l’église Notre-Dame de l’Assomption, son donjon clocher, la résidence des évêques de Couserans, les vestiges de remparts, le château) et sa grotte était obligatoire. Nous n’avons pas rencontré de hadas, ces fées pyrénéennes de petite taille, vêtues de blanc, qui habiteraient près des nombreuses grottes dans le secteur, avec une préférence pour les grottes près d’un cours d’eau, où elles auraient l’habitude de laver leur linge ..

Je fais attention à cette tentation du « Ah ! Mais il y a ça pas loin, il faut y passer, ça mérite le détour, pour la photo ! », mais j’aime bien y succomber, même si en fin de journée la boucle aura été bien rallongée, ça peut aller loin si on se prête trop au jeu … Qui dit jeu touristique, Saint-Lizier, sa cathédrale, son palais épiscopal, ses murailles gallo-romaines, n’est pas si loin … Mais je connais bien le site et nous en avions pas mal dans les jambes déjà et il nous en restait pas mal à faire, nous n’avons donc pas (à raison) succombé à la tentation et avons poursuivi (directement) vers Montardit.

Par contre le retour par le Mas d’Azil s’imposait lui aussi fort logiquement … Ne serait-ce que pour emprunter la route qui traverse sa grotte, haut lieu de la Préhistoire …

 

 

 

 

 

2022-11 (45)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (46)

 Château de Mauvezin

 

 

 

 

 

2022-11 (48)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (49)

 

 

 

 

 

2022-11 (50)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (52)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (55)

 

 

 

 

2022-11 (56)

 

 

 

 

2022-11 (57)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (58)

Chemin de Croix de Raynaude

 

 

 

 

 

 

2022-11 (62)

 La Grotte du Mas d'Azil

 

 

 

2022-11 (66)

 

 

 

 

2022-11 (67)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (68)

 

 

 

 

 

2022-11 (69)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (71)

 

 

 

 

La suite sera assez vallonnée vers la Lèze, le Carla-Bayle, et Saint-Ybars, nous avons ensuite longé la vallée de la Lèze par les petites routes, en évitant soigneusement la D626B très passante. À partir de là, le parcours s’est fait sur bitume mais nous avons pu profiter tout au long de la journée de superbes passages Gravel.

 

 

2022-11 (72)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (74)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (76)

 

 

 

 

 

 

 

2022-11 (77)

 

 

 

 

2022-11 (79)

 

 

 

 

2022-11 (80)

 

 

 

 

 

 

2022-11 (81)

 Sainte-Suzanne

 

 

 

 

 

 

2022-11 (82)

 Moulins à Lézat-sur-Lèze

 

 

 

 

 

 

2022-11 (83)

Château de Portet-sur-Garonne

 

 

 

Une longue et belle balade donc, avec un bon dénivelé cumulé, de quoi être plus que rassasié …  La trace publiée ici débute à Toulouse pour terminer à Pinsaguel, il manque donc des kilomètres puisque nous sommes partis de chez nous, ces kilomètres ne sont pas « intéressants » mais ont compté sur la journée, soit 230 km de balade.

La vallée de la Lèze est longue, nous étions sur les vélos depuis un bon moment, nous avons « déroulé » façon pilote automatique (sans que ce soit facile) pour rejoindre Labarthe-sur-Lèze et pris une dernière portion Gravel du côté de Lagardelle.
Traverser Toulouse de nuit, même fatigué, est toujours plaisant, on a l’impression d’avoir la ville pour soi, la ville est aux vélos et au ballet des livreurs à vélo …
Les derniers kilomètres ont été durs …On sait qu’on a presque fini mais on connaît tellement ces kilomètres qu’on n'a pas vraiment envie de s’y frotter …

Pour l’anecdote, Sébastien avait oublié de préparer un casse-croûte ce matin (ou alors il a fait exprès, c’est une machine, il n’a pas besoin), et comme nous nous sommes arrêtés à Rieux-Volvestre pour grignoter une très bonne chocolatine (merci Sébastien) je n’ai pas eu le réflexe de lui rappeler (car je le lui avais écrit) que nous ne trouverions pas de quoi nous restaurer sur le parcours (il y a un petit restaurant à Tourtouse qui semble mériter le détour, mais c’était option pique-nique aujourd’hui) … C’est donc arrivés à Montardit et alors que je lui dis qu’on s’arrête là pour casser la croûte qu’il me dit qu’il n’a pas son casse-croûte, nous avons donc partagé le mien avec grand plaisir d’ailleurs ! Et c’est en arrivant à l’entrée de la grotte du Mas d’Azil, bien plus tard et dans l’après-midi, que nous nous sommes arrêtés à la Maison de la grotte, un snack au personnel très sympathique, et que nous avons complété notre repas, avec une belle part de quiche aux épinards pour Sébastien, une portion de frites que nous avons partagée et une part d’une très bonne tarte aux amandes pour moi, et deux sodas, à nouveau merci Sébastien ! « Revanche » à prendre sur une prochaine sortie …

 

 

 

La trace : https://www.visugpx.com/f89D5mC82a

 

 

 


 

 

 

 

2021-10-23 (10)

 

 

 

 

2021-10-23 (21)

 

 

 

 

 

 

2021-10-27 (2)

 

 

 

 

 

 

2021-10-27 (22)

 

 

 

 

 

 

 

2021-10-27 (50)

 

 

 

 

 

 

2021-10-27 (63)

 

 

 

 

 

 

2022 01 (13)

 

 

 

 

 

 

2022 02 (32)

 

 

 

 

 

 

2022 03 (41)

 

 

 

 

 

 

2022 04 (20)

 

 

 

 

 

 

080918 (9)

 

 

 

 

 

 

091119 (5)

 

 

 

 

 

140320 (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

20072021 (57)

 

 

 

 

 

 

20072021 (99)

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2022

Lavaur, colombages

Lavaur colombages

Posté par mastercycle à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2022

Ô Gravel Toulouse Grand Tour 2022

 

Toulouse Grand Tour

 

 

Participez au Ô Gravel Toulouse Grand Tour : 170 km (environ, la trace définitive mijote …) sur les plus beaux chemins à la périphérie de l’agglomération toulousaine …

Vous emprunterez des chemins, des pistes agricoles ou rurales, des sentiers de randonnée, des Gr, les paysages seront très variés, parfois vallonnés …

Pour ceux que la distance pourrait « impressionner » (rassurez-vous d’abord, ce n’est pas une compétition, c’est un beau challenge et vous aurez toute la journée devant vous pour le relever) vous avez la possibilité de vous inscrire, de profiter du repas et de choisir de ne parcourir « que » la moitié du parcours (ce qui représentera déjà une belle distance), par contre le transport sur les lieux de départ et d’arrivée sera à votre charge. Au choix :
- Parcours du matin entre Garidech, Muret et la zone de repas.
- Parcours de Muret à partir de 12h (passage obligatoire) vers la zone du repas puis suite du Grand Tour jusqu’à Garidech.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

L’association Ô Gravel ! est très attachée à sa région, à Toulouse, à l’Occitanie, riche d’histoire, riche d’espaces naturels, de possibilités de randonnées, riche de terroirs. Ô Gravel est attachée à son terroir : les partenaires sont locaux et partagent cet état d’esprit.

 

 

 

Nos premiers partenaires sont :

 

 

TDF musettes

 

- l’Association Terres de France, qui soutient les producteurs locaux, œuvre à la préservation d’une agriculture de qualité et à la rendre accessible et équitable.

 

Association de soutien aux producteurs locaux et à une agriculture de qualité - Terres de France

 (cliquez sur le lien)

 

 

 

 

 

 

 

LOGOTYPE_TANIS-blonde

 

- La Brasserie TANIS, paysan brasseur à Garrigues

 

Brasserie TANIS - Accueil | Facebook

 

 

 

 

 

Petite Muretaine

 

- La Petite Muretaine à Muret, boulangerie restauration, qui accueille régulièrement les départs des BRM cyclotouristes.

 

La petite Muretaine - Accueil | Facebook

 

 

 

 

 

L’inscription comprend la collation du matin, la musette (vous en aurez besoin), le repas du midi (ou un peu plus tard) sous forme de pique-nique, un ravitaillement l’après-midi et la bière à l’arrivée.

 

Sport (une belle distance, quelques reliefs), nature et convivialité seront au rendez-vous de cet évènement qui devrait faire date !

 

La manifestation est ouverte à tous les vélos à « gros boudins » : Gravel, VTT, VAE … Sectarisme et partage ne font pas bon ménage !

 

 

 

Les inscriptions sont ouvertes, c’est ici :

 

 

 

https://www.njuko.net/ograveltoulousegrandtour2022/select_competition

 

 

 

27 € jusqu’au 1er avril (ce n’est pas un poisson) ou les 40 premiers inscrits, 31 € pour les suivants dans la limite des 50 places disponibles.

 

 

 

Un certificat médical de moins de 6 mois de non-contre-indication à la pratique cycliste et à l’effort long est demandé, ainsi que l’acceptation de la Charte Ô Gravel !

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2022

 

 

 

 

 

09:19, le dimanche 20 février 2022 Garidech, Haute-Garonne

Un tour avec la Farfelue team

Un tour ce matin avec Cyril, Pascal et Sylvain de la Farfelue team. On voulait d’abord partir vers les coteaux de Bellevue en passant par les bords du Girou, battue oblige nous sommes finalement partis vers Saint-Jean-Lherm et sa magnifique vue sur les Pyrénées, Roquesérière, les pistes agricoles entre Saint-Sulpice et Buzet-sur-Tarn, puis traversé la Forêt de Buzet pour revenir sur Garidech.

Remise en cannes pour Pascal avec son nouveau vélo, un SUNN Tox bien équipé. Sortie « à la Cyril » : j’ai bien fait de ne pas nettoyer le vélo hier (je l’ai fait dès que je suis rentré tout à l’heure, d’ailleurs je nettoie toujours d’abord le vélo et je m’occupe du pilote ensuite après chaque sortie), avec ce qu’il est tombé cette semaine, les terrains sont de nouveau gras … Mais c’est de saison !

 

 

 

2022 09 (2)

 

 

 

 

 

 

 

2022 09 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 09 (4)

 

 

 

 

 

 

 

2022 09 (5)

 

 

 

 

 

2022 09 (6)

 

 

 

 

 

2022 09 (8)

 

 

 

 

 

2022 09 (10)

 

 

 

 

 

2022 09 (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:10, le samedi 19 février 2022 Garidech, Haute-Garonne

Les Canalets, la Garonne, Bidot, Bouconne, IGG

Une seule certitude ce matin en, montant sur le vélo : je devais passer à Muret en fin de matinée et je voulais faire à l’aller la rive droite de la Garonne entre Pinsaguel et Roquettes pour une reco pour un truc à venir …
Je traverse donc Toulouse direction Lacroix-Falgarde. Je passe devant, il y a longtemps que je ne m’y étais pas frotté, le Chemin des Canalets, la rue à la plus forte pente de l’agglomération, allez j’y vais … Quand tu la connais, tu es moins surpris, c’est assez abrupt car tu n’as aucune visibilité, la rue est à angle droit avec le Chemin des Étroits, tu ne te rends compte du « truc » que dès que tu tournes et la première fois, tu te demandes combien de temps ça va durer …
J’ai donc pris un peu de hauteur, petit passage Gravel à Pech-David pour rouler un peu sur les coteaux avant de redescendre vers Lacroix-Falgarde.
Après Lacroix-Falgarde, deuxième portion Gravel rive gauche de l’Ariège pour rejoindre Pinsaguel et remonter la Garonne au plus près rive droite jusqu’à Roquettes, superbe, merci Guy !
Arrivé à Muret, un petit nuage, comme mardi matin, m’attendait, petite ondée donc qui va durer un peu.
Je pars vers Bidot et ses jolis lacs, un peu de Gravel encore. Sous la pluie, que tu roules sur le goudron ou sur les chemins, tu ramasses de la crasse, donc autant en profiter pour passer plutôt par les chemins.
Je pousse jusqu’à Fonsorbes et vais dire un petit bonjour à Corinne, Emmanuel, Fanny et Gabin, je passe par là, je m’y arrête.
Je voulais aussi vérifier un truc du côté de Léguevin, allez, je vais par là, pourquoi pas prendre un bout du Gr86 et ensuite rejoindre la forêt de Bouconne, la traverser en m’y baladant un peu pour rejoindre l’IGG pour revenir sur l’agglomération et terminer la balade.
La Forêt de Bouconne est un des deux poumons verts de l’agglomération avec son pendant plus petit au Nord-Est, la forêt de Buzet, elle se prête particulièrement à la pratique du Gravel et pas seulement pour la forestière qui la traverse sur toute sa longueur …
L’IGG : l’itinéraire grand gabarit, qui sert au passage des convois de tronçons ou grandes pièces d’avion, une piste cyclable XXL. Et pour finir les cyclables de Blagnac qui ne manquent.
De quoi oublier la portière que j’ai faille me manger ce matin sur la cyclable de le route d’Albi, vous savez ces superbes cyclables aménagées le long de zones de stationnement … Ce n’est pas un réflexe pour tout le monde de regarder dans son rétroviseur, ou mieux encore de tourner la tête avant de sortir de son véhicule …

 

 

 

 

2022 08 (1)

 

 

 

 

 

 

 

2022 08 (2)

 

 

 

 

 

 

 

2022 08 (5)

 

 

 

 

 

2022 08 (6)

 

 

 

 

 

 

2022 08 (7)

 

 

 

 

 

 

2022 08 (8)

 

 

 

 

 

 

2022 08 (10)

 

 

 

 

 

 

 

2022 08 (11)

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le mardi 15 février 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélo-boulot du mardi

La pluie (petite) ce matin quelques kilomètres avant d’arriver, façon petit nuage « rien que pour toi », comme dans les dessins animés …
Pluie au moment de partir, je m’équipe donc en conséquence, elle s’arrête quand je monte sur le vélo. Je ne vais pas m’en plaindre !
Mercredi, bonne pluie au réveil, le vélo reste au garage …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:27, le samedi 12 février 2022 Garidech, Haute-Garonne

Tandem avec Bastien

Balade cyclo-tandem avec Bastien pour aller rejoindre Geneviève, Patrick et Éric à Flourens pour voir le match et dîner.
Cette fois, nous n’avons pas choisi le chemin le plus court qui fait une vingtaine de kilomètres et emprunte chemins et sentiers, nous avons fait un petit détour vers le lac du Laragou, Le Ramel, le pittoresque village de Belcastel avec son clocher fortifié, Bourg-Saint-Bernard, Vallesville, Drémil-Lafage, Flourens.
De jolies petites routes (j’ai deux jeux de roues pour le tandem) et de belles bugnes, le coin est vallonné, ce qui fait son charme !

 

 

2022 06 (1)

 

 

 

 

 

 

2022 06 (3)

 

 

 

 

 

 

 

2022 06 (5)

 

Belcastel

 

 

 

 

 

 

2022 06 (7)

 

 

 

 

 

 

 

2022 06 (8)

 

 

 

 

2022 06 (9)

 

 

 

 

 

 

2022 06 (11)

 

 

 

 

 

 

2022 06 (12)

Château de Montauriol

 

 

 

 

 

 

 

 

07:40, le mardi 8 février 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélo pour aller au boulot et retour du mardi et du mercredi

Je reprends un peu plus de régularité dans mes trajets pour aller travailler (l’objectif étant une moyenne de 2 trajets par semaine travaillée sur l’année), la météo joue aussi même si je suis bien équipé pour rouler dans le froid ou sous la pluie (par contre partir sous la pluie pour aller travailler, je ne le fais pas).
Toujours dans l’objectif de moins piocher dans le porte-monnaie pour le carburant, économiser aussi la voiture, et que ce soit à l’aller ou au retour, ça fait du bien à la tête, le vélo fait partie de mon équilibre, je ne suis pas complètement addict dans le sens où je n’ai pas besoin d’en faire tous les jours je peux aussi ne pas en faire un week-end mais j’en ai besoin, plus particulièrement quand je me lance dans du long ou très long …
Quatre trajets assez sereins, quelques pressés au volant mais pas de mise en danger, des faisans dans les labours et un petit vent de face sur le dernier retour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 février 2022

 

 

 

 

 

 

 

un ténébreux

Un ténébreux / Ezine

Au début du Tour de France on nommait « les ténébreux » les touristes routiers qui participaient à la course et finissaient les étapes dans la nuit.
Le roman se passe juste après la guerre de 1914, dans une France dévastée, qui semble avoir reculé dans le temps. Le héros est un tout jeune normand – la Normandie est le pays de l’auteur– dont le frère aîné est mort à la guerre et qui avait commencé une carrière de coureur. Il s’agit, pour le suivant, de reprendre à son compte le destin interrompu de son aîné. Autour de lui gravite tout un petit monde haut en couleur qu’unit la passion du vélo et une jeune femme mystérieuse. Histoire des temps héroïques du Tour de France, portrait de la France de l’époque (on croirait que l’auteur y a vécu, tant c’est précis), hymne au vélo, tour à tour cocasse et dramatique et hymne à la littérature (Marcel Proust paraît à Cabourg ; l’un des protagonistes est un écrivain amateur).

Le roman est précédé d’un texte très personnel où Ezine explique, à sa façon, l’importance cruciale du vélo pour lui. Comme son héros qui pédale éperdument derrière l’ombre de son frère disparu, il pédale pour retrouver le père qui l’a abandonné.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tentation

La tentation de la bicyclette / Edmondo De Amicis

« Je dis les amertumes que me procura la bicyclette, afin d’apporter, je l’espère, un réconfort à ceux qui les ont éprouvées, et pour aider les autres à les éviter ou à s’en libérer. » Lorsque l’on sait qu’aller à bicyclette développe la maturité intellectuelle et dissout la mélancolie, lorsque le monde entier sombre dans le péché vélocipédique, lorsque résister est un si pénible combat… comment ne pas céder à La Tentation de la bicyclette ?

 

 

 

 

 

 

 

 

hors cadre

Hors cadre - un vélo dans la tête

Pour l'enfant perdu dans le froid un jour de deuil et marqué par l'absence de son père, la découverte du cyclisme a représenté une chance. L'itinéraire est toujours le même : la fascination, puis l'échappatoire, cette sensation grisante de pouvoir mettre les problèmes derrière soi le temps d'une course ou d'une sortie solitaire sur des routes magnifiques. Arrivé à cinquante ans, l'évidence est là pour Gilles : le cyclisme fut un repère rassurant. Pourtant il comprend que seule la relation chaotique qu'il a entretenue avec son père a été le moteur de toutes ses actions.

 

 

 

Posté par mastercycle à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2022

Boucles à vélo

 

 

 

Je connais l’auteur, un excellent guide à paraître en mai aux excellentes Éditions CHAMINA, dans toutes les bonnes librairies et en ligne …

 

boucles_toulouse

Posté par mastercycle à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2022

 

 

 

2020 LeuTauch (20)

 

 

 

 

 

2020 sète (38)

 

 

 

 

 

 

 

2021 26 (26)

 

 

 

 

 

2021 28 (66)

 

 

 

 

 

 

 

2021 32 (3)

 

 

 

 

 

 

2021 32 (52)

 

 

 

 

 

 

2021 33 (27)

 

 

 

 

 

 

 

2021 39 (33)

 

 

 

 

 

 

2021 44 (13)

 

 

 

 

 

 

2021 57 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2021 63 (35)

 

 

 

 

 

2021-02-13 (11)

 

 

 

 

 

2021-08-02 (11)

 

 

 

 

 

 

2021-08-02 (168)

 

 

 

 

 

 

 

2021-10-07

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2022

Ô Gravel Special ride 2022-02-13 – Esprit, es-tu là ?

 

 

 

2022 07 (13)

 

 

 

http://www.ogravel.com/archives/2022/02/13/39346467.html

 

 

 

 

 

 

2022 07 (2)

 

 

 

 

 

 

 

2022 07 (6)

 

 

 

 

 

2022 07 (9)

 

 

 

 

 

2022 07 (11)

 

 

 

 

 

 

2022 07 (12)

 

 

 

 

 

2022 07 (16)

 

 

 

 

 

2022 07 (17)

 

Château Laurenci

 

 

 

 

2022 07 (19)

 

 

 

 

 

 

 

2022 07 (20)

 

 

 

 

 

2022 07 (26)

 

 

 

 

 

 

2022 07 (27)

 

 

 

 

 

2022 07 (28)

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2022

feutre, Alaric

 

Alaric 1

Posté par mastercycle à 08:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]