25 septembre 2022

Cyclo-Gravel en improvisation solo vers le Tarn, staccato …

 

 

2022 38 (4)

 

 

 

 

 

 

Ce matin, départ tard car improvisé (et ça a du bon les sorties improvisées où tu roules beaucoup plus avec la carte), je me décide pour partir faire un grandfondo ou plus plutôt en cyclo, c’est le ciel et le vent qui me guideront : un vent d’Ouest souffle bien ce matin, je regarde donc le ciel et surveille les fronts nuageux … Direction plein Est, Lavaur, peut-être Castres ou Albi ?

Même si je privilégie les petites routes peu fréquentées, j’ai du mal à rester sur le goudron quand un chemin se présente …

Il y a bien plu hier soir et cette nuit, je vais tester les bords du Laragou pour voir l’état des chemins et voir si je privilégie la sortie cyclo ou si je pars sur des prospections en Gravel : la terre ici est de la glaise et donc devient très collante quand il a plus beaucoup ou en hiver ... La terre est tellement sèche que l’eau a ruisselé, si je surveille ou je pose mes roues, ça ne devrait pas trop coller … Je pars donc sur le crêtes vers la Cagougotte-Cadoul, j’adore ce nom et c’est un classique de mes sorties hivernales … Et si j’allais rejoindre Massac-Séran pour suivre une partie de la jolie voie dite romaine … j’ai déjà écrit sur ce très joli chemin de crête qui rejoint Puylaurens. Voir dite romaine : il y a des traces d’activités gallo-romaines à Massac-Séran, Marzens ou Teyssode. Des preuves de l’existence de plusieurs villae, mais même si ce chemin de crête a été utilisé par l’homme de tous temps et avant l’Antiquité, rien ne prouve qu’il a été aménagé en voie romaine.

 

 

2022 38 (1)

 

 

 

2022 38 (2)

 

 

 

2022 38 (3)

 La sacoche sur-mesure Batsoul

 

 

 

 

2022 38 (5)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (6)

 Paulin

 

 

 

2022 38 (8)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (9)

 

 

 

 

 

2022 38 (11)

 

 

 

 

 

2022 38 (12)

 

 

 

 

Un front nuageux approche, je dois partir vers le Nord-Est, direction donc Viterbe et Fiac, je verrai si je pousse vers Castres pour rejoindre la belle voir verte vers Lautrec et Albi.
Arrivé à Damiatte, je tombe sur un joli sentier de randonnée balisé, je pars vers les coteaux à la recherche de passages offroads. Et je n’ai pas été déçu ! Je connaissais déjà un peu le coin mais j’ai découvert de superbes sentiers du côté de Moulayrès qui vont finalement m’amener vers Graulhet et le Sentier des trois lacs.

 

 

2022 38 (13)

 

 

 

 

2022 38 (14)

 

 

 

 

2022 38 (17)

 

 

 

 

 

2022 38 (18)

 

 

 

 

 

2022 38 (19)

 

 

 

 

 

2022 38 (20)

 

 

 

 

2022 38 (21)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (23)

 

 

 

 

2022 38 (24)

 

 

 

 

2022 38 (25)

 

 

 

 

 

2022 38 (26)

 

 

 

 

Sectarisme … Autant il a pu m’arriver souvent de saluer un pur routier et ne rien recevoir en retour car me saluer lui aurait faire perdre un temps précieux et peut-être perdre un KOM – et de toute façon un pur routier ne roule que sur de la départementale au beau goudron – autant j’ai toujours reçu réponse de cyclos ou de vététistes … Et là rien de la part de ce vététiste, peut-être n’aime-t-il pas les gravelleux, mais c’est quoi ces mecs qui roulent sur les chemins avec des vélos de route ? Je viens pourtant du VTT et si j’essaie finalement de préciser pourquoi j’aime tellement rouler en Gravel, tellement que je ne sors plus mon VTT sur ce genre de parcours (je ne compte pas les portions de goudron où tu m’emmerderais royalement en VTT), je crois que c’est parce ce serait trop facile en VTT …

Revenons-en à la balade du jour, les kilomètres commencent à compter, je regarde le ciel, pas bon vers le Nord ni trop au Sud, je vers l’Ouest, direction Lavaur le long du Dadou … Tiens, le joli Moulin de Saint-Pierre, il y a longtemps que je n’y suis pas passé …
J’arrive près le Lavaur, je veux éviter la D87 très roulante, je fais une boucle par Ambres (encore un bon pourcentage en montée, il y en aura eu quelques-uns) et les plantations de fruitiers (pommiers) et le site de Saint-Alain-le-Vieux et son vestige de chapelle qui m’avait déjà marqué …

 

 

 

2022 38 (28)

 Moulin de Saint-Pierre

 

 

 

 

 

 

2022 38 (29)

 

 

 

 

2022 38 (30)

 

 

 

 

 

2022 38 (31)

 Saint-Alain-le-Vieux

 

 

 

 

2022 38 (33)

 

 

 

 

 

Lavaur est une belle bourgade, capitale du Pays de Cocagne, chargée d’Histoire, les maisons à colombages, les petites ruelles, les pigeonniers, ne manquent pas, la cathédrale Saint-Alain est imposante et la Halle aux grains superbe.

 

 

 

2022 38 (36)

 Halle aux grains, Lavaur

 


Je passe Lavaur, il faut rejoindre les crêtes, je choisis d’aller chercher la D28 en passant par le très joli hameau de Pibres, je voudrais repasser par le Laragou par le joli sentier Plaisance depuis En Puget, une façon de boucler la boucle.

 

 

 

 

2022 38 (37)

 Pibres

 

 

 

 

 

2022 38 (39)

 

 

 

 

 

 

 

2022 38 (40)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 38 (43)

 

 

 

 

Et le Petit Tourmalet pour terminer, repasser à Saint-Jean-Lherm et rentrer entre chien et loup, l’automne est bien là, le jour diminue …

Une Belle balade improvisée ! Attention, un passage de voie ferrée non aménagé mais sans danger … 137 km pour la version non nettoyée.

J’ai enfin l’explication du dysfonctionnement estival de mon altimètre : problème électrique avec le câble d’alimentation via la dynamo. Sur ce câble, il y a un filtre que je coinçais sous le GPS pour la câble ne tombe pas avec les secousses … Pas de problèmes avant quand j’alimentais avec les piles, plus de problèmes depuis que j’utilise un câble simple, sans ce filtre … Même si maintenant l’altimètre semble avoir du mal à me gratifier de dénivelé positif …

La trace : https://www.visugpx.com/hnoIAidCJj

Le D+ cumulé réel est bien supérieur …

Comme la semaine dernière, j’ai croisé Fulbert, cette fois en course à pied et en début de balade …


22 septembre 2022

 

 

 

2021 63 (14)

 

 

 

 

 

 

2021-10-27 (32)

 

 

 

 

 

 

2022 04 (13)

 

 

 

 

 

2022 05 (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 14 (27)

 

 

 

 

 

 

 

211219mass (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20072021 (104)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC05737

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

houblon 1 (49)

 

 

 

 

 

 

 

 

28 mai (2)

 

 

 

 

 

WhatsApp Image 2022-06-11 at 22

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2022

Improvisations Gravel solo en fruit majeur, livret 1

 

Je me suis décidé ce matin à partir vers la voie verte entre Bessières et Nohic pour continuer mes inventaires … Il y a pas mal à faire dans ce secteur entre la rivière, les plantations fruitières (pommes majoritairement là, noisettes aussi) et vignobles …

Improvisations : navigation à la carte autour de la voie verte et dans des coins où je suis déjà passé, donc de la prospection aussi et donc des chemins en cul-de-sac ou des passages privés à éviter (la trace a été nettoyée), mais de très belles pistes aussi, blanches, notamment juste après Campsas dans le vignoble du Château Marguerite, herbeuses, quelques passages ombragés …
Départ donc ce matin par En Balette pour rallier Bazus, suivre des chemins de randonnée du côté de Villariès et Montjoire avant de descendre vers la vallée du Tarn. Montjoire et son chemin de Mirepoix, cette fois en descente. J’y passe plus souvent en montant, il est réputé et sert de très bon test pour savoir si tu es en cannes ou s’il te reste encore des kilomètres à avaler pour (re)trouver la forme …
Je roule régulièrement sur la voie verte enter Bessières et Bressols, elle est très agréable, là j’ai essayé quelques variantes du côté de Nohic avec un passage au très joli site du Lac des Alègres.
Et c’est ensuite que je me suis rendu compte que j’avais oublié mes deux sandwiches préparés pour cette balade. Heureusement, j’avais de quoi compenser cet oubli : le petit paquet de chips pour le sel, les fruits secs, les petites galettes de céréales, deux pâtes d’amande, deux pâtes de fruits, une compote et du raisin pour la fraîcheur, j’ai donc fait avec car les quelques commerces que j’ai pu trouver étaient fermés.

 

 

 

 

2022 37 (1)

 

 

 

 

2022 37 (2)

 

 

 

 

2022 37 (3)

 

 

 

 

2022 37 (5)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (6)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (7)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (8)

 

 

 

 

2022 37 (10)

 

 

 

 

2022 37 (13)

 

 

 

 

 

 

 

2022 37 (14)

 

 

 

 

 

2022 37 (15)

 

 

 

 

2022 37 (16)

 

 

 

 

 

2022 37 (17)

 

 

 

 

 

2022 37 (18)

 

 

 

 

 

2022 37 (19)

 

 

 

 

 

2022 37 (22)

 

 

 

 

2022 37 (23)

 

 

 

 

2022 37 (25)

 

 

 

 

2022 37 (26)

 

 

 

 

2022 37 (27)

 

 

 

 

2022 37 (28)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (31)

 

 

 

 

 

2022 37 (32)

 

 

 

 

 

2022 37 (33)

 

 

 

 

 

2022 37 (36)

 

 

 

Après le 90ème kilomètre, j’ai arrêté l’inventaire et les improvisations, je devais rentrer de bonne heure pour profiter des journées (ou soirées) du patrimoine en famille (direction Le Capitole), sinon je serai certainement parti sur un double avec fin entre chien et loup …

La suite à venir, toujours autour vers Nohic puis Fronton, avec une incursion rive droite du Tarn vers Reyniès, Saint-Nauphary, Corbarieu.

J’ai trouvé pourquoi l’altimètre de mon GPS dysfonctionnait, l’hypothèse est posée, en partie vérfiée, il reste encore à définir la cause exacte, ce n’est pas un problème interne au GPS. J’en reparlerai car j’aurai trouvé la cause exacte, j’ai deux pistes à vérifier.

Un bon petit vent dès le matin, plutôt défavorable, et qui le restera même en fin de balade (il aura donc tourné) et rencontre de Fulbert du côté de Bazus, qui digère son beau GRP (le 170 km ... Balaise !).

La trace non nettoyée fait 130 km.

La trace nettoyée : https://www.visugpx.com/rtcC1skVD2

 

 

10 septembre 2022

 

 

 

07:18, le lundi 5 septembre 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du lundi et du mardi

Trajets au plus court ou presque les deux fois. Une vingtaine de minutes à l’aller, la montée vers Castelmaurou par la D888 n’est pas difficile mais prend un petit peu de temps.
Lapalissade : « Plus tu serres à droite, plus celui qui te double te serre. » Sur cette montée, l’espace entre la ligne de rive de la chaussée et le bas-côté permet de rouler plus sereinement, cela ne dispense pas les autres usagers de s’écarter légèrement vers la gauche en dépassant pour respecter les 1,50 m, allez 1 m …

 

 

 

 

 

 

17:42, le samedi 3 septembre 2022 Buzet-sur-Tarn, Haute-Garonne

Éloge du petit tour – Placement de produit

J’ai déjà écrit et fait l’éloge aussi du petit tour, ce n’est pas le nombre de kilomètres qui fait la réussite d’une sortie, heureusement !

Petit tour donc en Forêt de Buzet avec Bastien qui vient d’acquérir un très joli nouveau VTT et qui voulait aller faire quelques jumps, il y a un joli sentier aménagé dans la forêt, et même sans cela, elle présente des sentiers très ludiques …

Placement de produit … Il m’arrive de parler du matériel que j’utilise, et je peux en parler objectivement puisque je l’ai acheté. Là, je vais parler des deux vélos du jour, et je ne vais pas le mettre en opposition, ce sont deux très bons vélos, achetés de façon différente.
Je vais écrire sur deux approches totalement différentes d’acquérir un vélo, les possibilités sont nombreuses, l’offre est assez large pour que chacun trouve vélo à son goût, mon propos n’est pas un plaidoyer pour l’une ou l’autre, je respecte le boulot des vélocistes sur le terrain, beaucoup sont vraiment passionnés et feront passer le conseil avant de vouloir à tout prix vendre un vélo, il est bon aussi de le souligner et de les faire travailler … Mais on peut aussi trouver son bonheur dans des magasins plus généralistes ou même sur internet.

J’apprécie les produits Decathlon même si je roule avec du plus exotique, j’apprécie le travail de recherche et de conception des gars du Ch’Nord et je pense que leurs produits présentent un rapport qualité/prix très intéressant. Les vélos Decathlon ne sont pas que des vélos bas ou milieu de gamme ou pour débuter dans le vélo.
Decathlon a pu souffrir de cela, notamment quand ces vélos étaient marqués BTwin, l’image aussi d’un Supermarché du sport. Mais on oublie que cette marque a son propre bureau de développement et de conception contrairement à d’autres marques généralistes qui se contentent d’acheter des cadres sur catalogue …
Voilà pourquoi j’ai suggéré à Bastien d’acheter ce VTT AM 100 S plutôt bien équipé : Sram NX / Eagle, Rockshox 35 Gold 150 mm / Manitou Mac Load Air 140 mm, roues Sun Ringle Duroc, Sram Level 2, tige de selle télescopique …
Et au vu des premiers tours de roues, le vélo est bien conçu et se comporte très bien, nous verrons sur du plus long terme et sur des sorties plus engagées et plus longues.

Mais pourquoi est-ce que je ne roule pas en Rockrider ? Nous avons loupé certains rendez-vous : quand Decathlon a sorti son premier VTT titane il y a un bon nombre d’années, je m’étais décidé trop tard, de même pour le Gravel Van Rysel titane … Et aussi car j’aime les montages à la carte, voilà pourquoi en 2008 j’ai monté mon Titux Racer-X en choisissant toutes les pièces … Et voilà pourquoi je reconnais que je commande beaucoup sur internet, pour avoir les pièces que je choisis et qui ne sont pas distribuées dans mon coin.

Et le titane, c’est un peu comme les Porsche, quand tu y as goûté, tu perds toute objectivité car tu es comblé … Voilà donc pourquoi j’ai monté en juillet (après avoir roulé pendant 3 ans avec mon STIFF carbone qui a été une très bonne surprise à un très bon rapport qualité/prix, les vélos carbone aujourd’hui peuvent être très bien conçus et présenter un réel confort) ce superbe CURVE Engineering 618 Flyin’Jacket titane sur mesure (merci Olivier Ollagnier pour la communication, les conseils précieux et précis, le suivi, même la finition a été réalisée selon mes souhaits : titane brossé, typographie choisie et Betty Boop sur le côté du tube de selle). Ces cadres, comme d’autres, sont assemblés en soudés en Asie mais quand on voit le boulot fait, la qualité est vraiment là …

Mais pourquoi le titane au fait ? Là, je vais faire très simple, peut-être certains réagiront : en fait cet alliage rassemble toutes les qualités des autres matériaux (souplesse de l’acier, réactivité de l’aluminium ou du carbone) et on est dans le domaine de l’indestructible, l’alliage non peint ne vieillit pas, le cadre semble toujours neuf.

Cerise sur le gâteau pour ce vélo : la fourche CEC titane, un travail jusqu’il n’y a pas si longtemps impensable réussi par l’équipe de Pierre-Arnaud Le Magnan, fondateur de la marque CHIRU qui propose de très beaux produits …
Et j’ai essayé de bien équiper le vélo : roues montées par Jbracing sur base de moyeu dynamo Son28 l’avant et Hope (là aussi, c’est comme pour les Porsche, on est fan quand on y a goûté), rayons Sapim CxRay et jantes Duke World Runner, transmission Sram Rival 1 avec pédalier et dérailleur arrière Force 1 (et un joli plateau ovale Absolute Black) et cassette Sunrace 11-46 (si si c’est possible), freins Rival et étriers Hope Rx4, cintre Deda Elementi Gera, tige de selle télescopique KS carbone, selle Repente Artax, … J’ai rajouté un éclairage Klite, le top !

Et ce vélo ne m’a pas déçu ! Et pour ce vélo non plus, la limite ne viendra pas de la machine mais du pilote.
Le confort est là, la réactivité aussi.
L’association moyeu dynamo Son – Connectique et éclairage Klite assure un éclairage très puissant et une alimentation en parallèle du GPS (se pourrait être un téléphone). En dessous d’environ 5 km/h, l’éclairage diminue mais reste actif quelques dizaines de secondes, voire un peu plus, l’alimentation du GPS s’arrête au bout de 30 secondes (un message s’affiche pour savoir si on veut alimenter sur les piles). L’éclairage avant est moins puissant à faible allure mais c’est suffisant, l’intensité augmente avec la vitesse.

Et les deux vélos cohabitent bien, certains dirons que ce ne sont que deux cadres et deux roues …

 

 

2022-09-03 (1)

 

 

 

 

 

2022-09-03 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:43, le lundi 29 août 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélo-boulot du lundi et du mardi - REV

C’est parti, c’est la reprise !
Il y un projet de REV sur Toulouse : le Réseau Express vélo. Des itinéraires cyclables balisés à la façon des lignes de bus, pour venir en ville et inciter à utiliser ce moyen de locomotion bon pour la santé et l’environnement …

« Le Réseau Express Vélo ne remplace pas le réseau cyclable existant de Toulouse Métropole, mais le complète par un itinéraire cyclable à « haut niveau de service », alliant sécurité, continuité et confort. Il est connecté avec le territoire (sites d’intérêt et autres pistes cyclables, intermodalité). Il s'agit d'une réponse aux besoins de déplacement longue distance, particulièrement pour les trajets domicile/travail mais aussi pour le vélotourisme. De plus, le projet se soucie de l'environnement de la conception à la réalisation.

Quelques chiffres :
- Une largeur recherchée de 4 m.
- Un cheminement pour les piétons de 1,30 m.
- Des pentes inférieures à 5 %.
- Une inclinaison de la piste pour l’écoulement de la pluie à 2 %. L'utilisateur doit pouvoir confortablement rouler à 30 km/h. »
C’est ce qu’on lire sur le site dédié édité par le Conseil départemental. »

Alléchant comme programme non ? Espérons que cela ne soit pas qu’un doux rêve …
Une des 13 lignes doit rallier Castelmaurou à Saint-Lys. Des aménagements ont commencé, il faut le souligner et en féliciter les collectivités si les itinéraires balisés permettent réellement aux cyclistes de circuler plus sereinement.

 

 

 

rev-carte-lignes-01-768x543

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2022-08-30

 

 

 

 

 

 

 

 

10:05, le jeudi 25 août 2022 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf, le premier sur cet itinéraire – Also in english

Premier trajet de vélo pour aller au boulot et revenir sur cet itinéraire, même si je connais bien les lieux.
L’aller sera toujours le même : au plus court, donc sur la D888 avec la montée sur Castelmaurou, elle est assez large sur cette portion, rassurant avec la circulation qui peut y avoir aux heures « de bureau » …
Pour le retour, les possibilités de vagabonder sur les chemins ne manquent pas, aujourd’hui j’ai choisi une des plus courte avec le passage le long du Girou, les blés ont été coupés, les herbes sur le chemin aussi, elles peuvent être très hautes là …
Rythme prévu de 1 à 3 trajets par semaine s’il ne pleut pas le matin, je suis très bien équipé pour rouler sous la pluie mais rouler sous la pluie pour aller travailler ne me motive pas vraiment …
Et la photo … Pas toujours évident en solo même avec le retardateur de trouver le bon timing pour être à l’endroit voulu au moment du déclenchement sur une prise sur le côté …

 

 

Vélotaf, the first on this route

First bike ride to work and back on this route, even if I know the place well.
The outward journey will always be the same: as short as possible, so on the D888 with the ascent to Castelmaurou, it is quite wide on this stretch, reassuring with the traffic that can be there at "office" hours...
For the return, the possibilities of wandering on the paths are not missing, today I chose one of the shortest with the passage along the Girou, the wheat was cut, the grasses on the path also, they can be very high there...
I plan to ride 1 to 3 times a week if it doesn't rain in the morning, I'm very well equipped to ride in the rain but riding in the rain to work doesn't really motivate me ...
And photography ... Not always easy to find the right timing to be in the right place at the moment of the release on a side shot, even with the self-timer ...

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

 

 

 

 

2022-08-25 (2)

 

 

 

 

 

2022-08-25 (3)

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2022

10Hers Girou (10)

 

 

 

 

 

 

2021 59 (48)

 

 

 

 

 

2022 01 (21)

 

 

 

 

 

2022 14 (10)

 

 

 

 

 

2022 18 (49)

 

 

 

 

DSC02913

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (27)

 

 

 

 

 

 

RBCC J2 (28)

 

 

 

 

 

 

WhatsApp Image 2022-06-11 at 22

 

 

 

 

2022 17 (15)

 

 

 

 

 

 

2022 18 (1)

Posté par mastercycle à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]