13 février 2021

Ô Gravel en Montagne Noire : Sorèze, La Capelette, Arfons, Lampy, Cammazes, Berniquaut

Circuit au départ de Sorèze vers Arfons avec un petit détour vers le Désert de Saint-Ferréol et La Capelette, superbe site, puis vers le lac du Lampy, la Rigole de la Montagne Noire, Les Cammazes et un final pour le site de l’oppidum de Berniquaut et son superbe panorama.

 

 

 

2021-02-13 (12)

 

 

 

J’ai pas mal publié et écrit sur la Montagne Noire, j’adore ce massif pour sa grande variété, ses coins très sauvages, son histoire. J’y retourne maintenant en Gravel car il y a de quoi faire !
Le Gravel pour moi est vraiment le vélo tout-en-un, ce qui est quand même plus qu’appréciable après toutes les spécialisations et segmentations que l’on a pu voir dans le monde du vélo où l’on pouvait croire qu’il fallait au moins 2 ou 3 vélos pour pouvoir pratiquer pleinement. Je viens du VTT, j’ai fait de la route, je préfère le offroad même si les petites routes bitumées ont leur charme et je prends plaisir à y rouler. J’ai toujours mon VTT mais je le réserve vraiment à des terrains très caillouteux ou lorsque je veux descendre en lâchant davantage les freins. Mon Gravel passe vraiment partout, y compris dans la caillasse des Corbières ou celle de l’Aubrac, il faut juste piloter plus « léger » … Il y est performant et il est capable aussi de bien rouler sur bitume.

J’ai proposé cette trace sur la très sympa page Facebook Gravel Toulouse et la page Ô Gravel, nous étions 16 au départ de Sorèze ce matin. Première montée vers Pistre et sa forestière qui mène rapidement sur le plateau (n’oublions pas que nous parlons d’une montagne …), on prend quand même 600 m en quelques kilomètres.

 

 

 

2021-02-13 (1)

 

 

 

 

 

2021-02-13 (3)

 

 

 

 

2021-02-13 (5)

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (6)

 

 

 

 

 

2021-02-13 (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian

(photo de Christian)

 

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (11)

 

 

 

 

 

 

ludo 1

(photo de Ludovic) 

 

 

 

2021-02-13 (10)

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (13)

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (15)

 

 

 

Avant d’attaquer la très jolie et ludique descente vers Arfons, nous avons fait un petit détour par le magnifique site du Désert de Saint-Ferréol et la chapelle dédiée. Pas moins de quatre saints protègent les environs : Saint-Ferréol, Saint-Stapin, Saint-Hippolyte Chipoli et Saint-Macaire.

RITES LEGENDES TRADITIONS DU PAYS DE DOURGNE (lauragais-patrimoine.fr)

Une fois sur le plateau, nous avons rallié le lac du Lampy puis nous avons longé la Rigole de la Montagne Noire qui rejoint le Canal du Midi au Seuil de Naurouze, puis longé le Lac des Cammazes avant de faire une pause sur le site de l’oppidum de Berniquaut, peuplé dès l’époque gauloise, reconnu pour son intéressante position défensive. Au Moyen-Âge, plusieurs centaines d’habitants vivaient à l’intérieur des remparts du castrum, les vestiges apparents datent de cette période. L’activité pastorale devait prédominer. Il existe aussi de l’autre côté de la vallée de l’Orival, un site minier médiéval avec un système de souterrains, les habitants ont donc exploité les oxydes de fer présents dans le sol.

 

2021-02-13 (16)

 

 

 

2021-02-13 (17)

 

 

 

2021-02-13 (22)

 

 

 

2021-02-13 (26)

 

 

 

 

 

2021-02-13 (28)

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (29)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ludo 4

(photo de Ludovic)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (32)

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (34)

 

 

 

 

 

 

 

ludo 2

(photo de Ludovic) 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (36)

 

 

 

 

 

2021-02-13 (38)

 

 

 

 

 

 

 

 

ludo 3

(photo de Ludovic)

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (39)

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (42)

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (43)

 

 

 

 

2021-02-13 (44)

 

 

 

 

 

 

 

2021-02-13 (47)

 

 

 

 

Belle sortie faite en bonne compagnie, nous étions 16 au départ, dans le respect de la distanciation et des gestes barrière. Merci à tous. Des gars passionnés, sans prétention et pourtant il y avait de « beaux clients ». Sébastien, Sylvain,Thierry, Christophe, Bastien, Ludovic, Gurvan, Kamel, Maxime, Christian, Marcel, Thibault, Frédéric, Henri. J'ai oublié un prénom, je m'en excuse… Marcel, Kamel, j’espère vous proposer une autre sortie bientôt, Thierry, content d’avoir roulé avec la GAUX’s team, toujours aussi affutés les père et fils … Kamel, as-tu bien trouvé la descente sur Durfort par la petite route depuis Les Cammazes, sympa non ? Merci Bastien pour la tournée générale à la fin … Maxime, j’espère que tu es bien rentré, bravo !

Pas de sectarisme non plus, et je pense que le Gravel apporte une certain esprit d’ouverture très sain : un électrique avec nous, des VTT, un VT avec des pneus de Gravel, des vélos quoi … Merci d’ailleurs au commercial de la grande marque américaine toujours très innovante pour le prêt et l’essai de Gravel électrique … 
Le Gravel et l’électrique amène au vélo des pratiquant(e)s qui n’ont aucun à priori sur les classes cyclistes, qui découvrent le vélo et se fichent de la segmentation qui est encore bien présente : je suis routier, je suis cyclo, je suis vététiste, et on ne se mélange pas. Ce vélo passe-partout casse ces sectarismes et c’est très bien !

Le temps était couvert, nous n’avons pu profiter des superbes paysages ou panoramas du coin, mais la brume a ajouté une dimension un peu mystérieuse au site. Bon prétexte aussi donc pour revenir rouler sous le soleil …

Je crois que la trace a été appréciée, j’en suis ravi, j’ai essayé de proposer un bon dosage de pistes (notamment pour les montées) et de parties plus ludiques ou engagées, et même du single … Et un peu de dénivelé …

Et si vous avez apprécié, ne manquez pas le Ô Gravel Houblon Ride dont la date va vous être bientôt communiquée …

La trace : Ô Gravel en Montagne Noire : Sorèze, La Capelette, Arfons, Lampy, Cammazes, Berniquaut - Visu GPX

 

 

 


12 février 2021

 

 

 

 

2020 10 (5)

 

 

 

 

 

 

 

WhatsApp Image 2019-09-28 at 17

 

 

 

 

 

 

 

 

mmsa (28)

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisle (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 LeuTauch (31)

 

 

 

 

 

 

 

 

arachon052019 (7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2021

 

 

10:06, le dimanche 7 février 2021

Balade vers la Save, piste cyclable

Petit tour vers la Save et les coteaux en avant-goût du Gers, pendant que Bastien fait une session de BMX avec son copain Yogann à Blagnac.
Une belle piste cyclable fréquentée les week-ends par les promeneurs ou les cyclos : la voie qui sert pour les convois aéronautiques (l'IGG; itinéraire grand gabarit qui vient de Langon).
Même si on y trouve de petites routes et de jolis coins de nature, le secteur est assez urbanisé et donc la circulation routière bien présente … D’habitude, le dimanche, les gens sont moins pressés sur la route ; ce matin j’ai eu droit à mon lot d’abrutis : 2 voitures et un motard. Ce n’est pas le première fois qu’un motard me double de très près, je me demande si certains ne font pas exprès …
Un bon petit vent, c’est mieux Quand tu l’as dans le dos …

 

 

 

2021-02-07 (1)

 

 

 

 

2021-02-07 (3)

 

 

 

 

17:12, le samedi 6 février 2021

Maraude #PourEuxToulouse

Livraison de 4 repas et un pull au sans-abris que je livre régulièrement. Ils étaient installés près d’une résidence, en bord d’une haie. L’immeuble à côté a été rénové, la haie a été coupée, leur campement détruit et des affaires jetées … Ils essaient de s’installer à côté, il y a un espace un peu abrité. Je pense qu’on peut quand même procéder autrement … L’un deux était en foyer enfant et scolarisé à Villemur, trop âgé pour je l’ai eu en classe, le monde est petit … Il est cuisinier, vit dans la rue … Merci Lukaszz pour les 4 repas et le pull.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:53, le vendredi 5 février 2021

Vélotaf du jour

Amis automobilistes, camionneurs, artisans en tous genres et en utilitaires, souriez, vous êtes filmés …
Au plus court aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:38, le mardi 2 février 2021

Vélo-boulot et profiter du soleil

Vélo-boulot du jour, autres usagers de la route pressés ce matin et un(e) énorme abruti(e) qui force le passage pour me doubler, le véhicule en face pile … Était-ce parce qu’il(elle) était au volant d’une Golf et était nostalgique de la période des GTI des années 80 ? (Et un petit peu avant pour la Golf, à l’époque avoir une GTI te donnait le droit de jouer au fou du volant …)
Les terrains, les fossés, les cours d’eau débordent d’eau, apparition de lacs temporaires …
Un bon petit détour sur le trajet retour pour profiter du soleil et chercher des pistes cyclables ou des piétonniers dans les communes traversées.

 

 

2021-02-02 (2)

 

 

 

 

2021-02-02 (4)

 

 

 

 

 

2021-02-02 (7)

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2021

« Plus de 50 bornes, je ne vais pas y arriver ! »

 

 

Idée reçue : « Plus de 50 bornes, je ne vais pas y arriver ! »

Plus de 50 bornes de quoi ? De VTT ou plus de 80 bornes en route …


Il y a des caps à passer sur le vélo, celui des 50 bornes pour le VTT en est un, puis 70 puis 100, ou celui des 80 en route, puis 100, 150 et 200 …
Je ne pense pas que ce premier cap soit difficile à passer, il faut juste changer d’objectif sportif : ne pas viser la performance chronométrée (je parle pour moi, nombreux vététistes et routiers envoient du lourd sur de longues distances) mais viser l’endurance. Sur de la longue distance, en tout cas en VTT, je roule sur des rapports inférieurs et je n’hésite pas à poser le pied et pousser un peu sur les montées trop abruptes ou trop longues …
Et ça passe ! N’hésitez pas !
Il faut aussi trouver la bonne motivation …

0006__pd41t5

La seule certitude, c’est que la sortie prend plus de temps : mes plus longues sorties ont dépassé les 15 heures sur la selle … Je suis encore loin des pratiquants de l'ulta longue distance ...

 

 

Posté par mastercycle à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2021

Ogrorog

 

 

 

« Octobre - j'ai quitté ma maison, je me suis mis en route » Cet automne-là, l'auteur va de l'Ain à l'Aquitaine avec un but - rejoindre une autre maison - et un projet, celui de voir la forêt. »


Editeur: Editions des Sauvages
Auteur: Alexandre Friederich
Année de parution: février 2011

 

Posté par mastercycle à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 février 2021

Engomer, le long du Lez

Engomer, Lez

Posté par mastercycle à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2021

Oeil

 

 

 

oeil

Posté par mastercycle à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13:46, le samedi 30 janvier 2021

#GPSdrawingl’oeildeMiro #bonjourà2mètresauxparents #maraudePourEuxToulouse #c’estpasgrandchose #unpeudepluie #unpetitmur #100

Commençons par un petit bémol, l’hashtag est pour moi une dièse …

Balade dans Toulouse pour dessiner un oeil façon Miró, pas celui de « Mais t’es miro ou quoi ? », mais celui du peintre surréaliste Joan Miró dont j'apprécie beaucoup les oeuvres.
Du monde dans Toulouse, une manif j’ai pas trop compris pourquoi : j’ai cru voir Amnesty international devant, un slogan sur une prison mais derrière plusieurs camions avec de son à fond façon techno et des centaines de personnes sautant, dansant, aucun masque. Il devait y avoir une « Manif pour tous », pas le même public, peut-être était-ce la contre-manif qui avait été interdite par le Préfet. Et c’est peut-être pour que les CRS était en nombre et visiblement sur les dents … En fait je suis tombé sur trois cortèges : le premier « Manif pour personne » animé notamment par Act-Up, puis une marche des libertés contre les lois sécuritaires et derrière un cortège de rave en soutien au teuffeurs d’Ille-et-Vilaine …

Le pied ou la roue : le Boulevard d’Arcole et celui de Strasbourg pour moi tout seul, ils étaient fermés à la circulation et la manif arrivait …

Beaucoup de monde en ville, piétons ou véhicules. Certains automobilistes n’aiment vraiment pas être doublés par des vélos et n’hésitent pas à te faire un mauvais coup …
Je pars donc pour ce dessin inspiré de Miró, cet artiste surréaliste que j’aime beaucoup.
La Garonne est bien haute et tumultueuse avec ce qu’il tombe en ce moment … J’ai pris un peu de pluie mais pas de grosses averses, j’ai dû passer juste après par endroits car les rues étaient détrempées …

J’ai fini le dessin, je file à Fonsegrives dire un petit bonjour aux parents. Comme je suis en ville, je vérifie s’il y des repas proposés à la livraison pour #PourEuxToulouse, je récupère 4 repas préparés par Lukaszz (escalope de dinde sauce poivre, purée, petits pois, carottes) et un plaid que me confie sa fille. Je vais vers le Faubourg retrouver le groupe de sans-abri que je connais maintenant. Le plaid fait sensation, je discute un peu, avec la pluie c’est pas évident …

La maraude est terminée, je quitte la ville, j’aimerais quand même faire un petit 100 … Et si j’allais me frotter à la Rue Jean Monnet à Saint-Jean … La rue la plus pentue de Toulouse et juste autour est sans conteste le Chemin des Canalets entre le Chemin des Étroits qui ne l’est pas tant que ça et Pech-David. Il y a de beaux pourcentages du côté de Jolimont ou du côté de la Côté Pavée … La Rue Jean Monnet à Saint-Jean est un joli mur, en palier. Et tant qu’à faire, j’ai joué aux montagnes russes ensuite entre Saint-Jean, Montrabé, Rouffiac-Tolosan et Castelmaurou.

J’en avais des raisons d’aller rouler aujourd’hui …

 

oeil

 

 

 

joan miro (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:16, le jeudi 28 janvier 2021

Ultra …

Là, c’est de l’ultra-courte dont il s’agit : le GPS est plus pratique que le décamètre pour mesurer la distance sur laquelle je fais mon cycle endurance avec mes élèves … 1 km pile ... Plus court, c'est quand je vérifie mes réglages dans ma rue ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:48, le mardi 26 janvier 2021

#PourEuxToulouse maraude

Livraison cet après-midi de 11 lots d’hygiène préparés avec soin par Marie-Pierre de Aux Curiosi’Thés à Pechbóonnieu (merci à elle), j’ai débordé de mon secteur de maraude pour aller plus dans le centre-ville : Faubourg Bonnefoy, Gare, Bayard, Belfort, Alsace Lorraine, Capitole (un grand groupe de jeunes avec des chiens et des chiots qui le soir va sous les Arcades, ils se font chasser de là en journée), Esquirol, Pont Neuf. Un monsieur très sympa devant l’église Saint-Jérôme, il m’a trouvé élégant dans ma tenue fluo, merci ! Plusieurs ont des hébergements, d’autres, comme ceux que je rencontre plus tard, dorment dans la rue. J’ai ensuite livré 3 repas préparés par Lukaszz (riz sauce tomate, petits pois et viande hâchée, ainsi qu’une brique de jus de fruit, merci à lui), Avenue de la Gloire (une dame que nous avons rencontrée la semaine dernière, j’ai discuté un peu plus longtemps ce soir, elle allait bien, elle m’a dit qu’elle avait un coin pour dormir correctement, je me permettrai de lui demander son prénom la prochaine fois, je pense qu’il est très important de se monter très respectueux, quel que soit l’interlocuteur, la dignité peut être une valeur importante aussi quand on vit dans la rue) puis à Barbe-Rousse et son groupe à Bonnefoy.
On peut casser un peu les « stéréotypes » ou les préjugés ou les idées reçues : les personnes qui vivent dans la rue ne le font pas forcément par choix de vie (la vie de bohème, etc, certains le revendiquent, ça n’empêche pas d’aider), ni parce qu’elles ont eu la flemme de traverser la rue pour trouver le boulot qui les attendait « tout cuit » et SDF ne rime pas avec picole et poivrot … Je crois vraiment que ça peut te tomber dessus alors que tu te crois « protégé » et quand ça arrive, la chute est dure … Et remonter la pente difficile … Alors ça vaut le coup de donner quelques coups de pédale régulièrement pour apporter un petit soutien …
J’en ai profité pour passer dire un petit bonjour à de « vieux » amis, Marion et Jean-Noël, sur leur péniche.

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2021

Pont d'Oléron ...

 

 

 

 

2020 G Seudre (37)

Posté par mastercycle à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2021

Très beaux vélos. Objets de désirs contemporains

 

 

 

 

 

L'excitation autour de l'objet "vélo" n'a jamais été aussi forte qu'en ce début de XXIe siècle, à tel point que le cyclisme est redevenu un sport très tendance. Les concepteurs, les artistes et les industriels font preuve de la plus grande ingéniosité et de l'audace la plus surprenante dans leur quête d'absolu, d'esthétique et de performance. Très Beaux Vélos retrace l'histoire contemporaine de cette quête vieille de 200 ans à travers une cinquantaine de vélos innovants, étonnants, exceptionnels - et parfois inabordables. Vélos de course ou de ville, en fibre de carbone, titane ou même bambou, le rêve du vélo prend vie ! 


Editeur: Editions Gründ
Auteur: Claude Droussent
Année de parution: 2018

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]