08 novembre 2020

 

 

 

10:51, le dimanche 8 novembre 2020

Aller chercher le pain en Gravel … Nouvelles mobilités ?

Je ne me suis pas découvert récemment (si je prends le mois de mars comme référence) ma passion pour le vélo, pour les chiens, pour les vieux (papa, maman, beau-papa, belle-maman, je ne parle pour vous …) ou pour les enfants. Les vieux (pardonnez-moi ce mot, il n’est parfois pas joli à entendre), j’allais les voir régulièrement avec mes élèves, la pandémie nous en empêche. Les chiens, j’adore mais je n’en veux pas car je ne m’en occuperai pas correctement, il faut leur donner du temps. Les enfants, je travaille avec eux depuis 27 ans et je n’ai pas encore envie de vraiment en prendre un pour taper sur les autres …

J’ai déjà fait quelques fois de petites courses en vélo et je ne publiais pas sur Strava.
Mais avec ce satané COVID, c’est une autre histoire … On se dit que chaque kilomètre fait est un kilomètre gagné, je ne suis pas parano mais je me demande si je vais arriver à passer au travers …
Je suis donc aller chercher le pain ce matin en vélo, et en Gravel, par du chemin. Ce versant de Montastruc est au soleil, le chemin donc sec.
J’aurais pu y aller 10 fois et remplir 10 attestations. Je ne crois pas avoir « profité », j’ai pris les 10 baguettes traditions que nous prenons régulièrement (j’ai de grandes sacoches), et on congèle.
Je ne crois pas avoir « profité », oui j’ai fait un détour pour rentrer …

Nouvelles mobilités ? Y’a quoi de nouveau à faire du vélo ? C’était le moyen de locomotion principal (les gens partaient même en vacances en vélo) avant le règne sans partage de la voiture.
Comme la voiture doit rester au garage plus que d’habitude, nombreux sont ceux qui découvrent cette façon de se déplacer … Tant mieux ! J’espère que ces nouveaux comportements vont perdurer quand on sortira enfin de cette crise pandémique et que le vélo, la marche à pied, vont vraiment se développer. Et il faut occuper le terrain pour que les infrastructures suivent et ne pas attendre l’inverse, il faut créer le besoin pour avoir les moyens … Dans mon exemple de ce matin, le temps « perdu » en vélo par rapport à la voiture doit être de 10-15 minutes sur l’aller-retour. C’est bon pour le corps, pour le moral, c’est bon pour la planète … Mais l’homme est un animal un peu têtu qui a souvent du mal à retenir les leçons …

 

 

 

 

 

09:18, le samedi 7 novembre 2020

COVID 1h/1km web, getting out of bed, in english please

Getting out of bed, waking up gently, the wind has not weakened since yesterday … When it blows like that, if you don’t have it just behind you, it is always unfavourable and it shakes well all the more if you are not too heavy …

Controlled by the gendarmes, I'm out for a one hour walk, it's okay, ride ...

 

 

 

 

 

 

07:41, le vendredi 6 novembre 2020

Vélotaf, zef, aspi …

Vélotaf du jour : petit vent ce matin, plutôt favorable ; bon vent ce soir, de face, ça scotche au sol … Avec cette nuit qui tombe plus tôt suite au changement d’heure, sur les deux portions très peu fréquentées du parcours, je retrouve les sensations que j’ai pu éprouver lors de mes sorties de pleine nuit.
Aspi : quand un poids-lourd ou un autobus te double, pendant 1 à 3 secondes, tu as l’impression que des ailes te poussent dans le dos et tu es aspiré. Dans la seconde qui suis, tu te retrouves dans le remous provoqué dans l’air par le passage du gros engin et tu agrippes ton guidon, ça scotche …

 

 

 

 

 

 

 

15:52, le mercredi 4 novembre 2020

1 heure / 1 km - griboulli n°2

1 heure / 1 km nouvelle version - griboulli n°2
Avec ce reconfinement (social, sportif, culturel et économiquement fatal pour nombre de petits magasins ; c'est jute un constat, pas de polémique sur le sujet, en tout cas par sur Strava, d'ailleurs c'est que j'apprécie sur ce réseau social sportif : c'est qu'il n'y a pas d'égarements dans toutes les directions comme dans les autres réseaux où ça peut être le grand n'importe quoi, elle commence à être longue cette parenthèse) et la reprise de l'activité sur une heure et un kilomètre, les Local Legends vont être légions !

 

 

 

 

 

 

 

 

07:33, le mardi 3 novembre 2020

Vélotaf

Ambiance quelque peu morose : contexte sanitaire, social, attentats, météo … Un peu de vélo pour se changer les idées même si c’est pour aller bosser, et ça fonctionne : ça ne te donne pas forcément la grosse patate (tu connais la route par cœur, il y a de la circulation, etc.) mais ça fait du bien !
Gris le matin, petit crachin, pas de pluie au retour mais j’ai bien sali le vélo : la route mouillée salit bien quand des engins sont passés et ont déposé de la terre … Je n’ai rien contre les engins ou les tracteurs !
En parlant de circulation, je n’ai pas noté de baisse de fréquentation routière … Et dans le seconde qui suit, au retour, la pensée « Il n’y a pas d’abrutis aujourd’hui, c’est bien ! », en voilà un en camionnette ! Je n’ai rien contre les camionnettes ! Je n’en ai jamais caricaturée !

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 novembre 2020

Dérogation ...

 

chasse

 

Mais oui, c'est important, c'est sérieux, il faut réguler les populations de faune sauvage !

 

 

Posté par mastercycle à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 novembre 2020

14:18, le dimanche 1 novembre 2020

Reconfinement sportif : 1 heure / 1 kilomètre, isochrone, Pi

isochrone Garidech

 

 

1-1 2020-11-01

Reconfinement social, sportif, petits magasins fermés, restaurants, bars, brasseries, … Allons-nous arriver à stopper ce virus avant que des vaccins soient élaborés et utilisables ?
Je reprends donc les sorties 1 h / 1 km. Au premier confinement, j’avais tracé un circuit étalon sur lequel j’essayais d’améliorer mon temps à chaque sortie. Aujourd’hui, je me fixe un autre objectif : faire, sur cette petite surface de 3,14159265358979323846264338327950288419716939937510582 (et ce n’est pas fini puisque Pi est un irrationnel) km² et avec les rues, chemins et piétonniers existants, chaque fois un circuit différent …
J’ai appris ce qu’était une carte isochrone. Ce mot issu du grec signifie « qui correspond au même instant ». Isochrone parle donc d’abord de temps, mais on peut adapter à la distance. Cette carte isochronique de 1 km montre une aire délimitée par tous les points qui sont à 1 km d’un point choisi empruntant routes, rues ou chemins. C’est donc différent du « vol d’oiseau » qui lui représente un cercle. L’isochrone est donc soumise à la variété et au développement des infrastructures routières ou pédestres.
Les cartes isochroniques sont utilisées pour la planification des transports, en hydrologie pour mesurer la vitesse du ruissellement de l’eau vers un bassin, un lac.

Je vais donc jongler entre l’isochrone et le col d’oiseau pour ces nouvelles sorties 1 h / 1 km autorisées et essayer de dessiner des traces différentes, même si je pourrai certainement passer au même endroit, mais pas forcément dans le même sens.

Premier tracé, j’ai un peu débordé du 1 km pour reprendre mes repères …

 

 

 

 

15:22, le dimanche 25 octobre 2020

Gravel et VTT pour Bastien dans la descente du Larrech sur Engomer

9 bornes de belle descente tout-terrain au départ du Col du Larrech que l’on rejoint par une belle forestière (Forestière de la Grande Rédille) en montée très roulante sous le Col de la Core.
On descend au Col de Saët par une superbe trace à travers bois, très ludique. Quelques portions techniques se présentent ensuite du côté de Peyrelongues dans une jolie combe puis du côté d’Autères.
Le Col de la Core offre 3 belles descentes tout-terrain, traces que j’ai déjà publiées sur le blog du cyclerit.com ou sur VisuGPX : celle-ci, une qui suit la variante du GR10 en haut du Col qui rejoint le Lac de Bethmale puis la vallée du même nom pour arriver aux Bordes-sur-Lez, et celle qui descend sur la vallée d’Esbintz vers Seix pour monter (belle montée) à l’antenne sous le Bouirex, traverser les pâturages d’Arp puis les bois de la Moulère Redon pout passer au Catchaudégué, au Col de l’Artigue et descendre à Seix. Un beau challenge que faire les 3 descentes sur la journée …

 

G Larrech 25102020 (3)

 

 

 

G Larrech 25102020 (7)

 

 

 

G Larrech 25102020 (9)

 

 

 

G Larrech 25102020 (11)

 

 

G Larrech 25102020 (13)

 

 


Le Gravel passe vraiment partout, y compris sur des terrains vraiment typés VTT, je l’ai souvent vérifié et en ai témoigné, y compris sur de la grosse caillasse, la seule différence sera la façon d’appréhender la trace : tu vas bien sûr mois vite qu’en VTT (quoique, j’ai vu de sacrés pilotes en Gravel descendre de sacrés trucs), mais les sensations sont quand même là et bien là ! Tu ne peux pas t’appuyer (c’est vraiment le cas de le dire) sur les suspensions de ton vélo, c’est tout ton corps qui travaille. Là, pas de chrono et quelques pauses obligatoires pour récupérer dans la descente … En VTT, la question peut ne pas se poser, j’ai déjà fait cette descente sans m’arrêter mais tu fais alors une bonne pause à Engomer.
De l’intérêt aussi de la tige de selle télescopique, même sur un Gravel, et même pour peu d’occasion, si, si !

Bon anniversaire Bastien !

 

 

Posté par mastercycle à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 conseils pour un confinement cycliste heureux ...

Sur l'excellent site du BikeCafé, 10 conseils pour un confinement cycliste heureux, par Dan de Rosilles. Les conseils 1 et 10 sont dans mes mots d'ordre permanents dans ma pratique cycliste ... Merci Dan !

 

 

10 conseils pour un confinement cycliste heureux

Nous y voilà, c'est reparti pour quatre semaines de confinement, renouvelables jusqu'à fin avril. Et si nous profitions de ces cinq mois pour faire du vélo ? Certes, il nous faudra envisager notre pratique favorite sous un nouvel angle et oublier pour un bon bout de temps les sacro-saintes sorties de club du dimanche avec les copains, puisque seule la pratique solitaire est autorisée.

https://bike-cafe.fr



 

 

 

Posté par mastercycle à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2020

Gravel vers les Gorges de la Save

Balade Gravel vers les Gorges de la Save, ou une longue juste avant (ou presque) le nouveau confinement … Pas mal de goudron mais de belles et longues portions Gravel, ce qui explique la vitesse moyenne de la sortie. Même si ce n’est pas un objectif particulier pour moi, cela influe tout de même sur le temps passé sur le vélo, paramètre non négligeable avec le couvre-feu à 21h00 …

 

Save 30102020 (1)

 

Traversée de l’agglomération toulousaine vers le Sud pour aller rejoindre ce petit écrin de verdure que forment les Gorges de la Save, entre Montmaurin et sa villa gallo-romaine et Lespugue.

Un peu d’Histoire …

Save 30102020 (20)

 

 

Les Gorges de la Save ne sont plus accessibles aujourd’hui qu’à pied (ou en vélo), le secteur fut peuplé dès le Paléolithique, c’est là que fut découverte la « Vénus de Lespugue », statuette en ivoire datée d’environ 25 000 ans exposée au Musée de l’Homme à Paris, dans la grotte des Rideaux, un des nombreux abris rocheux présents dans les gorges. De nombreux vestiges paléolithiques ont été découvert dans les environs : pointes de sagaies, burins, bifaces, perles, lissoirs, ossements de rhinocéros laineux et un des rares squelettes complets de lion des cavernes.
Cette région du piémont pyrénéen est riche d’histoire : on y trouve aussi la villa gallo-romaine de Lassalles à Montmaurin, une des plus vastes connues de la gaule aquitaine, et la villa de La Hilière. Toutes deux sont richement ornées de mosaïques, de sculptures et de marbre de Saint-Béat.

Mais il a fallu parcourir quelques kilomètres avant de rallier ce superbe lieu … Incursion dans le Savès et ses coteaux, le long du Touch entre Rieumes et Fabas et sa très jolie forêt.

 

 

 

Save 30102020 (2)

 

 

 

 

 

 

 

Save 30102020 (3)

 

 

 

 

Save 30102020 (4)

 

 

 

 

 

 

Save 30102020 (5)

 

 

 

 

 

 

Save 30102020 (6)

 

 

 

 

Le départ centre-ville de Toulouse le long de la rive gauche de la Garonne est très agréable, on rejoint le site de l’Oncopôle où trônent deux pylônes du futur téléphérique qui reliera ce site à l’hôpital de Rangueil à l’Université Paul Sabatier.
Les bords de Garonne sont très sauvages et contrastent avec la forte activité humaine industrielle et commerciale toute proche …
La traversée de Muret contraste aussi avec ce passage très nature le long de la Garonne. On prend un peu de hauteur et assez rapidement des passages Gravel sur des pistes agricoles permettent de reprendre contact avec la nature, ou en tout cas, la verdure.

Les chemins n’étaient pas trop gras, un peu glissants par endroits … Le circuit ser a vallonné, avec de bons coups de cul et de belles descentes. De vrais singles s’offriront aussi à la promenade. On roule souvent sur le GR86.

Belles vues sur les coteaux du Savès, du Comminges et sur les Pyrénées …

La trace suit le Touch jusqu’à sa source et va chercher la vallée de la Save. La retenue d’eau juste en aval de la source du Touch forme un très joli lac bordé par la forêt de Fabas, on la traverse par un joli sentier.

 

 

 

Save 30102020 (8)

 

 

 

 

Save 30102020 (9)

 

 

 

 

 

Save 30102020 (10)

 

 

 

 

Save 30102020 (11)

 

 

 

Save 30102020 (13)

 

 

 

Save 30102020 (14)

 

 

 

 

 

Save 30102020 (16)

 

 

 

 

 

 

 

Les Gorges de la Save valent vraiment le détour, c’est un petit paradis de verdure et l’empreinte historique est bien là …

 

Save 30102020 (18)

 

 

 

 

 

Save 30102020 (19)

 

 

 

Save 30102020 (21)

 

 

 

 

La trace rejoint ensuite Aurignac, célèbre pour sa grotte où les fouilles archéologiques ont conduit les scientifiques à définir la période et la culture préhistorique de l’Aurignacien qui correspond aussi à l’arrivée de l’Homo sapiens. Des vestiges gallo-romains ont aussi été retrouvés là. Un château est aussi présent … Très jolie la commune d’Aurignac, de nombreux sentiers de randonnée parcourent ce coin du Comminges, j’y retournerai certainement pour du Gravel ou du VTT. Jolie aussi la commune d’Alan.

 

 

Save 30102020 (22)

 

(Désolé pour la piètre qualité des photos, la liaison internet est très mauvaise en ce moment et m'empêche de charger des images de haute qualité)

 

 

Save 30102020 (24)

 

 

 

 

 

Save 30102020 (25)

 

 

 

 

Save 30102020 (28)

 

 

 

 

Save 30102020 (29)

 

 

 

 

Save 30102020 (31)

 

 

 

 

Save 30102020 (32)

 

 

 

 

 

Le vélo est aussi une façon d’apprendre sur le terrain dans de nombreuses disciplines …

J’avais prévu de passer par Boussens puis Martres-Tolosanes et ses faïenceries pour compléter la page histoire de cette balade et ensuite partir rive droite de la Garonne. Le couvre-feu m’a obligé à faire plus court et revenir directement sur Portet-sur-Garonne …

J’ai testé sur cette balade le superbe maillot Café du Cycliste Marguerite en mérinos et le cuissard long hiver. Les produits Café du Cycliste sont de très beaux produits, très techniques, très confortables et d’un certain prix … Il faisait frais et humide ce matin, sous-couche manches longues nécessaire sous le maillot, j’ai ensuite échangé la sous-couche par un manches courtes que j’aurai pu enlever sans problème en milieu de journée.

Côté diététique, je n’ai pas pu me ravitailler à midi, j’ai mangé des fruits secs, des barres de céréales, de pâte d'amande ou pâtes de fruits. À Aurignac, j’ai goûté avec une part de pizza, un gâteau et du soda avant de repartir …

La trace : https://www.visugpx.com/PI35dyE7Oq

Un dernier tour avant ce reconfinement social et sportif, le but n’est pas de polémiquer sur le sujet qui est assez complexe mais les activités sportives en extérieur pratiquées en solo ou tout petit nombre ne me semblent pas source possible de propagation du virus … Il faut arrêter cette pandémie qui tue …

Retour au 1 km / 1 heure pendant quelques temps …

 


25 octobre 2020

Darrigade, le sprinteur du Tour de France

 

FIC164137HAB40

Tout commence en 1929, à Narrosse, minuscule village des Landes, où les parents d'André Darrigade sont métayers. Pour échapper à ce labeur, André prend le vélo par les cornes et devient champion cycliste, sur la piste et sur la route.

Christian Laborde raconte, avec lyrisme et précision, l'épopée de Darrigade, le sprinteur des Trente glorieuses, champion de France, champion du monde, vainqueur des Six Jours de Paris, héros magnifique du Tour de France qu'il dispute de 1953 à 1966, remportant 22 étapes, s'emparant tantôt du maillot jaune tantôt du maillot vert. Et l'on croise, dans ce livre, Fausto Coppi, Ferdi Kübler, Guy et Roger Lapébie, Hugo Koblet, Jean Robic, Louison Bobet, Rik Van Looy, Rik Van Steenbergen… Et l'on entend, dans ce livre, Luis Mariano, Les Soeurs Étienne, Les Frères Jacques, Charles Trenet, Dario Moreno et, bien sûr, l'accordéon d'Yvette Horner.

Éditions du Rocher

Posté par mastercycle à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2020

Saint-Girons-plage

 

 

St-Girons-plage

Posté par mastercycle à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2020

Un salut à Monsieur de D’Artagnan

Circuit dans la même veine que la boucle Saint-Sulpice – Castres – Albi ou la longue le long du Canal du midi jusqu’à Sète, une envie de tourisme et d’aller, depuis mon domicile, vers des coins où je ne roule pas souvent …

 

auch 17102020 (1)

 

 

 

 

 

 

auch 17102020 (2)

 

 

 

 

 

auch 17102020 (7)

 

 

 

 

auch 17102020 (8)

 

 

 

auch 17102020 (9)

 

 

 

 

auch 17102020 (10)

 

 

 

Une envie d’aller saluer D’Artagnan à Auch, dont la statue surplombe le Gers par un escalier monumental. Christophe m’a accompagné sur cette longue, nous avons passé un très bonne (et longue) journée …
N’oublions pas qu’avant de devenir un héros de roman, Charles de Batz de Castelmore d'Artagnan a bien existé, il fut un homme de guerre né en 1611 et décédé au siège de Maastricht en 1673, pendant la guerre de Hollande.
Son entrée vérifiée chez les Mousquetaires du Roi lui fit peut-être rencontrer Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle, Isaac de Portau et Henri d'Aramtiz, tous trois Béarnais, dont la présence est aussi attestée au sein des Mousquetaires. Il a aussi été proche de Mazarin qui lui fit accorder la charge de « Capitaine concierge de la volière du Roi ». Et c’est lui qui, sur ordre du Roi, alla procéder à l’arrestation de Fouquet et devenir son geôlier.
Il aura aussi été gouverneur de Lille d'avril à décembre 1672 mais a demandé à retourner au combat.

 

 

auch 17102020 (14)

 

 

 

 

 

auch 17102020 (15)

 

 

 

 

auch 17102020 (18)

 

 

La ville d’Auch est un ville d’Histoire, caractéristique avec ses Pousterles, rues étroites à forte pente, souvent en escaliers, qui relient la ville basse à la ville haute. La Rue de la Vielle Pousterle affiche tout de même 27 %, nous nous y sommes frotter, un beau mur, heureusement pas très long … Question pentes, sur toute la journée nous aurons gravi quelques bons raidillons à plus de 10 % …

Les berges du Gers ont été très bien aménagées pour la promenade.

La Gascogne est une terre de gastronomie, de rugby, elle est vallonnée et offre de très jolis panoramas. À Gimont, nous ne sommes suis pas arrêtés à son célèbre marché au foie, qui se tient les mercredis et les dimanches et qui est réservé aux particuliers.

 

auch 17102020 (19)

 

 

 

 

auch 17102020 (21)

 

 

 

 

auch 17102020 (22)

 

 

 

auch 17102020 (23)

 

 

 

L’Isle-Jourdain, Gimont, nombreuses bourgades ou petits villages valent le détour … À L’Isle-Jourdain, ne manquez pas le musée campanaire (musée de la cloche … celle qui sonne …). De beaux panoramas s’offrent à la vue, le circuit passe par de belles petites routes de crêtes et privilégie les routes peu fréquentées.

Je surveille toujours mon alimentation sur mes sorties longues, la preuve :

 

 

auch 17102020 (16)

 

.

Attention, une portion sur chemin pour traverser la Forêt de Bouconne du côté de Pujaudran, elle vaut le détour car elle vous amène ensuite sur un superbe point de vue sur la vallée de la Save. À Léguevin, passage au Lac de la Mouline.

Le retour se fait notamment par Nougaroulet, qui vaut le détour au moins pour son nom.

La trace : https://www.visugpx.com/wYE2ZTpevy

 

Toponymie : Salleboeuf, La Pignère, La Claque, Le Sourd, Gaillarvielle, Coupecourt, Le Garrabousta, La Jalousie, Les Daounes, le Bidet, Piquebise, …

 

16 octobre 2020

Strava

 

 

07:51, le vendredi 16 octobre 2020

Vélotaf, hypothèse non vérifiée, sunset

Je présente platement mes excuses aux propriétaires de grosses cylindrées à 4 roues allemandes : mon hypothèse du 9 octobre ne tient pas la route, c’est bien le cas de le dire.
L’abrutitude n’est pas le seul apanage des propriétaires mâles ou femelles des grosses bagnoles, ce qui est d’ailleurs logique, elle se répartit équitablement dans toutes les couches de la société. En d’ailleurs, cela m’aurait frappé bien plus tôt si l’hypothèse était vérifiée …
Un bel exemple ce matin avec un(e) abruti(e) dans une petite bagnole dont je tairai la marque et le modèle qui a forcé le passage en me doublant alors qu’une voiture arrivait en face. Pas mal d’automobilistes pensent qu’on se traîne en vélo et jugent mal leur capacité de dépassement.

Nice sunset …

 

 

 

DSC08316

 

10:15, le dimanche 11 octobre 2020

Grasse matinée et petit tour

Petit tour sur les petites routes du coin vers Montjoire, La Verrière, Vacquiers, Paulhac, ce coin est bien joli … Ça captait bien ce matin pour la musique dans la tête : Renaud (« J’étais tranquille, j’roulais peinard … »), Michel Fugain, Sylvie Vartan « Comme les garçons … » … Freud a étudié les rêves, Bettelheim les contes de fées, il serait intéressant voire surprenant d’interpréter les musiques dans la tête …
La météo a été beaucoup moins mauvaise que prévue ce week-end, mais les terrains et chemins sont bien gras par chez nous, la bonne glaise, d'autant plus si des engins y passent, c’est la fin de la saison pour la pratique offroad, même si l’automne peut nous réserver quelques beaux jours. Ou alors il faut aller chercher les chemins sablonneux ou caillouteux de la Montagne Noire ou des Corbières … On va y aller !
Mais Les petites routes ne manquent pas pour rendre les sorties agréables et tranquilles question trafic routier.

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

Posté par mastercycle à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2020

Cerdaggne ...

 

 

 

cerd (22)

 

 

 

Posté par mastercycle à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]