10 novembre 2011

Enrhumer un adversaire
Déposer son adversaire ou son pote : en quelques coups de pédales, le mettre dans le vent, le laisser sur place, creuser un écart conséquent.

rhume

 

En rouler une dégueulasse
Effectuer un relais long et puissant pour provoquer une cassure, une échappée ou propulser un équipier.

 

Couraillon
Qualificatif qui s'applique, avec mépris, à un coureur médiocre.

Posté par mastercycle à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 novembre 2011

Rémi Gaillard

Rémi Gaillard aime le vélo, la preuve si vous ne connaissiez pas déjà cette vidéo !


Le tour de n'importe qui (Rémi Gaillard)

 

Posté par mastercycle à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2011

Bashung

L'arrivée du tour – Alain Bashung

 

A genoux, les majorettes
Ces demoiselles aux parloirs
Sonnez, résonnez musettes
A nous deux la victoire !
Grands les culs de jattes, ça court les rues
A la poursuite du môme sans but
Non, y a pas le feu au QG
Non, y a pas le feu au QG
Le feu au QG
Ce n'est qu'un arrosoir,
Un tomahawk sur l'armoire

Qu'est-ce que tu fait ? Mais tu tapines en bourg ?
Pas du tout c'est l'arrivée du tour !
Bain de minuit, mes minettes
Rendez-vous les séchoirs
Astiquez baïonnettes
Vous qui passez sans m'avoir
Suis trop pompé pour le César
Smoking fumé, fin de non recevoir
Et une garde mobile, et une garde mobile
La garde mobile
Ce n'est qu'un arrosoir,
Un tomahawk sur l'armoire

Qu'est-ce que tu fait ? Mais tu tapines en bourg ?
Pas du tout, c'est l'arrivée du tour !
Tout est si clairinette
Laisse-moi faire un canard
Cuisine-moi un kitchenette
C'est la fée du hasard
Ouvrez, ouvrez la charentaise
Touche-moi le pompon, t'auras une rime en "ez"
Et une garde mobile, et une garde mobile
La garde mobile
Ce n'est qu'un arrosoir, un tomahawk sur l'armoire

Qu'est-ce que tu fait ? Mais tu tapines en bourg ?
Pas du tout, c'est l'arrivée du tour !

Ce n'est qu'un arrosoir, un tomahack sur l'armoire
Qu'est-ce que tu fait ? Mais tu tapines en bourg ?
Pas du tout, c'est l'arrivée du tour !


Alain Bashung - L'Arrivée Du Tour

 

 

Posté par mastercycle à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2011

Boucle vers la Tarn.

L’automne est là, la météo est humide, les terrains commencent à devenir plus gras, c’est l’occasion d’aller rouler un peu sur le goudron. Cela permet aussi de travailler le foncier, de parcourir plus de bornes en moins de temps, et nous avons de jolies petites routes dans notre secteur …

Joli circuit sur route de 80 km au départ de Garidech vers le Tarn. Les routes sont peu fréquentées et offrent une bonne visibilité. De très joli paysages et des coins assez sauvages. Le circuit passe par les communes de Bazus, Montjoire, Villematier, Villemur-sur-Tarn (penser à y faire une halte touristique si vous en connaissez pas, ne pas manquer les berges du Tarn et les greniers du Roy), Varennes, Le Born, Tauriac, Grazac, Rabastens (halte touristique intéressante aussi), Saint-Sulpice-sur-Tarn, Lugan, Azas, Roquesérière, Montastruc-la-Conseillère.

Circuit assez roulant mais présentant quand même quelques dénivelés positifs intéressants …

http://www.visugpx.com/?i=1319988504

Posté par mastercycle à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2011

L'automne est là, les mauvais jours approchent, il va falloir reprendre l'entraînement en salle. Un bon équipement pour cela, utilisation out ou in-door :

00036270

Posté par mastercycle à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 octobre 2011

Prendre le bon wagon
Prendre la bonne échappée, partir au bon moment.

 article_photo_1226826800024-5-0

Chatouiller les pédales
Avoir de l'aisance, de la facilité, un état de forme excellent.

Posté par mastercycle à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2011

Chanson

Rebecca – Les Wriggles

Mais pourquoi moi j'arrive pas à tenir sur le vélo ?
Sans m'éclater la face sur le bitume aussitôt,
Depuis que mon papa m'a enlevé les roulettes
Je me casse, je me casse toujours la binette

Tout à l'heure devant les voisins je suis tombé,
Au fond de moi je sais bien que je ne suis plus un bébé,
Mais le pire c'est que Rebecca, Rebecca était là,
Et qu'elle m'a montré du doigt en chantant avec sa p'tite voix:
"Ouh la femmelette, il sais pas faire de vélo sans roulettes"

Ecoutez-moi tout le monde moi je vais m'en aller,
Et quand je serai parti, ben vous allez tous pleurer.
Je reviendrai dans 10 ans avec tout plein d'argent,
Des voitures, des châteaux et des millions de cadeaux,
Et puis toi Rebecca quand tu verras tout ça,
à genoux tu viendras et tu me supplieras
de t'emmener avec moi faire un tour de bateau,
Parce que j'ai oublié de le dire mais j'aurai aussi des bateaux...
"Et là j'te dirai"
Souviens-toi du vélo... souviens-toi du vélo !

"Heu... J' m'en souviens du vélo hein... mais j'veux dire,
t'arrives pas à t'nir dessus ou... hahaha !"
Alors là Rebecca tu vas beaucoup trop loin,
J'appelle immédiatement tous mes copains martiens,
J'ai fabriqué 200 milliards de robots de la mort,
on verra ma jolie si tu rigoles encore !

"Haha ouai... hé hé j' rigole pas du tout mé j'veux dire heu...
si on t'retire les roulettes, tu t'casses la gueule ?!"


WRIGGLES - Rebecca

Posté par mastercycle à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2011

Chris Akrigg

Une vidéo qui montre bien qu'il ne faut pas faire n'importe quoi en vélo et que les meilleurs, même s'ils calculent au maximum le risque et justement essaient de ne pas en prendre trop, peuvent parfois se faire piéger ...


[MTB] Chris Akrigg - Not If, But When [Goodspeed]

 

 


 

Posté par mastercycle à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2011

Cap sur l'Alaric !

Une première bien réussie !

Cela faisait quelques temps qu’un ami qui a un chalet dans un camping là-bas, Jean-Marie, m’avait proposé de passer un week-end dans les Corbières, du côté de Ferrals-Les-Corbières, pour aller rouler autour de l’Alaric. Nous avons profité de la rando-raid fumade VTT organisée par le club de Lézignan pour nous offrir ce week-end dédié à nos montures … Ainsi qu’à deux parties de  pétanque mémorables … Rendez-vous donné au camping le Pinada (très sympa) samedi en fin de matinée. Philippe et Hugo font la route avec moi, Jean-Marie nous attend là-bas avec Patrice.

Samedi nous avons fait un petit tour de mise en bouche entre Ferrals et Villerouge la Crémade : une vingtaine de bornes « faciles » sur des pistes forestières au milieu de la Garrigue, des chênes verts, des pins et des vignobles … De belles vues sur l’Alaric ou les Corbières.

pina (4) 

Dimanche matin, réveil très tôt pour aller à Lézignan pour participer au raid Fumade. J’avais prévu de partir sur le 65 km, avec Philippe, pendant que Jean-Marie et Hugo tenteraient (ce genre de manifestation était une première pour eux aussi) le 45. Départ sous un ciel couvert mais pas menaçant, premiers kilomètres très agréables et très beau circuit dès les premiers coups de pédale : grande variété de terrains (pistes, singles, terre, caillasse, végétation, …) et superbes paysages. Les difficultés physiques et techniques se présenteront juste avant le premier ravitaillement et après … Bonne ambiance aussi, juste un ou deux abrutis qui se croient en compétition et qui ont envie de jouer des coudes, ils n’ont rien compris.

Je me suis engagé sur la boucle du 65 km, pas de regret pour la magnifique descente véritablement taillée dans la végétation (dont une forêt de buis) alternant trace en terre, caillasse, pif-pafs, murs de pierres, marches, … De l’enduro comme diraient certains, mais c’est ça le VTT, beaucoup oublient qu’on l’a d’abord appelé vélo de montagne … Un sacré boulot réalisé par l’organisation sur cette trace !

Balisage au top, ravitos conséquents, organisation au top aussi, j’ai pu bien tester car m’étant engagé assez tard sur la boucle du 65, j’ai été récupéré par la voiture balai (ça met un peu la pression de prime abord, tu te dis que tu as vieilli …) constituée de deux gars super sympas, avec de sacrées cannes et de beaux vélos (Merlin XLM, on a pu discuter titane en pédalant, mon Titus ayant fait copain avec les deux Merlin) … Ils ont eu la délicatesse de me laisser monter seul de façon à pouvoir descendre de vélo et pousser pendant un bon moment dans la plus grosse montée (dans la caillasse) de la journée et de m’attendre en haut … Merci les gars ! Il y a quelques années, j’aurais mieux suivi mais je ne voulais pas non plus me mettre dans le rouge, j’ai l’habitude de rouler longtemps mais peinard, donc je ne me faisais pas de souci et j’avais appareil photo et caméra pour faire un peu de tourisme.

raid (25)

Du beau et du dur donc au programme. Je m’y attendais un peu, ayant participé dans le passé plusieurs fois à la Birado, aux Camins ou à la Garoutade pour ne citer que les randos « dans le coin ». Seule déception pour moi mais à bien y réfléchir j’ai quand même eu un sacré coup de bol, j’ai été obligé de finir par la route près de Foncouverte suite à une casse de cintre … Coup de bol car c’est arrivé dans une petite montée suite à une réception appuyée, tu te retrouves avec un bout de guidon dans la main gauche qui n’est plus solidaire du reste, gag … Gag aussi ensuite pour essayer de rouler avec la main gauche au ras de la potence et les commandes gauches qui pendouillent. Mais sur le goudron, ça n’a pas posé problème ...

Je reviendrai donc pour finir vraiment le circuit ! Petit bonjour amical à Marcel sur son YETI et son pote avec qui nous avons roulé un bon moment.

Bravo encore à l’organisation pour cette très belle rando à classer parmi les incontournables !

Et merci à Jean-Marie qui nous a fait venir là ce week-end !

Voir album photo et vidéos

raid (32)

 

Posté par mastercycle à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2011

Ceci n’est pas une publicité mensongère !

Si vous avez acheté ou si vous achetez le magazine BIKE (magazine très bien fait d’ailleurs !) n°103 d’octobre 2011, si vous lisez la page 12 à la rubrique « Montage », que vous la découpez correctement pour preuve, que vous la pliez en deux et la glissez dans une enveloppe adéquate format A5 affranchie suffisamment et que vous y joigniez dedans 10 € , je vous rembourse le magazine par retour de courrier, me contacter si intéressé.

bike

 

 

Posté par mastercycle à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]