20 avril 2015

jargon

Astiquer les rivets de la selle : être à la peine et rester assis à l'avant de la selle de son vélo.

 

 

Avoir de la laine sous les ongles : tenter de gagner en s'accrochant au maillot de son adversaire, se servant de cet appui pour se propulser en avant.

 

 

Être tout campa : "campa" est l'abréviation de Campagnolo, considérée comme la marque d'accessoires la plus chic et la mieux dessinée. Par extension, on dit d'une belle femme, qu'elle est montée "tout campa". Cette expression fut créée par l'écrivain René Fallet.

2011-super-record-11

Posté par mastercycle à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 avril 2015

Giroussens

 

Joli circuit au départ de Giroussens, entre Agout et forêt fait avec Hugo : chemins, pistes, un peu de goudron, laissez-vous aller dans la forêt au gré des possibilités offertes, de jolis paysages, assez variés. Passage dans un pré, peut-être pas envisageable toute l’année. N’oubliez pas que vous êtes des invités sur les chemins que vous pouvez parcourir, c’est ainsi que la nature s’offre à vous …

 

La trace : http://www.visugpx.com/?i=oUXR1XNv8n

 

gir (3)

gir (4)

gir (6)

gir (8)

gir (11)

gir (12)

Posté par mastercycle à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2015

 

Le printemps est là, la nature reprend des couleurs, ici sur nos coteaux vers La Balerme, Lugan, Roquesérière avec la Garidech Farfelu’s team…

 

bal (1)

bal (3)

bal (6)

bal (7)

bal (8)

bal (11)

bal (14)

bal (16)

bal (17)

 

Posté par mastercycle à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2015

Le printemps est là, la nature se réveille doucement, comme ici en Grésigne ...

gré (1)

gré (2)

gré (3)

gré (4)

gré (6)

gré (7)

gré (8)

gré (9)

 

Posté par mastercycle à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2015

Ça , c'est fait !

J’ai retrouvé cet après-midi Bruno et Sofiane et ai fait connaissance avec Léone avec qui j’ai roulé.

Soleil au rendez-vous et des terrains qui commencent à sécher, conditions idéales pour se faire plaisir sur le vélo.

Sofiane n’était pas en forme aujourd’hui, il a déjà des difficultés à bien positionner ses pieds sur les pédales (ce n’est pas si évident que ça) et à les garder appuyés, aujourd’hui c’est devenu une vraie épreuve, pour lui et son partenaire. Le principe du tandem est de faire équipe, de coopérer, si l’un souffre, l’autre doit compenser et souffre aussi donc. L’aspect sportif est là, un certain dépassement aussi puisque sans le tandem, le vélo ne serait pas accessible à nos partenaires, mais le plaisir doit être aussi présent. Nous avons donc réduit la balade pour Sofiane, triste et rochon, et j’ai fait un petit tour en plus avec Léone.

« Génial », « Ça, c’est fait ! » ont été ses principales paroles, avec de grands cris de plaisir dans les quelques descentes où nous avons « lâché les freins ».
Léone a 31 ans et est originaire d’Agen. Elle fonctionne au « tout ou rien » : quand elle appuie, tu sens l’accélération et le moteur qui vrombit mais quand elle arrête, tu te retrouves bloqué sur les pédales, ça surprend la première fois. Il faut donc discuter, accompagner, expliquer. Je lui a par exemple expliqué comment se lever quand on passe un obstacle, elle s’y est essayé, « Ça, c’est fait ! ».
Nous avons fait une douzaine de kilomètres, pas mal non ?

Au retour, nous avons rencontré un autre groupe de Marie-Louise qui était venu marcher avec un autre éducateur qui s’appelle aussi Bruno. Cédric était là avec Camille, une sacrée papoteuse que nous devrions retrouver le 22 mai avec mes élèves pour notre sortie commune.

Je ne suis pas dans la bonne action, dans le voyeurisme ou le misérabilisme quand je roule avec ces amis handicapés (je dis « amis » car j’y vais sans à priori, dans un rapport de simplicité et d’humilité), je partage un peu de temps avec d’autres êtres humains, tout simplement, des êtres qui méritent de vivre leur vie mais qui ont un peu plus besoin qu’on les accompagne, qu’on les aide dans leur quotidien. Ils ont leurs rires, leurs coups durs, ils doivent certainement par contre un peu plus supporter le regard des autres, les gens qui se disent « normaux ». On ne doit pas les laisser sur le côté et des associations comme Marie-Louise oeuvrent à ça, notre société ne fait pas assez c’est sûr, le social ne paie pas … Et ce ne doit pas être facile tous les jours pour eux comme pour les valides qui les accompagnent … Mais c’est la vie, c’est comme ça, eux aussi doivent vivre avec leur handicap et avancer. Et ils font leur chemin, à pied, en fauteuil ou en tandem !

8 avril (1)

8 avril (2)

8 avril (3)

8 avril (4)

 

 

Posté par mastercycle à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 mars 2015

Début février, la neige nous a empêchés de rouler. J’ai retrouvé aujourd’hui Bruno, Cédric et Vivian en forêt de Buzet.
Cédric est toujours aussi bavard et est toujours en pantalon de ville ; je n’ai pas pris les pinces à vélo, cette fois encore le pantalon va en souffrir …

« On ne s’est pas vu depuis longtemps, Thierry. »
Cette phrase n’a rien de particulier, c’est Vivian qui me dit ça …
Vivian est non-voyant, ce n’est pas son seul handicap. C’est vrai, nous ne nous sommes pas vus depuis un petit moment. Dit dans ces conditions, cela pourrait paraître particulier, pourtant non, c’est bien le mot utilisé dans notre langage courant, on se voit, même si pour cela il faut parfois aussi se toucher.
Vivian a 42 ans, il a de sacrées facultés d’adaptation, il pratique beaucoup d’activités, il joue du piano, il voyage, avec Marie-louise ou avec sa maman. Il aime bien raconter tout ça, il est très précis dans ses souvenirs. Et il pédale pas mal, c’est moi aujourd’hui qui manquait de jambes …

Nous avons pédalé une heure dans la forêt, discuté, appuyé fort sur les pédales par moments, il y a quelques petits dénivelés, l’aspect sportif est aussi là.
Cédric et Vivian sont repartis vers leur foyer bien contents de leur après-midi.

p

Posté par mastercycle à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2015

le-chat-a-velo anniv

Posté par mastercycle à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2015

Faire les grimpeurs : faire les sprints en haut des côtes répertoriées pour essayer de gagner le classement du meilleur grimpeur.

 

Mettre le nez à la fenêtre : tester ses adversaires en se portant en tête de la course ou en plaçant quelques accélérations afin d'évaluer leurs forces et leurs faiblesses et juger de l'opportunité de les attaquer.

nez fenêtre


Monter d'une jambe : être dans une condition telle qu'on a l'impression de pouvoir passer les bosses avec l'aide d'une seule jambe.

 


Faire le trou : creuser l'écart, avoir mis ses poursuivants à une bonne distance.

 

Posté par mastercycle à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2015

chat 15

Posté par mastercycle à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2015

Cocagne

 

Le temps se prêtait particulièrement aujourd’hui à aller pédaler, petite incursion cyclotouristique en pays de Cocagne vers Lavaur, Lacougotte-Cadoul, Puylaurens, Loubens-Lauragais, Le Faget, …

L’envie de faire une distance pour voir si la forme physique était revenue après mes soucis de santé. Dur de revenir en jambes, même si on fait une petite moyenne ; le corps a souffert, le muscle a fondu et a du mal à se reconstruire … On profite quand même des beaux paysages offerts …

Cambon

Lacougotte-Cadoul

Loubens (1)

Loubens (2)

Roquevidal

Ombrail

 

Posté par mastercycle à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :