15 mars 2011

La môme Rustine

La môme Rustine – Bourvil

 

Elle travaillait dans une usine
Elle collait des petits morceaux
De caoutchouc à la Seccotine
Peu à pneu, ça faisait des boyaux

On l'appelait la môme Rustine
Elle était mordue du vélo
Quand elle était sur sa machine
Elle n'avait jamais les grelots

Elle v'nait à vélo à l'usine
Mais quand il pleut ça fait trop d'boue
Alors dans l'métro ça se devine
Elle arrivait en gare debout

On l'appelait la môme Rustine
Et dès les beaux jours à vélo
Elle passait par la porte Dauphine
Car porte de Saint-Cloud, on crève trop

Elle avait un bon équilibre
Sa vie, son travail tournaient rond
Elle ne faisait jamais roue libre
Car elle en mettait un rayon

On l'appelait la môme Rustine
Et le dimanche à Fontainebleau
Pour manger avec les copines
Elle emm'nait une selle de gigot

Elle achetait des fleurs aux Halles
Puis elle disait d'un air finaud :
«Quand je regarde les pétales,
Je pense aux pétales de mon vélo»

On l'appelait la môme Rustine
Elle dormait été comme hiver
La f'nêtre ouverte, car la gamine
Voulait avoir sa chambre à air

Elle connut Natole, un cycliste
Qui se dégonfla aussitôt
Comme il était philatéliste
Il prit le timbre de son vélo

On l'appelait la môme Rustine
Elle retrouva son Anatole
Et maintenant pour plus qu'y s'débine
Elle lui a mis un antivol

Méfiez-vous de la môme Rustine
Ne dites pas oui sans réfléchir
C'est attachant la Seccotine
Car elle vous interdit de fuir.

Posté par mastercycle à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 mars 2011

cycles de vie

C’est pas une nouveauté mais au cas où vous ne l’auriez pas encore vu, le teaser du film LIFE CYCLES :

 

http://www.zapiks.fr/life-cycles-teaser-1.html

 

Film magnifique, film sur le vélo et le VTT plus particulièrement mais qui n’a rien à voir avec tout ce qui a été fait avant même s’il y de jolies choses (Follow Me par exemple) : un film qui se veut un hymne à la nature et à cette fantastique invention de l’homme qu’est la bicyclette, machine motorisée non polluante et en tout cas à la base issue d'un élément naturel, le minerai de fer.

 

Life_Cycles_cover

 

À voir et avoir impérativement.

Posté par mastercycle à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2011

jargon

 

« Saler la soupe » : se doper. On peut dire aussi aujourd’hui « manger du bœuf contaminé à l’insu de son plein gré » …

 

 

le_tour_dopage_04

Posté par mastercycle à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2011

shampoing tonique

Les compétitions reprennent, un message d’un de nos sponsors :

 

shampoing_champion

Posté par mastercycle à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2011

BUZZ

Ça fait le buzz depuis quelques temps : une course de descente au Chili, les images se passent de commentaires ...

Posté par mastercycle à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 mars 2011

pistes cyclables (suite)

2rider_bike

rider_bike

Posté par mastercycle à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2011

Garde-boue bricolé.

 

Je viens de bricoler deux garde-boues (avant et arrière) pour le 16 pouces de mon fiston à partir d’un ensemble « classique » Zéfal (5,90 €) puisqu’on ne trouve pas de garde-boues adaptés aux petits vélos en pièces détachées.

 

Il suffit donc de retailler proprement le garde-boue « adulte » à la longueur voulue, le poncer et le monter …

 

La preuve en image sur un Arthur et Lise, marque dont j’ai déjà dit beaucoup de bien dans ces colonnes.

 

garde_boues_Bastien

Posté par mastercycle à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2011

chansons

Nouveau en lien « accès chansons » et mis à jour régulièrement, des chansons sur le thème du vélo …

Posté par mastercycle à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2011

« Faire la lessive » ou « faire le ménage » : attaquer sans cesse, pour éliminer le plus possible d’adversaires avant la fin de la course. Plusieurs attaques successives obligeront les plus vindicatifs à lâcher prise.

 

 

CMA_0149

 


« Faire rougir le onze (ou douze) dents » : rouler sur le plus grand développement, et le conserver en pédalant à vive allure, sans arrêts, en demandant le maximum aux muscles et à la machine.

Posté par mastercycle à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2011

Lapalissade

Lapalissade : plus tes pneus sont lourds, plus c’est dur à faire tourner, tu peux avoir du poids sur la roue au niveau des moyeux mais c’est pas bon sur la périphérie.

C’est vrai et là, tu trouveras de grammes à gagner sans que ça rime avec casser ton porte-monnaie.

Exemple concret : je roule en VTT avec des MAXXIS Ignitor en 2.1 pour 680 g le pneu, en Tubeless, pneu d’utilisation mixte, prix moyen annoncé (SUMO Velo vert) 55 €.

Je viens d’acheter pour les remplacer au printemps des CONTINENTAL Speed King Supersonic en 2.1, même utilisation, pour 410 g le pneu (pesé à l’instant), prix équivalent voire inférieur. Et pour parler de Continental, j’ai déjà roulé avec des pneus de cette marque que je qualifierai de très très résistants … Avec un kit tubeless type No Tubes, le tour est joué.

Et Tubeless or not Tubeless, ce sujet a déjà été abordé sur ce blog …

Tout ça pour te dire que tu peux facilement gagner du poids intéressant et pour pas cher en faisant attention  à tes pneus et chambres si tu en utilises, il y a de sacrées différences de poids sur ces deux accessoires si importants.

Posté par mastercycle à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]