23 janvier 2021

 

07:34, le samedi 23 janvier 2021

Lafrançaise

Visite (en respect des règles sanitaires) chez Marie-Pierre et Xavier à Albias. J’y suis déjà allé en vélo. Cette fois je choisis de longer les canaux, le Tarn et l’Aveyron et de passer à Lafrançaise au nom si caractéristique … Un peu d’histoire s’impose …
La commune a pris ce nom en 1274 par un acte de donation pour la création d’une bastide qui allait s’appeler « Villa Francese », marquant ainsi l’appartenance au Royaume de France du Philippe II.
La nouvelle bastide avait une fonction défensive (elle est en hauteur au-dessus du Tarn, ce que je peux confirmer : il faut y grimper et se le gagner) mais aussi commerciale.
La Villa Francese est devenue par contraction La Franceses en 1602 puis La Françoise en 1650 et enfin Lafrançaise ne 1900.

Si vous passez dans le coin, ne manquez pas de faire un détour par le canal de Montech et de vous arrêter à Montauban, très belle ville d’Art et d’Histoire.
J’ai déjà écrit sur la pente d’eau de Montech, écluse mobile qui permettait à partir des années 1970 le remplacement de 5 écluses sur le Canal de Garonne et un gain de temps de 45 minutes.
Le site était quelque peu abandonné, je trouvais ça dommage. Toute le zone autour de la pente d’eau est réhabilitée, y compris au niveau de l’ancienne papeterie du XIXème et ses bâtiments industriels tout en briques. Bibliothèque, ludothèque, salle de spectacle, etc. vont amener de l’animation dans la commune et redonner vie au site. Les locomotives et les abords de la pente ont eux été rénovés et mis en couleur … J’aimais bien le bleu et blanc d’origine des deux michelines mais on ne peut que saluer cette rénovation de ce site historique. Une péniche-musée va être aménagée, de nombreux panneaux sont installés pour expliquer l’histoire et le fonctionnement de la pente.

Temps couvert toute la journée, pourtant une éclaircie semblait se préciser dès le matin mais en allant vers le nord-ouest, je me suis dirigé vers la pluie … Sortie bien humide donc, mais bien équipé, on supporte sans trop rechigner les mauvaises conditions météos. Seule erreur ce matin sur les gants, je pensais que la paire que j’avais prise serait étanche … Je ne sentais plus mes mains sur le dernier quart de parcours …

Disgression … J’aime les animaux, j’ai toujours eu une passion pour la chose animale, même s’il m’arrive encore d’en manger, de l’animal … J’aime les chiens, j’en ai eu gamin et ado, je n’en ai pas car j’estime qu’il faut donner du temps à son chien pour qu’il s’épanouisse et je n’ai pas ce temps ou je le consacre à autre chose. Je n’ai rien contre les petits chiens, qu’on qualifie parfois péjorativement de « chiens de salon » … J’en ai croisé un ce matin, avec son maître, le long du Canal de Montech : le maître se serre, s’arrête, appelle ses deux chiens (je n’en donnerai pas la race), je ralentis, salue … Et ce chien minuscule se met à aboyer comme s’il allait me sauter dessus. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment eu peur, je lui ai même dit qu’il était un peu inconscient et qu’il allait se faire écraser, je ne sais pas s’il a compris. Malgré tout, il faut parfois se méfier du plus petit que soit … Si vous ne connaissez pas, renseignez-vous par exemple sur le ratel, ce n’est pas très gros (30 cm de haut pour 70 cm de long tout de même) mais je n’aimerais pas en agacer un …

 

 

 

 

lafrançaise21 (2)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (3)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (8)

 

 

 

 

lafrançaise21 (10)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (14)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (15)

 

 

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (17)

 

 

 

 

lafrançaise21 (18)

 

 

 

 

lafrançaise21 (19)

 

 

 

 

lafrançaise21 (20)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (21)

 

 

 

lafrançaise21 (23)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:52, le vendredi 22 janvier 2021

Vélo boulot du jour, Hortense 

Vélotaf du jour, ce matin juste avant le passage d’Hortense … Mais qui a eu l’idée de donner des prénoms aux tempêtes et autre catastrophes naturelles ? Les Hortense ont-elles un tempérament de feu ?

Je pouvais pas tomber mieux question fenêtre météo aujourd’hui, et cela n’a pas été calculé ! Pas de pluie ce matin, petit vent … Je passe le portail de l’école, suis à l’abri et là brusque coup de vent et grosse averse. Il aura plus une bonne partie de la journée. Ce soir, retour sans pluie …

 

 

2021-01-22 (1)

 

 

 

 

 

 

 

17:26, le mercredi 20 janvier 2021

#PourEuxToulouse, maraude avec Bastien

Maraude faite ce soir avec Bastien pour distribuer des repas. 8 repas livrés, merci aux cuisiniers et cuisinières qui préparent ça avec beaucoup d’empathie.
Aux menus ce soir : des croque-monsieurs, des soupes, des desserts (merci Coralie) ; du saumon, brocolis, pâtes, dessert (merci Laurence) ; hachis parmentier végétarien, haricots rouges, souce tomate, mâche, dessert (merci Lukaszz).
Maraude entre l’Avenue de la Gloire et le Faubourg Bonnefoy. La discussion est simple, sans préjugé, appréciée par tous, un petit et simple moment de partage …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 19 janvier 2021

Bike to work

Right after sunrise, just before sunset… The length of the day is increasing. The driving idiots have not made up their minds for the new year to calm their crazed driving enthusiasts on the road ...
Beautiful unobstructed view of the Pyrenees ...

 

 

2021-01-18 (1)

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 janvier 2021

 

4:18, le samedi 16 janvier 2021

Graffs

Balade dans Toulouse par les cyclables, voies vertes, quelques grands axes pour passer dans certains coins prisés des graffeurs … Certaines œuvres étaient toutes récentes, l’odeur de la peinture en bombe est caractéristique.

 

 

tlsegraf (1)

 

 

 

 

 

tlsegraf (2)

 

 

 

 

 

tlsegraf (3)

 

 

 

 

tlsegraf (4)

 

 

 

 

tlsegraf (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (6)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (7)

 

 

 

 

tlsegraf (8)

 

 

 

 

tlsegraf (9)

 

 

 

 

tlsegraf (10)

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (12)

 

 

 

 

tlsegraf (13)

 

 

 

 

tlsegraf (14)

 

 

 

 

 

tlsegraf (15)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (17)

 

 

 

La trace nettoyée : Graffs in Toulouse - Visu GPX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 15 janvier 2021

Vélo-boulot du jour

Bon petit vent, mais qui a poussé la pluie.
Même sur la très courte distance, quand tu n’es pas en cannes, le moindre relief te paraît difficile à gravir …
Petit détour au retour pour chercher (en vain) un point de vue pour la photo du ciel chargé mais traversé par une trouée de soleil. Descente sur la vallée du Girou façon cartoons : quand le type se déplace avec un tout petit nuage qui n’est là que pour lui et qui le suit …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:22, le mercredi 13 janvier 2021

#PoureuxToulouse, maraude avec Bastien

Maraude faite ce soir avec Bastien pour distribuer des repas. Rencontre de Pierrot, Barbe-Rousse et quatre autres.
Pas besoin de blabla, on ne fait pas ça pour s’autocongratuler ou pour les honneurs, juste des petits moments de discussion et de partage. Ça peut donner des idées …
Merci Julie pour les pâtes aux légumes, les muffins au chocolat et le reste.

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 12 janvier 2021

Sunrising and sunsetting velotaffing

Départ au lever du soleil (ou presque, je me suis arrêté quelques minutes pour regarder notre astre se lever et grignoter quelques centimètres de ciel) et retour juste avant … « Le soleil est là » de L’Affaire Louis’ Trio dans la tête … Les jours rallongent … Température sous le zéro ce matin mais pas temps sec, le ressenti est moindre, quelques gouttes sur le retour.

 

 

2021-01-12 (1)

 

 

 

 

2021-01-12 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

10 janvier 2021

 

09:02, le dimanche 10 janvier 2021

Tandem VTT avec Bastien et la Farfelue Team sur la voie romaine …

La sortie à Cyril !
Réunion d’une bonne partie de la Farfelue Team (en respectant les gestes barrières) à Massac-Séran près de Lavaur pour aller rouler sur la voie romaine qui va jusqu’à Puylaurens et qui n’a rien de romain si ce n’est son nom. Cyril est à l’intitiative, nous savons à quoi nous attendre, d’autant plus un 10 janvier : ça devrait être gras … Et ça l’a été … Très collant aussi avec la terre de par chez nous. Et même en été, il pourra nous trouver des coins bien gras Cyril …
Cette voie romaine entre Lavaur et Puylaurens alterne crêtes et vallons, elle est très agréable à parcourir (surtout quand elle est sèche) et offre de très beaux panoramas sur les vallées voisines, les villages aux alentours, la Montagne Noire et les Pyrénées (quand c’est dégagé). La végétation est très variée, notamment au niveau du Causse de Bertre qui est sous influence méditerranéenne.


Si vous devez la parcourir, n’hésitez pas à vous engager sur les circuits balisés qui la croisent comme le sentier du pastel qui passe au château de Magrin.
De la terre bien collante, quelques restes de neige, mais un bon moment passé avec les amis de la Farfelue. Hervé, j’espère que ton épaule n’a pas trop souffert …

 

 

2021-01-10 (1)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (3)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (4)

 

 

 

2021-01-10 (5)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (6)

 

 

 

 

 

 

2021-01-10 (7)

 

 

 

 

2021-01-10 (8)

 

 

 

 

2021-01-10 (9)

 

 

 

2021-01-10 (10)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (11)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (12)

 

 

 

 

 

 

jpc1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:03, le samedi 9 janvier 2021

Partie remise pour le Papogay, neige …

Nous devions pousser aujourd’hui jusqu’à Rieux-Volvestre avec Christophe pour essayer de rencontrer le Papogay.
Temps couvert ce matin, donc moins froid qu’hier par exemple, nous partons vers le Sud, nous nous rapprochons de l’agglomération, prenons un bout de Canal du Midi et attaquons (tranquillement) les contreforts des coteaux du Lauragais vers Clermont-le-Fort et l’Ariège.
Premiers flocons à Venerque et température qui baisse. Nous sommes quand même bien équipés, nous poursuivons notre balade … Arrivés à Miremont, les flocons sont plus nombreux et plus épais et le plafond plus bas, le brouillard semble aussi être de la partie, les chaînes pour les vélos n’existent pas, les pneus cloutés si, et ne sommes pas en fat bikes … Le risque de se retrouver dans la neige était faible mais nous avons quand même préféré raccourcir pour revenir vers l’agglomération par la vallée de la Garonne. Un petit peu de Gravel un peu gras le long de la Garonne du côté de Lacroix-Falgarde puis de Portet-sur-Garonne avant de rallier Toulouse et rentrer.

Partie remise pour le Papogay, nous irons à sa rencontre au retour des beaux jours, et dans ce cas, je préparerai un retour plus Gravel …
Et puis ce n’est vraiment pas la saison pour le voir le Papogay, donc pas de regrets !

 

 

 

DSC00039

 

 

 

 

 

DSC00040

 

 

 

 

 

DSC00041

 

 

 

 

 

 

DSC00042

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:42, le vendredi 8 janvier 2021

Vélotaf du jour, givré …

Quelques degrés en dessous de zéro ce matin, mais bien équipé on évite le froid de canard ou la chair de poule, d’ailleurs je n’en ai pas vu, je suis donc bien équipé !

 

 

2021-01-08

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2021

 

 

07:39, le mardi 5 janvier 2021

Vélotaf du jour – Leitmotiv – Also in english (even if leitmotiv is a german word)

Premier vélotaf de l’année, flocons de neige ce matin mais la neige, même si c’est de l’eau, ça ne mouille pas quand il fait assez froid pour que ça ne fonde pas.

Leitmotiv : la circulation partagée … Il est des routes sur lesquelles je ne m’aventurerai pas en vélo : pas celles qui sont interdites aux deux roues non immatriculés mais celles où la circulation y est trop dense et trop rapide. J’évite certaines départementales et les nationales quand un itinéraire bis existe, c’est souvent le cas. Voilà pourquoi je ne passe pas par la D20 le matin ou le soir sauf quand c’est assez tard pour que la circulation soit vraiment très réduite … Mais la D45, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas y rouler de façon secure, j’y passe donc à l’aller et reviens en général par les crêtes de Bellevue mais ça fait 7 bornes de plus, pas gênant le soir, long le matin … Alors pourquoi trop souvent un abruti me double dans ce virage à droite du Moulin sous Gargas alors que la visibilité n’y est pas, qu’une voiture arrive en face … Ce matin je n’ai pas eu à freiner ni à me serrer en urgence mais la camionnette qui arrivait en face elle a dû presque piler …
Circulation dense ce matin …

Le vélo est un besoin pour moi, pas une drogue : je ne compte pas les jours où je roule ou non, mais aller à l’école en vélo est vivifiant, apaisant, tonifiant (même si la douche n’est pas vraiment chaude à l’arrivée) et le soir, ça vide la tête … La vélothérapie ne coûte pas cher ! Et c’est aussi bon pour la planète !

 

 

English version (I recognize it: I use google translate but I proofread and check afterwards)

First velotaffing biking of the year, snowflakes this morning but snow, even though it's water, doesn't get wet when it's cold enough that it doesn't melt.

Leitmotif: shared traffic ... There are some roads on which I will not venture by bike: not those which are forbidden to unregistered two wheels but those where the traffic is too dense and too fast. I avoid certain departmental and national ones when an alternative route exists, which is often the case. That's why I don't go through the D20 in the morning or in the evening except when it's late enough for traffic to be really very low… But the D45, I don't see why we couldn't drive there safely, I so go there on the way there and usually come back by the crests of Bellevue but it's 7 km more, not annoying in the evening, long in the morning ... So why too often an asshole overtakes me in this right turn under the Moulin in Gargas when the visibility is not there, a car arriving in front… This morning I did not have to brake or tighten in an emergency but the van which was arriving in front must have to brake hard…
Heavy traffic this morning ...

Cycling is a need for me, not a drug: I don't count the days when I ride or not, but going to school by bike is invigorating, calming, invigorating (even if the shower is not really hot in the morning. arrival) and in the evening, it clears your head ... Velotherapy is not expensive ! And it's also good for the planet !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:24, le dimanche 3 janvier 2021

Les grands boulevards …

« J’aime flâner sur les grands boulevards, y’a tant de choses, tant de choses à voir … », Yves Montand en fond sonore pour cette balade dans l’agglomération sur le thème des grands boulevards toulousains et les grandes artères … Circuit à faire de préférence le dimanche pour y trouver un certain plaisir d’avoir la ville pour soi …

Dans l’histoire de l’urbanisation de la ville rose, les boulevards sont organisés en deux cercles concentriques et reliés, Garonne oblige (n’oublions pas non plus le Canal du Midi bien encadré par les grandes voies urbaines), par des ponts.

Montand chantait Paris, je suis passé à la barrière de Paris pour sortir de la ville, y suis rentré par Croix-Daurade et la route d’Albi (qui comme la majorité des routes de Toulouse indique la direction nommée), ai roulé sur un grand nombre des grandes artères toulousaines et périphériques (le périphérique, lui, est interdit aux deux-roues et engins non immatriculés), dans le désordre : Boulevard Silvio Trentin, Boulevard des Recollets, Boulevard d’Arcole, Boulevard Lascrosses, Avenue de Lyon, Avenue Camille Pujol, Allées Charles de Fitte, Avenue de Lardenne, Avenue de Grande-Bretagne qui le restera malgré le Brexit, Allées Forain François Verdier, Grande Rue Saint-Michel, Boulevard des Minimes, Rue de Metz, Allées Jules Guesde, Boulevard de la Marquette, Rue Henri Desbals, Boulevard Lazare Carnot, Boulevard des Suisses, Avenue de l’URSS (qui l’est restée malgré la chute du mur de Berlin), Avenue des États-Unis (à l’opposé de la ville par rapport à celle de l’URSS), Chemin des Capelles qui n’a rien d’un chemin, Boulevard de l’Embouchure, Avenue Jacques Chirac qui l’est devenue et était avant la continuité du Boulevard des Crêtes, Avenue de Castres (où vous pourrez aller si vous continuez dans cette direction), Boulevard de Strasbourg, Avenue Jules Julien, Route d’Albi, Boulevard Riquet, Boulevard de la Méditerranée, et. Pas que des boulevards (et j’en ai oublié certains comme le Boulevard André Netwiller qui n’a rien d’un boulevard ; André Netwiller ayant été pendant 22 ans Adjoint à la Mairie de Toulouse et était un rapatrié d’Algérie, ce n’est pas pour cela que je n’y suis pas passé …) donc mais tout un voyage en fait, dans le temps et l’espace … L’hiver est là, on roule moins loin et moins longtemps … Même très bien équipé et donc au chaud, on consomme de la calorie pour maintenir cette chaleur … Et même si le soleil est au rendez-vous comme aujourd’hui, la température retombe vite dans l’après-midi.

Sur le « beau » goudron et pour un même rendement, on gagne des km/h !

Je ne sais pas comment ça fonctionne ailleurs mais sur Toulouse les feux sont synchronisés sur les grandes axes : quand tu prends le premier feu rouge, tous les autres sont rouges …

Dédicace spéciale à Jean-Marc. Jean-Marc n’est pas cycliste, plutôt motard, c’est « Monsieur Informatique » mais c’est aussi un ami. Jean-Marc est parti hier, nous pensons à toi …

 

 

tlse03012021 (1)

 

 

 

 

tlse03012021 (2)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (4)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (6)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (7)

 

 

 

 

tlse03012021 (8)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (9)

 

 

 

 

tlse03012021 (10)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (11)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (12)

 

 

 

La trace nettoyée : Toulouse, les grands boulevards - Visu GPX

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

02 janvier 2021

 

 

13:57, le vendredi 1 janvier 2021

La première de l’année / The first of the year

Première sortie de l’année, pas d’objectifs de kilométrages, de temps, seulement l’envie de continuer à prendre du plaisir sur le vélo, découvrir, partager, en baver aussi parfois pour se dépasser … L’envie d’en faire quelques belles, les projets sont là, les traces sont prêtes …

Incursion dans l’agglomération (peu de voitures un 1er janvier), Canal latéral, bords de Garonne puis Canal du Midi pour revenir par les coteaux prémices du Lauragais et du Pays de Cocagne.
Les bords de Garonne et les berges des canaux sont très prisés des Toulousains et fréquentés, il faut partager et cela se fait sans problème. Pour ma part, je n’utilise pas la sonnette, par contre je m’annonce, « Cycliste sur la gauche … » et je salue … Je trouve ça plus cordial, une dame ne semblait pas de cet avis puisqu’elle a râlé en me disant que je devais klaxonner, peut-être que les embouteillages lui manquent …
Il y a de plus en plus de péniches et de bateaux habités sur les bords du canal.

 

 

 

2021 01 (1)

 

 

 

 

 

 

2021 01 (3)

 

 

 

 

 

 

2021 01 (4)

 

 

 

 

 

2021 01 (6)

 

 

 

 

 


Mention spéciale pour le superbe village de Fourquevaux et ses châteaux …
Passage rapide chez les parents et les beaux-parents pour leur souhaiter de vive voix mais à distance la bonne année …

 

2021 01 (7)

 

 

 

 

2021 01 (8)

 

 

 

 

 


La température est bien tombée en début de soirée. Pour les automobilistes qui ne l’auraient pas encore compris, je confirme que les pleins phares éblouissent aussi les cyclistes …

Bonne année à tous, et bonnes balades vélocipédiques !

First outing of the year, no mileage or time targets, only the desire to continue to have fun on the bike, to discover, to share, sometimes to drool over it too… The desire to do it some beautiful ones, the projects are there, the traces are ready.

Happy New Year to all, and good bike rides!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:18, le mercredi 23 décembre 2020

VTT à Mézens avec les djeuns Bastien et Yogann

 

mezens 20201223 (1)

 

 

 

J’avais proposé à Bastien de faire une dernière (pour l’année) en VTT sur notre secteur et d’inviter son pote Yogann, fan de descente et de bosses, pour lui faire découvrir les bois de Mézens … En single speed le jeune, courageux et costaud ! Car Mézens, il y a de belles descentes c’est sûr mais il faut se les gagner, c’est autre chose que le télésiège (je n’ai rien contre les télésièges …).
Bonne partie de glisse (bien humide, bien glissant avec les feuilles, bien gras en haut) et de rigolade.
Pas mal aux jambes malgré la longue d’hier, juste un peu raide aux premiers tours de pédale mais fluide ensuite, bon cumul de dénivelé sur cette vingtaine de bornes, bravo les jeunes !
La « montée » de Mézens : la piste de la ferme Mazarin … Pour la descente, ça ne manque pas et c’est varié, que ce soit par la pente, le sol ou la végétation autour …

 

 

mezens 20201223 (3)

 

 

 

 

mezens 20201223 (4)

 

 

 

 

 

mezens 20201223 (7)

 

 

 

 

 

mezens 20201223 (8)

 

 

 

 

mezens 20201223 (10)

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 décembre 2020

 

07:44, le vendredi 18 décembre 2020

Le dernier de l’année

Dernier trajet en vélotaffing de l’année (civile). Trajet très civil aussi : la courtoisie était de mise, à l’aller comme au retour … Brouillard s’épaississant ce soir … On va essayer de garder ce bon rythme dès janvier … Bonnes fêtes à vous !

 

 

2020-12-18 (2)

 

 

 

 

 

 

 

07:31, le mardi 15 décembre 2020

Vélotaf du jour

Est-ce suite à l’annonce gouvernementale d’hier qui permet de circuler sans attestation (le couvre-feu de 6h à 20h est institué) ou est-ce parce ce que je suis parti un peu plus tôt : grosse circulation sur la D45 ce matin. Une bagnole que j’ai empêchée de doubler : elle arrivait très vite derrière moi, nous étions dans un virage et une voiture arrivait en face. Le(la) conducteur(trice) n’a pas insisté et a bien freiné. Un(e) autre abruti(e) un peu plus loin mais au vu de la circulation, bon bilan statistique ce matin.
Et toujours ces conducteurs de 4 roues plus ou moins gros (les 4 roues) respectueux, qui doublent en laissant un large écart, qui restent derrière si la visibilité n’y est pas ou si ça ne passe pas, qui me remercient si j’ai la visibilité et leur fais signe de passer … Comme pour beaucoup de choses de la vie humaine, il en suffirait peu pour que tout aille pour le mieux …

Retour paisible par les crêtes entre Gratentour et Castelmaurou, pour mes trajets c’est vraiment la portion bitumée la plus sécure car très urbanisé, la vitesse est y donc bien limitée.

Entre les gouttes … Des averses toute la journée, deux bonnes fenêtres météo ce matin et ce soir, pas de pluie … Mais sur route mouillée, on « ramasse » pas mal de crasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:41, le lundi 14 décembre 2020

Vélotaf, un des derniers de l’année …

Vélotaf du jour, un superbe ciel ce matin, des automobilistes respectueux, pas de pluie, pas trop froid, c’est parfait pour débuter la semaine …
Un des derniers vélotafs de l’année (civile). J’en ai fait plus cette année et je vais maintenir ces trajets réguliers et le rythme, ça représente finalement un bon kilométrage et c’est aussi un bon entretien : même si je ne cherche pas à battre des records (c’est un peu tard pour me mettre à la compétition et je n’ai pas le niveau, les seuls records que j’aimerais battre sont ceux de Robert Marchand, un sacré monsieur avec une bien belle histoire), ça permet d’entretenir le foncier.
On remet ça demain ! S’il ne pleut pas le matin …

 

 

2020-12-14 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:01, le dimanche 13 décembre 2020

VTT à Mézens avec Bastien

Je sors un peu mon VTT, il est en demande … Petit tour à Mézens cet après-midi avec Bastien.
Très jolis bois, très vallonnés, très variés par les terrains ou la végétation : des airs méditerranéens, océaniques ou continentaux.
Quatre ruisseaux occupent le fond de ses vallons : La Sauzière, le Caillagol, la Castagne, Vermas (on trouve de sacrées pentes de ce côté des bois). Les vallons peuvent être très sauvages et dépaysants.
Ces bois sont en majorité des bois privés, les randonneurs et les vététistes y sont tolérés, les lieux ont pu être très fréquentés par les motos ou les quads et il y a eu des aménagements de pistes (notamment VTT) un peu sauvages qui ont pu provoquer quelques colères légitimes … Nous avons d'ailleurs croisé par deux fois un groupe de 3 quads et une moto très cordiaux et respectueux : ils ont ralentis, ont salué, discuté rapidement ...
Les plus hauts points de ces bois culminent vers 240 m, on descend jusqu’à 120 m, il y a de quoi s’amuser, pour bien remonter ensuite … Quelques bons raidards, que ce soit en montée ou en descente.
Nous n’avons pas pu vraiment profiter ou lâcher les freins dans les belles descentes : les terrains étaient très glissants, c’était boueux mais pas collant comme ça peut l’être pourtant par chez nous. Il a quand même fallu bien nettoyer les vélos et les équipements en rentrant … Il faudra attendre le printemps pour vraiment profiter de ces bois en VTT.

 

2020-12-13

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2020

 

 

 

09:18, le samedi 12 décembre 2020

3-20, 3h00 pile, pile 20 km, playlist …

3h00 pile, pile 20 km devant la mairie de Castelnau d’Estrétefonds.
Pas d’itinéraire précis ce matin, je vais suivre ma playlist …
Brel, « Le plat pays … », je vais prendre la D45 …
Ce plat pays qui est le sien ne l’est pas tant que ça d’ailleurs, les cyclistes en savent quelque chose … Mais cette chanson est si belle … Petite dédicace à Dirk et Sharon que je suis sur Strava et qui publient souvent de jolis photos …
Ciel un peu gris, quelques gouttes, « Le Nord » et ses corons … Même si ce Nord réserve de bien beaux coins et du soleil … Petite dédicace au grand duc que je suis sur Strava et qui publie souvent de jolies photos …
Un bon vent de face aussi, c’est d’ailleurs pourquoi j’ai pris la D45 vers l’Ouest pour revenir vent de dos … « Marche tout droit » … « Dès que le vent soufflera … ».
J’ai des sorties à thème : les cours d’eau, les points touristiques, les voies vertes, etc. Je me dis que ce serait marrant de suivre une route sur tout son itinéraire, la D45 va d’où à où ? « Nationale 7 » … Et « Douce France », la belle reprise de Noir Désir … Et je pense à la belle reprise de « Jaurès » de Zebda …
Le soleil fait une apparition, « Heal the world » et « Over the rainbow ».
Je reviens sur Garidech, « Dès que le vent soufflera » revient, je continue sur la D45 vers Gragnague. Et là, folklore oblige « Les Montagnards … Halte-là, halte-là, halte-là … », je me dis qu’il faut que je trouve un petit truc qui pourrait faire penser à un col de montagne … On a ça dans le coin : le Petit Col, le Petit Tourmalet, je prends le chemin du Bois des fusillés de la Reulle et sa montée avec ses deux lacets … J’ai déjà écrit sur ce lieu chargé d’histoire qu’est le Bois de la Reulle …
Je repars face au vent vers Lapeyrouse-Fossat, « Je t’emmène au vent », sur les crêtes, ça souffle …
Le temps tourne, une dernière boucle sur Gragnague pour arriver aux 3 heures pile … « Avec le temps va, tout s’en va … » et « Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con on est con … »
J’ai regardé en rentrant, la D45 va en fait de Gragnague à Castelnau … Pas de quoi se lancer dans un long périple …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 8 décembre 2020

Vélotaf du jour, « méfitentoizan »

Je ne pensais que ça mouillerait autant ce matin : petit crachin à la maison (dehors), j’étais décidé à prendre le vélo pour me rendre un boulot (Brassens revient dans la tête).
« Méfie t’en toi s’en ! » … C’était plus qu’un petit crachin, une bruine soutenue, pas encore une averse … Et avec le vent bien défavorable et présent, les gouttes arrivaient à l’horizontale. J’ai fait sécher ce matin l’équipement et la douche était chaude à l’école (d’habitude, je fais très vite, l’eau chaude ne dure pas).

Nombreux automobilistes n’aiment pas être doublés par un cycliste, quand je vais en ville, ça me fait bien rigoler, parfois jaune … Il y a quelques années, un conducteur de bus avait essayé de me coincer dans un virage alors j’avais doublé correctement. Ce soir, je double plusieurs voitures arrêtées par un bus, les véhicules me doublent un peu plus loin et j’entends une automobile bien accélérer alors qu’il n’y avait pas 1 mètre pour passer (en agglo, c’est 1 mètre), une voiture arrivant en face. Je redouble ensuite la dame (c’était une dame) et m’arrête pour échanger quelques amabilités, je me serais arrêté aussi si cela avait été un homme …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13:01, le vendredi 4 décembre 2020

Vélotaf du jour, humide …

J’ai ramassé encore ce soir, une bonne pluie … Enfin, c’est surtout le vélo qui a ramassé car je suis bien équipé. Pas de chanson dans la tête. Juste un petit détour vers les crêtes voir l’agglo de nuit en fin de circuit, la pluie s’était arrêtée et j’avais besoin de décompresser de la semaine …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:43, le mardi 1 décembre 2020

Rainy velotaffing (in english, but not because you might think rain is part of the English landscape)

I've ridden in the rain, in heavy rains, in hail ... It's never a pleasure but if you are well equipped, you stand the test ...

Rain jacket, waterproof gloves, rain cap, overshoes, rain pants, ...
The song in the head easily found in the brain playlist, and even a movie sequence : Gene Kelly…

“ I'm singing in the rain, just singin 'in the rain
What a glorious feeling, I'm happy again
I'm laughing at clouds so dark up above
The sun's in my heart and I'm ready for love
Let the stormy clouds chase everyone from the place …”

I can't say I'm as happy as him in the rain, he just kissed Debbie Reynolds, I'm coming home from work and going to meet my sweetheart anyway…
And I sure don't dance like him !

I didn’t drive fast, faster than a snail train ... Although a snail doesn’t let it go in the rain ...

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

Posté par mastercycle à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2020

 

09:20, le samedi 28 novembre 2020

3-20, Grand Port de Mer, un peu de Gravel avant que ce soit vraiment trop gras …

Sortie dans le cadre 3 h / 20 km, je veux aller voir la mer, ou plutôt le Grand Port de Mer, j’avais Trenet ce matin dans la tête …


« La mer
Qu'on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie … »

20 km pour aller voir la mer depuis Toulouse ?

Le Grand Port de Mer est en fait le nom d’un ruisseau qui prend sa source entre Flourens et Quint-Fonsegrives et se jette dans la Saune. Un très joli sentier le borde dans un joli vallon, boisé,
« un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons. »

Je ne connaissais pas sa partie la plus sauvage, occasion donc de pallier à cela, et je n’ai pas été déçu. Je ne sais par contre rien de l’origine de ce nom, port ? Mer ? Une belle énigme …

L’occasion aussi de passer dire un petit bonjour – à distance – aux beaux-parents et aux parents …

Les terrains au soleil sont encore assez secs, en tout si les engins n’y passent pas … Sinon, ça commence à coller et à glisser …

De bonnes portions Gravel entre Drémil-Lafage, Flourens, Fonsegrives, Pin-Balma, Mondouzil, Montrabé … Par contre, ne suivez pas la trace entre Fonsegrives et la zone industrielle de Flourens, je suis passé deux fois sur du chemin privé …

J’ai tracé quelques sorties « touristiques » autour de Toulouse pour faire des longues, voir la boucle pour saluer D’Artagnan, le boucle vers les Gorges de la Save, etc. Là, tant que la contrainte durera, je vais redéfinir et trouver des petits coins singuliers à cette distance de 20 km, façon de redécouvrir encore son proche chez-soi.

 

2020-11-28

 

 

 

 

 

 

07:36, le vendredi 27 novembre 2020

Vélotaf et une course – Brume ou brouillard ?

Je me suis posé la question : brume ou brouillard ? Les deux sont constitués de fines gouttelettes d’eau ou de fins cristaux de glace, la différence pour les météorologistes tient à la visibilité horizontale : 1 kilomètre ou plus pour la brume, moins d’un kilomètre pour le brouillard. Tout le monde est d’accord pour la « purée de pois » : tu ne vois rien devant toi …

Comme depuis quelques jours, du brouillard brumeux le long de la vallée du Girou, par nappes … Comme je commence en altitude, je roule d’abord au-dessus de la nappe, avant de la traverser, heureusement elle n’est pas épaisse et la visibilité est assez bonne ou en tout cas il n’y pas de quoi se mettre en danger.

Il ne faisait pas froid ce matin, mais quand même Jacques Dutronc dans la tête :


« Le fond de l'air est frais
Laïho, laïho !
Il n'y a plus de saison
Laïho, laïho !
Moi, sous mes pantalons
Je porte des caleçons longs
C'est ceux de mon tonton
Qu'a du poil au menton
Le fond de l'air est frais
Laïho, laïho !
Il n'y a plus de saison
Laïho, laïho ! »


La suite vaut l’écoute …

Le vent s’est bien levé dans la journée …

 

 

2020-11-27 (2)

 

 

 

 

 

2020-11-27 (4)

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2020

 

 

 

 

16:33, le mercredi 25 novembre 2020

C’est pas que … Et pourtant …

C’est pas qu’on s’ennuie sur ces sorties 1/1, 1h (ou presque) / 1 km (ou presque) … On découvre ou on redécouvre notre environnement le plus proche. Et pourtant, on y est passé souvent, on pense tout connaître … Et pourtant j’ai encore trouvé un joli chemin du côté de Gragnague …
C’est pas que c’est pas grand comme surface à parcourir, c’est même petit. Mais c’est dans ce genre de circonstances qu’on apprécie ensuite notre grande liberté … On se dit aussi que tout va changer, qu’il faut que ça change … Mais l’homme est un animal un peu borné qui a du mal à retenir de ses erreurs …
Samedi, nous devrions retrouver un peu de notre liberté !

 

 

 

 

 

 

07:33, le mardi 24 novembre 2020

Vélotaf, photos et l’expression du jour

De bonnes gelées le matin mais pas froid sur le vélo, bien équipé. Et toujours ces couleurs de novembre dans le ciel …
Un bon vent sur le retour qui va se faire à un train de (presque) sénateur … Jean de La Fontaine emploie cette expression quand son lièvre laisse la tortue aller à son train de sénateur.
« Sénat » viendrait du latin « senex » signifiant « vieux ». Cette institution de la république romaine était considérée comme un conseil des anciens, dans le sens personnes expérimentés oeuvrant pour le bon fonctionnement de la société. Vu l'âge de ces sénateurs, leur déplacement à faible allure et donc lentement est considéré comme normal. « Train » est aussi un synonyme d’ « allure », d’où l’expression …

 

2020-11-24 (2)

 

 

 

 

2020-11-24 (5)

 

 

 

 

 

 

07:41, le lundi 23 novembre 2020

Vélotaf du lundi – C’est plus facile parce que c’est plus difficile

Je m’explique … Lundi matin, pas envie d’aller bosser, la musique dans la tête « Je ne veux pas travailler » de Pink Martini, en tout cas le refrain :

« Je ne veux pas travailler
Je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement oublier
Et puis je fume »

Je ne fume pas mais j’ai envie de rester au lit … Allô patron ? Il faut y aller … Le difficile.
Bon j’y vais en vélo, facile ? Il fait froid, je suis bien équipé …
Comme c’est plus difficile d’y aller en vélo, après c’est plus facile ! Vous suivez ? Superbe lever de soleil, beau coucher aussi, le petit vent frais du matin comme hier, les autres usagers de la route pas pénibles … Bon début de semaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:32, le dimanche 22 novembre 2020

Petit tour au soleil - Comptine

Envie d’un peu de plat ce matin : je déborde un peu du kilomètre pour aller faire les Mouyssaguèses dans la vallée du Girou.
J’aimerais connaître l’étymologie de ce mot car des Mouyssaguèses, j’en connais plusieurs autour de Toulouse, le long du Girou (à Bruguières aussi) mais aussi par exemple le long de la Seillonne, et il y en ailleurs, notamment en Lauragais avec des Mouyssaguèse basse ou haute, ce n’est donc pas propre à un bas de vallée. Si vous en savez plus …
Un tout petit peu de vent ce matin, même une brise très légère peut se faire sentir de façon défavorable quand tu la prends de face … Ce matin tout de même pas assez fortement pour chanter :

« Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle aux sommets
des grands pins
Joie du vent qui souffle
Allons dans le grand
Vent frais, vent du matin … »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:03, le samedi 21 novembre 2020

Petit tour au soleil

Je continue de noircir la carte, boucle de Prexempeyre cette fois. On tourne vraiment en rond, heureusement le paysage est agréable.
Même au soleil, ça pique … Le fond de l’air est frais … le fond de l’eau aussi sans doute …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:42, le vendredi 20 novembre 2020

Vélotaf du jour

Fin de semaine, retour buissonnier pour profiter du coucher de soleil sur les Pyrénées et l’agglomération.
Ça commence à faire frais le soir …

 

 

2020-11-20 (2)

 

 

 

2020-11-20 (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

14:25, le mercredi 18 novembre 2020

Petit tour confiné, vallonné …

Petit tour pour gribouiller la carte de mon environnement proche, du côté de La Valade Soulelhia.
Le secteur de La Valade Souleiha est un superbe quartier résidentiel, assez discret car isolé, boisé et vallonné … D’ailleurs l’intérêt – l’inconvénient (barrer sur votre écran la mention inutile) de rouler là est qu’il n’y pratiquement pas de portion à l’horizontale … Et il y a même un bon raidard, l’Allée du lac, à 14 % …

Un hors-piste pour voir si ça passe entre La Valade et le rond-point de l’autoroute avant de rentrer : les sangliers passent le long du champ, beaucoup de traces, je suis passé aussi …

Strava, ne nous donnne pas des badges Local Légends sur des circuits de confinement en boucle, on va crouler sous les ors, garde-les pour les trajets réguliers de déplacements pour aller bosser ou sur d’autres circuits. Je sais que j’en ai deux pour mes déplacements pour aller travailler, je ne les compte pas mais c’est sympa de voir ça et de savoir que d’autres empruntent souvent ces mêmes trajets.

Il est assez facile ici de bien s’oxygéner même si on a un peu l’impression de tourner en rond, le confinement pèse mais moins lourd …

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2020

 

 

 

 

 

07:54, le mardi 17 novembre 2020

Vélotaf du mardi au soleil …

Festival d’abrutitude ce matin … Ça se joue à quelques minutes, je suis parti vers 7h50 (d’habitude je démarre vers 7h30), les gens semblent pressés à cette heure, ils ont dû déjà prendre du retard sur leur journée : 2 abruti(e)s me doublent, une fois dans un virage, une fois sur une ligne droite, mais chaque fois alors qu’une voiture arrive en face et que j’ai fait signe que ça ne passait pas … C’est passé quand même sans que je me retrouve dans le fossé …
Et heureusement, toujours d’autres usagers cordiaux qui ralentissent, attendent que ça puisse passer sans danger …
Un peu de brouillard, vallée du Girou, mais pas la purée de pois …

Retour le soir par Gratentour et les crêtes jusqu’à Castelmaurou, cette option est plus longue mais plus « secure » : les vitesses sont limitées sur tout le parcours.

Les arbres perdent leurs verts mais les herbes profitent de l’humidité de saison et sont bien grasses.

Claude François dans la tête, « Le lundi au soleil » … Ce n’est pas rare des lundis au soleil, mais pour beaucoup le lundi c’est la reprise, le retour au boulot …

« Regarde ta montre, il est déjà huit heures
Embrassons-nous tendrement
Un taxi t'emporte, tu t'en vas mon coeur
Parmi ces milliers de gens
C'est une journée idéale
Pour marcher dans la forêt
On trouverait plus normal
D'aller se coucher seuls dans les genêts

Le lundi au soleil
C'est une chose qu'on n'aura jamais
Chaque fois c'est pareil
C'est quand on est derrière les carreaux
Quand on travaille que le ciel est beau
Qu'il doit faire beau sur les routes
Le lundi au soleil … »

Les abruti(e)s qui m’ont doublé devaient avoir aussi cette chanson dans la tête : il est déjà huit heures, pressé(e)s !

 

 

2020-11-17 2

 

 

 

 

 

 

 

 

17:01, le lundi 16 novembre 2020

Petit tour avec Bastien, tout-terrain hors-piste et versant Sud du Mont Astruc

Que l’herbe est grasse et que le ciel était beau ce soir !
Ça commence à devenir glissant en Gravel …

 

 

 

 

 

 

 

09:47, le dimanche 15 novembre 2020

COVID-19-20-21 (?) petit tour

Un petit tour du côté de la Mouyssaguèse pour faire du chemin … Avec ces balades confinées, ou en tout cas limitées, on croise ou recroise (à distance !), on se salue, on en rigole (si, si) … On garde le moral !
Un peu de fractionné encore aujourd'hui, ça fait mal aux gambettes ...
Nous allons tous être des légendes locales, merci Strava !

 

 

 

 

 

 

 

10:19, le samedi 14 novembre 2020

1 h (un peu plus) / 1 km (un peu plus) ... Mais sans abus !

Je continue de noircir mon isochrone en débordant un peu sur la feuille.
Je n’ai pas de vélo d’entraînement à domicile (home-trainer, vélo d’appartement, vélo de salon, vélo spinning, etc.), mais quand je vois tous ces logiciels dédiés, ces applis qui vous permettent de rouler sur tous les coins de la planète avec des superbes images, je me doute que ce doit être marrant. J’ai eu un vélo de garage (home-trainer dans le garage, beaucoup d’ailleurs l’installent là quand c’est possible, c’est recommandé pour ne pas avoir trop chaud, dans leur garage) tout simple que j’ai utilisé quelques fois, porte du garage ouverte et un peu de musique en fond … L’air me manquait, je l’ai vendu. Mais j’aimerais essayer ces nouveaux joujoux pour voir …
Je ne suis pas non plus très versé sur le cardio-training, les séquences, les capteurs de cadence ou de puissance … J’ai un certain âge (passé la cinquantaine, on commence à dire ça), je fais quand même attention à mon cœur même si je n’utilise pas de cardio. Ce matin un peu de fractionné tout de même sur ce tour dans le village et à côté et pas loin …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 13 novembre 2020

Vélotaf du jour, retour buissonnier

En vélo, on a le temps de profiter du paysage, même sur des parcours que l’on connaît particulièrement … Départ juste après le lever du soleil, retour Gravel pour profiter du coucher … Claude Nougaro dans la tête au retour, « Le jazz et le java » … Autres usagers sur les portions goudronnés cordiaux, de quoi oublier les deux abruti(e)s en camionnette …

 

 

 

 

2020-11-13 (2)

 

 

 

 

 

 

2020-11-13 (1)

 

 

 

 

 

 

2020-11-13 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:59, le mercredi 11 novembre 2020

COVID 1 km / 1 h avec la Farfelue Team, à distance !

Une façon d’emmerder ce virus tout en respectant les règles sanitaires ! COVID – COVIE – ON VIT ! Pensée pour tous les malades …

 

 

 

 

 

 

 

 

22:12, le mardi 10 novembre 2020

Et un petit tour by night avec Bastien …

Ça fait un moment que je n’ai pas fait de nocturne avec lui. Ça vaut pas les nocturnes en pleine nature, là on doit rester dans le périmètre du village, mais c’est toujours une autre atmosphère que de sortir de nuit, on ne fait pas attention au temps (qui passe), on prend d’autres repères … Et ce calme …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:44, le mardi 10 novembre 2020

Vélotaf

Brume ce matin, un peu de coton dans la vallée, à traverser aussi sur quelques portions de route … Alain Chamfort dans la tête (Joujou à la casse, je ne sais ni pourquoi ni comment telle ou telle musique me vient en mémoire en roulant).
Retour by night, quasi seul sur la route …

 

 

2020-11-10 (1)

 

 

 

 

2020-11-10 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:05, le lundi 9 novembre 2020

Éloge du petit tour épisode n+1 avec Bastien en guest-star

Beau temps, chemins secs, envie d’un petit tour tranquille avec Bastien, nous n’avons même pas cherché à faire à tout prix 1 heure … Juste envie de prendre l’air …
Un chameau couché tranquillement sur un labour, un autre pas loin si, si, je pourrai vous expliquer pourquoi … Pour ce cas précis, ce n’est pas dû au réchauffement climatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:59, le dimanche 8 novembre 2020

COVID Farfelue Team 1h/1 km avec Bastien

Rouler ensemble en extérieur à distance, c’est mieux que sur le home-trainer non ? Je peux rouler avec Bastien, nous sommes père et fils et nous cohabitons …

Pas mal de monde cet après-midi dehors mais la distanciation est là ; sur des communes comme la nôtre, ce n’est pas compliqué de respecter les distances sans être obligé de se confiner à la maison. Respect aussi des autres usagers des chemins communaux, nous partageons les lieux, il fait beau.
C’est aussi une façon de dire « Merde ! » au COVID : il faut le prendre au sérieux mais on peut lui montrer qu’on résiste …

Salut amical à distance aussi aux potes croisés sur le parcours ! Heureux hasard …

Le soir, on a le droit au 1h/km ?

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]