02 avril 2021

 

 

07:45, le vendredi 2 avril 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour, positivons !

Il faut positiver, c’était une phrase leitmotiv d’un de nos anciens premiers ministres.
Il faut positiver ! Donc oui, des automobilistes respectueux des cyclistes, ça existe, cessons de râler ! Encore aujourd’hui, j’en ai côtoyé : au moins trois qui sont restés sagement derrière moi tant que la visibilité n’était pas suffisante pour doubler en sécurité. Et les deux berlines allemandes qui sont passées à fond l’ont fait en passant largement à gauche …
Et le soleil est là, et c’est le week-end, et on reconfine …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:18, le mercredi 31 mars 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse avec Bastien

Merci Mireille pour les repas (pâtes bolognaises, compotes, gâteaux), le gentil mot ajouté dans les sacs et les chaussettes, tout a été apprécié ! Nous avons rajouté une couverture de survie, toujours utile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:56, le mardi 30 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Tuesday sunny and windy bike to work

 

2021-03-30

 

 

 

 

 

 

 

 

07:44, le lundi 29 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du lundi au soleil, motivé … Non !

Dur dur ce matin pour aller au boulot en vélo, pourtant je n’ai pas beaucoup roulé la semaine dernière.
Autant le mardi soir, je me dis que ça coupe la semaine, le vendredi que c’est le week-end, que dire le lundi ? Allez, si : la semaine vient de commencer, c’est qu’elle va finir et le week-end approche ? Non, ça ne marche pas, trop loin le week-end. Ce n’est pas que je n’aime pas mon boulot, je l’apprécie et ne me verrais pas faire autre chose. Et mes élèves sont toujours attachants et motivants (quoique, parfois, je m’en arracherais les cheveux avec certains … Mais on rigole bien aussi après coup …)
Dans tous les cas, ça économise la voiture et c’est bon pour mon empreinte carbone …
Pas mal de circulation ce matin.
Soleil, ciel bien dégagé, le vent d’Autan s’est réveillé dans la journée.

 

2021-03-29

 

 

 

 

 

 

 

 

10:15, le dimanche 28 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

VTT vers la Forêt de Buzet avec Bastien - Also in english

Le printemps est bien là même si les matinées peuvent être encore fraîches … La végétation reverdit, les terrains sont moins gras.
Je me balade dans ces coins depuis plus de 20 ans, et même si j’ai élargi mon champ des possibles, je ne m’en lasse pas : le coin est arboré, vallonné et la nature est bien présente. Et il y a 20 ans, la navigation se faisait à la carte ou à la découverte : j’ai des cartes IGN de la série bleue couverte de tracés au feutre …
Un petit bout de parcours avec le Président de la Farfelue Team.

Mountain biking to the Forest of Buzet with Bastien
Spring is here even if the mornings can still be cool ... The vegetation is greening again, the grounds are less greasy. I have been walking in these areas for over 20 years, and even though I have broadened my range of possibilities, I never tire of them : the area is wooded, hilly and nature is very present. And 20 years ago, navigation was done à la carte or on discovery : I have blue series IGN maps covered with markers ...

 

2021-03-28 (1)

 

 

 

 

2021-03-28 (2)

 

 

 

 

2021-03-28 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:23, le vendredi 26 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf et petit Gravel au retour – Et le casque !

Les chemins exposés au soleil ou au vent sont secs, le Chemin du Parc redevient le passage systématique du matin.
Des semaines très chargées, le vélo fait du bien le matin et le soir. Un peu plus court que prévu au retour car je suis parti plus tard mais un très joli parcours Gravel que je connais très bien mais dont je ne me lasse pas !

Le casque ! Je vais attaquer le cycle vélo à l’école et un peu plus loin avec mes élèves et ce matin nous avons parlé du casque. Pour moi, c’est comme la ceinture de sécurité, ça peut sauver une vie, donc je le mets. Il ne devrait pas être nécessaire de le rendre obligatoire mais il a bien fallu en passer par là pour la ceinture devant et derrière … Quand j’étais gamin, la ceinture n’existait pas à l’arrière, je gambadais dans la voiture. Aujourd’hui, tout le monde est bien d’accord sur son utilité et sa nécessité.
La casque, pour moi c’est pareil : dans tous les cas, le sol sera plus dur que ta tête, même si tu es une vraie tête de mule ou que tu croies avoir la tête dure comme le roc. Et même pour faire le tour du quartier et même si tu es un adulte, tu mets le casque ! J’adore le « Mais je sais faire du vélo ! ». Je ne comprends que certaines associations d’usagers de la bicyclette soient contre son port obligatoire.

 

2021-03-26 (1)

 

 

 

2021-03-26 (2)

 

 

 

 

 

2021-03-26 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:53, le jeudi 25 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf du jour

Au plus court aujourd’hui : je suis parti plus tard ce matin et plus tard ce soir, pas de circulation de 4 roues jusqu’après Bazus et la D45B, plus de trafic ensuite et quelques pressé(e)s dont un(e) que j’ai reconnu(e), je pense qu’à l’occasion (au carrefour suivant par exemple), nous échangerons quelques amabilités …
Je remets ça demain s’il ne pleut pas (ça ne me dérange pas de revenir sous la pluie, cela n’en vaut pas la peine le matin), et par contre le soir, je vais vraiment prendre les chemins buissonniers …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:41, le mardi 23 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Spring offroad bike to work

Little frost this morning, but the sun was shining. Peaceful journey, no rudeness on the road, I am now getting back into the habit of going through Cahuzière and Chemin du Parc, a little gravel on the way out. Fairly short return this evening, a little Gravel also near Montberon. If the weather is nice on Friday, I will make more use of the trails on the way back.

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mars 2021

 

08:21, le samedi 20 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Cyclotourisme, chocolatine, môssieur très pressé, Marie et son fils fâchés ?

Une bonne gelée ce matin pour ce premier jour de printemps ...

Balade cyclo avec François, ami d’origine parisienne. Un Toulousain peut sympathiser avec un Parisien (et réciproquement), le jeune homme est très sympathique, gaillard, son seul défaut est de dire « Pain au chocolat », d’ailleurs je ne comprends pas comment font les boulangers pour dire « Pain au chocolat » quand ils vendent des chocolatines. Macarel ! Un pain au chocolat, c’est une tartine de pain avec du chocolat dessus !
François habite du côté du Palais de Justice, je lui ai donc proposé un boucle d’une cinquantaine de bornes vers l’Ariège, par les coteaux du Lauragais, en passant par le très joli et pittoresque village de Clermont-Le-Fort qui offre un beau panorama sur la vallée de la Garonne, celle de l’Ariège et les Pyrénées, puis par Le Vernet et Venerque avec sa belle église ; et retour par Espanès pour rallier Pompertuzat et le Canal du Midi. Quelque bornes en plus pour aller rejoindre le point de départ et revenir.

 

 

 

2021-03-20 (1)

 

 

 

 

 

 

2021-03-20 (2)

 

 

 

 

2021-03-20 (3)

 

 

Môssieur très pressé. Je dis Môssieur parce que je l’ai tutoyé quand je l’ai rattrapé dans la montée qui a suivi l’incident, ça ne lui a pas plu, tu n’allais pas si vite finalement, ou alors appuie aussi dans les montées !!
Il avait raison, d’ailleurs c’est la première chose que je lui ai dite quand je suis revenu sur lui : oui, on descendait un peu large, mais on était tout seul, donc pourquoi ne pas profiter des jolies courbes ? Oui, aussi, il a dit qu’il s’était annoncé mais avec le vent qu’il faisait on n’a rien entendu … Il aurait donc pu se dispenser de nous doubler comme une bombe par la droite … Je précise, sans faire de généralités, que le môssieur était équipé d’un casque profilé et d’un vélo aéro type contre-le-montre. Il était donc pressé et voulait sans doute améliorer son temps dans cette descente, il est donc passé à droite comme une bombe alors que nous étions quand même sur notre voie mais pas collés au bas-côté. Que ce serait-il passé si nous nous nous étions rabattus à ce moment-là. Ah oui, lui il maîtrise le pilotage …
Je l’ai donc rattrapé dans la montée suivante (ce que j’ai presque trouvé marrant) et j’ai essayé de lui expliquer que c’était dangereux, mais il n’a pas eu l’air convaincu et nous avons échangé quelques amabilités.
Si tu tombes sur ces lignes et si tu veux continuer notre discussion plus calmement, tu peux donc répondre. Le tutoiement pour moi n’est pas un manque de respect, je tutoie souvent les cyclistes que je croise, mais je peux te vouvoyer, il n’y pas de souci …. Je pense que tu passes régulièrement là, ce doit un circuit d’entraînement pour toi (je repasserai), ce n’est pas une raison, même s’il est vrai que nous roulions un peu sur la gauche, pour nous passer comme ça, c’est trop dangereux. Je ne suis pas votre père (c’est ce qu’il m’a dit, je l’aurais été, tu aurais pris une calbote sur le casque), je n’ai pas de leçon à vous donner mais j’ai le droit de réagir quand quelqu’un me met en danger. Il y assez d’abrutis en voiture, si en plus on s’en rajoute entre cyclistes … Par contre, il faut que tu progresses en côte, tu peux gagner du temps dans une descente mais sur du vallonné, c’est dans les montées que t’en gagnes le plus en fait si tu chercher à tout prix le chrono.


Le môssieur en a certainement autant à mon sujet.

 

 

 

2021-03-20 (5)

Ces deux-là qui semblent se faire la gueule, je les vois souvent, ils sont près de chez moi, du côté du Cammas : Marie et son fils qui se tournent le dos, quelqu’un a une explication ?

 

 

 

 

 

 

 

 

18:24, le mercredi 17 mars 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse avec Bastien

Merci Lukaszz et Anne pour les repas livrés. De nouvelles rencontres ce soir dont celle de Cyril, qui vit dehors, expulsé de chez lui en novembre, il a tout laissé aux huissiers … Ça n’arrive pas qu’aux autres … Lui offrir un repas et le laisser dehors pourrait paraître dérisoire mais il a apprécié de voir deux cyclistes en jaune fluo lui porter un peu de chaleur avec ce repas … Brassens dans la tête, « Chanson pour l’Auvergnat » …

 

2021-03-17 (2)

 

Il fut une époque où les églises étaient ouvertes à ceux qui demandaient l'asile, charité ... Aujourd'hui, elles sont fermées à double-tour, il y a aussi du vandalisme ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14:31, le dimanche 14 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Aller – Retour

Mes parcours sont rarement des allers et retour par la même voie. Cet après-midi, j’avais envie de profiter des rayons de soleil d’après-pluie sur des routes peu ou pas fréquentées, direction donc la voie verte Bessières-Bressols.
Un bon vent d’ouest-nord-ouest, quelques gouttes, les promeneurs qui profitent aussi de cette jolie voie verte.
Beaucoup de barrières pour assurer l'accès à cette voie verte uniquement aux vélos et piétons (un 50 cmᶟ doit passer mais je n’en ai pas vu aujourd’hui), il faut souvent relancer après leur passage.
Voie partagée : il n’y a pas besoin de prendre toute la place pour profiter de cette voie verte …

Et un tout petit de rab à la fin pour arriver 100, ce n’était pas prévu …
Les terrains peuvent être encore gras mais les sorties offroad démangent … J’ai un bon nombre de longues en Gravel prêtes … Il y aussi la contrainte du couvre-feu, 12h de vélo, ça oblige à se lever très tôt si on veut parcourir de belles distances … N’oublions pas non plus que mars nous réserve régulièrement quelques giboulées et ne dit-on pas qu’en avril, ne te découvre pas d’un fil ? Et pour mai, on ne fait pas toujours ce qu’il nous plaît …

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2021

 

 

07:43, le vendredi 12 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Sunny Gravel velotaffing

Vélotaf du jour, retour par les très jolis bois entre Cépet et Gratentour, passage dans un vallon que je connais bien entre Saint-Loup-Cammas et Launaguet pour voir l’état des terrains, il y a encore des coins bien gras et c’est normal en cette saison.
Peu de circulation ce matin, peut-être parce que c’est vendredi. Et entre 7h30 et 7h45, il y a une baisse du trafic, c’est la bonne plage horaire pour partir.
Retour à la maison pour 18h00 (ou presque), couvre-feu oblige, j’aurais bien roulé plus longtemps pour profiter du coucher du soleil …

Un bon petit vent d’Ouest dès le matin, qui a pris de la force dans la journée, quelques nuages passant vite (certains bien chargés) le soir …

 

 

 

 

2021-03-12 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

2021-03-12 (3)

 

 

 

 

 

 

2021-03-12 (4)

 

 

 

 

 

 

2021-03-12 (5)

 

 

 

 

 

 

2021-03-12 (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2021-03-12 (7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:05, le mercredi 10 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Small tour with Bastien by local tracks

We are fortunate to live in a very hilly, wooded corner of Toulouse where agricultural activity is present. Urbanization is there, but there are many natural or green spaces. The tracks are numerous, the municipalities have marked some of them, it is an important attraction and the possibilities for walks or rides are numerous. There are also a few lakes, monuments steeped in history, enough to satisfy many hikers.
And there are also some beautiful climbs here (and therefore beautiful descents), I can mention Les Mortiers between Garidech and Montastruc or the Chemin de Mirepoix, a little further but accessible by tracks (and a little tar) at Montjoire, this one is a very good test to climb to know if you are in good shape ...

It's itchy… Spring is approaching, this morning there was still a little frost, we want to refind “our” tracks… But there is still a little mud…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7:50, le mardi 9 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf et Gravel

Ça démange … Le printemps est bientôt là même si l’hiver n’a pas dit son dernier mot, l’eau est bien présente mais les chemins au soleil commencent à sécher.
Ce matin, j’ai pu aller chercher la portion Gravel entre Labastide-Saint-Sernin et Cépet et ce soir, je me suis régalé avec quelques portions Gravel dont une superbe entre Saint-Geniès-Bellevue, L’Union et Saint-Jean. Que c’est agréable de rouler en offroad sans salir le vélo ! Désolé pour toi Cyril, il va y avoir moins de gadoue et moins d'eau ...

 

 

 

2021-03-09 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:04, le vendredi 5 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Got to work by bike

Got to work by bike of the day… It was foggy this morning but not the “purée de pois” (in french, we could still see enough so that it was not dangerous on the bike.

I will soon be able to resume my offroad trips, the terrain is drying up.

 

 

2021-03-05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:39, le mardi 2 mars 2021 Garidech, Haute-Garonne

Vélotaf, vélothérapie

Vélotaf du jour, 2 séances de vélothérapie, si je ramène le coût du vélo au nombre de kilomètres parcourus ou au temps passé à, pédaler ou à côté ou aux nombres de séances de vélothérapie effectuées, c’est vraiment pas cher ! En fait, le vélo devrait être remboursé par la Sécurité sociale ou les mutuelles.

Une sacrée bande d’abruti(e)s au volant des 4 roues ce matin, je n’en ai jamais vu et subi autant ! Trajet beaucoup plus tranquille ce soir, mais je ne passe pas aux mêmes endroits … Et avec le retour des beaux jours ou du plus sec, je vais pouvoir me dérouter à hauteur de Labastide-Saint-Sernin pour traverser la commune et suivre une portion Gravel qui me mène directement à Cépet. La hauteur des cultures va aussi jouer : quand les herbes seront hautes, la visibilité sera moins bonne et la circulation sur le D45 plus dangereuse …

La durée du jour a augmenté, je pars maintenant trop tard pour profiter du lever du soleil et je rentre trop tôt pour profiter de son coucher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:54, le vendredi 26 février 2021 Toulouse, Haute-Garonne

Maraude #PourEuxToulouse avec Bastien

La ville après 18h00 et donc pendant le couvre-feu dégage une drôle d’atmosphère. Impressionnant le nombre de livreurs à vélo …
9 repas livrés ce soir, merci Cécile, Florence et Patrick.
Première livraison toujours du côté du Faubourg Bonnefoy, toujours bien accueillis, on a pensé aussi aux chiens …

Polnareff dans la tête :
« On ira tous au paradis
On ira tous au paradis, mêm' moi
Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira
Avec les saints et les assassins
Les femmes du monde et puis les putains
On ira tous au paradis
Ne crois pas ce que les gens disent
C'est ton cœur qui est la seule église
Laisse un peu de vague à ton âme
N'aie pas peur de la couleur des flammes de l'enfer
Qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, on ira
Avec les chrétiens, avec les païens
Et même les chiens et même les requins
On ira tous au paradis … »

Je ne fais pas ça pour aller au paradis, ni m’acheter une bonne conscience ni pour d’éventuels lauriers … On rend un petit service, je ne fais pas ça non plus pour me dire que c’est bien, que c’est beaucoup ou pas grand-chose … Ce n’est pas grand-chose mais les petits riens ont toujours fait beaucoup. Et je ne fais pas ça non plus pour le blabla !

 

 

 

 

 

 

 

 

09:55, le jeudi 25 février 2021 Beauzelle, Haute-Garonne

Petit tour pendant que Bastien fait du BMX

Quand mon fils Bastien n’est pas seul sur la piste de BMX de Blagnac, j’en profite pour aller rouler et en fonction du temps (chronologique) prévu je pars vers la campagne dans la direction des coins où le bonheur est dans les prés (c’est ce qu’on y dit) ou vers l’agglomération.
Il a ridé ce matin avec son pote Yogann avec qui nous avions fait une belle session façon enduro dans les bois de Mézens, nous y retournerons quand les terrains auront commencé à sécher …
Petit tour vers Toulouse, quelques parcs, quelques cyclables et retour par la zone aéroportuaire, c’est toujours impressionnant de passer sous un avion.
Je n’en avais jamais vu : une borne avec un pied de vélo et un gonfleur, bien pensé !
En parlant d’air, le vent d’Autan est toujours bien présent, notre région est régulièrement ventée mais depuis quelques années, ça souffle plus fort et plus souvent …

 

 

 

 

IMG_20210225_102147

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20210225_104211

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20210225_104224

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20210225_115507

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

Posté par mastercycle à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2021

 

 

 

06:16, le dimanche 21 février 2021

6-18, longue, indécise … Romain, si tu lis ces lignes … Also in english …

 

 

200 zigszags

 

 

 

Romain, tu parlais de trucs débiles à faire sur le vélo ? Tant qu’il y a de la pédale, il y a de l’espoir …
Thème du jour : longue dans le respect du couvre-feu (6h-18h de vélo) et indécision, pas de trace prédéfinie, tout droit mais pas trop longtemps puis à droite ou à gauche ? Et ne pas repasser au même endroit (sauf pour des carrefours) …

Le vent a soufflé très fort dès le matin, il n’a pas faibli, il a soufflé en rafales, il été annoncé à 45/50 km/h avec des pointes à plus de 100 …
Le vent d’est / sud-est, ici, c’est le vent d’Autan. Il y a deux vents d’Autan, le blanc et le noir. Le blanc est plus sec et souffle plus longtemps. Le noir a un flux plus marqué, souffle moins longtemps, et amène de la pluie. C’est lui qui devait souffler aujourd’hui, la pluie est annoncée demain.
En plus, en ville, dans certaines rues, le vent semblait rebondir sur les façades des immeubles ou s’accélérait dans les goulets formés par les rues.
J’ai été bien secoué … La sortie a été dure mais c’est un très bon entraînement. C’est moins dur quand il pleut. Dépasser les 200 km n’est jamais une chose facile … Très bon entraînement avec ce vent.
Ciel couvert toute la journée : pas joli mais intéressant quant au temps (chronologique) qui passe, avec un tel temps (météo), tu ne le vois pas passer …

Pas trop de dénivelé mais quelques montées du Côté de Pech-David, Pouvourville, Ramonville Saint-Agne, La Terrase, La Route de Castres, La Côté Pâvée, … Et quelques coins qui m’ont ramené quelques (…) années en arrière : mon école à la cité Amouroux par exemple … Balade aussi architecturale et urbanistique : le tout Toulouse, de la zone industrielle, des quartiers historiques, des quartiers très résidentiels, des quartiers populaires, de belles maisons, etc.

Cet hiver, j’aurai pas mal roulé sur l’agglomération toulousaine, le week-end c’est agréable, j’ai redécouvert la ville. Par contre, le dimanche, on peut avoir affaire à ces automobilistes qui n’aiment pas être doublés par des vélos ou qui vous refusent la priorité sans souci.
J’ai un bon nombre de sites prévus où me rendre dans la région mais il y a de bien belles possibilités de s’y rendre en alternant portions goudronnées et off-road. J’attends donc le retour des beaux jours pour le faire en Gravel.

 

IMG_20210221_070224

 

 

 

 

IMG_20210221_093240

 

 

 

 

 

IMG_20210221_122314

 

 

 

 

IMG_20210221_124206

 

 

 

 

IMG_20210221_133355

 

 

 

IMG_20210221_160745

 

Romain, were you talking about stupid things to do on the bike? As long as there is pedal, there is hope ...
Theme of the day : long in respect of the curfew (6 am to 6 pm cycling) and indecision, no predefined trace, straight ahead but not too long then to the right or to the left ? And do not go back to the same place (except for crossroads) ...

The wind blew very hard in the morning, it did not weaken, it blew in gusts, it was announced at 45/50 km/h with peaks of over 100 ...
The east / south-easterly wind here is the Autan wind. There are two Autan winds, white and black. White is drier and blows longer. Black has a more marked flow, blows for less time, and brings rain. He was the one who was supposed to blow today, the rain is expected tomorrow.
In addition, in town, in some streets, the wind seemed to bounce off the facades of buildings or accelerate in the bottlenecks formed by the streets. I was really shaken up… The outing was tough but it's a very good training. It's easier when it rains. Going over 200 km is never an easy thing ... Very good training with this wind.
Overcast sky all day: not pretty but interesting in terms of the (chronological) time passing, with such weather (weather), you don't see it passing ...

Not too much vertical drop but a few climbs near Pech-David, Pouvourville, Ramonville Saint-Agne, La Terrase, La Route de Castres, La Côté Pâvée,… And a few corners that brought me back a few (…) years: my school in the city Amouroux for example ... Also architectural and urbanistic stroll : the whole of Toulouse, of the industrial zone, historical districts, very residential districts, commun districts, beautiful houses, etc.

This winter, I will have driven quite a bit in the Toulouse conurbation, the weekends are nice, I rediscovered the city. On the other hand, on Sundays, you can have to deal with those motorists who do not like to be overtaken by bikes or who refuse you priority without worry. I have a good number of sites planned to go to in the region, but there are great possibilities to get there by alternating tarmac and off-road sections. So I am waiting for the return of sunny days to do it in Gravel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06:10, le mardi 16 février 2021

Faux départ

Bon, là, ce n’était pas un faux départ de course de 100 m, j’ai quand même roulé 60 bornes avant de déclarer le faux départ …
Nous partons passer quelques jours à Gruissan, j’avais envie d’y aller en vélo. Une contrainte qui a son importance : le couvre-feu … J’avais donc préparé une jolie trace sur bitume qui débute le long du Canal du Midi et le quitte à Labastide d’Anjou pour rejoindre le Razès, Limoux, les petites routes jusqu’à Lagrasse puis Fontjoncouse pour monter à l’ermitage Saint-Victor et profiter de son superbe panorama. La fin était prévue le long de l’étang de Bages pour arriver à Gruissan.
Départ donc à 6h00 pour 230 km.
Le vent serait la principale donnée à prendre en considération pour savoir si je serais dans les temps. Il était bien là ce matin le vent d’Autan, soufflant du sud-sud-est, pile vers là où j’allais. Je suis quand même parti pour voir quelle moyenne je pourrais espérer tenir.
L’Autan ce matin soufflait fort, dur de tenir un bon rythme et l’impression de se trouver face à un mur quand je le prenais pleine face.
J’ai roulé jusqu’à Gardouch pour quitter le canal et m’approcher du Lauragais. Le vent soufflait plus fort. Demi-tour donc car je ne pensais pouvoir arriver dans ces conditions avant 18h à Gruissan.
Pas de déception, il n’y avait d’autre but que de faire une belle balade, de profiter des beaux paysages que j’allais traverser, avec pour point d’orgue la montée à l’ermitage Saint-Victor …
Partie remise et dans le même sens : l’intérêt est d’aller vers la mer …

 

 

 

2021-02-16 (1)

 

 

 

 

 

 

2021-02-16 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:15, le dimanche 14 février 2021

Petit tour avec Fulbert pour un essai du cintre de route

C’est une question intéressante : quand on l’habitude de piloter un vélo avec un guidon droit quel est l’intérêt, même sur route, de passer à ce cintre biscornu ?
Cette question, je me la suis posée quand je me suis mis à la route il y a quelques années.
Pour être très précis, le mot guidon désigne en fait l’ensemble potence + cintre.
Gamin, mes parents m’avaient offert un superbe Gitane demi-course bleu avec lequel je m’identifiais aux champions de l’époque, mains en bas du guidon, ou aux pilotes de moto (qui pourtant ne connaissaient pas ce guidon) : j’avais bricolé un carénage dans du carton dont j’avais habillé mon vélo, j’avais mis mon petit bout de carton dans les rayons de la roue arrière fixé par une pince à linge au hauban et je faisais le tour de la rue d’Orédon (le roue formait une boucle) à fond …
Les premiers cintres avec la forme qu’on connaît aujourd’hui sont apparus dès la fin de 19ème. Autant peut-on dater assez précisément les différentes évolutions techniques et mécaniques du vélo et leur attribuer une paternité, autant il est difficile de le faire pour le cintre de route (je suis preneur de toute information sur le sujet).

Ce cintre permet plusieurs positions (sur les cocottes, dessus, en bas) qui permettent aussi de soulager les membres et le corps. Venant du VTT et même sur certains de mes VTT, j’avais monté des embouts de cintre que j’avais ensuite abandonné, j’étais sceptique et ne pensais pas me servir de toutes les possibilités de tenue du cintre de route, je me disais que je resterai au-dessus des cocottes. Je dois avouer qu’aujourd’hui, j’ai bien compris tous les avantages de ce cintre biscornu et en exploite toutes les positions possibles !

4 données dont à étudier dans le choix d’un cintre :
- la largeur ;
- la profondeur (le reach, distance entre l’axe du tube supérieur du cintre et le point le plus en avant, qui va influer sur le confort de position et la tenue générale) ;
- la hauteur (le drop, qui permet d’adapter la position à la souplesse ou au gabarit du pilote) ;
- le flare (l’ouverture du bas du cintre vers m’extérieur qui se voit beaucoup sur les cintres Gravel).
Le tube supérieur pourra aussi avoir une forme plus ou moins aplatie, forme d’aile d’avion, pour l’aérodynamisme …

Petit tour donc ce matin pour aider un ami à se faire une idée sur le terrain de la tenue de ce cintre particulier et le conforter dans l’idée d’y passer pour le choix de son futur vélo, un Gravel !

 

 

 

 

 

 

 

07:50, le vendredi 12 février 2021

En vélo au boulot du jour, analyse …

Vélotaf du jour, d’habitude on dit « entre deux averses », ce soir cela a été « entre deux éclaircies » : la pluie s’est presque arrêtée et le temps que je me mette en tenue et monte sur le vélo, elle a repris de façon insistante puis s’est arrêtée quand je suis arrivé chez moi, pour reprendre ensuite. Je devais y passer …

Analyse …
J’ai une fois failli me laisser aller à la fausse idée « voiture sportive, conduite sportive et rapide … », fausse idée car nombreuses voitures de sport me doublent de façon très cordiale et sûre et peuvent rester derrière pour attendre … Par contre, messieurs et mesdames les artisans, vous roulez majoritairement de façon pressée et pressante …
Analyses de l’automobiliste pressant :
- Il(elle) se considère comme un as du volant et considère tous les autres usagers de la route comme choses négligeables et gênantes.
- Il(elle) n’aime pas les deux roues ; pour lui, les deux roues n’ont rien à faire sur une route.
- Il(elle) se focalise sur l’engin qui devant lui ne roule pas vite (ou moins vite que lui), tracteur, camion, bus ou vélo, et veut doubler au plus vite en oubliant la topographie de la route, les éventuels virages ou ce qui pourrait gêner le dépassement.
- Il(elle) n’aime pas qu’un deux-roues le dépasse en ville ou dans un embouteillage.
- Il(elle) est tout simplement pressé(e) et donc appuie sur le champignon sans penser qu’il(elle) ne va pas gagner tant de temps que ça …

 

 

 

 

 

 

 

17:16, le mercredi 10 février 2021

Maraude #PourEuxToulouse

Merci Patrick et Lukaszz pour les repas, livraison effectuée toujours du côté du Faubourg Bonnefoy.

 

 

 

 

 

 

 

07:49, le mardi 9 février 2021

Au boulot en vélo du jour

Le au boulot en vélo du jour, avec un bon vent contraire et des gouttes au retour. Qu’est-ce qu’on ramasse comme crasse sur des routes mouillées …
Deux automobilistes particulièrement cordiaux(cordiales) et respectueux(respectueuses) : par deux fois, alors qu’ils(elles) auraient pu me doubler pour gagner quelques secondes, ils(elles) sont restés derrière pour doubler plus tranquillement ensuite ou me laisser tourner à gauche … Comme quoi, c’est possible ! Et cela devrait être la norme …

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2021

 

 

10:06, le dimanche 7 février 2021

Balade vers la Save, piste cyclable

Petit tour vers la Save et les coteaux en avant-goût du Gers, pendant que Bastien fait une session de BMX avec son copain Yogann à Blagnac.
Une belle piste cyclable fréquentée les week-ends par les promeneurs ou les cyclos : la voie qui sert pour les convois aéronautiques (l'IGG; itinéraire grand gabarit qui vient de Langon).
Même si on y trouve de petites routes et de jolis coins de nature, le secteur est assez urbanisé et donc la circulation routière bien présente … D’habitude, le dimanche, les gens sont moins pressés sur la route ; ce matin j’ai eu droit à mon lot d’abrutis : 2 voitures et un motard. Ce n’est pas le première fois qu’un motard me double de très près, je me demande si certains ne font pas exprès …
Un bon petit vent, c’est mieux Quand tu l’as dans le dos …

 

 

 

2021-02-07 (1)

 

 

 

 

2021-02-07 (3)

 

 

 

 

17:12, le samedi 6 février 2021

Maraude #PourEuxToulouse

Livraison de 4 repas et un pull au sans-abris que je livre régulièrement. Ils étaient installés près d’une résidence, en bord d’une haie. L’immeuble à côté a été rénové, la haie a été coupée, leur campement détruit et des affaires jetées … Ils essaient de s’installer à côté, il y a un espace un peu abrité. Je pense qu’on peut quand même procéder autrement … L’un deux était en foyer enfant et scolarisé à Villemur, trop âgé pour je l’ai eu en classe, le monde est petit … Il est cuisinier, vit dans la rue … Merci Lukaszz pour les 4 repas et le pull.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:53, le vendredi 5 février 2021

Vélotaf du jour

Amis automobilistes, camionneurs, artisans en tous genres et en utilitaires, souriez, vous êtes filmés …
Au plus court aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:38, le mardi 2 février 2021

Vélo-boulot et profiter du soleil

Vélo-boulot du jour, autres usagers de la route pressés ce matin et un(e) énorme abruti(e) qui force le passage pour me doubler, le véhicule en face pile … Était-ce parce qu’il(elle) était au volant d’une Golf et était nostalgique de la période des GTI des années 80 ? (Et un petit peu avant pour la Golf, à l’époque avoir une GTI te donnait le droit de jouer au fou du volant …)
Les terrains, les fossés, les cours d’eau débordent d’eau, apparition de lacs temporaires …
Un bon petit détour sur le trajet retour pour profiter du soleil et chercher des pistes cyclables ou des piétonniers dans les communes traversées.

 

 

2021-02-02 (2)

 

 

 

 

2021-02-02 (4)

 

 

 

 

 

2021-02-02 (7)

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 janvier 2021

13:46, le samedi 30 janvier 2021

#GPSdrawingl’oeildeMiro #bonjourà2mètresauxparents #maraudePourEuxToulouse #c’estpasgrandchose #unpeudepluie #unpetitmur #100

Commençons par un petit bémol, l’hashtag est pour moi une dièse …

Balade dans Toulouse pour dessiner un oeil façon Miró, pas celui de « Mais t’es miro ou quoi ? », mais celui du peintre surréaliste Joan Miró dont j'apprécie beaucoup les oeuvres.
Du monde dans Toulouse, une manif j’ai pas trop compris pourquoi : j’ai cru voir Amnesty international devant, un slogan sur une prison mais derrière plusieurs camions avec de son à fond façon techno et des centaines de personnes sautant, dansant, aucun masque. Il devait y avoir une « Manif pour tous », pas le même public, peut-être était-ce la contre-manif qui avait été interdite par le Préfet. Et c’est peut-être pour que les CRS était en nombre et visiblement sur les dents … En fait je suis tombé sur trois cortèges : le premier « Manif pour personne » animé notamment par Act-Up, puis une marche des libertés contre les lois sécuritaires et derrière un cortège de rave en soutien au teuffeurs d’Ille-et-Vilaine …

Le pied ou la roue : le Boulevard d’Arcole et celui de Strasbourg pour moi tout seul, ils étaient fermés à la circulation et la manif arrivait …

Beaucoup de monde en ville, piétons ou véhicules. Certains automobilistes n’aiment vraiment pas être doublés par des vélos et n’hésitent pas à te faire un mauvais coup …
Je pars donc pour ce dessin inspiré de Miró, cet artiste surréaliste que j’aime beaucoup.
La Garonne est bien haute et tumultueuse avec ce qu’il tombe en ce moment … J’ai pris un peu de pluie mais pas de grosses averses, j’ai dû passer juste après par endroits car les rues étaient détrempées …

J’ai fini le dessin, je file à Fonsegrives dire un petit bonjour aux parents. Comme je suis en ville, je vérifie s’il y des repas proposés à la livraison pour #PourEuxToulouse, je récupère 4 repas préparés par Lukaszz (escalope de dinde sauce poivre, purée, petits pois, carottes) et un plaid que me confie sa fille. Je vais vers le Faubourg retrouver le groupe de sans-abri que je connais maintenant. Le plaid fait sensation, je discute un peu, avec la pluie c’est pas évident …

La maraude est terminée, je quitte la ville, j’aimerais quand même faire un petit 100 … Et si j’allais me frotter à la Rue Jean Monnet à Saint-Jean … La rue la plus pentue de Toulouse et juste autour est sans conteste le Chemin des Canalets entre le Chemin des Étroits qui ne l’est pas tant que ça et Pech-David. Il y a de beaux pourcentages du côté de Jolimont ou du côté de la Côté Pavée … La Rue Jean Monnet à Saint-Jean est un joli mur, en palier. Et tant qu’à faire, j’ai joué aux montagnes russes ensuite entre Saint-Jean, Montrabé, Rouffiac-Tolosan et Castelmaurou.

J’en avais des raisons d’aller rouler aujourd’hui …

 

oeil

 

 

 

joan miro (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:16, le jeudi 28 janvier 2021

Ultra …

Là, c’est de l’ultra-courte dont il s’agit : le GPS est plus pratique que le décamètre pour mesurer la distance sur laquelle je fais mon cycle endurance avec mes élèves … 1 km pile ... Plus court, c'est quand je vérifie mes réglages dans ma rue ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:48, le mardi 26 janvier 2021

#PourEuxToulouse maraude

Livraison cet après-midi de 11 lots d’hygiène préparés avec soin par Marie-Pierre de Aux Curiosi’Thés à Pechbóonnieu (merci à elle), j’ai débordé de mon secteur de maraude pour aller plus dans le centre-ville : Faubourg Bonnefoy, Gare, Bayard, Belfort, Alsace Lorraine, Capitole (un grand groupe de jeunes avec des chiens et des chiots qui le soir va sous les Arcades, ils se font chasser de là en journée), Esquirol, Pont Neuf. Un monsieur très sympa devant l’église Saint-Jérôme, il m’a trouvé élégant dans ma tenue fluo, merci ! Plusieurs ont des hébergements, d’autres, comme ceux que je rencontre plus tard, dorment dans la rue. J’ai ensuite livré 3 repas préparés par Lukaszz (riz sauce tomate, petits pois et viande hâchée, ainsi qu’une brique de jus de fruit, merci à lui), Avenue de la Gloire (une dame que nous avons rencontrée la semaine dernière, j’ai discuté un peu plus longtemps ce soir, elle allait bien, elle m’a dit qu’elle avait un coin pour dormir correctement, je me permettrai de lui demander son prénom la prochaine fois, je pense qu’il est très important de se monter très respectueux, quel que soit l’interlocuteur, la dignité peut être une valeur importante aussi quand on vit dans la rue) puis à Barbe-Rousse et son groupe à Bonnefoy.
On peut casser un peu les « stéréotypes » ou les préjugés ou les idées reçues : les personnes qui vivent dans la rue ne le font pas forcément par choix de vie (la vie de bohème, etc, certains le revendiquent, ça n’empêche pas d’aider), ni parce qu’elles ont eu la flemme de traverser la rue pour trouver le boulot qui les attendait « tout cuit » et SDF ne rime pas avec picole et poivrot … Je crois vraiment que ça peut te tomber dessus alors que tu te crois « protégé » et quand ça arrive, la chute est dure … Et remonter la pente difficile … Alors ça vaut le coup de donner quelques coups de pédale régulièrement pour apporter un petit soutien …
J’en ai profité pour passer dire un petit bonjour à de « vieux » amis, Marion et Jean-Noël, sur leur péniche.

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2021

 

07:34, le samedi 23 janvier 2021

Lafrançaise

Visite (en respect des règles sanitaires) chez Marie-Pierre et Xavier à Albias. J’y suis déjà allé en vélo. Cette fois je choisis de longer les canaux, le Tarn et l’Aveyron et de passer à Lafrançaise au nom si caractéristique … Un peu d’histoire s’impose …
La commune a pris ce nom en 1274 par un acte de donation pour la création d’une bastide qui allait s’appeler « Villa Francese », marquant ainsi l’appartenance au Royaume de France du Philippe II.
La nouvelle bastide avait une fonction défensive (elle est en hauteur au-dessus du Tarn, ce que je peux confirmer : il faut y grimper et se le gagner) mais aussi commerciale.
La Villa Francese est devenue par contraction La Franceses en 1602 puis La Françoise en 1650 et enfin Lafrançaise ne 1900.

Si vous passez dans le coin, ne manquez pas de faire un détour par le canal de Montech et de vous arrêter à Montauban, très belle ville d’Art et d’Histoire.
J’ai déjà écrit sur la pente d’eau de Montech, écluse mobile qui permettait à partir des années 1970 le remplacement de 5 écluses sur le Canal de Garonne et un gain de temps de 45 minutes.
Le site était quelque peu abandonné, je trouvais ça dommage. Toute le zone autour de la pente d’eau est réhabilitée, y compris au niveau de l’ancienne papeterie du XIXème et ses bâtiments industriels tout en briques. Bibliothèque, ludothèque, salle de spectacle, etc. vont amener de l’animation dans la commune et redonner vie au site. Les locomotives et les abords de la pente ont eux été rénovés et mis en couleur … J’aimais bien le bleu et blanc d’origine des deux michelines mais on ne peut que saluer cette rénovation de ce site historique. Une péniche-musée va être aménagée, de nombreux panneaux sont installés pour expliquer l’histoire et le fonctionnement de la pente.

Temps couvert toute la journée, pourtant une éclaircie semblait se préciser dès le matin mais en allant vers le nord-ouest, je me suis dirigé vers la pluie … Sortie bien humide donc, mais bien équipé, on supporte sans trop rechigner les mauvaises conditions météos. Seule erreur ce matin sur les gants, je pensais que la paire que j’avais prise serait étanche … Je ne sentais plus mes mains sur le dernier quart de parcours …

Disgression … J’aime les animaux, j’ai toujours eu une passion pour la chose animale, même s’il m’arrive encore d’en manger, de l’animal … J’aime les chiens, j’en ai eu gamin et ado, je n’en ai pas car j’estime qu’il faut donner du temps à son chien pour qu’il s’épanouisse et je n’ai pas ce temps ou je le consacre à autre chose. Je n’ai rien contre les petits chiens, qu’on qualifie parfois péjorativement de « chiens de salon » … J’en ai croisé un ce matin, avec son maître, le long du Canal de Montech : le maître se serre, s’arrête, appelle ses deux chiens (je n’en donnerai pas la race), je ralentis, salue … Et ce chien minuscule se met à aboyer comme s’il allait me sauter dessus. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment eu peur, je lui ai même dit qu’il était un peu inconscient et qu’il allait se faire écraser, je ne sais pas s’il a compris. Malgré tout, il faut parfois se méfier du plus petit que soit … Si vous ne connaissez pas, renseignez-vous par exemple sur le ratel, ce n’est pas très gros (30 cm de haut pour 70 cm de long tout de même) mais je n’aimerais pas en agacer un …

 

 

 

 

lafrançaise21 (2)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (3)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (8)

 

 

 

 

lafrançaise21 (10)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (14)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (15)

 

 

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (17)

 

 

 

 

lafrançaise21 (18)

 

 

 

 

lafrançaise21 (19)

 

 

 

 

lafrançaise21 (20)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (21)

 

 

 

lafrançaise21 (23)

 

 

 

 

 

lafrançaise21 (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:52, le vendredi 22 janvier 2021

Vélo boulot du jour, Hortense 

Vélotaf du jour, ce matin juste avant le passage d’Hortense … Mais qui a eu l’idée de donner des prénoms aux tempêtes et autre catastrophes naturelles ? Les Hortense ont-elles un tempérament de feu ?

Je pouvais pas tomber mieux question fenêtre météo aujourd’hui, et cela n’a pas été calculé ! Pas de pluie ce matin, petit vent … Je passe le portail de l’école, suis à l’abri et là brusque coup de vent et grosse averse. Il aura plus une bonne partie de la journée. Ce soir, retour sans pluie …

 

 

2021-01-22 (1)

 

 

 

 

 

 

 

17:26, le mercredi 20 janvier 2021

#PourEuxToulouse, maraude avec Bastien

Maraude faite ce soir avec Bastien pour distribuer des repas. 8 repas livrés, merci aux cuisiniers et cuisinières qui préparent ça avec beaucoup d’empathie.
Aux menus ce soir : des croque-monsieurs, des soupes, des desserts (merci Coralie) ; du saumon, brocolis, pâtes, dessert (merci Laurence) ; hachis parmentier végétarien, haricots rouges, souce tomate, mâche, dessert (merci Lukaszz).
Maraude entre l’Avenue de la Gloire et le Faubourg Bonnefoy. La discussion est simple, sans préjugé, appréciée par tous, un petit et simple moment de partage …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 19 janvier 2021

Bike to work

Right after sunrise, just before sunset… The length of the day is increasing. The driving idiots have not made up their minds for the new year to calm their crazed driving enthusiasts on the road ...
Beautiful unobstructed view of the Pyrenees ...

 

 

2021-01-18 (1)

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2021

 

4:18, le samedi 16 janvier 2021

Graffs

Balade dans Toulouse par les cyclables, voies vertes, quelques grands axes pour passer dans certains coins prisés des graffeurs … Certaines œuvres étaient toutes récentes, l’odeur de la peinture en bombe est caractéristique.

 

 

tlsegraf (1)

 

 

 

 

 

tlsegraf (2)

 

 

 

 

 

tlsegraf (3)

 

 

 

 

tlsegraf (4)

 

 

 

 

tlsegraf (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (6)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (7)

 

 

 

 

tlsegraf (8)

 

 

 

 

tlsegraf (9)

 

 

 

 

tlsegraf (10)

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (12)

 

 

 

 

tlsegraf (13)

 

 

 

 

tlsegraf (14)

 

 

 

 

 

tlsegraf (15)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (17)

 

 

 

La trace nettoyée : Graffs in Toulouse - Visu GPX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 15 janvier 2021

Vélo-boulot du jour

Bon petit vent, mais qui a poussé la pluie.
Même sur la très courte distance, quand tu n’es pas en cannes, le moindre relief te paraît difficile à gravir …
Petit détour au retour pour chercher (en vain) un point de vue pour la photo du ciel chargé mais traversé par une trouée de soleil. Descente sur la vallée du Girou façon cartoons : quand le type se déplace avec un tout petit nuage qui n’est là que pour lui et qui le suit …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:22, le mercredi 13 janvier 2021

#PoureuxToulouse, maraude avec Bastien

Maraude faite ce soir avec Bastien pour distribuer des repas. Rencontre de Pierrot, Barbe-Rousse et quatre autres.
Pas besoin de blabla, on ne fait pas ça pour s’autocongratuler ou pour les honneurs, juste des petits moments de discussion et de partage. Ça peut donner des idées …
Merci Julie pour les pâtes aux légumes, les muffins au chocolat et le reste.

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 12 janvier 2021

Sunrising and sunsetting velotaffing

Départ au lever du soleil (ou presque, je me suis arrêté quelques minutes pour regarder notre astre se lever et grignoter quelques centimètres de ciel) et retour juste avant … « Le soleil est là » de L’Affaire Louis’ Trio dans la tête … Les jours rallongent … Température sous le zéro ce matin mais pas temps sec, le ressenti est moindre, quelques gouttes sur le retour.

 

 

2021-01-12 (1)

 

 

 

 

2021-01-12 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

10 janvier 2021

 

09:02, le dimanche 10 janvier 2021

Tandem VTT avec Bastien et la Farfelue Team sur la voie romaine …

La sortie à Cyril !
Réunion d’une bonne partie de la Farfelue Team (en respectant les gestes barrières) à Massac-Séran près de Lavaur pour aller rouler sur la voie romaine qui va jusqu’à Puylaurens et qui n’a rien de romain si ce n’est son nom. Cyril est à l’intitiative, nous savons à quoi nous attendre, d’autant plus un 10 janvier : ça devrait être gras … Et ça l’a été … Très collant aussi avec la terre de par chez nous. Et même en été, il pourra nous trouver des coins bien gras Cyril …
Cette voie romaine entre Lavaur et Puylaurens alterne crêtes et vallons, elle est très agréable à parcourir (surtout quand elle est sèche) et offre de très beaux panoramas sur les vallées voisines, les villages aux alentours, la Montagne Noire et les Pyrénées (quand c’est dégagé). La végétation est très variée, notamment au niveau du Causse de Bertre qui est sous influence méditerranéenne.


Si vous devez la parcourir, n’hésitez pas à vous engager sur les circuits balisés qui la croisent comme le sentier du pastel qui passe au château de Magrin.
De la terre bien collante, quelques restes de neige, mais un bon moment passé avec les amis de la Farfelue. Hervé, j’espère que ton épaule n’a pas trop souffert …

 

 

2021-01-10 (1)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (3)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (4)

 

 

 

2021-01-10 (5)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (6)

 

 

 

 

 

 

2021-01-10 (7)

 

 

 

 

2021-01-10 (8)

 

 

 

 

2021-01-10 (9)

 

 

 

2021-01-10 (10)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (11)

 

 

 

 

 

2021-01-10 (12)

 

 

 

 

 

 

jpc1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:03, le samedi 9 janvier 2021

Partie remise pour le Papogay, neige …

Nous devions pousser aujourd’hui jusqu’à Rieux-Volvestre avec Christophe pour essayer de rencontrer le Papogay.
Temps couvert ce matin, donc moins froid qu’hier par exemple, nous partons vers le Sud, nous nous rapprochons de l’agglomération, prenons un bout de Canal du Midi et attaquons (tranquillement) les contreforts des coteaux du Lauragais vers Clermont-le-Fort et l’Ariège.
Premiers flocons à Venerque et température qui baisse. Nous sommes quand même bien équipés, nous poursuivons notre balade … Arrivés à Miremont, les flocons sont plus nombreux et plus épais et le plafond plus bas, le brouillard semble aussi être de la partie, les chaînes pour les vélos n’existent pas, les pneus cloutés si, et ne sommes pas en fat bikes … Le risque de se retrouver dans la neige était faible mais nous avons quand même préféré raccourcir pour revenir vers l’agglomération par la vallée de la Garonne. Un petit peu de Gravel un peu gras le long de la Garonne du côté de Lacroix-Falgarde puis de Portet-sur-Garonne avant de rallier Toulouse et rentrer.

Partie remise pour le Papogay, nous irons à sa rencontre au retour des beaux jours, et dans ce cas, je préparerai un retour plus Gravel …
Et puis ce n’est vraiment pas la saison pour le voir le Papogay, donc pas de regrets !

 

 

 

DSC00039

 

 

 

 

 

DSC00040

 

 

 

 

 

DSC00041

 

 

 

 

 

 

DSC00042

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:42, le vendredi 8 janvier 2021

Vélotaf du jour, givré …

Quelques degrés en dessous de zéro ce matin, mais bien équipé on évite le froid de canard ou la chair de poule, d’ailleurs je n’en ai pas vu, je suis donc bien équipé !

 

 

2021-01-08

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2021

 

 

07:39, le mardi 5 janvier 2021

Vélotaf du jour – Leitmotiv – Also in english (even if leitmotiv is a german word)

Premier vélotaf de l’année, flocons de neige ce matin mais la neige, même si c’est de l’eau, ça ne mouille pas quand il fait assez froid pour que ça ne fonde pas.

Leitmotiv : la circulation partagée … Il est des routes sur lesquelles je ne m’aventurerai pas en vélo : pas celles qui sont interdites aux deux roues non immatriculés mais celles où la circulation y est trop dense et trop rapide. J’évite certaines départementales et les nationales quand un itinéraire bis existe, c’est souvent le cas. Voilà pourquoi je ne passe pas par la D20 le matin ou le soir sauf quand c’est assez tard pour que la circulation soit vraiment très réduite … Mais la D45, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas y rouler de façon secure, j’y passe donc à l’aller et reviens en général par les crêtes de Bellevue mais ça fait 7 bornes de plus, pas gênant le soir, long le matin … Alors pourquoi trop souvent un abruti me double dans ce virage à droite du Moulin sous Gargas alors que la visibilité n’y est pas, qu’une voiture arrive en face … Ce matin je n’ai pas eu à freiner ni à me serrer en urgence mais la camionnette qui arrivait en face elle a dû presque piler …
Circulation dense ce matin …

Le vélo est un besoin pour moi, pas une drogue : je ne compte pas les jours où je roule ou non, mais aller à l’école en vélo est vivifiant, apaisant, tonifiant (même si la douche n’est pas vraiment chaude à l’arrivée) et le soir, ça vide la tête … La vélothérapie ne coûte pas cher ! Et c’est aussi bon pour la planète !

 

 

English version (I recognize it: I use google translate but I proofread and check afterwards)

First velotaffing biking of the year, snowflakes this morning but snow, even though it's water, doesn't get wet when it's cold enough that it doesn't melt.

Leitmotif: shared traffic ... There are some roads on which I will not venture by bike: not those which are forbidden to unregistered two wheels but those where the traffic is too dense and too fast. I avoid certain departmental and national ones when an alternative route exists, which is often the case. That's why I don't go through the D20 in the morning or in the evening except when it's late enough for traffic to be really very low… But the D45, I don't see why we couldn't drive there safely, I so go there on the way there and usually come back by the crests of Bellevue but it's 7 km more, not annoying in the evening, long in the morning ... So why too often an asshole overtakes me in this right turn under the Moulin in Gargas when the visibility is not there, a car arriving in front… This morning I did not have to brake or tighten in an emergency but the van which was arriving in front must have to brake hard…
Heavy traffic this morning ...

Cycling is a need for me, not a drug: I don't count the days when I ride or not, but going to school by bike is invigorating, calming, invigorating (even if the shower is not really hot in the morning. arrival) and in the evening, it clears your head ... Velotherapy is not expensive ! And it's also good for the planet !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:24, le dimanche 3 janvier 2021

Les grands boulevards …

« J’aime flâner sur les grands boulevards, y’a tant de choses, tant de choses à voir … », Yves Montand en fond sonore pour cette balade dans l’agglomération sur le thème des grands boulevards toulousains et les grandes artères … Circuit à faire de préférence le dimanche pour y trouver un certain plaisir d’avoir la ville pour soi …

Dans l’histoire de l’urbanisation de la ville rose, les boulevards sont organisés en deux cercles concentriques et reliés, Garonne oblige (n’oublions pas non plus le Canal du Midi bien encadré par les grandes voies urbaines), par des ponts.

Montand chantait Paris, je suis passé à la barrière de Paris pour sortir de la ville, y suis rentré par Croix-Daurade et la route d’Albi (qui comme la majorité des routes de Toulouse indique la direction nommée), ai roulé sur un grand nombre des grandes artères toulousaines et périphériques (le périphérique, lui, est interdit aux deux-roues et engins non immatriculés), dans le désordre : Boulevard Silvio Trentin, Boulevard des Recollets, Boulevard d’Arcole, Boulevard Lascrosses, Avenue de Lyon, Avenue Camille Pujol, Allées Charles de Fitte, Avenue de Lardenne, Avenue de Grande-Bretagne qui le restera malgré le Brexit, Allées Forain François Verdier, Grande Rue Saint-Michel, Boulevard des Minimes, Rue de Metz, Allées Jules Guesde, Boulevard de la Marquette, Rue Henri Desbals, Boulevard Lazare Carnot, Boulevard des Suisses, Avenue de l’URSS (qui l’est restée malgré la chute du mur de Berlin), Avenue des États-Unis (à l’opposé de la ville par rapport à celle de l’URSS), Chemin des Capelles qui n’a rien d’un chemin, Boulevard de l’Embouchure, Avenue Jacques Chirac qui l’est devenue et était avant la continuité du Boulevard des Crêtes, Avenue de Castres (où vous pourrez aller si vous continuez dans cette direction), Boulevard de Strasbourg, Avenue Jules Julien, Route d’Albi, Boulevard Riquet, Boulevard de la Méditerranée, et. Pas que des boulevards (et j’en ai oublié certains comme le Boulevard André Netwiller qui n’a rien d’un boulevard ; André Netwiller ayant été pendant 22 ans Adjoint à la Mairie de Toulouse et était un rapatrié d’Algérie, ce n’est pas pour cela que je n’y suis pas passé …) donc mais tout un voyage en fait, dans le temps et l’espace … L’hiver est là, on roule moins loin et moins longtemps … Même très bien équipé et donc au chaud, on consomme de la calorie pour maintenir cette chaleur … Et même si le soleil est au rendez-vous comme aujourd’hui, la température retombe vite dans l’après-midi.

Sur le « beau » goudron et pour un même rendement, on gagne des km/h !

Je ne sais pas comment ça fonctionne ailleurs mais sur Toulouse les feux sont synchronisés sur les grandes axes : quand tu prends le premier feu rouge, tous les autres sont rouges …

Dédicace spéciale à Jean-Marc. Jean-Marc n’est pas cycliste, plutôt motard, c’est « Monsieur Informatique » mais c’est aussi un ami. Jean-Marc est parti hier, nous pensons à toi …

 

 

tlse03012021 (1)

 

 

 

 

tlse03012021 (2)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (4)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (6)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (7)

 

 

 

 

tlse03012021 (8)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (9)

 

 

 

 

tlse03012021 (10)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (11)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (12)

 

 

 

La trace nettoyée : Toulouse, les grands boulevards - Visu GPX

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,