10 novembre 2021

Balade entre Saint-Ybars et le Carla-Bayle – Il suffit de peu pour l’aventure – Also in english

Petite balade humide entre Saint-Ybars et le Carla-Bayle, où est né Pierre Bayle, le philosophe écrivain protestant du XVIIe, entre vallée de la Lèze et vallée de l’Arize.
Ce coin est beau et est propice à la balade : de beaux sentiers de randonnée pédestre ou VTT y sont balisés. Je le connaissais mais n’y avais jamais roulé et j’ai été ravi de cette petite balade : les chemins sont superbes, le coin est vallonné, les panoramas sont magnifiques et même si le ciel était bouché, j’imagine sans peine la beauté des vues sur les Pyrénées.
Les deux bastides s’aperçoivent de loin, chacune a son charme.

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (1)

 Saint-Ybars

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (2)

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (5)

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (6)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (8)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (9)

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (10)

 

 

 

Il suffit de peu pour l’aventure … On ne se vante pas trop de ce genre de mésaventures, j’avoue en avoir quelques-unes à raconter … Même sur de courtes sorties, il est bon d’être bien équipé et prudent. Ciel bouché, petite pluie, je prends ce qu’il faut : casquette de pluie, veste de pluie, gants de pluie, rien à craindre de ce côté. J’ai prise aussi des éclairages, je m’étais dit que je ferai peut-être une boucle dans Toulouse en nocturne (il fait nuit à 19h00) au retour … Je suis parti un peu tard, début de la balade vers 15h00, pas d’inquiétude, je prends quand même un feu arrière mais je laisse tout le reste dans la voiture … Les terrains sont trempés, ça peut coller, je descends de vélo ça peut glisser, j’y vais mollo. Le ciel est bouché, tant pis pour les photos des Pyrénées. Et donc le temps passe et la nuit arrive plus tôt que prévu, je roule dans le noir, je suis sur chemin, j’utilise le feu arrière rouge devant et je le remets derrière pour les quelques portions bitumées empruntées … L’aventure …

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (16)

 Sainte-Suzanne

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (17)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (19)

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (20)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (22)

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (26)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (27)

 Moulin de Cassagne

 

 

 

 

La saison des balades sur les chemins est terminée, en tout cas pour le proche Toulouse, elle aura bien duré, j’aurai bien profité … Il faudra aller vers la Montagne Noire ou la Méditerranée. Je vais reprendre mes sorties plus bitumées …
Et je reviendrai rouler plus longuement dans ce joli coin d’Ariège …

La balade n’a pas été longue, une trentaine de kilomètres, mais le pilote et le vélo ont souffert : pluie, terrains gras … La transmission, les freins ont été mis à rude épreuve … Nettoyage et bichonnage de la monture au retour …

La trace : https://www.visugpx.com/ibdJ2L0W4D

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (28)

 Carla-Bayle

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (30)

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (31)

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (33)

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (34)

 

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (38)

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (39)

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (41)

 

 

 

 

 

st ybars 2021-11-10 (46)

 

 

 

 

 

 

 

A ride between Saint-Ybars and Carla-Bayle - It doesn't take much for adventure

A short wet ride between Saint-Ybars and Carla-Bayle, where Pierre Bayle, the 17th century protestant philosopher and writer, was born, between the Lèze and Arize valleys.
This area is beautiful and is good for riding: beautiful hiking and mountain bike trails are marked out there. I knew it but had never ridden there and I was delighted with this little walk: the paths are superb, the area is hilly, the panoramas are magnificent and even if the sky was cloudy, I can easily imagine the beauty of the views of the Pyrenees.
The two bastides can be seen from afar, each with its own charm.

It doesn't take much for an adventure... We don't brag too much about this kind of misadventure, I admit I have a few to tell... Even on short outings, it's good to be well equipped and careful. The sky is cloudy, it rains a little, I take what I need: rain cap, rain jacket, rain gloves, nothing to fear on this side. I also took some lights, I thought I might do a loop in Toulouse at night (it's dark at 7pm) on the way back ... I left a bit late, the ride started at about 3pm, no worries, I still take a rear light but I leave everything else in the car ... The ground is soaked, it can stick, I get off the bike, it can slip, I take it easy. The sky is cloudy, so much the worse for the pictures of the Pyrenees. And so the time passes and the night arrives earlier than expected, I ride in the dark, I'm on the road, I use the red rear light in front and I put it back behind for the few tarmac portions I ride... The adventure...

The season of riding on the roads is over, at least for the area around Toulouse, it will have lasted well, I will have enjoyed it ... I will have to go to the Montagne Noire or the Mediterranean. I will resume my more asphalt rides...

And I'll come back to ride longer in this nice area of Ariège ...

The ride was not long, about thirty kilometres, but the rider and the bike suffered : rain, greasy grounds ... The transmission, the brakes were put to the test ... Cleaning and pampering of the mount on the way back ...

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

 

 

 


02 novembre 2018

Plantaurel

 

 

Je vais la trouver !

Deuxième fois que j’essaie de trouver une trace inédite entre Artigat et La Tour-du-Crieu. De très jolis circuits existent du côté du Mas-d’Azil ou du côté de Varilhes, circuits très bien faits à recommander pour le boulot réalisé (quand les circuits sont effectivement entretenus).

Je commence par suivre le circuit 9 de l’Arize entre Artigat et Pailhès et son superbe château que l’on aborde par le haut, grimpe sur le ligne de crête qui sépare cette vallée de celle du ruisseau d’Argentat. Là je trouve un superbe sentier très peu fréquenté, surprend une biche puis un très beau cerf (pas le temps de prendre une photo) et récupère la trace de la grande traversée Pyrénées Ariège.

P1050974

P1050977

P1050979

P1050980

P1050981

 

Là, du côté de Sabarthès, je veux trouver une trace pour rallier le circuit 10 des bosses du Plantaurel pour partir vers Saint-Jean-de-Verges, je suis une sente à travers les prés, grosse montée puis poussé/porté pendant presque 40 minutes sur une sente fréquentée par le bétail ou le gibier, quelques ronces à traverser … Nouvelle ligne de crête atteinte, un lieu magnifique, complètement sauvage (je suis sur une sente à peine tracée) …

P1050984

P1050986

P1050988

P1050989


Je passe le ruisseau d’Argentat pour atteindre une troisième ligne de crête pour aller rejoindre ce circuit 10 … Montée le long d’une piste forestière sur 2 km puis je suis un chemin de coupe forestière assez abîmé par le passage des engins puis très abîmé et impraticable, petit porté … Là, je trouve un beau sentier et continue mon parcours jusqu’au hameau du Rouquet pour récupérer la trace du circuit 10 des bosses du Plantaurel jusqu’à Saint-Jean-du Falga. Je quitte ce circuit pour traverser le village et aller chercher les circuits 1 et 2 autour du Pech de Dalou et da Cap de Ca et enfin suivre les chemins ruraux jusqu’à la Tour-du-Crieu.

P1050990

Circuit entamé en début d’après-midi, une soixantaine de bornes pour plus de 3000 m de dénivelé cumulé, terrain un peu gras en sous-bois, circuit terminé à la nuit mais j’avais prévu ça et avait l’équipement nécessaire (toujours prévoir un minimum d’équipement, qu’on parte seul ou à plusieurs : GPS, téléphone, pièce d’identité, de la monnaie, de quoi réparer, trousse de secours, couverture de survie, et pour la nuit veste fluo et éclairage), pas de trace publiée à cause de ce long porté-poussé et du chemin forestier défoncé, mais je vais la trouver !

Et après tout, l’important n’est-il pas d’avoir fait une bonne rando, avec le plaisir d’être passé dans des coins sauvages, justement sans traces, et sans en laisser ? Y être une fois passé et avoir apprécié le moment, en avoir un peu bavé pour accéder en certains endroits en sachant qu’on n’y repassera pas forcément … C’est ce que je cherche quand j’essaie de sortir des traces existantes … Même si j’aime aussi bien sûr partager mes traces avec des personnes de bonne compagnie !

 

Circuis existants balisés :

- Arize Mas-d’Azil

https://www.arize-leze.fr/IMG/pdf/depliant_vtt_1-2.pdf

 

- Bosses du Plantaurel

 carte_site_vtt_varilhes