17 avril 2022

Circuit autour de Cépet, inventaire Ô Gravel volume 3 Toulouse nord part 1, trace ?

 

DSC04907

 

 

 

DSC04908

 

 

 

 

 

DSC04910

 

 

 

 

 

DSC04911

 

La première partie de la balade est une boucle autour de Cépet faite avec Jérôme et Olivier pour préparer les deux sorties de la semaine avec mes élèves : vérifier que ça passe bien partout et marquage au sol avec de la peinture en bombe temporaire. Merci à eux.
Les bois entre Cépet, Labastide-Saint-Sernin, Gratentour, Montberon, Pechbonnieu, puis entre Saint-Loup-Cammas et Launaguet sont superbes, très naturels et réservent quelques beaux passages techniques, de quoi ravir les élèves et les faire encore évoluer dans leur pratique.

 

 

DSC04913

 

 

 

 

 

DSC04914

 

 

 

 

DSC04917

 

 

 

 

 

 

DSC04918

 

 

 

 

DSC04919

 

La deuxième partie de la balade s’inscrit dans mes pérégrinations d’inventaires commencées pendant la période COVID et ses contraintes.  Cette fois, je pars vers le nord-toulousain, le long de la Garonne, rive droite, vers Ondes, Saint-Caprais, Grisolles pour un petit inventaire qui débute au niveau du très joli site de la confluence Hers-Garonne. La suite sur ce secteur va venir très bientôt et j’ai prévu de réaliser ces inventaires sur tout le pourtour de l’agglomération toulousaine. Je pars d’une trame que j’ai tracée et ensuite je roule avec la carte et teste les chemins à l’intuition ou à la lecture de la carte (« Ah, ce chemin n’est pas noté mais il semble rejoindre celui-ci plus loin, j’y vais ! », « Ah, ça ne passe pas, demi-tour. », « Ah, je vais longer ces cultures pour rejoindre la route là-bas. » …

 

 

DSC04920

 

 

 

 

DSC04922

 

 

 

 

DSC04924

 

 

 

 

 

 

DSC04926

 

 

 

 

 

DSC04928

 

 

La trace publiée ici présente deux « tout droit » et a été nettoyée et recoupée (120 km au total) : nous sommes passés le matin sur un chemin privé (j’ai l’autorisation d’y passer uniquement lors de mes sorties avec mes élèves), l’après-midi je suis passé deux fois sur un chemin privé (pour l’un, j’ai pu m’arrêter et discuter avec le propriétaire très cordial mais qui ne souhaite pas voir des gens passer là), j’ai traversé une gravière (le samedi, ça ne fonctionne pas), assurément interdite au public, j’ai longé un labour et il y a eu plusieurs demi-tours à effectuer. Nulle tentation ou intention de braver les interdits chez moi, j’étais « obligé » de passer là pour rejoindre un autre secteur.

 

 

DSC04929

 

 

 

 

 

 

DSC04930

 

 

 

 

 

 

DSC04933

 

 

 

 

DSC04936

 

 

 

 

 

DSC04938

 

 

 

 

DSC04940

 

 

 

 

DSC04942

 

 

 

 

DSC04943

 

 

Mes inventaires sont non exhaustifs : j’essaie de trouver sur des secteurs donnés un maximum de chemins praticables (et si possible non privés …) pour les partager.
Je rappelle aussi qu’une trace GPX n’appartient à personne, que personne (ni celui qui la partage) n’en a la responsabilité, elle ne vaut que sur l’instant.
Même des traces qui peuvent être proposés lors de manifestations (je le fais avec Ô Gravel !) peuvent réserver des surprises (et même alors que des reconnaissances ou des vérifications ont été réalisées les jours précédant l’évènement) : un arbre qui est tombé la veille, un propriétaire qui change d’avis le matin et interdit finalement le passage …

 

 

La trace : https://www.visugpx.com/uJiATqsI5z

 

 

 

 


11 avril 2021

Ne cherchez pas plus loin, inventaire Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

 

Bien sûr, c’est un plaisir de partir à l’aventure en vélo à travers des coins que l’on ne connaît pas, on découvre, on s’émerveille … Mais on peut aussi avoir tout cela près de chez soi.
J’ai souvent écrit sur le sujet : j’ai de la chance d’habiter dans un coin où les chemins ou sentiers ne manquent pas, les terrains sont vallonnés, boisés, l’activité agricole bien présente, aux portes de la grande agglomération.
Nouveau confinement avec interdiction de se déplacer sans raison valable à plus de 10 km de chez soi et couvre-feu de 19 h à 6 h.  Cela laisse quand même du temps pour sortir … L’envie de me rassasier de tous ces chemins que je connais si bien mais dont je ne me lasse jamais … J’ai très légèrement débordé de l’isochrone des 10 km pour ce volume 1 … J’avais prévu plus long mais les pluies se sont invitées sur la balade, le vent aussi, et même si je suis très bien équipé pour la pluie, le peu qu’il est tombé a rendu les terrains très collants et donc très énergivores …

Inventaire … Sans prétention à posséder ou être propriétaire, nous ne sommes que des invités de dame nature, un inventaire de tous ces coins et chemins où je passe régulièrement et dont je ne me lasse pas, un inventaire à la Prévert, là ce sont les jolis coins de verdure, les sentiers, les coins sauvages, les orchidées, les lilas sauvages, etc. que j’ai comptés …

 

 

Ginventaire1 (2)

 

 

Ginventaire1 (4)

Bords du Girou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (6)

 

 

 

Ginventaire1 (8)

Bois du Coustou

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (9)

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (10)

Chemin de Poutchoy

 

 

 

 

 

 

Chemin du Fort

Vallon de la Fontaine

Coulée verte de Rouffiac

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (12)

 

 

 

Ginventaire1 (13)

 

 

 

 

Ginventaire1 (14)

Bois de Preissac

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (15)

Vallon de Pichounelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (16)

 

 

 

 

Ginventaire1 (17)

Ruisseau de Carles

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (18)

Bords de l’Hers

 

 

 

 

 

Bords de Sausse

Pré Grand

Le Pont des Évêques

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (19)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (21)

Mondouzil

 

 

 

 

 

Le Chemin du Moulin

La Souleila de Souberan

Caussidou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (23)

 

 

 

 

Ginventaire1 (24)

Fontvalette

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (25)

 

 

 

 

Ginventaire1 (26)

 

 

 

 

 

 

 

La Mouyssaguèse (encore une, si vous connaissez l’étymologie de ce nom propre, je suis preneur !)

Cayrol

Domaine de Sironis (Mince, là c’est privé …)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (28)

 

 

 

 

Ginventaire1 (29)

 

 

 

 

Ginventaire1 (31)

 

 

 

 

Ginventaire1 (32)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (34)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (36)

 

En Maux (C’est un petit val qui mousse de rayons …)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (37)

Le Chemin du Pourtel

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (38)

Riou Nau

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (40)

 

 

 

Ginventaire1 (41)

Pisse-Levraut (J’aimerais connaître son origine)

Et juste après le Ruisseau de Pisseloup

 

 

 

Nagen

 

 

 

Ginventaire1 (42)

Bords de Girou

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (43)

 

 

 

 

Ginventaire1 (44)

Bois de Preusse

 

 

 

La boucle depuis Beaupuy vers Mondouzil et Mons est à faire dans le sens horaire, la petite boucle de Mons par le Chemin du Moulin dans le sens anti-horaire.

Un peu de dénivelé tout de même pour cette jolie trace.

La trace : https://www.visugpx.com/Y29IxECnAR

Ô Gravel est aussi sur Komoot !

 

 

Look no further, inventory Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

Of course, it's a pleasure to go on an adventure by bike through places you don't know, you discover, you marvel ... But you can also have it all close to home. I have often written on the subject : I am lucky to live in a corner where there is no shortage of paths or trails, the land is hilly, wooded, agricultural activity is very present, at the gates of the great agglomeration…

New confinement with a ban on traveling without a valid reason more than 10 km from home and curfew from 7 p.m. to 6 a.m. It still leaves time to get out … The desire to satiate myself with all these paths that I know so well but which I never tire of … I very slightly exceeded the 10 km isochrone for this volume 1 …

I had planned longer but the rains were invited on the ride, the wind too, and even if I am very well equipped for the rain, the little that has fallen has made the grounds very sticky and therefore very energy intensive ...

Inventory … Without pretending to own or own, we are only guests of Mother Nature, an inventory of all those corners and paths where I pass regularly and which I never tire of, an inventory à la Prévert, these are the pretty corners of greenery, paths, wild corners, orchids, wild lilacs, etc. that I counted ....

 

06 septembre 2020

Gravel near Toulouse : Saune, Marcaissonne

Circuit Gravel au plus près possible de l’eau et le plus possible en off-road le long de la Saune et le la Marcaissonne, toutes deux affluents de l’Hers-Mort.
Le bord de la Saune est aménagé en chemin de randonnée très près de son confluence, entre Lasbordes, Quint-Fonsegrives et Sainte-Foy d’Aigrefeuille.
Longue portion sur route pour rallier les abords de Le Vaux. Le retour depuis Le Vaux se fait quasi exclusivement sur des pistes, superbe ! On débute par le sentier de randonnée « Sur les pas de l’Âne de Vaux ».

 

2020 05 09 (5)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (7)

 

 

 

 

 

 

2020 05 09 (8)

 

 

 

 

2020 05 09 (9)

 

 

 

 

2020 05 09 (10)

 

« Il faut savoir qu'il y a longtemps, un âne fut étranglé par la corde que le meunier lui avait passée autour du cou avec l'intention de le hisser en haut du clocher pour lui faire brouter la touffe d'herbe qui avait poussé là par hasard ... Tout ça ne sont que des légendes car la seule chose dont on soit sûr c'est bien que l'âne est le meilleur ami du randonneur, quand il se charge de son fardeau. » (La Dépêche du Midi, 17/06/2005)

 

 

2020 05 09 (11)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (13)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (14)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (15)

 

 

 

 

 

 

 

2020 05 09 (16)

 

 

Les abords de la source sont aussi accessibles par du chemin près de Le Vaux et de son château. Cette rivière est très irrégulière et son débit faible.
On rejoint ensuite la source de la Marcaissonne près de Beauville.

La balade se termine à Montaudran où la Marcaissonne se jette dans l’Hers-Mort.

Circuit fait en bonne compagnie avec Christophe. Et en la compagnie d'un bon vent pas vraiment favorable ...

 

La trace : https://www.visugpx.com/l4xwWwNl9g

 

 

28 juin 2020

Gravel near Toulouse : Hers-Mort, canal du Midi

Circuit vélo de garnotte au plus près possible de l’eau au départ de la confluence de l’Hers (Hers-Mort) et de la Garonne, près d’Ondes, empruntant le plus possible les chemins non bitumés.

 

2020 19 (2)

 

 

J’ai préparé plusieurs traces à thématique « eau » autour de Toulouse avec l’envie de suivre au plus près les cours d’eau du coin de leur confluence à leur source … Hers, Girou, Touch, Save, Saune, Marcaissonne, Seillonne, Sausse, Dadou, Agout, etc. Pas mal de bornes pour certains …
Ce n’est pas évident de trouver à rouler, même en tout-terrain, au plus près des cours d’eaux mais c’est une jolie excursion que de remonter le cours d’eau pour le voir évoluer, se réduire, tracer son lit, il y a quelques jolies pépites…

Aujourd’hui, l’aller jusqu’à la source puis vers Laurabuc et ensuite le long du Canal entre Castelnaudary et Villefranche-de-Lauragais aura été à forte dominante off road.
Attention, un tout-droit sur la trace : je suis passé par un endroit non autorisé, à vous de pallier à ça. L’aller se fait au plus près de l’Hers et rive droite en traversant Toulouse. C’est le retour qui suit uniquement le Canal du Midi.

De belles surprises émaillent le circuit : la confluence avec la Garonne (il faut la trouver) est superbe, la traversée de Toulouse passe inaperçue, l’Hers est bien ombragé tout le long, … Une mention particulière pour le village de Saint-Rome, village chargé d’histoire à l’architecture très particulière …

 

 

2020 19 (3)

 

 

 

 

 

2020 19 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (5)

 

 

 

 

 

2020 19 (6)

 

 

 

 

 

 

 

st rome 3

 

 

 

st rome 1

 

 

 

st rome 2

 

 

Le gibier a bien profité de la pandémie : les lapins sont légion sur le site d’Eurocentre à Castelnau-d’Estrétefonds (ils y ont élu demeure depuis un bon bout de temps, désolé petit lapin blessé, je ne pouvais rien faire pour toi), lièvres, hérons, chevreuils entre Hers et Canal du Midi, etc.

Pourquoi Hers-Mort ? Il y a deux Hers : Le Mort et l’Hers-Vif, affluent de l’Ariège qui prend sa source près du Chioula et qui sera le sujet lui-aussi d’une trace. L’Hers-Vif a gagné ce nom car il est plus long, plus puissant et sans l’alimentation de la Ganguise, l’Hers-Mort le serait vraiment aux périodes les plus chaudes. Ne pas oublier l’Hers-Vieux, lit initial avant les travaux de construction du lit actuel au XVIIIème.

Début de parcours aux portes de la grande agglomération que l’Hers traverse de façon très agréable, notamment entre Castelginest et Launaguet ou en plein Toulouse, on n’a vraiment pas l’impression de se trouver en ville …

L’Hers et le canal du Midi font lit proche sur une bonne distance entre Toulouse et Villefranche-de-Lauragais. On passe le cours de la Ganguise avant le village de Saint-Michel-de-Lanès. Si vous ne connaissez pas ce site et son grand lac, il mérite le détour …
On passe à Salles-sur-L’Hers pour finalement trouver la source entre Fronters-du-Razès et Laurac. Le lit mesure 89,3 km ; la trace pour arriver en vélo, même en Gravel, est plus longue.

 

 

2020 19 (10)

 

 

 

 

 

2020 19 (13)

 

 

 

 

2020 19 (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (15)

 

 

 

 

 

2020 19 (16)

 

 

Passé ce très joli vallon où l’Hers prend sa source, on arrive sur une superbe ligne de crête au niveau de la Pierre Levée, offrant un superbe panorama sur la vallée, les massifs au loin, la motte castrale et le village de Laurac et une magnifique descente hors-piste vers le très joli village de Laurabuc.

 

 

2020 19 (17)

 

 

 

 

 

 

2020 19 (19)

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (20)

 

 

 

 

 

2020 19 (23)

 

 

 

 

 

2020 19 (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (25)

 

 

 

 

 

2020 19 (26)

 

 

 

 

 

2020 19 (27)

 

 

 

Je n’ai pas fait halte à Castelnaudary pour y goûter un cassoulet local, cela n’aurait pas été forcément bon pour la suite de la balade et l’heure était passée, un peu casse-jambes … Le port de Castelnaudary est superbe, comme tout le long du Canal du midi. Direction Toulouse pour retrouver l’Hers, fin de boucle, retour aux sources …

 

 

2020 19 (28)

 

 

 

 

2020 19 (29)

 

 

 

 

2020 19 (30)

 

 

 

 

2020 19 (32)

 

 

 

 

 

2020 19 (33)

 

 

 

 

Vent bien présent : vent d'Ouest assez fort, donc de face sur tout le retour ... Malgré ça, je n’ai pas chômé au retour, quelques cyclos joueurs rencontrés … Toutes mes excuses (sans aucune prétention, face à un VAE débridé, ça ne l’aurait pas fait, quoique, sur 50 bornes …) à ce monsieur en VAE qui roulait avec sa compagne elle aussi en VAE et qui, quand je l’ai doublé, a voulu s’accrocher à ma roue, peut-être pour épater sa compagne, mais sur du plat ou presque plat, un VAE bridé n’ira pas plus vite qu’un exclusivement musculaire …  Ce commentaire n’est absolument pas une critique du vélo à assistance électrique : chacun sa pratique et chacun son plaisir. Et si le VAE permet de mettre plus de monde au vélo, tant mieux !
Sur de la longue, Chilkoot cette année avait organisé une très intéressante version « Muscle vs Electric bikes » de la mythique Blue Train Historic Race Cannes to London, mais le confinement a interrompu l’épreuve. Affaire à suivre ...
Et juste après ça, un autre gars m’accroche, j’ai bien résisté. Et j’ai regardé passer un coursier qui m’a déposé sans que je cherche à rivaliser …

Environ 230 bornes parcourues en tout, je pars de la maison pour ce genre de traces.

La trace : https://www.visugpx.com/yfsEauZJcu

 

 

13 octobre 2019

Gravel (ou VTT) in Toulouse Est et blabla (ou pas)

G131019 (11)

Circuit au près de la grande agglomération : Montaudran, Firmi, Limayrac, rive droite de l’Hers jusqu’à L’Union, Saint-Jean, Montrabe, Beaupuy, Rouffiac-Tolosan, Castelmaurou, Beaupuy, Mondouzil, Mons, Flourens, Mons, Pin-Balma, Balma, Lasbordes, Fonsegrives …

Le circuit emprunte les traces balisées de la métropole ou des sentiers variés dans ces jolis coteaux où la nature est préservée entre les zones urbanisées.
Du dénivelé aussi avec de bons « coups de cul ». Du sentier, du sous-bois, de la piste, du single (si si), du gravier, etc. Et de jolies surprises tout au long du parcours. De très jolis points de vue sur les coteaux environnants, sur Toulouse et les Pyrénées.
Une soixantaine de kilomètres, que vous pouvez réduire facilement à Beaupuy (gros dénivelé à cet endroit pour aller faire la boucle de Rouffiac qui vaut quand même le détour) ou Lasbordes par exemple (partir directement le long de l’Hers, mais l’incursion dans la ville est sympa à faire).

Circuit fait en Gravel mais on y croise beaucoup de vététistes, vous roulez aussi en partie sur les « terres » du sympathique club de Montrabe.

Fort vent de sud-est. Même sur du chemin, tu sens quand il est défavorable et ça couche quand il est latéral ...

La trace du jour : https://www.visugpx.com/NG2KnP4qXnla

La 100ème publiée sur ce blog ... 

J’ai pas mal exploré les chemins autour de Toulouse (voir les traces publiées régulièrement), je voulais présenter cette trace très intéressante. On peut partir sur son vélo depuis le centre ville pour aller rouler sur du tout-terrain. Prochaine trace prévue : vers Tournefeuille, le Touch qui est aménagé et Bouconne … Prévu aussi, un circuit exclusivement urbain hors des grandes artères à la recherche des petites rues pittoresques, des piétonniers, pourquoi pas en nocturne.

 

 

G131019 (1)

 

 

 

 

G131019 (2)

 

 

 

 

G131019 (3)

 

 

 

G131019 (4)

 

 

Gravel or VTT ? Vélo tout simplement. Ce circuit est l’exemple parfait où VTT et vélo de garnotte se rejoignent dans la pratique.

En vélo de garnotte, pneus plus fins obligent et en tout cas à mon niveau, le pilotage sera plus fin, donc plus attentif, tu pourras quand même lâcher les freins et avoir de belles sensations (tu glisses), le rendement est supérieur et donc intéressant sur ce genre de terrains (tu feras plus de kilomètres, 80 là en 4 heures pour sortir cette trace), tu abordes les quelques portions goudronnées plus sereinement, etc.
Bien sûr ce type de vélo ne pourra quand même pas vraiment passer partout : la grosse caillasse, les marches, seront à aborder beaucoup plus attentivement, doucement, voire à pied. Quoique … Quand tu vois certaines vidéos sur la toile …

Le tout est de se faire plaisir au guidon d’un vélo, le garnotte permet vraiment de réduire la segmentation à outrance qui a pu être instaurée dans le vélo et le VTT : route, cyclo, aéro, course, VTT, all mountain, enduro, descente, 27,5, 29, etc. J’ai encore deux vélos (et le tandem), avec ces deux vélos je sais que je passerai partout (y compris à pied, c’est aussi faire du vélo), je sais aussi que mon VTT m’est bien utile (indispensable même) sur de nombreux circuits et que je prends énormément de plaisir avec lui et qu’il m’ouvre des portes vers des coins plus sauvages encore …

Vélo, donc ! Inutile de préciser une éventuelle pratique ..

 

G131019 (5)

 

 

 

G131019 (6)

 

 

 

G131019 (8)

 

 

 

G131019 (10)

 

 

 

Ce ciruit péri ou semi urbain est très intéressant : j’ai vu très récemment le très beau film « The heat road » (que j’ai d’ailleurs mis en lien sur ce blog), documentaire de Stéven Le Hyaric, ancien coureur cycliste, aventurier, qui raconte dans ce film son Paris-Dakar en vélo fait pour réaliser un défi personnel et faire méditer sur l’état de notre planète, le réchauffement climatique, la pollution, la désertification …

Quel rapport avec mon petit circuit gravel aux portes de Toulouse ?

Il est simple le rapport : j’aime beaucoup rouler aux portes de l’agglomération car à la fois ça me rassure quant à ces sujets d’environnement et de société et à la fois, je mesure le péril … Oui, quand tu roules seul en vélo, tu as le temps de réfléchir, à tout, à rien … Et comme tu fréquentes des lieux naturels ou pas loin, tu penses à ça …
Rassuré : Toulouse n’est pas une mégapole, tout de même une métropole qui dépasse le million de personnes. Elle est donc soumise aux problématiques urbaines : urbanisation galopante, saturation des voies de communication, pollution, gestion des espaces verts, misère dans et aux portes de la ville, etc.
Et dans mes balades près de la ville, je peux trouver des sites quasi-sauvages, ce qui me rassure, mais je peux trouver aussi des sites déguelasses (j’en ai touvé aussi dans des coins pourtant très reculés des agglomérations), des décharges sauvages, des détritus, des coins de misère (bidonvilles dans la ville ou au près) alors que la richesse s’étale un peu plus loin … Et ça, c’est vrai, ça inquiète … C’est juste un constat, je n’ai pas de leçon à donner.

Constat aussi : toutes ces problématiques que l’on trouve dans nos pays « riches » sont mulipliées par 10 ou 100 dans les pays pauvres et émergents. Il faut donc trouver des solutions.

Le vélo est-il écolo ? En tant que mode de locomotion oui, en tout cas pour le vélo exclusivement musculaire, même si l’empreinte carbone de l’indutrie mondiale du cycle n’est pas négligeable puisque cette industrie obéit aux lois de la mondialisation.
Malgré tout, quand tu pratiques, tu ne pollues pas et l’empreinte carbone de la pratique est minime sur route : tu empruntes des routes asphaltées mais partagées, que tu abîmes moins et si tu ne roules que sur des pistes exclusivement cyclables, le bilan carbone pour les fabriquer et les entretenir est moindre que pour les routes ; tu n’a pas besoin de parkings coûteux et volumineux, etc. Et si tu roules en tout-terrain, là le bilan est encore plus positif.
Même bilan question entretien de la machine, à moins d’être un accro de la dernière nouveauté, le bilan carbone sera moindre que pour la voiture.

Oui, le vélo en tant que moyen de locomotion – mis à part la marche à pied – présente la facture bilan carbone la moins importante. Et dans les villes ou grandes villes au moins, il est tout à fait possible de choisir ce mode de locomotion pour se rendre au travail, encore faut-il mettre en œuvre une réelle politique pour cela … Sur de petits trajets en plus, le temps de trajet sera quasiment le même.

En vélo, tu as le temps de laisser vagabonder ton esprit au fil de la balade … De penser à rien, à tout …

Bonnes balades, bonnes rêveries …