17 avril 2022

Circuit autour de Cépet, inventaire Ô Gravel volume 3 Toulouse nord part 1, trace ?

 

DSC04907

 

 

 

DSC04908

 

 

 

 

 

DSC04910

 

 

 

 

 

DSC04911

 

La première partie de la balade est une boucle autour de Cépet faite avec Jérôme et Olivier pour préparer les deux sorties de la semaine avec mes élèves : vérifier que ça passe bien partout et marquage au sol avec de la peinture en bombe temporaire. Merci à eux.
Les bois entre Cépet, Labastide-Saint-Sernin, Gratentour, Montberon, Pechbonnieu, puis entre Saint-Loup-Cammas et Launaguet sont superbes, très naturels et réservent quelques beaux passages techniques, de quoi ravir les élèves et les faire encore évoluer dans leur pratique.

 

 

DSC04913

 

 

 

 

 

DSC04914

 

 

 

 

DSC04917

 

 

 

 

 

 

DSC04918

 

 

 

 

DSC04919

 

La deuxième partie de la balade s’inscrit dans mes pérégrinations d’inventaires commencées pendant la période COVID et ses contraintes.  Cette fois, je pars vers le nord-toulousain, le long de la Garonne, rive droite, vers Ondes, Saint-Caprais, Grisolles pour un petit inventaire qui débute au niveau du très joli site de la confluence Hers-Garonne. La suite sur ce secteur va venir très bientôt et j’ai prévu de réaliser ces inventaires sur tout le pourtour de l’agglomération toulousaine. Je pars d’une trame que j’ai tracée et ensuite je roule avec la carte et teste les chemins à l’intuition ou à la lecture de la carte (« Ah, ce chemin n’est pas noté mais il semble rejoindre celui-ci plus loin, j’y vais ! », « Ah, ça ne passe pas, demi-tour. », « Ah, je vais longer ces cultures pour rejoindre la route là-bas. » …

 

 

DSC04920

 

 

 

 

DSC04922

 

 

 

 

DSC04924

 

 

 

 

 

 

DSC04926

 

 

 

 

 

DSC04928

 

 

La trace publiée ici présente deux « tout droit » et a été nettoyée et recoupée (120 km au total) : nous sommes passés le matin sur un chemin privé (j’ai l’autorisation d’y passer uniquement lors de mes sorties avec mes élèves), l’après-midi je suis passé deux fois sur un chemin privé (pour l’un, j’ai pu m’arrêter et discuter avec le propriétaire très cordial mais qui ne souhaite pas voir des gens passer là), j’ai traversé une gravière (le samedi, ça ne fonctionne pas), assurément interdite au public, j’ai longé un labour et il y a eu plusieurs demi-tours à effectuer. Nulle tentation ou intention de braver les interdits chez moi, j’étais « obligé » de passer là pour rejoindre un autre secteur.

 

 

DSC04929

 

 

 

 

 

 

DSC04930

 

 

 

 

 

 

DSC04933

 

 

 

 

DSC04936

 

 

 

 

 

DSC04938

 

 

 

 

DSC04940

 

 

 

 

DSC04942

 

 

 

 

DSC04943

 

 

Mes inventaires sont non exhaustifs : j’essaie de trouver sur des secteurs donnés un maximum de chemins praticables (et si possible non privés …) pour les partager.
Je rappelle aussi qu’une trace GPX n’appartient à personne, que personne (ni celui qui la partage) n’en a la responsabilité, elle ne vaut que sur l’instant.
Même des traces qui peuvent être proposés lors de manifestations (je le fais avec Ô Gravel !) peuvent réserver des surprises (et même alors que des reconnaissances ou des vérifications ont été réalisées les jours précédant l’évènement) : un arbre qui est tombé la veille, un propriétaire qui change d’avis le matin et interdit finalement le passage …

 

 

La trace : https://www.visugpx.com/uJiATqsI5z

 

 

 

 


28 juin 2020

Gravel near Toulouse : Hers-Mort, canal du Midi

Circuit vélo de garnotte au plus près possible de l’eau au départ de la confluence de l’Hers (Hers-Mort) et de la Garonne, près d’Ondes, empruntant le plus possible les chemins non bitumés.

 

2020 19 (2)

 

 

J’ai préparé plusieurs traces à thématique « eau » autour de Toulouse avec l’envie de suivre au plus près les cours d’eau du coin de leur confluence à leur source … Hers, Girou, Touch, Save, Saune, Marcaissonne, Seillonne, Sausse, Dadou, Agout, etc. Pas mal de bornes pour certains …
Ce n’est pas évident de trouver à rouler, même en tout-terrain, au plus près des cours d’eaux mais c’est une jolie excursion que de remonter le cours d’eau pour le voir évoluer, se réduire, tracer son lit, il y a quelques jolies pépites…

Aujourd’hui, l’aller jusqu’à la source puis vers Laurabuc et ensuite le long du Canal entre Castelnaudary et Villefranche-de-Lauragais aura été à forte dominante off road.
Attention, un tout-droit sur la trace : je suis passé par un endroit non autorisé, à vous de pallier à ça. L’aller se fait au plus près de l’Hers et rive droite en traversant Toulouse. C’est le retour qui suit uniquement le Canal du Midi.

De belles surprises émaillent le circuit : la confluence avec la Garonne (il faut la trouver) est superbe, la traversée de Toulouse passe inaperçue, l’Hers est bien ombragé tout le long, … Une mention particulière pour le village de Saint-Rome, village chargé d’histoire à l’architecture très particulière …

 

 

2020 19 (3)

 

 

 

 

 

2020 19 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (5)

 

 

 

 

 

2020 19 (6)

 

 

 

 

 

 

 

st rome 3

 

 

 

st rome 1

 

 

 

st rome 2

 

 

Le gibier a bien profité de la pandémie : les lapins sont légion sur le site d’Eurocentre à Castelnau-d’Estrétefonds (ils y ont élu demeure depuis un bon bout de temps, désolé petit lapin blessé, je ne pouvais rien faire pour toi), lièvres, hérons, chevreuils entre Hers et Canal du Midi, etc.

Pourquoi Hers-Mort ? Il y a deux Hers : Le Mort et l’Hers-Vif, affluent de l’Ariège qui prend sa source près du Chioula et qui sera le sujet lui-aussi d’une trace. L’Hers-Vif a gagné ce nom car il est plus long, plus puissant et sans l’alimentation de la Ganguise, l’Hers-Mort le serait vraiment aux périodes les plus chaudes. Ne pas oublier l’Hers-Vieux, lit initial avant les travaux de construction du lit actuel au XVIIIème.

Début de parcours aux portes de la grande agglomération que l’Hers traverse de façon très agréable, notamment entre Castelginest et Launaguet ou en plein Toulouse, on n’a vraiment pas l’impression de se trouver en ville …

L’Hers et le canal du Midi font lit proche sur une bonne distance entre Toulouse et Villefranche-de-Lauragais. On passe le cours de la Ganguise avant le village de Saint-Michel-de-Lanès. Si vous ne connaissez pas ce site et son grand lac, il mérite le détour …
On passe à Salles-sur-L’Hers pour finalement trouver la source entre Fronters-du-Razès et Laurac. Le lit mesure 89,3 km ; la trace pour arriver en vélo, même en Gravel, est plus longue.

 

 

2020 19 (10)

 

 

 

 

 

2020 19 (13)

 

 

 

 

2020 19 (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (15)

 

 

 

 

 

2020 19 (16)

 

 

Passé ce très joli vallon où l’Hers prend sa source, on arrive sur une superbe ligne de crête au niveau de la Pierre Levée, offrant un superbe panorama sur la vallée, les massifs au loin, la motte castrale et le village de Laurac et une magnifique descente hors-piste vers le très joli village de Laurabuc.

 

 

2020 19 (17)

 

 

 

 

 

 

2020 19 (19)

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (20)

 

 

 

 

 

2020 19 (23)

 

 

 

 

 

2020 19 (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (25)

 

 

 

 

 

2020 19 (26)

 

 

 

 

 

2020 19 (27)

 

 

 

Je n’ai pas fait halte à Castelnaudary pour y goûter un cassoulet local, cela n’aurait pas été forcément bon pour la suite de la balade et l’heure était passée, un peu casse-jambes … Le port de Castelnaudary est superbe, comme tout le long du Canal du midi. Direction Toulouse pour retrouver l’Hers, fin de boucle, retour aux sources …

 

 

2020 19 (28)

 

 

 

 

2020 19 (29)

 

 

 

 

2020 19 (30)

 

 

 

 

2020 19 (32)

 

 

 

 

 

2020 19 (33)

 

 

 

 

Vent bien présent : vent d'Ouest assez fort, donc de face sur tout le retour ... Malgré ça, je n’ai pas chômé au retour, quelques cyclos joueurs rencontrés … Toutes mes excuses (sans aucune prétention, face à un VAE débridé, ça ne l’aurait pas fait, quoique, sur 50 bornes …) à ce monsieur en VAE qui roulait avec sa compagne elle aussi en VAE et qui, quand je l’ai doublé, a voulu s’accrocher à ma roue, peut-être pour épater sa compagne, mais sur du plat ou presque plat, un VAE bridé n’ira pas plus vite qu’un exclusivement musculaire …  Ce commentaire n’est absolument pas une critique du vélo à assistance électrique : chacun sa pratique et chacun son plaisir. Et si le VAE permet de mettre plus de monde au vélo, tant mieux !
Sur de la longue, Chilkoot cette année avait organisé une très intéressante version « Muscle vs Electric bikes » de la mythique Blue Train Historic Race Cannes to London, mais le confinement a interrompu l’épreuve. Affaire à suivre ...
Et juste après ça, un autre gars m’accroche, j’ai bien résisté. Et j’ai regardé passer un coursier qui m’a déposé sans que je cherche à rivaliser …

Environ 230 bornes parcourues en tout, je pars de la maison pour ce genre de traces.

La trace : https://www.visugpx.com/yfsEauZJcu

 

 

23 juin 2020

Gravel buissonnier près de Toulouse

Circuit mixte route / garnotte (forte proportion garnotte) sans but précis autre que d’aller faire quelques bosses. Il fallait donc commencer par les Mortiers, bonne mise en condition pratiquement à froid … Je pars donc vers la forêt de Buzet avec comme idée d’aller faire la montée du Chemin de Mirepoix à Montjoire, cette montée est pour moi une des plus dures du coin, une bonne façon de savoir si tu es en cannes …

 

2020 17 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (2)

 

 

 

 

 

2020 17 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (4)

 

Arrivé à Montjoire, je pars sur les chemins de randonnée du côté de La Verrière et Vacquiers. À être là, je me dis « Et si j’allais vers l’agglomération … », direction donc Labastide-Saint-Sernin, les bois vers Pechbonnieu. Descente du Castillon vers Castelginest et balade le long de l’Hers jusqu’à Launaguet. On ne se sent pas si proche de l’agglomération, le coin est assez sauvage …
Là, il faut remonter sur les coteaux, joli mur du Chemin de la Côte Blanche pour aller chercher du chemin pour rallier Saint-Geniès-Bellevue.

 

 

2020 17 (7)

 

 

 

 

 

2020 17 (8)

 

 

 

 

 

2020 17 (9)

 

 

 

 

 

2020 17 (10)

 

 

 

 

2020 17 (11)

 

 

 

Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas passé dans le bois de Preissac, magnifique ! Passage dans Saint-Jean et direction la Sausse vers L’Union et Montrabé.

 

 

2020 17 (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (13)

 

 

 

 

2020 17 (14)

 

 

 

 

2020 17 (15)

 

 

On traverse le golf Saint-Gabriel pour rejoindre Beaupuy et remonter vers Castelmaurou.

Attention : arrivé en haut de la côte de Beaupuy, la trace (vous ne pouvez pas le manquer) part sur un chemin non pas privé car il est utilisé par les chasseurs mais plutôt fermé … J’y suis passé quand même, petit passage comme je les aime et en honneur du Rough Stuff Fellowship, très sympa ! Si vous ne voulez pas vous y engager, passez par-dessus l’autoroute et partez à droite, vous rejoindrez l’itinéraire.

Descente vers Gragnague et la vallée du Girou.

Là, je ne pouvais pas manquer d’aller encore saluer l’architecte du Canal du Midi et monter la belle côte qui mène à Bonrepos-Riquet …

Je regarde le compteur, aujourd’hui c’était aussi une sortie réglage/paramétrage du GPS et réglage des vitesses après l’installation d’une cassette 11-46 en vue de ce qui m’attend les 10 et 11 juillet … On va faire 100 bornes … Donc je descends vers Verfeil pour remonter dur par le sentier de randonnée vers le coteau au-dessus du Lac du Laragou.

 

 

2020 17 (18)

 

 

 

 

2020 17 (19)

 

 

 

 

2020 17 (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (22)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (23)

 

 

 

Très sympa le tour du lac …
Comme j’étais là, je ne pouvais pas manquer de monter le Petit Tourmalet vers Saint-Jean-Lherm et terminer ma boucle …
Question bosses, 9 des bosses grimpées affichent des pentes entre 10 et 16 , la palme pour le Chemin de Mirepoix ....

Très joli balade Gravel aux portes de l’agglomération toulousaine : un circuit vert, la nature est bien présente, très varié, de beaux panoramas sur les coteaux, l’agglo, les Pyrénées, de très jolis passages en sous-bois, du single, etc.

Le Gravel, ce n’est pas que pour les grandes pistes agricoles ou forestières, c’est fait aussi pour se faire secouer un peu, façon cyclo-muletiers …

 

La trace : https://www.visugpx.com/wT3oiyRnDk