03 octobre 2020

Le Tarn à vélo : véloroutes et voie verte en Cocagne

2020 29 (1)

 

 

 

 

 

 

2020 29 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 29 (4)

 

 

 

 

2020 29 (6)

 

 

 

Très belle boucle cyclo empruntant les véloroutes Vallée de l’Agout entre Saint-Sulpice-la-Pointe et Castres et Vallée du Tarn entre Albi et Saint-Sulpice et la voie verte entre Castres et Albi.

 

 

 

2020 29 (7)

 

 

 

 

2020 29 (9)

 

 

 

 

 

2020 29 (10)

 

 

 

 

 

2020 29 (11)

 

 

 

 

2020 29 (12)

 

 


Ces véloroutes proposent d’emprunter le plus possible de petites routes peu fréquentées pour profiter au maximum des campagnes traversées. Elles sont bien balisées et régulièrement des panneaux rappellent aux autres usagers de ces routes qu’elles ont partagées … La voie verte suit le tracé d’une ancienne voie ferrée à travers les jolis coteaux de ce coin du Tarn. Son revêtement n’est pas bitumé, il est sablonneux ou en terre battue, tout à fait praticable en vélo de route. Cette voie verte commence en centre-ville à Castres mais, et c’est surprenant, se termine de façon un peu « brutale » avant Albi, Puygouzon. D’ailleurs, j’ai pris 200 m de vrai Gravel à cet endroit pour grimper sur les coteaux et redescendre sur Albi par une petite route. Lautrec vaut le détour, n’hésitez pas à y grimper.

 

 

2020 29 (14)

 

 

 

 

2020 29 (16)

 

 

 

 

2020 29 (18)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 29 (21)

 

 

 

 

 

ph81_lautrec2

 


J’ai déjà écrit sur le Pays de Cocagne : il doit avant tout son nom aux « coques », étape du traitement du pastel qui permet d’en tirer le célèbre « bleu pastel ».

 Le vent soufflait fort ce matin, Du Sud-Sud-Ouest, il m’a pas mal secoué sur les crêtes du côté du Laragou, du Ramel ou de Belcastel, et même le long de l’Agout. Je savais que j’allais certainement le retrouver en fin de journée, défavorable, et peut-être aussi la pluie. Tous les deux étaient au rendez-vous à Albi. 70 bornes avec fort vent de face et 60 avec une bonne pluie, difficile de garder un bon rythme, obligé de tout « débrancher » pour passer en pilotage quasi-automatique et de puiser profond … Plus de musique dans la tête, ne plus penser à rien, supporter le truc en sachant que ça va finir … Ce matin, c’était Claude François (si, si j’assume) et « Mais non mais non ti ti tididi. Mais non mais non ti ti didi », vous avez reconnu bien sûr … Une belle sortie, éprouvante.

De belles campagnes, de très jolis villes et villages traversés, chargés d’Histoire.

La trace : https://www.visugpx.com/3e6Dhgo80G

 

 

 

 

2020 29 (22)

 

 

 

 

2020 29 (24)

 

 


13 juin 2020

Cyclo vers le Tarn

2020 16 (1)

 

 

Jolie balade vers le Tarn d’abord par les coteaux entre Montastruc-la-Conseillère, Le Laragou, Le Ramel, Belcastel, Lavaur. Lavaur mérite la halte touristique, et le samedi, le marché vaut aussi le détour.
On prend ensuite les coteaux au-dessus de Fiac pour passer à Cabanès et descendre vers Graulhet.

 

 

 

2020 16 (4)

 

 

 

 

 

2020 16 (5)

 

 

Les panoramas sont superbes, la balade passe par quelques petites routes très agréables même si le revêtement peut être inégal.

On passe la vallée de l’Agout (qu’on retrouvera à Giroussens), pour grimper sur les coteaux vers Puybegon.
Si vous aimez les raidards, faites le dérour par Puybegon, vous serez servis ! Stéphane, ça te rappelle des souvenirs …

 

 

2020 16 (6)

 

 

 

 

2020 16 (7)

 

 

 

 

2020 16 (8)

 

 

 

 

 

 

 

2020 16 (10)

 

 

 

 

2020 16 (11)

 

 

J’ai fait cette balade avec Stéphane qui l’a tracée pour réaliser son premier 100 km. Il aurait pu choisir plus facile et partir le long du canal vers Toulouse par exemple. Ces 100 km présentent quand même du dénivelé,  presque 1100 m + D+, ce qui est quand même pas mal. C’est aussi pour boucler quasiment pile ces 100 bornes qu’à la fin on est revenu vers Montastruc pour aller chercher Saint-Jean-Lherm et descendre le « petit col » qui a servi d’entame.

La route vers Saint-Anatole suit une superbe ligne de crête, en bonne partie ombragée, et offrant de superbes points de vue quand elle est dégagée.
On rejoint le très beau village de Giroussens avec son superbe panorama sur la vallée de l’Agout.
On descend dans la vallée pour passer à Saint-Lieux-les Lavaur où vous pourrez prendre le petit train pour le très joli Jardin des Martels. Côté gastronomie, l’Echauguette à Giroussens a très bonne réputation.

 

 

2020 16 (12)

 

 

 

 

2020 16 (14)

 

 

 

2020 16 (15)

 

 

On termine cette belle balade en passant à Saint-Sulpice-la-pointe pour remonter sur les coteaux vers Montastruc par Roquesérière et Gémil.


Bravo Stéphane, 100 km validé !

J’aurais pu tout simplement appeler cette trace « vélo vers le Tarn » mais j’aime bien ce terme de cyclotourisme, certains l’emploient de façon péjorative. Je fais du vélo, j’ouvre grand les yeux, je prends des photos, je profite, ça n’empêche pas non plus d’appuyer sur les pédales … Et je connais un paquet de cyclos qui appuient fort !

La trace : https://www.visugpx.com/uoA2db1ehz

 

09 novembre 2019

Cyclo vers le Tarn

L’automne est là et avec ce qu’il est tombé récemment, les terrains sont plutôt gras et par chez nous, la terre colle …
Bonne fenêtre météo ce matin, soleil au rendez-vous, il faut en profiter !

091119 (1)

091119 (2)

Belle boucle sur bitume vers le Tarn, du côté de Viterbe, Bazis, Damiatte, Moulayrès, Fiac. Mais du bitume avec un peu d’herbe au milieu de la chaussée et quelques trous, c’est ce que je recherche, des petites routes peu fréquentées …
Très joli coin avec pas mal de sentiers balisés et des possibiltés plus Gravel ou VTT (vers Graulhet et Briatexte aussi), des bois, des pâturages, des champs, et surtout du relief, c’est très vallonné, de jolis pentes parsèment le circuit, de beaux panoramas s’offrent à la vue pour peu qu’on flâne un peu, de quoi aussi se faire plaisir en descente, les routes sont sinueuses, pilotage à affiner … Quand même près de 4000 m de dénivelé cumulé (la moitié donc en D+) pour 110 bornes …

L’automne a pris ses quartiers, la lumière peut être superbe en cette saison et la nature pleine de couleurs avant que les feuilles tombent.

Merci à Christine et Bernard pour la halte à midi et le repas requinquant accompagné (avec modération, il faut repartir après) d’un très bon blanc sec du Domaine du Château Bel Êvêque, terres de Pierre Richard à Gruissan, coin que j’affectionne moi aussi particulièrement …

La trace : https://www.visugpx.com/mTpFLm7FWK

Trace retravaillée pour la rendre cyclo, j’ai quand même pu faire une peu de Gravel sur des chemins bien exposés et donc assez secs. En fait, j’ai plus ramassé de crasse sur certaines portions de route à l’ombre et à l'humidité que sur ces portions …

 

Je reparle de cette belle monture qui m’accompagne dans mes sorties de garnotte ou sur bitume, mon STIFF Gravel.
C’est gratuit, je ne suis pas rémunéré pour ça, je n’ai pas payé mon vélo moins cher non plus et c’est très bien comme ça, mon jugement peut donc être objectif : les petits nordistes de STIFF ont conçu de belles machines !
Mon Gravel a fait ses preuves sur du tout-terrain, je l’ai bien poussé, je l’ai bien secoué, il n’a pas bronché.
Et sur route, il n’est pas en reste. Les gros pneus ne posent aucun problème sur route quant au rendement. D’ailleurs même les coursiers roulent larges, en 25 voire en 28, même si c’est loin du 40 que j’ai sur mon vélo que j'ai monté avec les excellents IRC Boken très polyvalents grâce à leur bande de roulement avec ses petits picots et des crampons suffisamment prononcés sur les côtés pour avoir une très bonne accroche latérale sur tous les terrains. Rendement et confort sont au rendez-vous avec ces pneus. Et le montage est aisé.
Le vélo envoie bien quand tu appuies sur les pédales, pas besoin de longues analyses pour le constater.

Ce vélo, comme mon fidèle Titus, je n’en verrai pas les limites, c’est dans mon cas le pilote qui montre ses limites, c’est ce que je recherchai d’ailleurs quand j’ai acquis et équipé ces deux belles machines, je ne peux pas en être déçu, je n’ai pas pu les mettre en défaut. Quoi demander de plus …

Le site STIFF bicycles factory : https://www.stiffbicycles.com/fr/accueil/

Et une petite dédicace au roi Eddy, j’ai horreur de porter des noms de marques sur mes habits, même si c’est difficile d’éviter ça et même si j’ai de l’affection pour une marque au renard (mon premier titane était d'ailleurs un Muddy Fox), c’est vrai quand même que nous sommes un peu couillons de payer pour porter des fringues siglées, on devrait payer moins cher ou toucher quelques centimes ou quelques euros à chaque fois qu’on met un vêtement avec 3 bandes, une virgule, un gros O ovale, un D et G entrelacés, un L et un V, etc. Plus le sigle est visible, plus tu payes … Hommes sandwiches bénévoles … J’ai donc roulé aujourd’hui de plein gré et volontairement pour une marque de cochonaille, dont le maillot cycliste havane (ma version est trop orange d’ailleurs) est entré dans l’histoire du cyclisme.

091119 (5)

 

19 janvier 2019

Rouler au soleil et power of glove ...

 

Malgré une semaine bien chargée, je voulais faire une longue aujourd’hui. Une longue pour mon petit niveau c’est plus de 5 heures de vélo, une très longue c’est plus de 10h.

Pas de trace programmée : en partant ce matin et au vu de la météo incertaine, je me suis dit que j’allais chercher le soleil … Sans aller en bord de mer tout de même, là cela aurait été  une très très longue, surtout pour revenir …

190119 (1)

190119 (3)

Je pars ce matin vers l’est, le soleil est là-bas – logique le matin -, à l’ouest c’est plus couvert, je vois quelques rayons percer à travers les nuages …

190119 (4)

190119 (5)


Direction donc Belcastel puis Puylaurens et une incursion dans le pays d’Agout pour éviter un petit crachin au loin. Je pars vers Briatexte, passage à Cabanès, petit village au combien respectable avec sa piste cyclable-piétonnière aménagée sur la gauche d’une route en sens unique (dans le même sens) qui va vers le village, extraordinaire !

190119 (10)

190119 (12) 2

190119 (14)

190119 (18)

190119 (19)


Je contourne Briatexte, la pluie tombe dans le coin, rejoins Parisot. Là aussi changement de direction, le soleil est bien présent sur Giroussens, un petit vent s’est levé, il pousse les nuages …

À Giroussens, soleil sur la vallée de l’Agout et la vieille brique du village.

190119 (21)

190119 (23)

190119 (24)

190119 (25)

Je reste le long de l’Agout pour aller vers Saint-Sulpice-la-Pointe et partir vers Roqueserière par un chemin agricole.

Fin de circuit par Saint-Jean-Lherm et salut au soleil.

190119 (28)

190119 (31)

L’occasion de tester les gants Loffi, les gants qui sourient ! Gants très techniques, respirants, wind and waterproof. De par leur constitution, ils seront je pense trop chauds pour les températures estivales … Côté paume, les Smiley (voir photo) assurent une double fonction, ce sont également des coussins d’absorption en Poron placés idéalement sur les points d’appui forts de la main. De l’autre côté, sur le dessus, le Smiley est réfléchissant pour une haute visibilité. Le pouce est en matière éponge pour essuyer la sueur ou le nez… Ils taillent très bien, M pour ma part.

190119 (29) 2

https://loffi.cc/

The power of glove … Un automobiliste s’arrête gentiment pour me laisser passer à un croisement, je lève la main pour le saluer, sourire, il se marre. Pareil pour les cyclos que j’ai croisés l’après-midi, le matin, il n’y avait pas grand monde sur la route. Mes gants n’ont eu par contre aucun effet sur cet abruti qui voulait doubler sans aucune visibilité alors qu’une voiture arrivait dans l’autre sens et qu’il n’y avait pas assez de place pour passer, le l’ai donc bloqué … Il m’a insulté.

1,50 m, c’est la distance règlementaire pour doubler un cycliste, s’il y a un marquage au sol, cela implique donc que le véhicule 4 roues qui double empiète largement sur la voie inverse … Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre …

 

  

05 août 2018

VTT autour de Briatexte

 

 

 

Boucle(s) autour de Briatexte empruntant des chemins balisés, dont le chemin des crêtes.

De superbes panoramas sur les coteaux et les massifs au loin, pas mal de passages à l’ombre, circuit vallonné, à noter aussi des liaisons goudronnées.

Cette trace part de Lavaur car je voulais partir de là pour rejoindre les circuits de Briatexte et Graulhet (plusieurs sentiers de randonnée et circuits VTT), il y a un peu de goudron pour faire cette liaison, elle passe par le superbe site de Saint-Salvy avec un beau tout droit dans la pente qu’on peut remonter au retour si on n’a en pas eu assez dans les pattes.

Ma liaison depuis Lavaur est à faire après les moissons, la trace longe deux champs et en traverse un troisième pour récupérer les chemins balisés.

Pour les accros du chrono, j’ai fait ce circuit sous un fort cagna, j’y suis donc allé tranquille pour ne pas taper dans le rouge. C’est pour cela qu’au retour j’ai pris un peu de goudron (je voulais passer au plus près du Dadou pour monter ensuite sur Ambre et faire la petite descente vers le Port d’Ambres, je le ferai une autre fois).

La trace : https://www.visugpx.com/UHR9AQGvKi

 

Bria18 (1)

Bria18 (2)

Bria18 (5)

Bria18 (6)

Bria18 (7)

 

 

 

Posté par mastercycle à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 juillet 2018

Boucle vers l'Agout

Jolie boucle cyclo vallonnée qui vous amènera de Garidech à Giroussens par les coteaux pour ensuite rejoindre Lavaur et rouler le long de la vallée du Girou en privilégiant les petites routes (au goudron imparfait, attention aux trous, vous aurez même droit à un porté, très court ...).

De jolis panoramas sur les coteaux et les vallées traversées, jolis passages sur l’Agout, jolis villages traversés, même en pleine journée vous pourrez aussi voir du gibier (lièvres, chevreuils), j'ai coursé un lièvre sur quelques centaines de mètres, belle pointe de vitesse et une sacrée adhérence au sol pour la prise de virages très serrés ...

La trace : https://www.visugpx.com/S3xdWZBdox

 

agout (3)

agout (4)

agout (6)

agout (7)

agout (10)

 

agout (13)

agout (16)

lavaur (50)

lavaur (52)

agout (18)

 

Posté par mastercycle à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

17 novembre 2013

Boucle dans le Tarn

 

Très joli circuit sur route de 60 km entre Lavaur Graulhet et Puylaurens, vallonné. Les petites routes sont privilégiées aux grands axes (deux portions de départementales assez fréquentées après Saint-Paul-Cap de Joux et pour revenir à Lavaur), les bosses se succèdent, offrant de quoi se faire plaisir sportivement et « touristiquement », les paysages sont superbes.

Je rappelle que j’aime le vélo sous toutes ses formes, avec une évidente préférence pour le vélo en pleine nature donc le VTT, mais je prends beaucoup de plaisir aussi sur la route, et sur les champs de bosses où je suis pourtant d’un piètre niveau.

Petit coup de pub très amical pour un petit (tout petit, il y a une seule table) resto de Lavaur : le kebab « Ô petit creux », en plein centre-ville, 1 Allée Jean Jaurès (à côté du bar des Américains, au niveau du rond-point). Comme nous avons terminé un peu tard notre circuit, nous nous y sommes arrêtés avec Philippe pour nous y restaurer rapidement, la formule sandwich-frites-boisson est à 6 € (vous pouvez prendre moins et vous pouvez aussi me dire « Mais ce n’est pas diététique ! »), ils servent du kebab, des galettes, sandwiches, paninis et burgers, le cuistot est très sympa, la serveuse aussi, on a même discuté et plaisanté avec le patron lui aussi très cordial.
Allez-y  de ma part en précisant bien que deux cyclistes de Garidech plutôt bien équipés sont venus manger un samedi matin ne promettant de faire de la pub, ça ne vous donnera pas droit à réduction mais ça les fera certainement sourire.

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1384066763

Ce circuit sur route est en fait une version sur goudron de celui que j’ai déjà présenté pour le VTT dans le même secteur, voir la trace et l’album photo.

 

 

Posté par mastercycle à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 septembre 2012

Pays de Cocagne

lavaur (16)

Belle (et longue) journée en pays de Cocagne : circuit dans le Tarn entre Lavaur, Puylaurens, Saint-Paul-Cap-de-Joux, Damiatte, Briatexte. Un peu plus de 95 km pour sortir cette trace de 70 km (4 km de route au départ et de même en toute fin, le circuit est « améliorable » sur ces deux portions). Départ par la voie romaine qui passe à Massac-Séran et rejoint Puylaurens pour une vingtaine de kilomètres. Massac-Séran peut être d’ailleurs un très bon point de départ si vous ne souhaitez pas passer à Lavaur. Mais cette ville mérite le détour touristique …

La voie romaine qui historiquement n’a probablement rien de romain ou latin mais est très ancienne suit une ligne de crête (présentant un peu de dénivelé tout de même), bordée d’une végétation très variée à dominante méditerranéenne et offre une vue magnifique sur les coteaux de l’albigeois et la Montagne Noire. On peut aussi admirer le château de Magrin et apercevoir les Pyrénées.

Les sentiers sont bien balisés et nombreux entre Massac-Séran et Puylaurens (attention tout de même à deux ou trois changements de directions), et entre Saint-Paul-Cap-de-Joux et Briatexte, il y a de quoi prospecter. Chemins agricoles, quelques sentiers, pas de difficulté technique, attention quand même dans certaines descentes aux passages gravillonneux ou aux quelques trous piégeux, quelques bons petits raidillons … Très beaux paysages, quelques coins sauvages, pas mal d’élevage (bovins, ovins, volailles).

lavaur (19)

Attention : cette trace emprunte deux ou trois passages en espaces cultivés qui ne sont peut-être accessibles toute l’année, à éviter donc si besoin. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai coupé la trace avant de la publier car je pense être certainement passé dans un terrain privé, à vous de faire la liaison comme bon vous semble (le plus simple étant la route).

lavaur (35)

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1346056585

 Voir aussi l’album photo Pays de Cocagne.

lavaur (43)

Posté par mastercycle à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,