13 juin 2020

Cyclo vers le Tarn

2020 16 (1)

 

 

Jolie balade vers le Tarn d’abord par les coteaux entre Montastruc-la-Conseillère, Le Laragou, Le Ramel, Belcastel, Lavaur. Lavaur mérite la halte touristique, et le samedi, le marché vaut aussi le détour.
On prend ensuite les coteaux au-dessus de Fiac pour passer à Cabanès et descendre vers Graulhet.

 

 

 

2020 16 (4)

 

 

 

 

 

2020 16 (5)

 

 

Les panoramas sont superbes, la balade passe par quelques petites routes très agréables même si le revêtement peut être inégal.

On passe la vallée de l’Agout (qu’on retrouvera à Giroussens), pour grimper sur les coteaux vers Puybegon.
Si vous aimez les raidards, faites le dérour par Puybegon, vous serez servis ! Stéphane, ça te rappelle des souvenirs …

 

 

2020 16 (6)

 

 

 

 

2020 16 (7)

 

 

 

 

2020 16 (8)

 

 

 

 

 

 

 

2020 16 (10)

 

 

 

 

2020 16 (11)

 

 

J’ai fait cette balade avec Stéphane qui l’a tracée pour réaliser son premier 100 km. Il aurait pu choisir plus facile et partir le long du canal vers Toulouse par exemple. Ces 100 km présentent quand même du dénivelé,  presque 1100 m + D+, ce qui est quand même pas mal. C’est aussi pour boucler quasiment pile ces 100 bornes qu’à la fin on est revenu vers Montastruc pour aller chercher Saint-Jean-Lherm et descendre le « petit col » qui a servi d’entame.

La route vers Saint-Anatole suit une superbe ligne de crête, en bonne partie ombragée, et offrant de superbes points de vue quand elle est dégagée.
On rejoint le très beau village de Giroussens avec son superbe panorama sur la vallée de l’Agout.
On descend dans la vallée pour passer à Saint-Lieux-les Lavaur où vous pourrez prendre le petit train pour le très joli Jardin des Martels. Côté gastronomie, l’Echauguette à Giroussens a très bonne réputation.

 

 

2020 16 (12)

 

 

 

 

2020 16 (14)

 

 

 

2020 16 (15)

 

 

On termine cette belle balade en passant à Saint-Sulpice-la-pointe pour remonter sur les coteaux vers Montastruc par Roquesérière et Gémil.


Bravo Stéphane, 100 km validé !

J’aurais pu tout simplement appeler cette trace « vélo vers le Tarn » mais j’aime bien ce terme de cyclotourisme, certains l’emploient de façon péjorative. Je fais du vélo, j’ouvre grand les yeux, je prends des photos, je profite, ça n’empêche pas non plus d’appuyer sur les pédales … Et je connais un paquet de cyclos qui appuient fort !

La trace : https://www.visugpx.com/uoA2db1ehz