28 juin 2020

Gravel near Toulouse : Hers-Mort, canal du Midi

Circuit vélo de garnotte au plus près possible de l’eau au départ de la confluence de l’Hers (Hers-Mort) et de la Garonne, près d’Ondes, empruntant le plus possible les chemins non bitumés.

 

2020 19 (2)

 

 

J’ai préparé plusieurs traces à thématique « eau » autour de Toulouse avec l’envie de suivre au plus près les cours d’eau du coin de leur confluence à leur source … Hers, Girou, Touch, Save, Saune, Marcaissonne, Seillonne, Sausse, Dadou, Agout, etc. Pas mal de bornes pour certains …
Ce n’est pas évident de trouver à rouler, même en tout-terrain, au plus près des cours d’eaux mais c’est une jolie excursion que de remonter le cours d’eau pour le voir évoluer, se réduire, tracer son lit, il y a quelques jolies pépites…

Aujourd’hui, l’aller jusqu’à la source puis vers Laurabuc et ensuite le long du Canal entre Castelnaudary et Villefranche-de-Lauragais aura été à forte dominante off road.
Attention, un tout-droit sur la trace : je suis passé par un endroit non autorisé, à vous de pallier à ça. L’aller se fait au plus près de l’Hers et rive droite en traversant Toulouse. C’est le retour qui suit uniquement le Canal du Midi.

De belles surprises émaillent le circuit : la confluence avec la Garonne (il faut la trouver) est superbe, la traversée de Toulouse passe inaperçue, l’Hers est bien ombragé tout le long, … Une mention particulière pour le village de Saint-Rome, village chargé d’histoire à l’architecture très particulière …

 

 

2020 19 (3)

 

 

 

 

 

2020 19 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (5)

 

 

 

 

 

2020 19 (6)

 

 

 

 

 

 

 

st rome 3

 

 

 

st rome 1

 

 

 

st rome 2

 

 

Le gibier a bien profité de la pandémie : les lapins sont légion sur le site d’Eurocentre à Castelnau-d’Estrétefonds (ils y ont élu demeure depuis un bon bout de temps, désolé petit lapin blessé, je ne pouvais rien faire pour toi), lièvres, hérons, chevreuils entre Hers et Canal du Midi, etc.

Pourquoi Hers-Mort ? Il y a deux Hers : Le Mort et l’Hers-Vif, affluent de l’Ariège qui prend sa source près du Chioula et qui sera le sujet lui-aussi d’une trace. L’Hers-Vif a gagné ce nom car il est plus long, plus puissant et sans l’alimentation de la Ganguise, l’Hers-Mort le serait vraiment aux périodes les plus chaudes. Ne pas oublier l’Hers-Vieux, lit initial avant les travaux de construction du lit actuel au XVIIIème.

Début de parcours aux portes de la grande agglomération que l’Hers traverse de façon très agréable, notamment entre Castelginest et Launaguet ou en plein Toulouse, on n’a vraiment pas l’impression de se trouver en ville …

L’Hers et le canal du Midi font lit proche sur une bonne distance entre Toulouse et Villefranche-de-Lauragais. On passe le cours de la Ganguise avant le village de Saint-Michel-de-Lanès. Si vous ne connaissez pas ce site et son grand lac, il mérite le détour …
On passe à Salles-sur-L’Hers pour finalement trouver la source entre Fronters-du-Razès et Laurac. Le lit mesure 89,3 km ; la trace pour arriver en vélo, même en Gravel, est plus longue.

 

 

2020 19 (10)

 

 

 

 

 

2020 19 (13)

 

 

 

 

2020 19 (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (15)

 

 

 

 

 

2020 19 (16)

 

 

Passé ce très joli vallon où l’Hers prend sa source, on arrive sur une superbe ligne de crête au niveau de la Pierre Levée, offrant un superbe panorama sur la vallée, les massifs au loin, la motte castrale et le village de Laurac et une magnifique descente hors-piste vers le très joli village de Laurabuc.

 

 

2020 19 (17)

 

 

 

 

 

 

2020 19 (19)

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (20)

 

 

 

 

 

2020 19 (23)

 

 

 

 

 

2020 19 (24)

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 19 (25)

 

 

 

 

 

2020 19 (26)

 

 

 

 

 

2020 19 (27)

 

 

 

Je n’ai pas fait halte à Castelnaudary pour y goûter un cassoulet local, cela n’aurait pas été forcément bon pour la suite de la balade et l’heure était passée, un peu casse-jambes … Le port de Castelnaudary est superbe, comme tout le long du Canal du midi. Direction Toulouse pour retrouver l’Hers, fin de boucle, retour aux sources …

 

 

2020 19 (28)

 

 

 

 

2020 19 (29)

 

 

 

 

2020 19 (30)

 

 

 

 

2020 19 (32)

 

 

 

 

 

2020 19 (33)

 

 

 

 

Vent bien présent : vent d'Ouest assez fort, donc de face sur tout le retour ... Malgré ça, je n’ai pas chômé au retour, quelques cyclos joueurs rencontrés … Toutes mes excuses (sans aucune prétention, face à un VAE débridé, ça ne l’aurait pas fait, quoique, sur 50 bornes …) à ce monsieur en VAE qui roulait avec sa compagne elle aussi en VAE et qui, quand je l’ai doublé, a voulu s’accrocher à ma roue, peut-être pour épater sa compagne, mais sur du plat ou presque plat, un VAE bridé n’ira pas plus vite qu’un exclusivement musculaire …  Ce commentaire n’est absolument pas une critique du vélo à assistance électrique : chacun sa pratique et chacun son plaisir. Et si le VAE permet de mettre plus de monde au vélo, tant mieux !
Sur de la longue, Chilkoot cette année avait organisé une très intéressante version « Muscle vs Electric bikes » de la mythique Blue Train Historic Race Cannes to London, mais le confinement a interrompu l’épreuve. Affaire à suivre ...
Et juste après ça, un autre gars m’accroche, j’ai bien résisté. Et j’ai regardé passer un coursier qui m’a déposé sans que je cherche à rivaliser …

Environ 230 bornes parcourues en tout, je pars de la maison pour ce genre de traces.

La trace : https://www.visugpx.com/yfsEauZJcu

 

 


10 juin 2020

GPS drawing near Toulouse : sanglier

Avec la pandémie de la COVID (il faut dire « la » COVID maintenant), ils ont été peinards les sangliers. Ils ne sont pourtant pas trop aimés (chanson dans la tête : « Le Mal aimé » de Claude François).

Dessin au GPS sur les terres de l’animal (il est partout en fait …) et en son honneur 3 jolis passages en Gravel et un bon vrai passage version « sanglier » puisque totalement hors-piste (d’où la moyenne sur la sortie, je n’ai pas chômé sur le bitume) … Amis de la RSF, si vous lisez ces lignes … Quand j’ai fait mon service militaire et mes deux préparations militaires avant (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, Aznavour dans la tête), quand on faisait la marche forcée et que le sergent gueulait « Technique du sanglier ! », ça voulait dire aller tout droit sans se poser de questions … La ligne droite n’est pas toujours le chemin le plus court …

Quelques bons coups de cul aussi en honneur de l’animal …

Exceptionnel : un héron s'est posé devant moi sur une petite route, j'étais dans son dos, il ne m'a pas vu, je suis passé à 1 mètre de lui ... D'habitude les échassiers sont très difficiles à approcher.

 

La trace : https://www.visugpx.com/rkrH7gmYrq

 

sanglier

 

Posté par mastercycle à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 mai 2020

GPS drawing around Toulouse : ovalie

When art inspires sport …

ovalie 1

Avant que vous ne disiez ou écriviez « Tout ça pour ça ? Plus de 200 bornes pour ça ? », je tiens à préciser la genèse du truc …
Sans prétention, je voulais faire un dessin inspiré des gouaches découpées de Matisse et du cubisme, sur la balle ovale et avec le ballon au cœur de Toulouse. Je suis parti de ça et ai dessiné le type autour, étiré, déchiré … Et la trace passe devant le Lycée Henri Matisse de Cugnaux ...

 

 

matisse 3

 

 

matisse 4

C’est quand même plus facile en milieu très urbain avec la multiplication des voies qu’en « campagne » … Toulouse est une grande ville mais elle a une architecture particulière avec la Garonne qui la traverse, les canaux, et donc le passage obligé sur les ponts, et n’est malgré tout pas si étendue que ça pour faire du gps drawing sur de la distance …  Quoique, on peut envisager un gps drawing en triathlon … Sans moi pour la partie nage !

Allez voir ce que fait Lenny Maughan à San Francisco …

Ce dessin a été fait en compagnie de Dominique à qui je n’avais pas dit ce que nous allions faire, j’espère qu’il ne sera pas déçu par le résultat … Vous pouvez aussi voir les dessins que j’ai déjà faits.

Une bonne façon de reprendre l’activité sportive sur deux roues en espérant pouvoir retrouver la terre et le gravier, mais la météo des derniers jours l’a rendue bien collante …

 

La trace : https://www.visugpx.com/bVshh70rKo

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 mai 2020

Gravel touristique in Toulouse

 

Réédition d'un message déjà publié, coronavirus oblige ...

 

 

 

Petit circuit touristique dans Toulouse entre Garonne et Canal du Midi.

Je redécouvre ma ville en vélo, un peu de tourisme aujourd’hui en famille et amis avec Patrick, Sylvie, Bastien, Maxime et Stéphanie.
Je suis passé plusieurs fois récemment dans l’agglomération à l’occasion de mes gps drawings, j’avais envie de faire une balade touristique dans Toulouse en vélo. Deux sites particuliers en extrémités de parcours, petits paradis de verdure et une page de l’histoire de la ville : les îles du Ramier et les bassins des Filtres.

 

 

tlsetouris (1)

 

 

 

 

tlsetouris (5)

 

 

J’ai déjà écrit récemment sur les bassins des Filtres, les îles du Ramier où sont bâtis le Stadium, la cité universitaire Daniel Faucher (le première de Toulouse, bâtie sur pilotis, inspirée de Le Corbusier), la piscine Nakache, le Casino, ont aussi abrité des poudrières dès le XVIIème siècle.
Des installations perdurent encore pour le canoë-kayak, et c’est au niveau de ce bras de Garonne que se trouve un parcours tout-terrain très ludique. Le coin était fréquenté jusqu’à peu de façon un peu particulière mais il vaut le détour et est très dépaysant, nous sommes pourtant bien en ville …

 

 

tlsetouris (7)

 

 

 

 

tlsetouris (11)

 

 

 

 

tlsetouris (12)

 

 

 

tlsetouris (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsetouris (14)

 

 

Nous avons ensuite longé la Garonne par la piste cyclable de la rive gauche jusqu’à la Prairie des Filtres qui était autrefois habitée. Les crues successives de la Garonne ont découragé les habitants et le lieu est devenu un espace vert. Cet espace doit son nom aux galeries filtrantes utilisées pour purifier l'eau boueuse pompée dans la Garonne et amenée ainsi assainie jusqu'au château d'eau de Toulouse. Les bassins des Filtres que nous rallierons ensuite avaient aussi cette fonction d’assainissement de l’eau du fleuve pour alimenter la ville.
La Prairie des Filtres accueillit aussi en 1907 les premiers matchs du Stade Toulousain.
Elle a aussi été très fréquentée de nuit …

 

 

Toulouse_-_Prairie_des_Filtres

 

 

Nous avons continué rive gauche jusqu’au Pont des Catalans en passant par les anciens Abattoirs et La Grave pour rouler rive droite jusqu’aux bassins des Filtres qui relient la Garonne à l’Embouchure. Ce coin est un petit havre de verdure qui mérite d’être protégé mais qui est menacé par les promoteurs …

 

 

tlsetouris (16)

 

 

 

tlsetouris (17)

 

 

 

tlsetouris (19)

 

 

 

tlsetouris (20)

 

 

 

tlsetouris (21)

 

 

 

tlsetouris (23)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsetouris (25)

 

 

 

L’eau était aussi une des thématiques de la balade, nous avons ensuite longé le canal de Brienne pour rentrer dans le vieux Toulouse : Quartier Arnaud Bernard, Saint-Sernin, Capitole, quais de la Daurade, Ozenne, Saint-Étienne, Rue Alsace Lorraine, Square Wilson, Ramblas, Canal du Midi, Saint-Aubin.
L’aménagement des Ramblas est terminé, une sorte de retour aux sources puisque ces allées étaient autrefois piétonnes. Cette jolie avenue arborée, desservie par le tramway, était très animée. La foire internationale y fut même organisée en 1941. C’est dans les années soixantaine qu’a surgi la quatre-voies aujourd’hui disparue, avec les buildings (toujours là eux) et les voitures (moins présentes).
Jolie balade dans la ville rose, en bonne compagnie.

 

ramblas

 

 

 

 

tlsetouris (26)

 

 

 

tlsetouris (30)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsetouris (32)

 

 

 

 

 

tlsetouris (35)

 

 

 

tlsetouris (36)

 

Petite pause gourmande au Café Albert, institution sur la Place du Capitole, merci Patrick !

 

La trace : https://www.visugpx.com/oJqpKnAspH

 

 

 

 

26 avril 2020

Gravel autour de Toulouse

 

 

 

 

Réédition d'un message déjà publié, coronavirus oblige ...

 

 

 

140 km autour de Toulouse (160 pour sortir cette trace), de coteaux à d’autres, puis le long de la Garonne.

Sur les 70 premiers kilomètres, les quelques portions de goudron se font oublier au profit des portions gravel ou tout-terrain avec quelques belles pépites … De nombreuses portions sont ombragées.
Le circuit rallie les coteaux du Girou, terres de Riquet, aux coteaux du Lauragais à Donneville, en passant par Lavalette, Mons, Flourens, Aigrefeuille, Sainte-Foy d’Aigrefeuille, Odars, Saint-Lautier, un peu de dénivelé donc à passer …
Ensuite le circuit part sur les magnifiques coteaux du Lauragais par le GR 653 ou des circuits balisés pour suivre les berges de l’Ariège et rejoindre le confluent avec la Garonne que l’on ne va plus quitter jusqu’à Gagnac-sur-Garonne. D'ailleurs, ces coteaux entre Toulouse Pech-David et Montgiscard sont tout simplement superbes à fréquenter en randonnée ou en vélo ...

19tourtoulouseG (2)

 

 

 

19tourtoulouseG (5)

19tourtoulouseG (7)

 

 

 

19tourtoulouseG (8)

 

 

 

19tourtoulouseG (11)

Du goudron entre Lacroix-Falgarde et Toulouse par le Chemin des Étroits assez fréquenté par le gente automobile, la traversée de Toulouse le long de la Garonne est superbe, attention les quais du centre ville ne sont pas forcément cyclables.

Toulouse, c’est grand, c’est beau, c’est souvent en travaux. La cyclable le long des quais rive droite entre le Pont des Catalans et Blagnac était en travaux, bon fléchage vélo mis en place pour pallier à cela.

Toulouse, c’est grand. Quelques campements le long de la Garonne entre Empalot et Saint-Michel, pas forcément des migrants, pas non plus des clodos, pas non plus des voyous, des familles avec enfants, voiture, deux ou trois vieilles caravanes ou sous tentes ou abris bricolés … Des enfants souriants, cela va sans doute être plus dur l’hiver, les bidonvilles ne sont plus aux portes des agglomérations. Par contre, je n’ose pas imaginer la situation si la Garonne devait être en grosse crue …

 

19tourtoulouseG (14)

 

 

19tourtoulouseG (15)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19tourtoulouseG (17)

Le circuit redevient tout-terrain à Blagnac, superbe trace qui suit la rive gauche de la Garonne jusqu’à Beauzelle, puis après Seilh jusqu’à la passerelle de Gagnac.
Goudron ensuite pour rejoindre Saint-Jory et Saint-Sauveur.
Très jolis passages dans les bois de Cépet, Labastide-Saint-Sernin, Lapeyrouse-Fossat pour terminer le long du Girou.

Bug … J’aime prendre des photos et les publier sur ce blog, sans prétention. Bug : du côté de Goyrans, je sors l’appareil, le compartiment batterie-carte SD s’ouvre, la carte sort, je la remets, toutes les photos prises précédemment sont effacées, dommage, je m’étais appliqué … La boîte à images et souvenirs naturelles, elle, a bien fonctionné. À vous d’en prendre plein les mirettes si vous suivez cette trace … De superbes lieux s’offrent au regard, il faut les gagner aussi, le dénivelé est conséquant sur les 70 bornes ralliant Lacroix-Falgarde puis en fin de parcours, les terrains sont vraiment hors-pistes …

19tourtoulouseG (18)

 

 

19tourtoulouseG (19)

 

 

19tourtoulouseG (20)

 

 

19tourtoulouseG (21)

 

 

Un peu dur aujourd’hui, le pilote a souffert …

La trace : https://www.visugpx.com/8HW6zJP6vF

 

 


07 mars 2020

Bosses

Réédition d'un message déjà publié, coronavirus oblige ...

 

Une trentaine de bosses dans l’est-nord-est toulousain dont certaines à lacets façon col de montagne (sans prétention) au programme de ce circuit vallonné avec quelques bons pourcentages … Sans compter les aspérités topographiques moindres.
Le petit col entre Montastruc et Saint-Jean-Lherm, la montée au bois de la Reulle après Gragnague, montées sur les coteaux du côté de Lavalette, le chemin du col des Ânes, le petit mur de Drémil-Lafage, la montée de Quint par l’église, les coteaux entre Flourens, Pin-Balma et Montrabé, la montée du golf, un peu de répit entre Castelmaurou et Lapeyrouse-Fossat (mais beaucoup de vent) pour revenir sur la vallée du Girou et monter à Bazus, le chemin du Coustou de Saint-Paul, les coteaux vers Paulhac, dernier répit vers Montastruc et Saint-Jean-Lherm.

De jolies petites routes peu fréquentées, deux portions de départementales, de superbes panoramas sur les coteaux environnants, les Pyrénées par contre étaient couvertes.

La trace : https://www.visugpx.com/qZEDWM61pf

 

 

 

07032020 (1)

 

 

 

 

 

07032020 (3)

 

 

 

 

 

07032020 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07032020 (6)

 

 

 

 

 

07032020 (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07032020 (9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07032020 (11)

 

 

 

01 mars 2020

GPS drawing in Toulouse : Fonzie

Fonzie ...

 

Fonzie

 

Ça vous rappellera un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître … Session de dessin GPS dans Toulouse. Pas de photos aujourd’hui, la météo s’annonçait capricieuse en toute fin de matinée et début d’après-midi et effectivement elle l’a été … Je ne voulais pas trop m’attarder. La lumière après une bonne averse, avec un ciel très gris, c’est pourtant quelque chose !
J’ai publié récemment une trace touristique dans Toulouse, je vais revenir flâner à bicyclette de temps en temps dans les quartiers de la ville rose pour essayer de prendre de jolies photos, si possible dans les quartiers moins courus par les touristes ...

Je fais attention à mon empreinte carbone : pour aller faire cette trace courte, je suis parti de la maison, 80 bornes environ donc et la sensation, le dimanche entre 12h et 13h, dans Toulouse et sur la route d’Albi par exemple, d’être sur une cyclable … Le beau goudron, ça permet d’envoyer …

La trace : https://www.visugpx.com/NPGjUoKiqq

 

 

DSC06881

J’ai roulé sans sac à dos, avec une sacoche de cadre Carry Everything medium et une sacoche de selle Saddle Pack 4L de la très bonne marque british Restrap, fabriquées main dans le Yorshire. Deux sacoches qui s’installent sans outillage, qui sont parfaitement étanches et solides.
Dans ma pratique du vélo, je suis passé du bidon à la poche à eau et je suis revenu au bidon, même en VTT, ça fait moins lourd à porter sur le dos. De la même façon, en tout cas sur des parcours pas trop longs, je délaisse le sac à dos pour les sacoches.
Avec ces deux sacoches, j’ai le nécessaire pour rouler sur la journée : de quoi réparer avec l’outillage nécessaire, deux chambres à air même si le tubeless couplé à du préventif est difficile à prendre à défaut, mes papiers, un porte-monnaie, le téléphone, la veste de pluie, de la nourriture et il reste encore de la place.

Sans sac à dos, la respirabilité est augmentée dans le dos et on transpire moins.

J’ai déjà parlé aussi je crois du très joli maillot polaire Simone du Café du Cycliste, très beau produit, très technique, très respirant mais bien isolant aussi. Seul bémol, ce maillot est en tissu chiné (c'est ce qui m'a plu, je l'ai choisi pour ça) et donc le tissu peut accrocher et le fil peut se tirer, à utiliser pour une pratique sur routes ou chemins bien dégagés.

 

 

01 février 2020

GPS drawing in Toulouse : homme au cigare

homme au cigare

 

Le mec a un chapeau, il allume un cigare (ou autre chose), l’iris de l’œil gauche n’a pu être dessiné, je n’ai pas le badge pour rentrer sur le site de Météo France … Son vêtement haut descend un peu bas, je n’ai pas pu dessiner l’intégralité des jambes.

Une bonne incursion dans Toulouse rive gauche et ses quartiers populaires que certains voudraient malfamés … Passage au parc de la Reynerie et son joli lac, passage dans ou près de jolis jardins publics, La Ramée en extrémité de parcours, de Montrabe à Cugnaux et Tournefeuille, puis Pechbonnieu, 150 km en partant de la maison.

 

 

01022020 (1)

 

 

 

01022020 (3)

 

 

 

 

01022020 (5)

 

 

 

Je suis Toulousain et je ne connaissais pas le bassin des Filtres aux Amidonniers, petit havre de verdure, j’y suis pourtant souvent passé devant, jamais à pied ou en vélo, là je me suis arrêté … Filtres car un barrage, alimenté par l'eau de la Garonne provenant du canal de Brienne, permettait de filtrer l'eau qui était ensuite acheminée au moyen d'un aqueduc jusqu'au canal latéral. Construit à partir de 1842, ce système débarrassait l'eau du fleuve de ses alluvions. Ces filtres fonctionnaient grâce à des écrans à poutrelles retenant les sédiments dans le premier bassin.

La trace :

https://www.visugpx.com/Ah72Y9qfT8

 

 

01022020 (6)

 

 

 

01022020 (7)

 

 

 

 

01022020 (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

9 (1)

 

 

 

 

 

01022020 (10)

 

 

Posté par mastercycle à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 janvier 2020

GPS drawing in Toulouse : homme au chapeau, XVIIIème

 

 

homme chapeau XVIIIème

 

GPS drawing dans Toulouse : homme au chapeau, XVIIIème , avec catogan, boucle d’oreille et redingote, bras dans le dos … J’espère ne pas être le seul à voir ça … Par contre, je n’ai pas pu faire le bas du corps, pas de possibilités sur route, ni sur les chemins ou sentiers qui longent le GR653, et les terrains sont trop gras en cette saison …

J’ai écrit récemment sur le sujet, c’est aussi une façon de revisiter la ville, de se la réapproprier en tant que cycliste, le dimanche étant aussi le jour particulièrement favorable à cela.

Quelques jolis quartiers visités, le bord du canal, quelques jardins publics, le Grand-Rond, mention particulière pour le jardin Michelet à Bonnefoy, et un petit salut aux dames qui exercent du côté de la Place Belfort le « plus vieux » métier du monde. Je ne suis pas client mais elles méritent respect, reconnaissance et protection. Leurs clients ne sont pas que des pervers ou des mâles en rut …

Peut-être était-ce parce que c’était dimanche, mais j’ai trouvé les autres utilisateurs de la route calmes et polis, je l’avais remarqué déjà récemment.
Je ne circule pas dans Toulouse en semaine, je réside à une quinzaine de kilomètres – presque à la campagne - et mon lieu de travail en est aussi éloigné, je « vélotaffe » sur les routes périphériques, une fois par semaine systématiquement dès le printemps et quelques fois en hiver, de réels aménagements adaptés et sécurisés ont été réalisés sur Toulouse mais ce qui manque, c’est la continuité de la cyclabilité. Intéressant aussi, la permission donnée aux cyclistes de rouler à contre-sens dans pas mal de rues en sens unique et la permission de passer certains feux rouges … Il faut tout de même être vigilant mais ça incite aussi les autres utilisateurs à la vigilance, à la prise en compte et au respect des cyclistes.

Boucle d’une cinquantaine de bornes, quelques kilomètres aussi pour rejoindre le point de départ …

D’autres dessins sont prêts, sur des kilométrages plus longs, certains en Gravel, j’attendrai peut-être les beaux jours pour cela, à suivre … 

La trace : https://www.visugpx.com/1Et3e0tAjV

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 décembre 2019

GPS drawing in Toulouse : le côté obscur de la Force

Le côté obscur de la Force ... Drawing GPS, GPS drawing, dessin avec le GPS, ce n’est pas nouveau.
En décembre, j’ai publié un cœur, c’est tout simple mais ce ne n’est pas si évident que ça, 120 km avec une bonne symétrie.

 

dark vador trace

Là, j’ai suivi l’actualité cinématographique et une saga que j’aime beaucoup … On peut voir sur la toile des dessins GPS de ce personnage, je me suis intéressé pour ma part au haut du corps.
Trace faite dans Toulouse à partir d’une esquisse dessinée sur mon logiciel GPS, enregistrée en tant que trace, pas en itinéraire, avec donc un peu de réflexion sur le terrain pour fignoler le dessin, pas évident de s’imaginer la figure sur le terrain …
Une visite dans la métropole d’environ 90 km avec pas mal d’allers et retours qui m’a permis de repasser dans des quartiers où je n’étais pas allé depuis des années …
Grosse fréquentation piétonne en centre-ville sans aucune retenue, le piéton va partout, est partout, même là où il ne devrait pas être - le côté obscur de la force ... -, les autres usagers de la route sont beaucoup plus respectueux et polis, y compris les livreurs en vélo ou scooter.

Pour ma part et mes débuts en GPS drawing, je pars d’une idée de dessin et j’essaie de trouver la bonne trace, pas mal de réflexion donc en amont … Aucune prétention artistique, c'est juste pour s'amuser, se donner si besoin un bon prétexte pour aller rouler et revisiter de façon originale des lieux bien connus ou une façon de rouler en ville dans le cas de ce dessin et d'y prendre du plaisir, ce qui n'est pas si évident ... La géographie routière des lieux fréquentés joue aussi pour beaucoup dans l’étendue des dessins possibles. Les métropoles, plus elles sont grandes, plus elles permettent de choses. Leur plan routier peut aussi influer … le pays aussi et le type d'urbanisation ... De très belles choses sont à voir sur la toile ...
On peut aussi regarder la carte et voir des formes se dessiner au milieu des voies existantes. Aux beaux jours, il y aura des choses à faire en garnotte exclusif.

Je planche sur quelques projets, à suivre … 

La trace : https://www.visugpx.com/Yh1D3475jc