14 avril 2021

Pourquoi chercher plus loin volume 2

Voici le volume 2 de l’Inventaire Ô Gravel isochrone des 10 km. Inventaire à la Prévert, non exhaustif et donc toujours incomplet, même si je n’en ai pas oublié beaucoup, des chemins dans l’isochrone des 10 km autour de chez moi …

Pourquoi chercher plus loin ? D’abord parce qu’on ne peut pas aller plus loin avec ces 10 kilomètres … Mais ces deux volumes inventaires Ô Gravel, je ne vous les présente par dépit : je connais plutôt tous ces coins, ça fait plus de 20 ans que je me balade dans le coin, au début avec mes cartes IGN série bleue que j’étudiais à la maison puis que je prenais avec moi sur le terrain. Aujourd’hui, j’ai toujours la carte au 1/25000ème mais elle défile sur un écran de 4 cm sur 6,5 cm, elle est là la révolution du GPS pour la randonnée, cela facilite la lecture, la navigation mais ça ne dispense pas d’étudier la carte …

Pas par dépit, et là on est dans la vélosophie de Ô Gravel ! : se promener autour de chez soi, explorer, profiter des magnifiques sentiers qui peuvent s’offrir à nous, respecter car nous ne nous ne sommes que des invités … Et autour de chez nous, nous sommes gâtés : de nombreux chemins existent et un bon nombre est entretenu ou balisé par les communes ou les intercommunalités, c’est appréciable. C’est aussi pour cela qu’il faut montrer que c’est utile, que cela amène du monde à s’y promener, cela crée aussi un réseau de chemins « verts » et « protégés » et qu’il faut préserver car ces chemins aident à la biodiversité. C’est aussi pour cela qu’il est inutile, quand le réseau est asse varié de chercher à le développer à outrance : certains chemins doivent aussi rester plus sauvages … Par contre, la signalétique doit être efficace, suffisante, accompagnée pourquoi pas de panneaux pédagogiques, les chemins entretenus pour attirer aussi les randonneurs occasionnels qui pourraient rechigner à s’engager sur des chemins aux herbes trop hautes …

La randonnée à pied, le vélo, ont une empreinte carbone quasi nulle. Je compte pour le vélo la fabrication, d’autant plus pour le carbone, le transport souvent depuis là-bas, tout à l’Est, mais cela ne me pose pas problème, les pièces, etc. Mais ramené au nombre de kilomètres parcourus ensuite sur le vélo, je pense que le bilan est positif.

Pas par dépit : ces chemins sont variés et très agréables, j’ne connais beaucoup, certains dans leurs moindres détails, je ne m’en lasse jamais.
Et il est vrai que sans ce confinement, je n’aurais peut-être pas eu idée d’en dresser un inventaire non exhaustif mais quand même, cela représente près de 300 km même s’il y a un peu de goudron pour les liaisons.

Pas par dépit : cela ne m’empêche pas, quand je suis seul de partir de temps en temps en hors-piste car je sais que dans ce cas, je n’abîme pas, je ne gêne pas.

Pas par dépit : je sais que je pourrai un jour retourner explorer d’autres coins de France (et d’ailleurs peut-être, j’avoue rêver d’aller dans l’Atlas Marocain, en Mongolie ou au Kenya) sans souci de limite de distance ou d’heure, y prendre énormément de plaisir et revenir quelques jours plus tard « chez moi », aller faire un tour et me dire « Mais c’est vraiment joli ici ! ».

Belle balade encore aujourd’hui, avec un bon cumul de dénivelé (c’est vallonné …), et fait en très bonne compagnie sur les 60 premières bornes avec Dominique. On a passé un très bon moment encore !

Je n’ai pas fait l’erreur de mes 200 sur les Strade bianche à la sauce tarnaise où je n’ai pas trouvé de commerce pour me ravitailler (j’ai fait avec mes trois barres de céréales et deux pâtes de fruits, un peu léger), aujourd’hui j’ai trouvé (une peu tard, vers 16h00) une boulangerie ouverte (au centre commercial Le 15 à Pechbonnieu) pour manger un délicieux pain bagnat au thon … Et plus tôt, je me suis arrêté chez notre amie Valérie qui m’a offert une petite bière …

 

L’inventaire du jour :

 

La Mouyssagèse

Bords du Girou

En Solomiac

 

 

 

 

 

invent 2 (1)

 

 

 

 

 

invent 2 (2)

Vallon de Rieubaquié (Ah, dommage, on ne peut pas aller plus loin, sinon nous aurions poussé jusqu’au Lac de La Balerme, superbe site)

 

 

 

 

 

invent 2 (3)

Moulin de Conné

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (4)

 

 

 

 

invent 2 (5)

 

 

 

 

 

invent 2 (6)

 

 

 

invent 2 (7)

En Naurous
En Pontac

 

 

 

 

 

 

invent 2 (8)

 

 

 

 

invent 2 (9)

 

 

 

invent 2 (10)

Le Lac du Laragou (son tour est beaucoup moins vallonné que La Balerme, mais c’est très joli aussi et il y a au bout un superbe sentier qui remonte vers Garrigue, en, dehors de l’isochrone …)

 

 

 

 

invent 2 (12)

 

 

 

invent 2 (13)

 

 

 

 

invent 2 (15)

 

 

Les bois entre Roquesérière et Azas (là aussi, on pourrait continuer vers Lugan …)

Coupiac

 

 

 

 

 

invent 2 (16)

En Gaulène

 

 

 

 

 

 

invent 2 (17)

 

 

 

 

invent 2 (18)

 

 

 

 

 

 

Strade bianche agricoles tarnaises

Agres

Chemin des Bels

Chemin des Bardis

 

 

 

 

 

invent 2 (19)

Chemin de Borde-Haute

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (20)

 

 

 

 

invent 2 (21)

Forêt de Buzet

 

 

 

Chemin des Coustousses

Chemin du Goutil (attention à faire attention aux cavaliers et aux chevaux, il y a plusieurs centres équestres dans le coin)

Chemin d’Al Neple

Chemin des Cordes

Chemin des Prieurs (j’aimerais en connaître l’origine)

Route des Marçais

Chemin du Paradis (si vous le cherchiez …)

Chemin des Sablières

Chemin des Taillades (allez voir les compte-rendu de mes dernières traces pour voir des photos de ces différents chemins)

 

 

 

 

invent 2 (22)

Chemin de Mirepoix (si vous voulez vérifier votre condition physique, c’est un excellent test)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (23)

 

 

 

invent 2 (24)

 

 

 

invent 2 (25)

 

 

 

 

invent 2 (26)

Le Bois de Montjoire Vieux (attention, les bois sont privés, ne cherchez pas de champignons par ici …)

Chemin des Raouillous (Kézaco ?)

 

 

 

 

 

invent 2 (28)

Les Toulzas

 

 

 

 

 

 

invent 2 (29)

Chemin de Vermenel

 

 

 

 

 

 

invent 2 (30)

 

 

 

invent 2 (31)

 

 

 

invent 2 (32)

Vacquiers (nous sommes en limite de l’isochrone, sinon nous aurions poussé vers la Forêt royale et les vignobles du Frontonnais)

 

 

 

 

 

invent 2 (33)

 

 

 

invent 2 (34)

 

 

 

invent 2 (35)

Chemin de Gabachou

Chemin du Pech

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (36)

Chemin du Malès

Chemin de pagès (il doit y avoir des Pagès dans le coin)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (37)

 

 

 

 

 

invent 2 (38)

Villariès, Chemin du Lavoir (joli petit chemin …)

Chemin de Poubil

Allée des Tailladettes

 

 

 

 

 

 

invent 2 (39)

 

 

 

 

 

 

invent 2 (41)

 

 

 

 

 

invent 2 (42)

 

 

 

 

invent 2 (43)

 

 

 

 

 

invent 2 (44)

 

 

 

 

invent 2 (47)

Les bois de Montberon et Pechbonnieu (il y a de quoi faire dans ces bois, on peut pousser aussi vers Gratentour, Cépet, Saint-Sauveur, Bruguières)

Chemin du Bois

 

 

 

 

invent 2 (48)

Chemin de Renery

Chemin de Daran

 

 

 

 

invent 2 (49)

 

 

 

invent 2 (50)

Chemin du Castillon

 

 

Chemin des Puntous

Chemin de Saint-Loup (il y mène ou il en vient)

Chemin de Beausoleil

Bidalou

 

 

 

 

invent 2 (52)

Bazus

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (54)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (56)

 

 

 

invent 2 (57)

 

 

invent 2 (60)

Paulhac

 

 

 

 

 

 

invent 2 (58)

Forêt de Buzet

Beausoleil

Chemin de la Côte

 

 

 

 

 

invent 2 (61)

 

 

invent 2 (62)

La Montagnette (elle aussi, vous pouvez l’aborder dans l’autre sens pour vérifier votre condition physique …)

Chemin du Coustou de Saint-Paul (bitumé mais un sacré morceau lui aussi)

 

 

 

 

 

invent 2 (63)

 

 

 

invent 2 (64)

Sancès

 

 

 

 

Les Palens

Chemin de la Salle Haute

 

 

 

 

invent 2 (65)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (66)

 

 

 

 

 

invent 2 (67)

 

 

 

 

 

 

 

invent 2 (68)

Roquesérière, Chemin de Saint-Jacques

Chemin des Groulets

 

 

 

 

 

 

invent 2 (70)

 

 

invent 2 (71)

 

 

 

invent 2 (72)

Montastruc-la-Conseillère (boucle du Purgatoire, pas besoin d’explication, ça monte …)

 

 

 

 

invent 2 (73)

Les Mortiers (le « mur » à Garidech, une bonne façon de vite se mettre en jambes quand tu pars de la maison dans cette direction)

 

 

 

 

invent 2 (74)

 

 

 

 

 

invent 2 (75)

En Balette (soleil bientôt couchant, j'ai légèrement dépassé l'heure du couvre-feu ...)

 

 

 

La trace nettoyée : https://www.visugpx.com/nvOY4q2pDM

 

 

Je préfère toujours parler de mes sorties, des points touristiques ou historiques, des beautés de la nature, etc. De temps en temps je fais une petite parenthèse pour parler équipement. J’ouvre la parenthèse pour parler lunettes …

J’ai les yeux qui pleurent, non pas que je sois une vraie chochotte, bon c’est vrai je pleure devant « De toutes nos forces », « Wonder » à la fin ou « Joyeux Noël » mais je parle de vélo ! J’ai les yeux qui pleurent, je prends l’air et j’avoue que jusqu’à aujourd’hui, à part mettre un masque de ski, je n’avais pas trouvé la paire de lunettes idéale … J’ai porté du tout simple Décathlon (Décathlon ne fait pas que de tout simple, les produits sont très étudiés et très aboutis), du Endura, du Oakley, du Julbo … le problème pouvait être moindre mais n’était pas résolu. Sur de la longue, je finissais avec l’œil irrité et la peu rouge à force de frotter avec le gant pour essuyer.

Je peux l’écrire aujourd’hui : le problème est résolu : j’ai cherché une paire de lunettes avec des verres les plus hauts possibles sans que ça ressemble à un masque de ski, j’ai trouvé, merci POC avec le modèle AIM. Les verres mesurent 6 cm de haut, les lunettes sont bien enveloppantes, le verre est top, attention tout de même quand on les pose comme tout modèle sans monture inférieure.

Comme je dis à certains de mes élèves quand je leur passe les films cités plus haut et d’autres, il ‘y aucune honte à pleurer, à exprimer ces sentiments, comme il n’y aucune honte ni signe de faiblesse à dire à son enfant qu’on l’aime. « T’es un homme, ça ne pleure pas ! ». Elle encore la vie dure celle-là …

 

 

 


11 avril 2021

Ne cherchez pas plus loin, inventaire Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

 

Bien sûr, c’est un plaisir de partir à l’aventure en vélo à travers des coins que l’on ne connaît pas, on découvre, on s’émerveille … Mais on peut aussi avoir tout cela près de chez soi.
J’ai souvent écrit sur le sujet : j’ai de la chance d’habiter dans un coin où les chemins ou sentiers ne manquent pas, les terrains sont vallonnés, boisés, l’activité agricole bien présente, aux portes de la grande agglomération.
Nouveau confinement avec interdiction de se déplacer sans raison valable à plus de 10 km de chez soi et couvre-feu de 19 h à 6 h.  Cela laisse quand même du temps pour sortir … L’envie de me rassasier de tous ces chemins que je connais si bien mais dont je ne me lasse jamais … J’ai très légèrement débordé de l’isochrone des 10 km pour ce volume 1 … J’avais prévu plus long mais les pluies se sont invitées sur la balade, le vent aussi, et même si je suis très bien équipé pour la pluie, le peu qu’il est tombé a rendu les terrains très collants et donc très énergivores …

Inventaire … Sans prétention à posséder ou être propriétaire, nous ne sommes que des invités de dame nature, un inventaire de tous ces coins et chemins où je passe régulièrement et dont je ne me lasse pas, un inventaire à la Prévert, là ce sont les jolis coins de verdure, les sentiers, les coins sauvages, les orchidées, les lilas sauvages, etc. que j’ai comptés …

 

 

Ginventaire1 (2)

 

 

Ginventaire1 (4)

Bords du Girou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (6)

 

 

 

Ginventaire1 (8)

Bois du Coustou

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (9)

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (10)

Chemin de Poutchoy

 

 

 

 

 

 

Chemin du Fort

Vallon de la Fontaine

Coulée verte de Rouffiac

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (12)

 

 

 

Ginventaire1 (13)

 

 

 

 

Ginventaire1 (14)

Bois de Preissac

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (15)

Vallon de Pichounelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (16)

 

 

 

 

Ginventaire1 (17)

Ruisseau de Carles

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (18)

Bords de l’Hers

 

 

 

 

 

Bords de Sausse

Pré Grand

Le Pont des Évêques

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (19)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (21)

Mondouzil

 

 

 

 

 

Le Chemin du Moulin

La Souleila de Souberan

Caussidou

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (23)

 

 

 

 

Ginventaire1 (24)

Fontvalette

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (25)

 

 

 

 

Ginventaire1 (26)

 

 

 

 

 

 

 

La Mouyssaguèse (encore une, si vous connaissez l’étymologie de ce nom propre, je suis preneur !)

Cayrol

Domaine de Sironis (Mince, là c’est privé …)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (28)

 

 

 

 

Ginventaire1 (29)

 

 

 

 

Ginventaire1 (31)

 

 

 

 

Ginventaire1 (32)

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (34)

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (36)

 

En Maux (C’est un petit val qui mousse de rayons …)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (37)

Le Chemin du Pourtel

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (38)

Riou Nau

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (40)

 

 

 

Ginventaire1 (41)

Pisse-Levraut (J’aimerais connaître son origine)

Et juste après le Ruisseau de Pisseloup

 

 

 

Nagen

 

 

 

Ginventaire1 (42)

Bords de Girou

 

 

 

 

 

 

Ginventaire1 (43)

 

 

 

 

Ginventaire1 (44)

Bois de Preusse

 

 

 

La boucle depuis Beaupuy vers Mondouzil et Mons est à faire dans le sens horaire, la petite boucle de Mons par le Chemin du Moulin dans le sens anti-horaire.

Un peu de dénivelé tout de même pour cette jolie trace.

La trace : https://www.visugpx.com/Y29IxECnAR

Ô Gravel est aussi sur Komoot !

 

 

Look no further, inventory Ô Gravel isochrone 10 km volume 1– Also in english

Of course, it's a pleasure to go on an adventure by bike through places you don't know, you discover, you marvel ... But you can also have it all close to home. I have often written on the subject : I am lucky to live in a corner where there is no shortage of paths or trails, the land is hilly, wooded, agricultural activity is very present, at the gates of the great agglomeration…

New confinement with a ban on traveling without a valid reason more than 10 km from home and curfew from 7 p.m. to 6 a.m. It still leaves time to get out … The desire to satiate myself with all these paths that I know so well but which I never tire of … I very slightly exceeded the 10 km isochrone for this volume 1 …

I had planned longer but the rains were invited on the ride, the wind too, and even if I am very well equipped for the rain, the little that has fallen has made the grounds very sticky and therefore very energy intensive ...

Inventory … Without pretending to own or own, we are only guests of Mother Nature, an inventory of all those corners and paths where I pass regularly and which I never tire of, an inventory à la Prévert, these are the pretty corners of greenery, paths, wild corners, orchids, wild lilacs, etc. that I counted ....

 

07 mars 2021

GPS drawing autour de Toulouse : Woody Woodpecker

 

woody

 

J’étais fan de Woody Woodpecker, Woody le Pic ou Piko le pivert dans les plus anciennes traductions françaises, le célèbre et complétement fou pivert des studios Walter Lantz, au rire strident. Il a notamment côtoyé Buzz Buzzard, le vautour, et Wally Walrus le morse …
2 passages Gravel pour faire cette trace, notamment après Montaigut-sur-Save pour grimper à la Chapelle Notre-Dame d’Alet dont le premier sanctuaire fut bâti au XIIème siècle après qu’un agriculteur du coin ait vu la Vierge …

La trace : GPS drawing autour de Toulouse : Woody Woodpecker - Visu GPX

Voici tous les dessins que j’ai réalisés en GPS drawing, d’une cinquantaine de bornes (plus les kilomètres pour aller débuter la trace) à un peu plus de 200 …

 

 

coeur

 

 

 

 

 

 

Dark Vador

 

 

 

 

 

Fonzie

 

 

 

 

 

homme au cigare

 

 

 

 

homme chapeau XVIIIème

 

 

 

 

 

 

 

oeil

 

 

 

 

ovalie 1

 

 

 

 

sanglier

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 janvier 2021

Oeil

 

 

 

oeil

Posté par mastercycle à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 janvier 2021

 

4:18, le samedi 16 janvier 2021

Graffs

Balade dans Toulouse par les cyclables, voies vertes, quelques grands axes pour passer dans certains coins prisés des graffeurs … Certaines œuvres étaient toutes récentes, l’odeur de la peinture en bombe est caractéristique.

 

 

tlsegraf (1)

 

 

 

 

 

tlsegraf (2)

 

 

 

 

 

tlsegraf (3)

 

 

 

 

tlsegraf (4)

 

 

 

 

tlsegraf (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (6)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (7)

 

 

 

 

tlsegraf (8)

 

 

 

 

tlsegraf (9)

 

 

 

 

tlsegraf (10)

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (12)

 

 

 

 

tlsegraf (13)

 

 

 

 

tlsegraf (14)

 

 

 

 

 

tlsegraf (15)

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tlsegraf (17)

 

 

 

La trace nettoyée : Graffs in Toulouse - Visu GPX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:47, le vendredi 15 janvier 2021

Vélo-boulot du jour

Bon petit vent, mais qui a poussé la pluie.
Même sur la très courte distance, quand tu n’es pas en cannes, le moindre relief te paraît difficile à gravir …
Petit détour au retour pour chercher (en vain) un point de vue pour la photo du ciel chargé mais traversé par une trouée de soleil. Descente sur la vallée du Girou façon cartoons : quand le type se déplace avec un tout petit nuage qui n’est là que pour lui et qui le suit …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18:22, le mercredi 13 janvier 2021

#PoureuxToulouse, maraude avec Bastien

Maraude faite ce soir avec Bastien pour distribuer des repas. Rencontre de Pierrot, Barbe-Rousse et quatre autres.
Pas besoin de blabla, on ne fait pas ça pour s’autocongratuler ou pour les honneurs, juste des petits moments de discussion et de partage. Ça peut donner des idées …
Merci Julie pour les pâtes aux légumes, les muffins au chocolat et le reste.

 

 

 

 

 

 

 

 

07:51, le mardi 12 janvier 2021

Sunrising and sunsetting velotaffing

Départ au lever du soleil (ou presque, je me suis arrêté quelques minutes pour regarder notre astre se lever et grignoter quelques centimètres de ciel) et retour juste avant … « Le soleil est là » de L’Affaire Louis’ Trio dans la tête … Les jours rallongent … Température sous le zéro ce matin mais pas temps sec, le ressenti est moindre, quelques gouttes sur le retour.

 

 

2021-01-12 (1)

 

 

 

 

2021-01-12 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 


06 janvier 2021

 

 

07:39, le mardi 5 janvier 2021

Vélotaf du jour – Leitmotiv – Also in english (even if leitmotiv is a german word)

Premier vélotaf de l’année, flocons de neige ce matin mais la neige, même si c’est de l’eau, ça ne mouille pas quand il fait assez froid pour que ça ne fonde pas.

Leitmotiv : la circulation partagée … Il est des routes sur lesquelles je ne m’aventurerai pas en vélo : pas celles qui sont interdites aux deux roues non immatriculés mais celles où la circulation y est trop dense et trop rapide. J’évite certaines départementales et les nationales quand un itinéraire bis existe, c’est souvent le cas. Voilà pourquoi je ne passe pas par la D20 le matin ou le soir sauf quand c’est assez tard pour que la circulation soit vraiment très réduite … Mais la D45, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas y rouler de façon secure, j’y passe donc à l’aller et reviens en général par les crêtes de Bellevue mais ça fait 7 bornes de plus, pas gênant le soir, long le matin … Alors pourquoi trop souvent un abruti me double dans ce virage à droite du Moulin sous Gargas alors que la visibilité n’y est pas, qu’une voiture arrive en face … Ce matin je n’ai pas eu à freiner ni à me serrer en urgence mais la camionnette qui arrivait en face elle a dû presque piler …
Circulation dense ce matin …

Le vélo est un besoin pour moi, pas une drogue : je ne compte pas les jours où je roule ou non, mais aller à l’école en vélo est vivifiant, apaisant, tonifiant (même si la douche n’est pas vraiment chaude à l’arrivée) et le soir, ça vide la tête … La vélothérapie ne coûte pas cher ! Et c’est aussi bon pour la planète !

 

 

English version (I recognize it: I use google translate but I proofread and check afterwards)

First velotaffing biking of the year, snowflakes this morning but snow, even though it's water, doesn't get wet when it's cold enough that it doesn't melt.

Leitmotif: shared traffic ... There are some roads on which I will not venture by bike: not those which are forbidden to unregistered two wheels but those where the traffic is too dense and too fast. I avoid certain departmental and national ones when an alternative route exists, which is often the case. That's why I don't go through the D20 in the morning or in the evening except when it's late enough for traffic to be really very low… But the D45, I don't see why we couldn't drive there safely, I so go there on the way there and usually come back by the crests of Bellevue but it's 7 km more, not annoying in the evening, long in the morning ... So why too often an asshole overtakes me in this right turn under the Moulin in Gargas when the visibility is not there, a car arriving in front… This morning I did not have to brake or tighten in an emergency but the van which was arriving in front must have to brake hard…
Heavy traffic this morning ...

Cycling is a need for me, not a drug: I don't count the days when I ride or not, but going to school by bike is invigorating, calming, invigorating (even if the shower is not really hot in the morning. arrival) and in the evening, it clears your head ... Velotherapy is not expensive ! And it's also good for the planet !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:24, le dimanche 3 janvier 2021

Les grands boulevards …

« J’aime flâner sur les grands boulevards, y’a tant de choses, tant de choses à voir … », Yves Montand en fond sonore pour cette balade dans l’agglomération sur le thème des grands boulevards toulousains et les grandes artères … Circuit à faire de préférence le dimanche pour y trouver un certain plaisir d’avoir la ville pour soi …

Dans l’histoire de l’urbanisation de la ville rose, les boulevards sont organisés en deux cercles concentriques et reliés, Garonne oblige (n’oublions pas non plus le Canal du Midi bien encadré par les grandes voies urbaines), par des ponts.

Montand chantait Paris, je suis passé à la barrière de Paris pour sortir de la ville, y suis rentré par Croix-Daurade et la route d’Albi (qui comme la majorité des routes de Toulouse indique la direction nommée), ai roulé sur un grand nombre des grandes artères toulousaines et périphériques (le périphérique, lui, est interdit aux deux-roues et engins non immatriculés), dans le désordre : Boulevard Silvio Trentin, Boulevard des Recollets, Boulevard d’Arcole, Boulevard Lascrosses, Avenue de Lyon, Avenue Camille Pujol, Allées Charles de Fitte, Avenue de Lardenne, Avenue de Grande-Bretagne qui le restera malgré le Brexit, Allées Forain François Verdier, Grande Rue Saint-Michel, Boulevard des Minimes, Rue de Metz, Allées Jules Guesde, Boulevard de la Marquette, Rue Henri Desbals, Boulevard Lazare Carnot, Boulevard des Suisses, Avenue de l’URSS (qui l’est restée malgré la chute du mur de Berlin), Avenue des États-Unis (à l’opposé de la ville par rapport à celle de l’URSS), Chemin des Capelles qui n’a rien d’un chemin, Boulevard de l’Embouchure, Avenue Jacques Chirac qui l’est devenue et était avant la continuité du Boulevard des Crêtes, Avenue de Castres (où vous pourrez aller si vous continuez dans cette direction), Boulevard de Strasbourg, Avenue Jules Julien, Route d’Albi, Boulevard Riquet, Boulevard de la Méditerranée, et. Pas que des boulevards (et j’en ai oublié certains comme le Boulevard André Netwiller qui n’a rien d’un boulevard ; André Netwiller ayant été pendant 22 ans Adjoint à la Mairie de Toulouse et était un rapatrié d’Algérie, ce n’est pas pour cela que je n’y suis pas passé …) donc mais tout un voyage en fait, dans le temps et l’espace … L’hiver est là, on roule moins loin et moins longtemps … Même très bien équipé et donc au chaud, on consomme de la calorie pour maintenir cette chaleur … Et même si le soleil est au rendez-vous comme aujourd’hui, la température retombe vite dans l’après-midi.

Sur le « beau » goudron et pour un même rendement, on gagne des km/h !

Je ne sais pas comment ça fonctionne ailleurs mais sur Toulouse les feux sont synchronisés sur les grandes axes : quand tu prends le premier feu rouge, tous les autres sont rouges …

Dédicace spéciale à Jean-Marc. Jean-Marc n’est pas cycliste, plutôt motard, c’est « Monsieur Informatique » mais c’est aussi un ami. Jean-Marc est parti hier, nous pensons à toi …

 

 

tlse03012021 (1)

 

 

 

 

tlse03012021 (2)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (4)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (6)

 

 

 

 

 

 

tlse03012021 (7)

 

 

 

 

tlse03012021 (8)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (9)

 

 

 

 

tlse03012021 (10)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (11)

 

 

 

 

 

tlse03012021 (12)

 

 

 

La trace nettoyée : Toulouse, les grands boulevards - Visu GPX

 

 

 

Profil Strava : https://strava.com/athletes/49242926

 

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

30 décembre 2020

Toulouse insolite et histoires …

Circuit insolite dans Toulouse, en dehors de l’hyper-centre touristique (qui vaut la balade et dont on se rapprochera à plusieurs reprises) à travers les jardins, les cyclables et les piétonniers dans les quartiers.

La balade débute aux Argoulets, espace vert, de sport et de loisirs. On va jusqu’au Parc de la Grande Plaine où se trouve la Cité de l’Espace pour rejoindre le joli parc du Bois de Limayrac.
On traverse les quartiers de La Terrasse et de Firmis par des piétonniers et un autre joli parc arboré pour descendre sur Montaudran.

On reprend de la hauteur par un piétonnier pour passer devant l’église de Montaudran.
La balade continue vers l’ancien aérodrome de Montaudran, zone aujourd’hui réaménagée, urbanisée, où se trouvent la Halle de la Machine et le célèbre Minotaure, la Piste des Géants et les Jardins de la Ligne. Montaudran est le quartier historique de l’aventure aéronautique et aéropostale de Toulouse.

 

 

 

tlse insolite (5)

 

 

 

 

 

tlse insolite (6)

 

 

 

 

 

tlse insolite (7)

 

 

 

On part vers la ville et le Pont des Demoiselles dont l’origine du nom n’est pas sûre et dont même une dénomination plus ancienne serait beaucoup plus crue … On longe furtivement le Canal du Midi devant le Jardin Monplaisir et on passe devant le Musée Georges Labit et son joli jardin.
On suit ensuite les Allées des Demoiselles où se trouve le Musée de la Résistance et de la Déportation pour rejoindre les grands jardins du centre-ville : Grand-Rond, Jardin Royal, Jardin des Plantes. Ne pas oublier que les jardins toulousains doivent être traversés à pied …

On traverse les quartiers du Busca et des Recollets pour traverser le Jardin Niel, réaménagement de la place d’armes de l’ancienne caserne Niel. Le Busca tient son nom du château (rasé en 1859) de la famille de Busca, riches propriétaires. La métaire du château se tenait dans le quartier. La proximité de bois de saules serait à l’origine du nom du quartier voisin de Sauzelong (« saouzelong », saule allongé). Le poète Henry Montaut (Anric del Busca, 1862-1909) a vécu dans ce quartier.

« De bièro, de clareto, E de bouno piqueto De l'an de la Coumeto Boudiou ! que vaou m'en embuca Per la Balôcho del Busca »

Si le soleil est au rendez-vous et si vous voulez prendre de la hauteur, c’est le moment de grimper sur la colline de Pech-David, au-dessus de l’hôpital Rangueil, et son grand espace vert, lieu de détente et rendez-vous prisé par les étudiants et toutes sortes de noctambules … Une belle vue s’offre sur l’agglomération et la vallée de la Garonne. On peut descendre de Pech-David en suivant le Gr653 qui rejoint le bas de la Rue des Côtes de Pech-David et récupérer le parcours vers Empalot.

On traverse Empalot et la Garonne pour rejoindre l’Île du Ramier où se trouvent notamment la Cité Universitaire et le Stade Daniel Faucher, la piscine Nakache et le Stadium. Daniel Faucher (1882-1970) a été géographe, Professeur puis Doyen de l’Université de Lettres de Toulouse.
Alfred Nakache (1915-1983) a été nageur et joueur de Water-polo et a été déporté à Auschwitz pendant la Seconde Guerre avec son épouse et sa fille. Il en est un des survivants. Il a été plusieurs fois champion de France et d’Europe et a participé aux J-O de Berlin. 

« Je sors de la tombe. Il faut avoir vécu la vie de ces camps pour s'imaginer ce que c'était. Quand on fera le compte des rescapés et des manquants, on aura du mal à en croire les chiffres. De 85 kilos, je suis tombé à 61, et je ne dois la vie qu'à ma volonté d'en sortir, de ne pas manger d'immondices ou de cadavres malgré la faim. Je pèse actuellement 70 kilos. »

Parlant de sa femme et sa fille qui ont certainement été gazées dès leur arrivée au camp :

« Aucune nouvelle depuis que nous avons été séparés sur le quai de la gare. Je conserve un faible espoir, un espoir tout de même. Mais toutes les femmes, les enfants et tous les inaptes ont été passés au four crématoire. »

Il retrouvera la compétition et le haut du classement puisqu’il participera aux Jeux Olympiques de Londres en 1948.

Pause au Théâtre de Verdure de l’Île du Ramier et balade le long des quais chers à Claude Nougaro.

 

 

 

tlse insolite (8)

 

 

 

 

 

tlse insolite (9)

 

 

 

 

 

tlse insolite (10)

 

 

 

 

On traverse la Garonne sur le Pont Neuf pour faire un saut sur la Prairie des Filtres et emprunter la cyclable le long du fleuve vers le Sud et le Gr861 Via Garona, on rejoint le site de l’Oncopôle où trônent deux pylônes du futur téléphérique qui reliera ce site à l’hôpital de Rangueil et l’Université Paul Sabatier.
Si vous poursuivez le Gr le long de la Garonne, le contraste sera saisissant entre le bord du fleuve assez sauvage et les zones commerciales et industrielles très developpées jusqu’à Roques-sur-Garonne et Muret …Pour notre balade, nous allons chercher la zone sportive de Gironis puis traverser le Mirail pour passer dans le joli parc de la Reynerie et son château, ensemble du XVIIème.

 

 

tlse insolite (13)

 

 

 

tlse insolite (14)

 

 

 

tlse insolite (15)

 

 

 

 

tlse insolite (12)

 

 

 

 

 

La trace rejoint ensuite l’hippodrome de La Cépière, part vers le Zénith de Toulouse et les Jardins du Barry. On traverse ensuite l’ancien quartier de la Cartoucherie, lui aussi complètement transformé et réurbanisé pour rouler sur une cyclable le long de la voie ferrée qui nous amène à Fontaine Lestang et son parc.
L’Avenue de Muret nous amène à la Croix de Pierre puis au Fer à Cheval.
Les Allées Charles de Fitte nous amènent au Jardin Raymond VI et au Musée d’Art contemporain des Abattoirs pour retrouver les bords de Garonne.

 

 

tlse insolite (21)

 

 

 

 

 

On prend la cyclable sur les berges rive gauche puis on traverse la Garonne pour la remonter rive droite jusqu’aux bassins des Filtres, lieu que j’affectionne particulièrement et les Ponts-Jumeaux.

 

 

tlse insolite (22)

 

 

 

 

 

Les bassins des Filtres et la Prairie des Filtres sont des anciens lieux d’assainissement de l’eau pour la rendre potable pour les Toulousains : galeries filtrantes et puits à la Prairie et bassins avec barrages avec des écrans à poutrelles aux bassins des Filtres.
La Prairie accueillit aussi au début du XXème siècle les premiers matchs de football-rugby du Stade Toulousain.

 

 

tlse insolite (23)

 

 

 

 

On longe le Canal de Brienne pour rejoindre le Boulevard Armand Duportal où on peut voir les anciennes fortifications de la ville. Pierre Jean Louis Armand Duportal (1814-1887) a été journaliste et homme politique, Député de Haute-Garonne. Un monument lui est dédié au cimetière de Terre Cabade.

On traverse le Jardin Compans Caffarelli (dont le quartier tire son nom des généraux de la Révolution et de l’Empire Jean Dominique Compans et Marie François Auguste de Cafarelli du Falga (nom qui sonne bien « révolutionaire » ...), dont les anciennes casernes militaires du même nom se trouvaient sur l'actuel quartier et le Jardin Japonais pour rouler un peu le long du Canal du Midi cher à Riquet.

 

tlse insolite (24)

 

 

 

 

 

tlse insolite (25)

 

 

 

 

J’ai choisi d’aller chercher le joli Jardin Michelet à Bonnefoy avant de monter sur la butte Jolimont et son Jardin de l’Observatoire. La célèbre Colonne qui y a été installée célèbre la drôle de Bataille de Toulouse de 1814 qui opposa les troupes de l'armée impériale commandée par le maréchal Soult aux troupes de la coalition anglo-hispano-portugaise, se soldant par une victoire défensive française, malgré la perte de la ville.

 

tlse insolite (1)

 

 

 

tlse insolite (2)

 

 

 

 

tlse insolite (3)

 

 

 

 

Le dimanche 10 avril 1814, la bataille s’engage. Les Anglais attaquent Saint-Cyprien, mais sont arrêtés aux actuelles allées Charles-de-Fitte. Les Écossais attaquent les Ponts-Jumeaux qui sont défendus par 300 soldats et 5 canons : c’est un nouvel échec. De plus, les Espagnols échouent eux aussi au pont Matabiau et à Jolimont. L’armée britannique arrive toutefois à rejoindre la route de Castres malgré l’inondation de l’Hers et attaque en donnant l’assaut à la redoute de la Cépière. Soult envoie des renforts dont le général Taupin, qui est tué à Jolimont, ce qui permet à Wellington d’occuper Jolimont.
Dans la nuit du 11 au 12 avril 1814, selon un plan magistral, Soult évacue la « ville rose ». Le 12, Wellington entre triomphalement dans Toulouse, acclamé par les royalistes comme un libérateur. L’année suivante, Napoléon Ier revient. À Toulouse, cela ne provoque aucun trouble, mais après la défaite de Waterloo (18 juin 1815), les « Verdets » (ultraroyalistes, habillés de vert) exercent une « terreur blanche » contre les bonapartistes. Le général Ramel, à qui ils ne pardonnent pas d’avoir accepté un commandement de Napoléon lors de son retour, est assassiné le 15 août 1815. (in Wikipédia)

Vous pouvez continuer la balade à travers les quartiers de la Roseraie pour passer devant les anciennes usines Latécoère, Lapujade pour rejoindre le Parc de la Maourine et les Jardins du Muséum, puis les Trois Cocus, les Izards, la zone industrielle de Fondeyre où se trouve le Marché d’Intérêt National, le Canal latéral, la zone verte de Sesquières et son téléski nautique, La Glacière, Lalande, Borderouge et Montblanc.
De superbes graffitis (attention à ne pas se tromper : le tag est une écriture, une signature calligraphiée, le graffiti est un dessin) ornent les murs de la zone industrielle en long de canal. Nous avons pour notre part, à cause d’une météo un peu capricieuse, de revenir au plus court à notre point de départ.

Une (re)découverte de la ville sans passer par les lieux les plus touristiques ou emblématiques qui méritent sans conteste la visite mais dont il ne faut pas se contenter si on veut approfondir sa connaissance de la ville rose.

Et si vous souhaitez visiter la ville rose de façon originale, cliquez sur la carte interactive du site UrbanHist Toulouse :

UrbanHist (toulouse.fr)

C’est un réel plaisir de parcourir la ville ainsi, différent de celui vécu dans des endroits bien plus sauvages, sans urbanisme, mais réel.

La trace : Toulouse insolite et histoires … - Visu GPX

La dernière de l’année, faite comme la première en bonne compagnie avec Stéphane (on en a fait d’autres entre-temps, dont une superbe du côté du Ventoux).

 

 

 

 

 

17 octobre 2020

Un salut à Monsieur de D’Artagnan

Circuit dans la même veine que la boucle Saint-Sulpice – Castres – Albi ou la longue le long du Canal du midi jusqu’à Sète, une envie de tourisme et d’aller, depuis mon domicile, vers des coins où je ne roule pas souvent …

 

auch 17102020 (1)

 

 

 

 

 

 

auch 17102020 (2)

 

 

 

 

 

auch 17102020 (7)

 

 

 

 

auch 17102020 (8)

 

 

 

auch 17102020 (9)

 

 

 

 

auch 17102020 (10)

 

 

 

Une envie d’aller saluer D’Artagnan à Auch, dont la statue surplombe le Gers par un escalier monumental. Christophe m’a accompagné sur cette longue, nous avons passé un très bonne (et longue) journée …
N’oublions pas qu’avant de devenir un héros de roman, Charles de Batz de Castelmore d'Artagnan a bien existé, il fut un homme de guerre né en 1611 et décédé au siège de Maastricht en 1673, pendant la guerre de Hollande.
Son entrée vérifiée chez les Mousquetaires du Roi lui fit peut-être rencontrer Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle, Isaac de Portau et Henri d'Aramtiz, tous trois Béarnais, dont la présence est aussi attestée au sein des Mousquetaires. Il a aussi été proche de Mazarin qui lui fit accorder la charge de « Capitaine concierge de la volière du Roi ». Et c’est lui qui, sur ordre du Roi, alla procéder à l’arrestation de Fouquet et devenir son geôlier.
Il aura aussi été gouverneur de Lille d'avril à décembre 1672 mais a demandé à retourner au combat.

 

 

auch 17102020 (14)

 

 

 

 

 

auch 17102020 (15)

 

 

 

 

auch 17102020 (18)

 

 

La ville d’Auch est un ville d’Histoire, caractéristique avec ses Pousterles, rues étroites à forte pente, souvent en escaliers, qui relient la ville basse à la ville haute. La Rue de la Vielle Pousterle affiche tout de même 27 %, nous nous y sommes frotter, un beau mur, heureusement pas très long … Question pentes, sur toute la journée nous aurons gravi quelques bons raidillons à plus de 10 % …

Les berges du Gers ont été très bien aménagées pour la promenade.

La Gascogne est une terre de gastronomie, de rugby, elle est vallonnée et offre de très jolis panoramas. À Gimont, nous ne sommes suis pas arrêtés à son célèbre marché au foie, qui se tient les mercredis et les dimanches et qui est réservé aux particuliers.

 

auch 17102020 (19)

 

 

 

 

auch 17102020 (21)

 

 

 

 

auch 17102020 (22)

 

 

 

auch 17102020 (23)

 

 

 

L’Isle-Jourdain, Gimont, nombreuses bourgades ou petits villages valent le détour … À L’Isle-Jourdain, ne manquez pas le musée campanaire (musée de la cloche … celle qui sonne …). De beaux panoramas s’offrent à la vue, le circuit passe par de belles petites routes de crêtes et privilégie les routes peu fréquentées.

Je surveille toujours mon alimentation sur mes sorties longues, la preuve :

 

 

auch 17102020 (16)

 

.

Attention, une portion sur chemin pour traverser la Forêt de Bouconne du côté de Pujaudran, elle vaut le détour car elle vous amène ensuite sur un superbe point de vue sur la vallée de la Save. À Léguevin, passage au Lac de la Mouline.

Le retour se fait notamment par Nougaroulet, qui vaut le détour au moins pour son nom.

La trace : https://www.visugpx.com/wYE2ZTpevy

 

Toponymie : Salleboeuf, La Pignère, La Claque, Le Sourd, Gaillarvielle, Coupecourt, Le Garrabousta, La Jalousie, Les Daounes, le Bidet, Piquebise, …

 

06 septembre 2020

Gravel near Toulouse : Saune, Marcaissonne

Circuit Gravel au plus près possible de l’eau et le plus possible en off-road le long de la Saune et le la Marcaissonne, toutes deux affluents de l’Hers-Mort.
Le bord de la Saune est aménagé en chemin de randonnée très près de son confluence, entre Lasbordes, Quint-Fonsegrives et Sainte-Foy d’Aigrefeuille.
Longue portion sur route pour rallier les abords de Le Vaux. Le retour depuis Le Vaux se fait quasi exclusivement sur des pistes, superbe ! On débute par le sentier de randonnée « Sur les pas de l’Âne de Vaux ».

 

2020 05 09 (5)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (7)

 

 

 

 

 

 

2020 05 09 (8)

 

 

 

 

2020 05 09 (9)

 

 

 

 

2020 05 09 (10)

 

« Il faut savoir qu'il y a longtemps, un âne fut étranglé par la corde que le meunier lui avait passée autour du cou avec l'intention de le hisser en haut du clocher pour lui faire brouter la touffe d'herbe qui avait poussé là par hasard ... Tout ça ne sont que des légendes car la seule chose dont on soit sûr c'est bien que l'âne est le meilleur ami du randonneur, quand il se charge de son fardeau. » (La Dépêche du Midi, 17/06/2005)

 

 

2020 05 09 (11)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (13)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (14)

 

 

 

 

 

2020 05 09 (15)

 

 

 

 

 

 

 

2020 05 09 (16)

 

 

Les abords de la source sont aussi accessibles par du chemin près de Le Vaux et de son château. Cette rivière est très irrégulière et son débit faible.
On rejoint ensuite la source de la Marcaissonne près de Beauville.

La balade se termine à Montaudran où la Marcaissonne se jette dans l’Hers-Mort.

Circuit fait en bonne compagnie avec Christophe. Et en la compagnie d'un bon vent pas vraiment favorable ...

 

La trace : https://www.visugpx.com/l4xwWwNl9g

 

 

Gravel near Toulouse : Sausse, Seillonne

Circuit en vélo de garnotte au plus près possible de l'eau au départ de la confluence de l'Hers (Hers-Mort, j'ai publié une trace sur ce sujet) et de la Sausse, empruntant le plus possible les chemins non bitumés.
Le circuit débute donc à L'Union, passage au Lac, on rejoint ensuite Montrabé puis Beaupuy par les chemins de randonnée existants.
Après Lavalette, on quitte provisoirement la Sausse pour aller chercher le superbe vallon du Ruisseau d'En Maux, le Lac de la Tuilerie et les chemins balisés autour de Lavalette. Un tout droit sur la trace en quittant Lavalette, prendre le goudron à gauche puis 2 fois à droite.

 

 

2020 05 09 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 05 09 (2)

 

 

 

 

2020 05 09 (3)

 

 

 

 

2020 05 09 (4)

 

 

 

 

Le circuit est ensuite goudronné pour arriver à la source de la Sausse, entre Vallesville et Saint-Anatoly. On va ensuite chercher la source de la Seillonne près de Caraman. Un peu de goudron après Caraman sur la départementale.
Le circuit suit la vallée de la Seillonne, avec quelques portions non bitumées, notamment entre Drémil-Lafage et Pin-Balma. Aller chercher le Lac de Flourens et en faire le tour est une bonne variante.

On rejoint L'Union et la Sausse puisque la Seillonne en est un affluent, toutes deux faisant partie du bassin collecteur de la Garonne.

Circuit fait en bonne compagnie avec Philippe et Christophe.

La trace : https://www.visugpx.com/bCv5nLItXB

 

 

 

Du Gravel comme j'aime, merci Philippe pour la photo :

IK_UItOwGi8AWbqFHusFuHUUHx7SJqxS3S9jElKnB9A-1536x2048

 

 

Ce n'est pourtant qu'un "petit" fossé ...