04 avril 2021

Longue en Gravel façon Strada bianche à la sauce tarnaise

 

2021 19 (1)

 

 

 

 

2021 19 (3)

 

 

 

2021 19 (2)

 

 

 

 

2021 19 (5)

 

 

 

 

2021 19 (6)

 

 

 

 

2021 19 (7)

 

 

 

2021 19 (8)

 

 

 

2021 19 (10)

 

 

 

 

 

2021 19 (11)

 

 

 

 

2021 19 (12)

 

 

 

 

2021 19 (13)

 

Ce n’est pas la Toscane, ce n’est pas le Sud de Nino Ferrer, c’est la vallée du Tarn aux portes de l’agglomération toulousaine.
Mon propos n’est pas de comparer ce circuit tarnais à la Toscane ou aux environs d’Emporia, Kansas, mais de proposer un circuit made in franchouille qui s’en inspire.
Un maximum de chemins ruraux, certains poussièreux, d’autres herbeux et donc beaucoup moins roulants … Et de jolis passages en sous-bois (notammet dans la très jolie forêt de Giroussens), et quelques single (si si), et le passage made in Bartassiers de Montans amphibie et souterrain …

Cette belle boucle au départ de Bessières vous amène sur les chemins ruraux et des portions bitumées vers les vignobles du Frontonnais, puis part vers l’Est dans la plaine agricole du Tarn.

On traverse ensuite l’Agout pour prendre un peu de hauteur du côté de Giroussens. C’est à partir de là que le relief principal va se présenter. Une superbe descente amène sur la vallée de Dadou, près de Briatexte.

 

 

2021 19 (14)

 

 

 

 

 

 

2021 19 (16)

 

 

 

 

 

2021 19 (17)

 

 

 

 

 

 

2021 19 (18)

 

 

 

 

 

 

 

2021 19 (19)

 

 

 

 

 

 

 

2021 19 (20)

 

 

 

 

 

2021 19 (22)

 

 

 

 

 

 

2021 19 (23)

 

 

 

 

 

2021 19 (24)

 

 

 

 

 

2021 19 (25)

 

 

 

 

2021 19 (26)

 

 

 

 

2021 19 (27)

 

 

 

 

 

2021 19 (29)

 

 

 

 

 

2021 19 (31)

 

 

 

 

 

2021 19 (32)

 

 

 

 

 

 

2021 19 (33)

 

 

 

 

 

2021 19 (34)

 

 

 

 

 

2021 19 (36)

 

 

 

 

2021 19 (38)

 

 

 

2021 19 (40)

 

 

 

 

On revient sur nos pas (ou sur nos roues) pour rallier Montans et les terres des Bartassiers qui organisent chaque année la très jolie Rando du coeur et le passage made in Bartassiers amphibie et souterrain ....

Dans le cœur du village, ne manquez d’aller profiter du point de vue sur le Tarn, quelques dizaines de mètres plus bas, et sa vallée.

 

 

 

 

2021 19 (43)

 

 

 

 

2021 19 (45)

 

 

 

 

 

2021 19 (46)

 

 

 

On retrouve les chemins agricoles pour arriver à Saint-Sulpice-la-Pointe et traverser le Tarn vers Mezens puis Bessières. Le retour est plus roulant et plus bitumé, la trace alterne entre toutes petites routes (dont des portions de la véloroute « Vallée du Tarn d’Albi à Saint-Sulpice) et passages Gravel.
De jolies communes traversées, des bâtisses pittoresques, de beaux chemins agricoles, des passages plus sauvages, une belle boucle assez variée mais roulante pour vous faire découvrir ce joli coin. Six chevreuils rencontrés sur la journée dans les zones agricoles, et comme les plantations commencent juste leur développement, j’ai pu bien les observer.

Frais ce matin, les herbes étaient gelées, le soleil a ensuite illuminé la journée sans nuages. Le vent s’est levé dans la journée, un peu défavorable sur le retour. La floraison est lancée : fruitiers, orchidées, lilas (certains ont fini leur floraison).
Cette trace est à faire au printemps, quand les champs viennent juste d’être labourés et que les plantations n’ont pas encore germé ou commencent juste à pousser, ou à l’automne. Tous les chemins agricoles peuvent être fréquentés en toutes saisons, quand les cultures sont hautes, cela change complétement le paysage …

Plus de 200 bornes pour sortir cette trace « propre » de 186 km que je reviendrai affiner encore cette pour proposer une boucle encore plus aboutie et pourquoi pas l’inscrire au menu d’Ô Gravel !
Cette balade est loin d’être la trace la plus difficile à laquelle je me sois frottée. Malgré tout, en même si je connais pas mal de cyclos qui très régulièrement font des sorties de plus de 200 km, ce n’est jamais anodin, encore moins en tout-terrain, ce qui est quand le cas des 145 premiers kilomètres de cette balade, même si quelques liaisons sur bitume permettent de tenir un bon petit rythme … Je l’ai eu un peu dure aujourd’hui … J’ai beaucoup géré pour venir à bout de ces 200 km, la prospection m’a bien usé et a cassé le rythme.

 

La trace : Longue en Gravel façon Strada bianche à la sauce tarnaise - Visu GPX

 

 

 

 


23 juin 2020

Gravel buissonnier près de Toulouse

Circuit mixte route / garnotte (forte proportion garnotte) sans but précis autre que d’aller faire quelques bosses. Il fallait donc commencer par les Mortiers, bonne mise en condition pratiquement à froid … Je pars donc vers la forêt de Buzet avec comme idée d’aller faire la montée du Chemin de Mirepoix à Montjoire, cette montée est pour moi une des plus dures du coin, une bonne façon de savoir si tu es en cannes …

 

2020 17 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (2)

 

 

 

 

 

2020 17 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (4)

 

Arrivé à Montjoire, je pars sur les chemins de randonnée du côté de La Verrière et Vacquiers. À être là, je me dis « Et si j’allais vers l’agglomération … », direction donc Labastide-Saint-Sernin, les bois vers Pechbonnieu. Descente du Castillon vers Castelginest et balade le long de l’Hers jusqu’à Launaguet. On ne se sent pas si proche de l’agglomération, le coin est assez sauvage …
Là, il faut remonter sur les coteaux, joli mur du Chemin de la Côte Blanche pour aller chercher du chemin pour rallier Saint-Geniès-Bellevue.

 

 

2020 17 (7)

 

 

 

 

 

2020 17 (8)

 

 

 

 

 

2020 17 (9)

 

 

 

 

 

2020 17 (10)

 

 

 

 

2020 17 (11)

 

 

 

Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas passé dans le bois de Preissac, magnifique ! Passage dans Saint-Jean et direction la Sausse vers L’Union et Montrabé.

 

 

2020 17 (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (13)

 

 

 

 

2020 17 (14)

 

 

 

 

2020 17 (15)

 

 

On traverse le golf Saint-Gabriel pour rejoindre Beaupuy et remonter vers Castelmaurou.

Attention : arrivé en haut de la côte de Beaupuy, la trace (vous ne pouvez pas le manquer) part sur un chemin non pas privé car il est utilisé par les chasseurs mais plutôt fermé … J’y suis passé quand même, petit passage comme je les aime et en honneur du Rough Stuff Fellowship, très sympa ! Si vous ne voulez pas vous y engager, passez par-dessus l’autoroute et partez à droite, vous rejoindrez l’itinéraire.

Descente vers Gragnague et la vallée du Girou.

Là, je ne pouvais pas manquer d’aller encore saluer l’architecte du Canal du Midi et monter la belle côte qui mène à Bonrepos-Riquet …

Je regarde le compteur, aujourd’hui c’était aussi une sortie réglage/paramétrage du GPS et réglage des vitesses après l’installation d’une cassette 11-46 en vue de ce qui m’attend les 10 et 11 juillet … On va faire 100 bornes … Donc je descends vers Verfeil pour remonter dur par le sentier de randonnée vers le coteau au-dessus du Lac du Laragou.

 

 

2020 17 (18)

 

 

 

 

2020 17 (19)

 

 

 

 

2020 17 (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (22)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 17 (23)

 

 

 

Très sympa le tour du lac …
Comme j’étais là, je ne pouvais pas manquer de monter le Petit Tourmalet vers Saint-Jean-Lherm et terminer ma boucle …
Question bosses, 9 des bosses grimpées affichent des pentes entre 10 et 16 , la palme pour le Chemin de Mirepoix ....

Très joli balade Gravel aux portes de l’agglomération toulousaine : un circuit vert, la nature est bien présente, très varié, de beaux panoramas sur les coteaux, l’agglo, les Pyrénées, de très jolis passages en sous-bois, du single, etc.

Le Gravel, ce n’est pas que pour les grandes pistes agricoles ou forestières, c’est fait aussi pour se faire secouer un peu, façon cyclo-muletiers …

 

La trace : https://www.visugpx.com/wT3oiyRnDk

 

 

 

 

06 septembre 2019

Gravel entre Vacquiers et Montastruc

19G0609 (1)

Joli circuit d’une soixantaine de kilomètres, avec du bitume et de belles portions « hors-piste » en chemins, sentiers, sous-bois, variées. Et un petit passage comme je les aime, façon Koh-Lanta : un passage de chasseurs dans un taillis, baisser le tête, lever le vélo, … Encore une fois, grâce à mon vélo de garnotte, j’ai trouvé des chemins où je n’étais jamais passé dans des coins que je connais pourtant vraiment très bien …

De belles vues sur les coteaux entre Montastruc, Vacquiers, Frontonnais (les vignes sont chargées, les vendanges approchent), vallée du Tarn, passage dans la forêt de Buzet, Roquesérière, on voit aussi les massifs au loin, beaucoup de gibier aussi. J’ai fait ce circuit entre chien et loup et je n’ai jamais vu autant de gibier en une même sortie : chevreuils, lièvres, lapins, perdrix, seuls les sangliers manquaient à l’appel … Peut-être que ce soir le gibier voulait profiter des quelques dernières heures de tranquilité avant l’ouverture de la chasse …

19G0609 (3)

19G0609 (4)

À faire en fin d’été pour un passage dans un champ qui a été fauché.

 

La trace : https://www.visugpx.com/jdn3Qckucr

 

 

19G0609 (9)

 

Posté par mastercycle à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 mai 2019

Où le vent te mènera …

Ce soir, j’avais envie d’aller rouler en garnotte en semi-nocturne. Quand je roule sur route ou en gravel, je vérifie toujours d’où vient le vent, je pars en général face au vent pour revenir plus facile, ou alors vent de dos pour se faire mal au retour … Ce soir, il n’y avait pas de vent … Je me dis, tu vas longer le Girou, passer à Gragnague, prendre un chemin que je n’avais pas pris depuis un moment, puis aller pourquoi par vers Beaupuy, puis Flourens … Finalement, je suis parti vers Rouffiac, et là je me suis dit « Ça fait longtemps que tu l’as pas fait celui-là. », je suis donc remonté vers Castelmaurou. Et je me suis « Et si tu allais chercher Saint-Geniès pour faire la descente sur Launaguet et aller vers Toulouse …»
À Launaguet, je me suis dit « Et si tu allais longer l’Hers » … Alors je suis allé par là, je suis remonté vers Gratentour, et là je ne pouvais pas manquer le bois entre Gratentour et Cépet …

Arrivé à Cépet, je me suis « Et si tu allais vers la forêt royale ... ». Alors je suis allé tourner autour de Vacquiers, entre forêt et vignoble frontonnais. Et ensuite, je ne pouvais pas ne pas passer dans la forêt de Buzet …

Enfin, je devais passer aux Mortiers … Mais cela faisait un moment que je ne n’avais pas fait le chemin vers Gémil …

C’est bon de rouler sans direction précise, juste pour aligner quelques kilomètres en se faisant plaisir.

Entre chien et loup … Boucle faite en semi-nocturne, le gibier sort aux derniers rayons du soleil. Rapaces, lièvres, chevreuils …

 

La trace : https://www.visugpx.com/StuiV8PE6X

 

Petit salut à Stéphane Mi. : « Ta » flaque dans le petit bois du côté de Vacquiers est toujours là, je pense y installer une plaque commémorative de ta façon d'aborder les coins bien trempés style pilote de char d'assaut. Cyril et Pascal de la Farfelue Team sont pas mal eux aussi ...

 

G 310519 (3)

G 310519 (5)

G 310519 (6)

G 310519 (8)

G 310519 (9)

G 310519 (10)

G 310519 (16)

G 310519 (22)

 

 

 

Et c’est quoi cette nouvelle manie de rouler sur du chemin voire du tout-terrain avec des vélos de course ? C’est que se disent les vététistes que je croise quand je fais de la garnotte ou les routiers qui me voient débouler d’un  chemin très chaotique, faire un brin de route avec eux et repartir sur la gauche (ou sur la droite, ou en face) ensuite sur un autre chemin …

Si la question se pose (j’ai déjà pas mal écrit sur le sujet) c’est que ce type de vélo fait vraiment le lien entre toutes les pratiques cyclistes, toujours ce retour aux sources du cyclo d’autrefois ou du cyclomuletier avec la technologie d’aujourd’hui, je suis même sûr que tu peux te lancer avec sur une piste de BMX race et t’amuser …

Avec des roues de 700 même équipées de « gros » boudins de 38 mm, tu réapprends (ou tu apprends) à piloter, à rouler fluide, léger, quand ça tabasse. Seule limite quand même pour moi et qui justifiera l'utilsation  du VTT : la grosse caillasse.

Je me suis surpris ce soir à passer deux petits murs en 44/42 que je passe habituellement sur mon plus petit rapport en VTT, question rendement, ça envoie, attention à l’euphorie et à s’obliger à gérer sur de la longue …