01 février 2020

GPS drawing in Toulouse : homme au cigare

homme au cigare

 

Le mec a un chapeau, il allume un cigare (ou autre chose), l’iris de l’œil gauche n’a pu être dessiné, je n’ai pas le badge pour rentrer sur le site de Météo France … Son vêtement haut descend un peu bas, je n’ai pas pu dessiner l’intégralité des jambes.

Une bonne incursion dans Toulouse rive gauche et ses quartiers populaires que certains voudraient malfamés … Passage au parc de la Reynerie et son joli lac, passage dans ou près de jolis jardins publics, La Ramée en extrémité de parcours, de Montrabe à Cugnaux et Tournefeuille, puis Pechbonnieu, 150 km en partant de la maison.

 

 

01022020 (1)

 

 

 

01022020 (3)

 

 

 

 

01022020 (5)

 

 

 

Je suis Toulousain et je ne connaissais pas le bassin des Filtres aux Amidonniers, petit havre de verdure, j’y suis pourtant souvent passé devant, jamais à pied ou en vélo, là je me suis arrêté … Filtres car un barrage, alimenté par l'eau de la Garonne provenant du canal de Brienne, permettait de filtrer l'eau qui était ensuite acheminée au moyen d'un aqueduc jusqu'au canal latéral. Construit à partir de 1842, ce système débarrassait l'eau du fleuve de ses alluvions. Ces filtres fonctionnaient grâce à des écrans à poutrelles retenant les sédiments dans le premier bassin.

La trace :

https://www.visugpx.com/Ah72Y9qfT8

 

 

01022020 (6)

 

 

 

01022020 (7)

 

 

 

 

01022020 (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

9 (1)

 

 

 

 

 

01022020 (10)

 

 

Posté par mastercycle à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 janvier 2020

Homme au chapeau, XVIIIème

homme chapeau XVIIIème

GPS drawing dans Toulouse : homme au chapeau, XVIIIème , avec catogan, boucle d’oreille et redingote, bras dans le dos … J’espère ne pas être le seul à voir ça … Par contre, je n’ai pas pu faire le bas du corps, pas de possibilités sur route, ni sur les chemins ou sentiers qui longent le GR653, et les terrains sont trop gras en cette saison …

J’ai écrit récemment sur le sujet, c’est aussi une façon de revisiter la ville, de se la réapproprier en tant que cycliste, le dimanche étant aussi le jour particulièrement favorable à cela.

Quelques jolis quartiers visités, le bord du canal, quelques jardins publics, le Grand-Rond, mention particulière pour le jardin Michelet à Bonnefoy, et un petit salut aux dames qui exercent du côté de la Place Belfort le « plus vieux » métier du monde. Je ne suis pas client mais elles méritent respect, reconnaissance et protection. Leurs clients ne sont pas que des pervers ou des mâles en rut …

Peut-être était-ce parce que c’était dimanche, mais j’ai trouvé les autres utilisateurs de la route calmes et polis, je l’avais remarqué déjà récemment.
Je ne circule pas dans Toulouse en semaine, je réside à une quinzaine de kilomètres – presque à la campagne - et mon lieu de travail en est aussi éloigné, je « vélotaffe » sur les routes périphériques, une fois par semaine systématiquement dès le printemps et quelques fois en hiver, de réels aménagements adaptés et sécurisés ont été réalisés sur Toulouse mais ce qui manque, c’est la continuité de la cyclabilité. Intéressant aussi, la permission donnée aux cyclistes de rouler à contre-sens dans pas mal de rues en sens unique et la permission de passer certains feux rouges … Il faut tout de même être vigilant mais ça incite aussi les autres utilisateurs à la vigilance, à la prise en compte et au respect des cyclistes.

Boucle d’une cinquantaine de bornes, quelques kilomètres aussi pour rejoindre le point de départ …

D’autres dessins sont prêts, sur des kilométrages plus longs, certains en Gravel, j’attendrai peut-être les beaux jours pour cela, à suivre … 

La trace : https://www.visugpx.com/1Et3e0tAjV

 

 

 

Posté par mastercycle à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 décembre 2019

GPS drawing

Le côté obscur de la force ... Drawing GPS, GPS drawing, dessin avec le GPS, ce n’est pas nouveau.
En décembre, j’ai publié un cœur, c’est tout simple mais ce ne n’est pas si évident que ça, 120 km avec une bonne symétrie.

 

dark vador trace

Là, j’ai suivi l’actualité cinématographique et une saga que j’aime beaucoup … On peut voir sur la toile des dessins GPS de ce personnage, je me suis intéressé pour ma part au haut du corps.
Trace faite dans Toulouse à partir d’une esquisse dessinée sur mon logiciel GPS, enregistrée en tant que trace, pas en itinéraire, avec donc un peu de réflexion sur le terrain pour fignoler le dessin, pas évident de s’imaginer la figure sur le terrain …
Une visite dans la métropole d’environ 90 km avec pas mal d’allers et retours qui m’a permis de repasser dans des quartiers où je n’étais pas allé depuis des années …
Grosse fréquentation piétonne en centre-ville sans aucune retenue, le piéton va partout, est partout, même là où il ne devrait pas être - le côté obscur de la force ... -, les autres usagers de la route sont beaucoup plus respectueux et polis, y compris les livreurs en vélo ou scooter.

Pour ma part et mes débuts en GPS drawing, je pars d’une idée de dessin et j’essaie de trouver la bonne trace, pas mal de réflexion donc en amont … Aucune prétention artistique, c'est juste pour s'amuser, se donner si besoin un bon prétexte pour aller rouler et revisiter de façon originale des lieux bien connus ou une façon de rouler en ville dans le cas de ce dessin et d'y prendre du plaisir, ce qui n'est pas si évident ... La géographie routière des lieux fréquentés joue aussi pour beaucoup dans l’étendue des dessins possibles. Les métropoles, plus elles sont grandes, plus elles permettent de choses. Leur plan routier peut aussi influer … le pays aussi et le type d'urbanisation ... De très belles choses sont à voir sur la toile ...
On peut aussi regarder la carte et voir des formes se dessiner au milieu des voies existantes. Aux beaux jours, il y aura des choses à faire en garnotte exclusif.

Je planche sur quelques projets, à suivre … 

La trace : https://www.visugpx.com/Yh1D3475jc