25 septembre 2022

Cyclo-Gravel en improvisation solo vers le Tarn, staccato …

 

 

2022 38 (4)

 

 

 

 

 

 

Ce matin, départ tard car improvisé (et ça a du bon les sorties improvisées où tu roules beaucoup plus avec la carte), je me décide pour partir faire un grandfondo ou plus plutôt en cyclo, c’est le ciel et le vent qui me guideront : un vent d’Ouest souffle bien ce matin, je regarde donc le ciel et surveille les fronts nuageux … Direction plein Est, Lavaur, peut-être Castres ou Albi ?

Même si je privilégie les petites routes peu fréquentées, j’ai du mal à rester sur le goudron quand un chemin se présente …

Il y a bien plu hier soir et cette nuit, je vais tester les bords du Laragou pour voir l’état des chemins et voir si je privilégie la sortie cyclo ou si je pars sur des prospections en Gravel : la terre ici est de la glaise et donc devient très collante quand il a plus beaucoup ou en hiver ... La terre est tellement sèche que l’eau a ruisselé, si je surveille ou je pose mes roues, ça ne devrait pas trop coller … Je pars donc sur le crêtes vers la Cagougotte-Cadoul, j’adore ce nom et c’est un classique de mes sorties hivernales … Et si j’allais rejoindre Massac-Séran pour suivre une partie de la jolie voie dite romaine … j’ai déjà écrit sur ce très joli chemin de crête qui rejoint Puylaurens. Voir dite romaine : il y a des traces d’activités gallo-romaines à Massac-Séran, Marzens ou Teyssode. Des preuves de l’existence de plusieurs villae, mais même si ce chemin de crête a été utilisé par l’homme de tous temps et avant l’Antiquité, rien ne prouve qu’il a été aménagé en voie romaine.

 

 

2022 38 (1)

 

 

 

2022 38 (2)

 

 

 

2022 38 (3)

 La sacoche sur-mesure Batsoul

 

 

 

 

2022 38 (5)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (6)

 Paulin

 

 

 

2022 38 (8)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (9)

 

 

 

 

 

2022 38 (11)

 

 

 

 

 

2022 38 (12)

 

 

 

 

Un front nuageux approche, je dois partir vers le Nord-Est, direction donc Viterbe et Fiac, je verrai si je pousse vers Castres pour rejoindre la belle voir verte vers Lautrec et Albi.
Arrivé à Damiatte, je tombe sur un joli sentier de randonnée balisé, je pars vers les coteaux à la recherche de passages offroads. Et je n’ai pas été déçu ! Je connaissais déjà un peu le coin mais j’ai découvert de superbes sentiers du côté de Moulayrès qui vont finalement m’amener vers Graulhet et le Sentier des trois lacs.

 

 

2022 38 (13)

 

 

 

 

2022 38 (14)

 

 

 

 

2022 38 (17)

 

 

 

 

 

2022 38 (18)

 

 

 

 

 

2022 38 (19)

 

 

 

 

 

2022 38 (20)

 

 

 

 

2022 38 (21)

 

 

 

 

 

 

2022 38 (23)

 

 

 

 

2022 38 (24)

 

 

 

 

2022 38 (25)

 

 

 

 

 

2022 38 (26)

 

 

 

 

Sectarisme … Autant il a pu m’arriver souvent de saluer un pur routier et ne rien recevoir en retour car me saluer lui aurait faire perdre un temps précieux et peut-être perdre un KOM – et de toute façon un pur routier ne roule que sur de la départementale au beau goudron – autant j’ai toujours reçu réponse de cyclos ou de vététistes … Et là rien de la part de ce vététiste, peut-être n’aime-t-il pas les gravelleux, mais c’est quoi ces mecs qui roulent sur les chemins avec des vélos de route ? Je viens pourtant du VTT et si j’essaie finalement de préciser pourquoi j’aime tellement rouler en Gravel, tellement que je ne sors plus mon VTT sur ce genre de parcours (je ne compte pas les portions de goudron où tu m’emmerderais royalement en VTT), je crois que c’est parce ce serait trop facile en VTT …

Revenons-en à la balade du jour, les kilomètres commencent à compter, je regarde le ciel, pas bon vers le Nord ni trop au Sud, je vers l’Ouest, direction Lavaur le long du Dadou … Tiens, le joli Moulin de Saint-Pierre, il y a longtemps que je n’y suis pas passé …
J’arrive près le Lavaur, je veux éviter la D87 très roulante, je fais une boucle par Ambres (encore un bon pourcentage en montée, il y en aura eu quelques-uns) et les plantations de fruitiers (pommiers) et le site de Saint-Alain-le-Vieux et son vestige de chapelle qui m’avait déjà marqué …

 

 

 

2022 38 (28)

 Moulin de Saint-Pierre

 

 

 

 

 

 

2022 38 (29)

 

 

 

 

2022 38 (30)

 

 

 

 

 

2022 38 (31)

 Saint-Alain-le-Vieux

 

 

 

 

2022 38 (33)

 

 

 

 

 

Lavaur est une belle bourgade, capitale du Pays de Cocagne, chargée d’Histoire, les maisons à colombages, les petites ruelles, les pigeonniers, ne manquent pas, la cathédrale Saint-Alain est imposante et la Halle aux grains superbe.

 

 

 

2022 38 (36)

 Halle aux grains, Lavaur

 


Je passe Lavaur, il faut rejoindre les crêtes, je choisis d’aller chercher la D28 en passant par le très joli hameau de Pibres, je voudrais repasser par le Laragou par le joli sentier Plaisance depuis En Puget, une façon de boucler la boucle.

 

 

 

 

2022 38 (37)

 Pibres

 

 

 

 

 

2022 38 (39)

 

 

 

 

 

 

 

2022 38 (40)

 

 

 

 

 

 

 

 

2022 38 (43)

 

 

 

 

Et le Petit Tourmalet pour terminer, repasser à Saint-Jean-Lherm et rentrer entre chien et loup, l’automne est bien là, le jour diminue …

Une Belle balade improvisée ! Attention, un passage de voie ferrée non aménagé mais sans danger … 137 km pour la version non nettoyée.

J’ai enfin l’explication du dysfonctionnement estival de mon altimètre : problème électrique avec le câble d’alimentation via la dynamo. Sur ce câble, il y a un filtre que je coinçais sous le GPS pour la câble ne tombe pas avec les secousses … Pas de problèmes avant quand j’alimentais avec les piles, plus de problèmes depuis que j’utilise un câble simple, sans ce filtre … Même si maintenant l’altimètre semble avoir du mal à me gratifier de dénivelé positif …

La trace : https://www.visugpx.com/hnoIAidCJj

Le D+ cumulé réel est bien supérieur …

Comme la semaine dernière, j’ai croisé Fulbert, cette fois en course à pied et en début de balade …


17 septembre 2022

Improvisations Gravel solo en fruit majeur, livret 1

 

Je me suis décidé ce matin à partir vers la voie verte entre Bessières et Nohic pour continuer mes inventaires … Il y a pas mal à faire dans ce secteur entre la rivière, les plantations fruitières (pommes majoritairement là, noisettes aussi) et vignobles …

Improvisations : navigation à la carte autour de la voie verte et dans des coins où je suis déjà passé, donc de la prospection aussi et donc des chemins en cul-de-sac ou des passages privés à éviter (la trace a été nettoyée), mais de très belles pistes aussi, blanches, notamment juste après Campsas dans le vignoble du Château Marguerite, herbeuses, quelques passages ombragés …
Départ donc ce matin par En Balette pour rallier Bazus, suivre des chemins de randonnée du côté de Villariès et Montjoire avant de descendre vers la vallée du Tarn. Montjoire et son chemin de Mirepoix, cette fois en descente. J’y passe plus souvent en montant, il est réputé et sert de très bon test pour savoir si tu es en cannes ou s’il te reste encore des kilomètres à avaler pour (re)trouver la forme …
Je roule régulièrement sur la voie verte enter Bessières et Bressols, elle est très agréable, là j’ai essayé quelques variantes du côté de Nohic avec un passage au très joli site du Lac des Alègres.
Et c’est ensuite que je me suis rendu compte que j’avais oublié mes deux sandwiches préparés pour cette balade. Heureusement, j’avais de quoi compenser cet oubli : le petit paquet de chips pour le sel, les fruits secs, les petites galettes de céréales, deux pâtes d’amande, deux pâtes de fruits, une compote et du raisin pour la fraîcheur, j’ai donc fait avec car les quelques commerces que j’ai pu trouver étaient fermés.

 

 

 

 

2022 37 (1)

 

 

 

 

2022 37 (2)

 

 

 

 

2022 37 (3)

 

 

 

 

2022 37 (5)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (6)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (7)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (8)

 

 

 

 

2022 37 (10)

 

 

 

 

2022 37 (13)

 

 

 

 

 

 

 

2022 37 (14)

 

 

 

 

 

2022 37 (15)

 

 

 

 

2022 37 (16)

 

 

 

 

 

2022 37 (17)

 

 

 

 

 

2022 37 (18)

 

 

 

 

 

2022 37 (19)

 

 

 

 

 

2022 37 (22)

 

 

 

 

2022 37 (23)

 

 

 

 

2022 37 (25)

 

 

 

 

2022 37 (26)

 

 

 

 

2022 37 (27)

 

 

 

 

2022 37 (28)

 

 

 

 

 

 

2022 37 (31)

 

 

 

 

 

2022 37 (32)

 

 

 

 

 

2022 37 (33)

 

 

 

 

 

2022 37 (36)

 

 

 

Après le 90ème kilomètre, j’ai arrêté l’inventaire et les improvisations, je devais rentrer de bonne heure pour profiter des journées (ou soirées) du patrimoine en famille (direction Le Capitole), sinon je serai certainement parti sur un double avec fin entre chien et loup …

La suite à venir, toujours autour vers Nohic puis Fronton, avec une incursion rive droite du Tarn vers Reyniès, Saint-Nauphary, Corbarieu.

J’ai trouvé pourquoi l’altimètre de mon GPS dysfonctionnait, l’hypothèse est posée, en partie vérfiée, il reste encore à définir la cause exacte, ce n’est pas un problème interne au GPS. J’en reparlerai car j’aurai trouvé la cause exacte, j’ai deux pistes à vérifier.

Un bon petit vent dès le matin, plutôt défavorable, et qui le restera même en fin de balade (il aura donc tourné) et rencontre de Fulbert du côté de Bazus, qui digère son beau GRP (le 170 km ... Balaise !).

La trace non nettoyée fait 130 km.

La trace nettoyée : https://www.visugpx.com/rtcC1skVD2