15 août 2021

Mare Nostrum Gravel étape 5 : La Seyne – Fréjus – 11 août 2021 (in english too)

Étape de transition, avec quand même de superbes portions Gravel et de bons radars, notamment au Cap Garonne pour passer au Fort de la Gavaresse et à la Colle Noire, puis pour traverser les Maures (tu grimpes à 500m d'altitude, donc tu prends 500m de dénivelé..) puis les Petites Maures. Et de superbes et vraies pistes cyclables, notamment le parcours cyclable du littoral, exemplaire et malheureusement certainement unique... Bravo aux collectivités territoriales pour ces aménagements. Demain, grosse étape. L'Estérel sera peut être fermé, ce n'est pas grave, je connais bien le massif, avec un coup de cœur pour le Lac de l'Ecureuil...

 

 

MNJ5 (1)

 

 

 

 

MNJ5 (3)

 

 

 

 

MNJ5 (5)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (6)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (7)

 

 

 

 

 

 

Je longe la superbe rade de Toulon. Cette rade est unique, on comprend que depuis l’Antiquité elle ait servi de refuge sûr aux bateaux. L’arsenal militaire est impressionnant avec ses navires à quai, c’est la première base navale française, il abrite aussi les sous-marins nucléaires d’attaque. Ne pas manquer de monter au Mont Faron, en vélo ou par le téléphérique. L’arrière-pays est magnifique. Je n’y grimperai pas cette fois …

Le point de vue sur la rade depuis le Fort de Gavaresse vaut le détour, la montée pour y accéder aussi …

La presqu’île de Giens elle aussi vaut le détour. Je ne m’y aventurerai pas non plus, Fréjus est encore loin …

Je vais traverser de superbes domaines viticoles ou de production d’huile d’olive, comme le Domaine de Léoube.

Je passe au Château de Brégançon (proche du Fort du même nom) pour m’engager sur une jolie piste qui va me faire prendre de la hauteur …

Je longe la côte pour rejoindre Le Lavandou et je prends de la hauteur au niveau de Pramousquier : le Gr51 passe à droite du portail de la résidence, vous pouvez passer à droite et pousser le vélo sur quelques dizaines de mètres ou profiter de l’ouverture du portail … Je retrouverai cela à Mandelieu-la-Napoule quand je quitterai l’Estérel : les propriétaires du coin ont privatisé les routes mais ont tout de même laissé l’accès possible aux randonneurs …

Chaleur … Je vais faire quelques haltes à l’ombre pour profiter de l’impression de fraicheur et faire descendre la température corporelle, ce sera très efficace ! Animaux et végétaux sont bien plus résistants que l’être humain même si celui-ci peut être capable d’exploits de résistances en conditions extrêmes, que ce soit pour la froid ou pour le chaud …

 

 

 

MNJ5 (10)

 

 

 

 

MNJ5 (12)

 

 

 

 

MNJ5 (14)

 

 

 

 

 

MNJ5 (15)

 

 

 

 

MNJ5 (16)

 

 

La traversée des Maures va se faire par une belle forestière en terre qui va me conduire au Col des Tuiles, je n’en aurai pas connu pendant ce périple, pourtant homme et matériel auront été durement mis à l’épreuve …

Je ne passerai pas à Saint-Tropez, je me permettrai de snober le lieu, j’ai préféré le voir de haut et dans les terres …

Je vais retrouver le Gr51 pour arriver à Cogolin où je vais faire une pause désaltérante, passer à Port-Cogolin et Port-Grimaud, et leur célèbre marina.

Je vais suivre la côte et prendre de la hauteur au-dessus des Issambres (j’étais monté par la même trace il y a quelques années) pour traverser les Petites Maures …

Je ne passe pas loin du Col du Bougnon bien connu des vététistes, passage du Roc d’Azur.

La descente sur Saint-Aygulf est superbe. Je rencontrerai un beau renard sur ce chemin, désolé de l’avoir dérangé …

Je termine ma journée en suivant les pistes cyclables pour arriver dans le vieux Fréjus où nous avons réservé la nuit.

Comme je ne suis pas arrivé trop tard, nous allons manger dans un petit restaurant, « Chez Fred », très convivial, simple et goûteux.

126 km pour 1501 m de D+ et 8h40 de vélo

La trace : https://www.visugpx.com/13pyaauO01

 

 

 

Transition stage, with nevertheless superb Gravel portions and good radars, notably at Cap Garonne to pass the Fort de la Gavaresse and the Colle Noire, then to cross the Maures (you climb to 500m of altitude, so you take 500m of difference in altitude...) then the Petites Maures. And superb and real cycle paths, in particular the cycle path of the coast, exemplary and unfortunately certainly unique... Congratulations to the local authorities for these developments. Tomorrow, a big stage. L'Estérel may be closed, but that doesn't matter, I know the massif well, with a particular liking for the Lac de l'Ecureuil...

I ride along the superb bay of Toulon. This harbour is unique, it is understandable that since antiquity it has served as a safe haven for ships. The military arsenal is impressive with its ships at the quay, it is the first French naval base, it also shelters the nuclear attack submarines. Don't miss the climb to Mont Faron, by bike or cable car. The hinterland is beautiful. I won't climb it this time...

 

MNJ5 (18)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (19)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (21)

 

 

 

 

 

MNJ5 (22)

 

 

 

 

MNJ5 (23)

 

 

 

The view over the harbour from the Fort de Gavaresse is worth the diversions, and the climb to get there too...

The peninsula of Giens is also worth the diversions. I won't venture there either, Fréjus is still far away...

I will cross some superb vineyards or olive oil production estates, like the Domaine de Léoube.

I pass the Château de Brégançon (close to the Fort of the same name) to take a nice track that will make me get higher...

I ride along the coast to reach Le Lavandou and I get some height at the level of Pramousquier : the Gr51 passes on the right of the residence's gate, you can ride on the right and push the bike for a few tens of meters or take advantage of the opening of the gate ... I will find this in Mandelieu-la-Napoule when I will leave the Estérel : the local owners have privatized the roads but have still left the access to hikers ...

Heat ... I'll make a few stops in the shade to take advantage of the feeling of coolness and bring down the body temperature, it will be very efficient ! Animals and plants are much more resistant than human beings, even if they can be capable of exploits of resistance in extreme conditions, whether it is for the cold or the heat...

 

 

MNJ5 (24)

 

 

 

MNJ5 (26)

 

 

 

MNJ5 (27)

 

 

 

 

 

MNJ5 (28)

 

 

 

 

MNJ5 (29)

 

 

 

 

 

The crossing of the Maures is going to be done by a beautiful earthen forest which is going to lead me to the Col des Tuiles, I will not have known any during this journey, however man and material will have been hard put to the test...

I won't be passing through Saint-Tropez, I will allow myself to snub the place, I preferred to see it from above and inland ...

I'm going to find the Gr51 to arrive in Cogolin where I'll have a thirst-quenching break, pass by Port-Cogolin and Port-Grimaud, and their famous marina.

I'll follow the coast and climb above Issambres (I climbed the same track a few years ago) to cross the Petites Maures ...

I don't pass far from the Col du Bougnon, well known to mountain bikers, the Roc d'Azur pass.

The descent to Saint-Aygulf is superb. I will meet a beautiful fox on this path, sorry to have disturbed it...

I finish my day by following the cycle tracks to arrive in the old Fréjus where we have booked the night.

As I did not arrive too late, we go to eat in a small restaurant, "Chez Fred", very friendly, simple and tasty.

126 km for 1501 m of D+ and 8h40 of cycling.

 

 

 

MNJ5 (31)

 

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (34)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (36)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (40)

 

 

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (42)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (45)

 

 

 

 

 

 

MNJ5 (46)

 

 

 

 

MNJ5 (50)

 

 

 

 

MNJ5 (53)

 

 

 

 

MNJ5 (55)


29 octobre 2019

Gravel entre Giens et Hyères

giens (1)

 

Boucle au départ du site prisé de la plage de la Bergerie à La Capte, sur la presqu’île de Giens.
Si vous voulez vous promener au plus près de l’eau, il faudra emprunter le sentier du littoral, exclusivement piétonnier.
Petit tour sur la presqu’île, ne pas manquer de pousser jusqu’à la Tour Fondue, point de départ des traversées vers Porquerolles ou Port-Cros.
Incursions dans les sites naturels et de jolis sentiers de la presqu’île avant de descendre vers La Madrague et la route du sel, site prisé par les véliplanchistes et kite-surfers. A droite, c’est l’étang Pesquiers et les salins.

giens (3)

 

 

 

 

 

giens (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

giens (5) b

 

 

 

giens (6)

 

Un peu de goudron pour rejoindre l’Almanarre et grimper au Mont des Oiseaux à quelques 304 mètres, montée avec quelques bonnes pentes …
La suite est beaucoup plus engagée en vélo de garnotte, un peu de caillasse qui oblige à piloter « léger » mais ça passe.
Un bon raidillon amène au-dessus de Carqueiranne pour descendre sur La Moutonne.

De magnifiques panoramas sur la côté et l’intérieur du pays, des coins très sauvages, des sentiers variés, le gibier est aussi présent … Le chêne vert et le chêne liège sont bien présents, l’arbousier aussi avec ses fruits caractéristiques qui mûrissent en hiver. Cet arbre résisterait bien aux incendies … On traverse aussi quelques vignes ou des oliveraies.

giens (8) b

 

 

 

giens (10)

 

 

giens (11)

 

 

 

giens (12) b

 

 

On va ensuite chercher le massif de Fenouillet, avec encore un bon pourcentage … Là aussi, de jolis sentiers et des terrains variés s’offrent à vous.
On traverse ensuite Hyères pour suivre le canal du Roubaud pour rallier le bord de mer à L’Ayguade.
On rejoint enfin la Bergerie par le bord de mer.

giens (15) b

 

 

J’ai pu le constater sur tout ce coin de Méditerranée, entre Var et Alpes Maritimes, pas mal de chemins sont fermés, privatisés, on ne sait pas trop pourquoi, même si ça existe aussi ailleurs c'est plus marqué qu'ailleurs, c’est flagrant au plus près de la mer mais aussi dans les terres, j’ai quand même roulé presque 80 bornes pour sortir cette trace de 55 kilomètres. On est près de la mer, on démarre au niveau de la mer mais le dénivelé cumulé n’est pas ridicule …

La trace : https://www.visugpx.com/taehbXzPBE