30 août 2020

Toulouse – Sète par le Canal du Midi - Gadoue

Prétexte à rouler : repas de famille (avec distanciation) à Montpellier dimanche (bon anniversaire Cathy !). Halte prévue à Sète le samedi, nous apprécions particulièrement ce coin de Méditerranée et cette ville chargée d’Histoire, à la fois industrielle, portuaire et pittoresque avec son Mont Saint-Clair et ses canaux. J’y vais en vélo par le Canal du Midi ! Je pense pouvoir boucler le trajet en moins de 14h. Départ de la maison pour aller rejoindre au plus court le Canal du Midi à la sortie de Toulouse.

 

 

 

 

2020 sète (1)

 

 

 

 

 

2020 sète (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (3)

 

 

 

 

2020 sète (5)

 

 

 

J’ai déjà roulé sur une partie du canal dans les deux sens, jusqu’à Narbonne. Il ne faut pas oublier que le goudron s’arrête à Avignonet-Lauragais pour laisser la place ensuite à des pistes en gravier, en terre ou parfois à un revêtement plus cahoteux sur les chemins de halage, on alterne aussi le passage sur les deux rives.

Le Canal du Midi ne manque pas de charme, le longer n’est pas monotone, certaines écluses sont vraiment pittoresques et particulières. Certains sites sont remarquables : le Seuil de Naurouze qui reçoit l’eau de la Rigole de la Montagne Noire, le port de Castelnaudary, les ponts-canaux, la traversée de Carcassonne, le tunnel de Malpas (traversant la colline d’Ensérune, qui a failli faire arrêter les travaux du Canal, Riquet a persisté et réussi), Béziers, l’écluse ronde d’Agde, l’arrivée au Bassin de Thau, etc.

 

 

2020 sète (7)

 

 

 

 

 

 

2020 sète (9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (10)

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (13)

 

 

 

 

 

 

2020 sète (15)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (16)

 

 

 

 

 

2020 sète (17)

 

 

 

 

 

2020 sète (20)

 

 

 

 

 

2020 sète (21)

 

 

 

 

 

 

2020 sète (22)

 

 

 

Gigantesque, c’est l’adjectif pour qualifier l’œuvre de Riquet : quand on voit le nombre d’écluses, le nombre d’ouvrages d’art qui longent le Canal, ses méandres, etc. On ne peut qu’être admiratif devant cette œuvre gigantesque … Aujourd’hui, l’homme est capable de réaliser de grandes œuvres architecturales mais malgré tout, je ne sais pas si on se lancerait dans un tel projet.
Visionnaire … Le Canal est toujours vivant : que ce soit par l’activité touristique et de loisir que par le nombre de personnes qui vivent près de ses rives.

Gadoue : il a plu les jours précédents, la pluie nous a accompagnés aussi un petit moment en quittant Toulouse, certains passages sont particulièrement gadoueux et très collants, j’ai dû m’arrêter trois fois pour débourrer.

Quelques cigales sur le parcours, des odeurs de lavande et d’anis …

Merci Dominique pour la compagnie sur les 100 premiers kilomètres.

 

2020 sète (25)

 

 

 

 

 

 

2020 sète (27)

 

 

 

 

 

 

2020 sète (30)

 

 

 

 

 

2020 sète (31)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 sète (33)

 

 

 

Alimentation toujours surveillée : un kebab à Carcassonne à midi et le soir une friture d’éperlans.

Sète, avec son Mont Saint-Clair (un beau profil pour les cyclistes) se voit de loin (très loin) : c’est à la fois « rassurant » ou motivant (« j’y suis ! ») mais aussi difficile (« Bon, je vais arriver oui ! » ou « Non, je ne vais jamais y arriver ! »), d’autant plus de nuit … J’ai vu ses lumières à plus de 15 bornes … J’ai toujours cette double impression dans ces situations.

La trace : https://www.visugpx.com/nNZE7jENlM

 

 

 

2020 sète (35)

 

 

 

 

2020 sète (37)

 

 

 

 

2020 sète (38)

 

 


31 mai 2020

Les 5 lacs 2020

 

2020 15 (3)

 

Circuit de presque 100 km ralliant les lacs de Saint-Ferréol, des Cammazes, du Lampy, de La Galaube, de Laprade-Basse, actualisation d’une trace déjà publiée.

Départ sous le barrage de Saint-Ferréol par un superbe sentier le long du Laudot vers Vaudreuille que j’ai fait dans l’autre sens en Gravel la semaine dernière. On monte ensuite dans le massif vers Les Brunels.

Beau circuit alternant piste le long de la rigole de la Montagne Noire, pistes, sentiers, une bonne partie du circuit est à l’ombre. Il présente une grande variété de végétation, de sols, et de superbes panoramas sur le Massif, les vallées, les Pyrénées.
Ce circuit est une excellente façon d’appréhender ce magnifique massif, on roule beaucoup sur piste mais de très bonnes surprises vous attendent … Par contre, un « tout-droit » sur cette trace, il faut passer Vaudreuille et aller chercher Le Capelié pour grimper au niveau de la base de vol à voile. Nous sommes passés sur un chemin privé, à éviter donc.

 

 

2020 15 (1)

 

 

 

 

2020 15 (4)

 

 

 

 

2020 15 (5)

 

 

 

 

2020 15 JP (4)

 

 

 

 

2020 15 (6)

 

 

 

 

2020 15 (9)

 

 

Le petit chemin ... La chanson dans la tête ... Là, il sentait le cèpe ...

Chaque lac a sa « personnalité ». Saint-Ferréol, plus vaste barrage-masse d’Europe à sa construction, aménagé, touristique, qui ne manque pas de cachet avec sa pinède et la rigole qui le borde. Les Cammazes, le plus vaste mais étroit, encaissé, mystérieux. Le Lampy, entouré de bois, buccolique. La Galaube, très prisé par les pêcheurs, juste au-dessus de la prise d’eau d’Alzeau, clé de voûte des prise d’eau de la Montagne Noire imaginées par Riquet pour alimenter son canal. Laprade-Basse, aussi vaste que les Cammazes mais plus ouvert, où la nature a su garder sa place avec ses tourbières à plantes carnivores droseras, site connu dès l’Antiquité puisque les Gallo-Romains y avaient établi un site dédié à l’extraction du minerai de fer et à la métallurgie. Les Montagnès, petit lac très prisé des habitants du bassin de Mazamet.

Sur le retour, passage incontournable à la Croix des Fangasse pour rallier Arfons par un sentier à travers bois en pente assez douce.
Fin du circuit par la Forêt de l'Aiguille et par le chemin des amoureux pour revenir à Saint-Ferréol.

 

 

2020 15 (10)

 

 

 

 

2020 15 (11)

 

 

 

 

2020 15 (12)

 

 

 

 

2020 15 (14)

 

 

 

 

2020 15 (16)

 

 

 

2020 15 JP (1)

 

Balade faite en bonne compagnie avec Jean-Pierre.

On devait faire les 6 lacs, nous en avons fait 5. Une raison principale à cela : je n’étais pas canne. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai mal dormi les deux dernières nuits, si c’est parce que j’ai eu trop chaud en début de balade, peu importe, il y des jours ou t’as pas de jus, donc tu gères … Jean-Pierre devait aussi étalonner son VTTAE pour savoir combien de bornes il peut faire en gérant lui aussi. Quand je roule avec les potes en VTTAE de la Farfelue, je me dis toujours qu’ils vont régulièrement m’attendre, ce qu’ils font gentiment … Jean-Pierre cherche à économiser au maximum sa batterie, donc il coupe souvent, mais il roule fort quand même, surtout si toi t’as pas de jus. Un signe pour savoir ça : il dodeline sur le vélo … Costaud, le monsieur …
Pour rallier le 6ème lac des Montagnès, vous pouvez récupérer la trace des 6 lacs que j’ai déjà publiée, au retour des Montagnès suivre le GR7 et la forestière si ça ne passe pas.

 

 

 

2020 15 (17)

 

 

 

 

2020 15 (19)

 

 

 

 

2020 15 (21)

 

 

 

 

2020 15 (23)

 

 

 

La diététique a son importance dans ce genre d’exercice : merci Jean-Pierre pour ce toujours excellent jambonneau « Le Revelois », entreprise traditionnelle de Revel qui propose de très bons produits.

 

La trace : https://www.visugpx.com/feomKc6rki

 

 

 

 

22 mai 2020

Gravel vers Saint-Ferréol (et retour)

 

2020 13 (18)

 

J’ai souvent écrit sur la Montagne Noire que j’affectionne particulièrement à VTT, tous les terrains de jeux possibles y sont rassemblés. J’y retournerai d’ailleurs bientôt pour réactualiser ma trace VTT des 6 lacs … Pique-nique en famille prévu aujourd’hui à Saint-Ferréol avec les grands-parents : le COVID rôde encore, il sera facile de respecter la distanciation dans ce superbe site, plaisir de se retrouver, même encore à distance …

Circuit mixte avec de très beaux passages en pur Gravel, on suit d’abord la vallée du Girou et les terres de Riquet, il sera présent tout au long de la journée … On passe dans le très joli vallon du Ruisseau d’En Maux à Lavalette.

 

 

2020 13 (3)

 

On passe plusieurs coteaux pour arriver à Caraman, on suit ensuite une très belle ligne de crête (un peu vallonnée …) sur des sentiers de randonnée entre Sègreville, Beauville, Vaux sur le sentier de randonnée « Sur les pas de l’âne de Vaux ».

 

 

2020 13 (1)

 

 

 

2020 13 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 13 (5)

 

 

 

2020 13 (6)

 

 

2020 13 (7)

 

 

Sur la trace, il y a deux « tout droits », j’ai fait du hors-piste à ces endroits, ça ne passe pas, rejoignez le point suivant par la route ou un autre chemin. La trace traverse quelques cours de ferme, j’ai discuté avec les propriétaires, ça passe sans problème. Dans ces cas-là, je m’arrête toujours pour saluer, discuter.

Pour ce qui est du hors-piste, même si parfois ça tourne ponctuellement à la galère, j'affectionne particulièrement ces passages « Koh-Lanta ». Ce matin, une bonne vingtaine de minutes pour traverser un bosquet très dense rempli d'épineux, une première fois pour vérifier ce qu'il y avait derrière, puis pour revenir en ouvrant le chemin et traversée avec le vélo ... Là, je suis tombé dans un pré avec de superbes chevaux. En Alaric, avec Dominique, pour vérifier une trace, on avait fini en rampant et tirant nos vélos dans le pente et la caillasse sous les buissons
Deux autres passages dans des labours ...

 

2020 13 (8)

 

 

 

 

2020 13 (10)

 

 

 

 

2020 13 (11)

 

 

 

2020 13 (12)

 

 

 

2020 13 (13)

 

Arrivé aux Cassès, on suit la rigole de la Montagne Noire jusqu'au Lac du Lenclas, rigole qui alimente le Canal du Midi au Seuil de Naurouze. J'y repasserai en fin de journée ...À l’aller, j’ai choisi de monter à Saint-Ferréol par Vaudreuille et arriver sous le barrage par le superbe sentier le long du Laudot.

 

Si vous ne connaissez pas le site des Cassès, ne manquez pas de monter au Mémorial Cathare, rappelant tous les bûchers du Lauragais, placé en 2011 en commémoration des 800 ans du bûcher des Cassès. Le site propose aussi un très beau panorama.
Ce village, avec son château fort, était une place importante qui dépendait du Comté de Toulouse. En 1211, lors de la croisade albigeoise, la cité a été assiégée par Simon de Montfort et son armée. Prise au piège, la garnison négocia sa liberté en échange des hérétiques qu’elle accueillait. Après avoir converti une cinquantaine d’entre eux, les évêques menant cette croisade, laissèrent le sort des nombreux derniers hérétiques aux mains de l’armée qui les brûlèrent vifs.

Par la suite, on rasa toutes les fortifications ainsi que le château. Ce dernier sera reconstruit par le Comte de Toulouse, et en 1235 on y plaça les inquisiteurs pour chasser les derniers hérétiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 13 (14)

 

 

 

2020 13 (15)

 

 

 

2020 13 (16)

 

 

 

2020 13 (17)

 

 

Pour la petite histoire, ce barrage construit par Riquet entre 1667 et 1672 et le premier barrage-masse de cette importance en Europe.

Le retour en fin de journée, entre chien et loup, suit le Rigole de la Montagne Noire avant de grimper sur les coteaux du Lauragais du côté de Montégut-Lauragais. Passage à Montgey, Mouzens, Auriac-sur-Vendinelle, Albiac, Francarville, et un peu de relief, avant de retrouver la vallée du Girou … La descente de Saint-Ferréol sur Revel est assez technique, caillouteuse …

La rigole de la Montagne Noire est très agréable, ombragée sur toute sa longueur, propices à des balades familiales. Le Lac du Lenclas est un excellent point de départ.

 

2020 13 (19)

 

 

 

2020 13 (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020 13 (23)

 

 

2020 13 (22)

 

 

 

2020 13 (25)

 

 

 

 

2020 13 (24)

 

 

 

2020 13 (26)

 

 

Cette balade offre de superbes vues sur les coteaux, la Montagne Noire, les Pyrénées, les villages sont pittoresques, les châteaux nombreux. Un site très pittoresque est la grotte-église de Mouzens, elle n’a pas la taille de celle de Lourdes et n’en a pas non plus la fréquentation, ce qui est très bien …

Boucle longue et malgré tout assez exigeante : du vrai offroad, quelques coups de cul, du dénivelé, du technique, un peu de gras et surtout sur les chemins non balisés (et il y en a beaucoup), les herbes hautes et très denses qui m’ont obligé plusieurs fois à descendre de vélo, pousser, enlever les herbes prises dans la cassette et le dérailleur.
Je viens de faire deux gros trucs en peu de jours, je voulais me tester, c’est pas mal même si ça a fait mal aujourd’hui après 150 bornes … Plus de 180 bornes pour sortir cette trace « nettoyée » …Tu débranches tout et tu mets le pilote automatique … La semaine prochaine sera beaucoup plus « light » …

La chanson dans la tête : « Colore » des Innocents ce matin et « La belle vie » de Sacha Distel … Ô la belle vie, Sans amour, Sans soucis, sans problèmes…

 

La trace : https://www.visugpx.com/qWt6fwnPHG

 

22 décembre 2018

Montagne Noire

Chaque année, je fais un petit pèlerinage VTT en Montagne Noire le premier samedi des vacances de Noël.
Rituel respecté ce matin avec Philippe Toujours en cannes et Jean-Pierre  Moi aussi ça roule toujours de la Farfelue team, Jérôme des Baltringues cépétois, Dominique le Robuste, Dominique la Machine, Manu qui aime bien les sorties saignantes, Jacques, Thierry et Eric.

Temps gris le matin, départ des Cammazes pour rallier Sorèze par le magnifique site de Berniquaut (même si le ciel était bouché), puis remontée sur le plateau par Pistre pour rejoindre Arfons par la belle descente très ludique sous la croix des Fangasses, puis passage au Lampy pour terminer le long de la rigole. Le reste du circuit suit de larges pistes, il y a bien d’autres possibilités de se faire plaisir sur ce magnifique massif. Fin de sortie sous un petit crachin.

221218 (1)

Sortie sponsorisée par BMC, c'est uniquement pour ça que Philipe a pu mettre son vélo en avant ...

 

La trace : https://www.visugpx.com/s3P1QBfSSV

 

6 VTTAE sur 10 participants, l’exclusivement musculaire a essayé de faire bonne figure. Net avantage en cas de porté et sur des longues distances … En parlant de longue distance, voici en exclusivité, c’est un scoop planétaire, le système de double batterie mis au point par une marque orange, la photo n’est peut-être de bonne qualité, mais les tests sont en cours, nous avons pu y participer, le brevet a été déposé, quand ça va sortir, ça faire du bruit ou envoyer les watts !

dble batterie

Le VTTAE n’exclut pas l’effort physique, tout dépend de la façon dont tu gères ton aide électrique. Et comme j’ai déjà pu l’écrire, que chacun se fasse plaisir avec sa pratique !

Sortie bien agréable, en bonne compagnie.

221218 (2)

221218 (3)

221218 (4)

221218 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

221218 (6)

221218 (7)

221218 (8)

221218 (9)

 

 

J’en ai déjà parlé sur ce blog, une bonne diététique est importante, même en sport « amateur » : pas de charcuterie, pas de pâté, pas de fromage, pas de cannelés et autres chouquettes, bien sûr pas de bon petit Madiran et surtout pas de bière au retour à la maison …

221218 (10)