01 mars 2020

GPS drawing in Toulouse : Fonzie

Fonzie ...

 

Fonzie

 

Ça vous rappellera un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître … Session de dessin GPS dans Toulouse. Pas de photos aujourd’hui, la météo s’annonçait capricieuse en toute fin de matinée et début d’après-midi et effectivement elle l’a été … Je ne voulais pas trop m’attarder. La lumière après une bonne averse, avec un ciel très gris, c’est pourtant quelque chose !
J’ai publié récemment une trace touristique dans Toulouse, je vais revenir flâner à bicyclette de temps en temps dans les quartiers de la ville rose pour essayer de prendre de jolies photos, si possible dans les quartiers moins courus par les touristes ...

Je fais attention à mon empreinte carbone : pour aller faire cette trace courte, je suis parti de la maison, 80 bornes environ donc et la sensation, le dimanche entre 12h et 13h, dans Toulouse et sur la route d’Albi par exemple, d’être sur une cyclable … Le beau goudron, ça permet d’envoyer …

La trace : https://www.visugpx.com/NPGjUoKiqq

 

 

DSC06881

J’ai roulé sans sac à dos, avec une sacoche de cadre Carry Everything medium et une sacoche de selle Saddle Pack 4L de la très bonne marque british Restrap, fabriquées main dans le Yorshire. Deux sacoches qui s’installent sans outillage, qui sont parfaitement étanches et solides.
Dans ma pratique du vélo, je suis passé du bidon à la poche à eau et je suis revenu au bidon, même en VTT, ça fait moins lourd à porter sur le dos. De la même façon, en tout cas sur des parcours pas trop longs, je délaisse le sac à dos pour les sacoches.
Avec ces deux sacoches, j’ai le nécessaire pour rouler sur la journée : de quoi réparer avec l’outillage nécessaire, deux chambres à air même si le tubeless couplé à du préventif est difficile à prendre à défaut, mes papiers, un porte-monnaie, le téléphone, la veste de pluie, de la nourriture et il reste encore de la place.

Sans sac à dos, la respirabilité est augmentée dans le dos et on transpire moins.

J’ai déjà parlé aussi je crois du très joli maillot polaire Simone du Café du Cycliste, très beau produit, très technique, très respirant mais bien isolant aussi. Seul bémol, ce maillot est en tissu chiné (c'est ce qui m'a plu, je l'ai choisi pour ça) et donc le tissu peut accrocher et le fil peut se tirer, à utiliser pour une pratique sur routes ou chemins bien dégagés.