27 juin 2014

Pays de Cocagne

 

Petit test physique entre Puylaurens , Guitalens, Vielmur-sur-Agout, Semalens et Saint-Germain-Des-prés (le vrai), en pays de Cocagne.
J’ai encore du boulot à accomplir pour récupérer le physique perdu et de nouveau « rivaliser » avec certains amis que je ne nommerai pas ici car ils feraient sinon une grosse crise de gonflement de chevilles …
Pas mal de chemins dans le coin, certains balisés (attention au balisage, même si je n'ai pas suivi un chemin donné je n'ai pas trouvé le balisage "intermédiaire" au top, mis à part les panneaux indicatifs aux croisements des routes gourdonnées quand ils étaient présents …), du sous-bois, quelques singles, un peu de cailloux, du relief, de magnifiques panoramas sur la vallée de l’Agout ou la Montagne Noire. Terrains plutot secs malgré les gros orages récents mais qui ont été très localisés, le coin ne semblant pas avoir été trop touché.

Pas de trace proposée : je suis passé plusieurs fois sur des propriétés privées ou annoncées telles (voir un article récent sur le blog dans la rubrique idées reçues), chaque fois si je peux, je m’arrête, je discute, l’accueil peut-être très convivial, parfois beaucoup moins …  Et j’ai coupé deux ou trois fois à travers champs, c’était possible la fauche ayant eu lieu.

J’ai fait mon petit selfie avec des copines rencontrées en chemin …

2014puyl (1)

2014puyl (2)

2014puyl (4)

2014puyl (6)

2014puyl (9)

2014puyl (10)

2014puyl (12)

2014puyl (14)

2014puyl (15)

2014puyl (16)

2014puyl (17)

2014puyl (19)

Posté par mastercycle à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


08 juin 2014

Berges de Garonne

Les berges de Garonne sont très agréables à pratiquer sur les deux rives entre Gagnac-sur-Garonne et Blagnac, circuit d’ailleurs balisé.
Départ de l’église de Lespinasse pour longer le lac du Bocage, on va ensuite remonter le long de la Garonne depuis Gagnac jusqu’au vieux pont de Blagnac puis on prend rive gauche jusqu’au Ramier de Beauzelle.

Cette trace fait un ensuite un détour par des cyclables jusqu’à l’ancienne base de Pinot, aujourd’hui voisine du site d’assemblage des Airbus A380 et du musée des ailes anciennes. On part ensuite vers Aussonne et Seilh. La trace est volontairement incomplète car nous sommes passés par un chemin qui est peut-être privé et ensuite par un chantier, donc à voir par vous-même, liaison goudronnée.

Si vous ne voulez pas faire le détour par Pinot (goudron), rejoignez directement Seilh depuis Beauzelle par le centre-ville de Beauzelle et les Tricheries.

La trace : http://www.visugpx.com/?i=1402260603

 

berges (2)

berges (3)

berges (4)

berges (5)

berges (6)

berges (7)

berges (10)

Posté par mastercycle à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 juin 2014

cyclo en Creuse

 

La Creuse, pays vert et bleu … Petite balade cyclotouristique autour de La Souterraine, privilégiant les petites routes rurales au bitume parfois irrégulier. Vous passerez au bord de plusieurs étangs : la Grande Cazine, Maubrand, Néravaud, vous passerez au dolmen de Chiroux, vous pourrez vous arrêter en bord de Gartempe à Saint-Pierre et Saint-Etienne de Fursac, puis vous retournerez à la Souterraine via Chabanne.

Du vert et du bleu, bleu du ciel ou bleu des eaux très présentes, le vert des prairies, cultures ou bois, vert parsemé de taches brunes, vous êtes sur les terres de la race limousine …

 

La trace : http://www.visugpx.com/?i=1401625431

 

cyclomai (1)

cyclomai (3)

cyclomai (5)

cyclomai (8)

cyclomai (10)

cyclomai (14)

cyclomai (17)

cyclomai (19)

Posté par mastercycle à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mai 2014

Gruissan

Quelques lignes sur ce blog pour reparler de ce magnifique site qu’est Gruissan et son Massif de la Clape, sans oublier l’île Saint-Martin qui mérite le détour à pied ou pour nous en VTT.
6 circuits balisés existent, je recommande particulièrement les circuits 3, 5 et 6.

Voici une trace d’une trentaine de kilomètres au départ du très agréable camping LVL Les Ayguades.
http://www.camping-soleil-mer.com/fr/

 

vttgru0514 (9)

 

vttgru0514 (10)

 

vttgru0514 (13)

 

vttgru0514 (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La trace :  http://www.visugpx.com/?i=1399663587

Mise en jambes entre les Ayguades et le village de Gruissan par la piste cyclable puis entrée dans le vif du sujet par l’île Saint-Martin qui offre de jolis sentiers, du relief et de superbes vues sur les salins, la mer ou les Pyrénées. Boucle ensuite sur la Capoulade avant de rejoindre la Clape par la Crouzade, passer sous les Auzils pour enchaîner de superbes singles. Circuit fait avec Xavier, terrains très caillouteux (on y vient aussi pour ça), du relief avec de petits raidillons et des descentes assez techniques. Content pourt ma part de retrouver quelque peu mes "jambes" ... Et même si je suis encore assez fatigué, ça fait du bien moralement de retrouver quelques sensations sur le vélo.

 

vttgru0514 (19)

 

vttgru0514 (22)

 

vttgru0514 (23)

 

vttgru0514 (28)

 

Vous pourrez prendre le temps d’observer les magnifiques flore et faune du secteur, peut-être apercevoir un Aigle de Bonelli ou un superbe spécimen de lézard ocellé …

 

vttgru0514 (31)

 

On peut aussi partir vers Fleury et le gouffre de l’Oeil-doux, revenir par Armissan, l’Hospitalet et Pech-Redon pour faire le tour complet du massif pour une soixantaine de kilomètres. Trace d’une partie de ce circuit effectuée en 2013 :
http://www.visugpx.com/?i=1399664964

Posté par mastercycle à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 janvier 2014

Cyclo

Clin d’œil électronique aux amis tarbais qui n’ont pas que le Pic du Midi, quelques grands cols pyrénéens, le haricot éponyme, le T.G.B., l’E.N.I.T., le haras national ou un micro-climat plus doux qu’à Lourdes pour s’enorgueillir de leurs divers patrimoines, ce qui fait quand même un bon nombre de raisons de flatter la conscience régionaliste.

Gousse-de-Haricot-Tarbais2

pic midi

TGB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Circuit sur goudron d’une cinquantaine de kilomètres dans la vallée de l’Arros, entre Cabanac, Pouyastruc, L’Arrêt Darré, Laslades, Calavanté, Montignac (Il faut y monter !), Hite, Oléac-Desus, Bordes (Il faut y descendre !), Moulédous, Goudon, Thuy et Aubarède.

Circuit très agréable, sur fond de pic de Midi de Bigorre (je pourrais vous parler des rivalités entre Bigorre et Ossau pour les deux Pics mais le grand nombre de visiteurs des deux bords de ce blog m’oblige à neutralité) vallonné, privilégiant les petites routes, idéal pour un décrassage ou une mise en route …

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1388944732&seuil=0

 

Posté par mastercycle à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


22 décembre 2013

Montagne Noire

Malgré de gros soucis qui me sont tombés dessus récemment, et aussi pour aider à les évacuer (voir un article précédent sur les vertus du vélo), et malgré une grosse fatigue, j’ai tenu à faire ma sortie traditionnelle de fin décembre en Montagne Noire.
Choix porté sur un circuit roulant, reliant les 3 lacs des Cammazes, du Lampy, de la retenue de l’Alzeau, d’abord par la rigole, puis par les pistes, avec quelques petites portions plus « singles », notamment autour d’Arfons … On peut aussi facilement relier le lac de Laprade Basse qui ouvre les portes vers le Cabardès. Intéressant à faire pour avoir une première approche roulante du plateau, vous pourrez ensuite chercher des variantes à foison.

 

21 12 (2)

 

21 12 (3)

 

21 12 (5)

 

21 12 (8)


Il n’est pas si rare, même en tout début d’hiver, de trouver la neige en ces lieux, les altitudes variant dans les hauteurs entre 600 et 1200 m pour le Pic de Nore.
Circuit de 55 km, culminant à 878 m, bien s’équiper en automne ou hiver, la Montagne Noire étant soumise suivant les lieux à des climats de type océanique, méditerranéen mais aussi continental, avec des paysages correspondants, et on peut passer d’une influence à l’autre très rapidement. Hier, par exemple, nous avons débuté la sortie avec le soleil, le ciel s’est un couvert ensuite et un froid glacial, venteux et brumeux s’est présenté du côté de Peyreblanque, froid qui nous a quittés dès que nous avons basculé sur le versant suivant et retrouvé le soleil …
Et en hiver, le contraste forestier est saisissant entre chênaies et grandes hêtraies nues et conifères sempervirents. On se croirait par moment transporté dans un little Canada.

 

21 12 (16)

 

N’hésitez pas à vous arrêter au salon de thé « Le Vauban » aux Cammazes, à quelques mètres du point de départ de la sortie, l’accueil y est très agréable, dans une ambiance assez feutrée bio-culturelle (quand on y rentre pour la première fois déguisé en cycliste ou vététiste on se sent un peu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, mais l’habit ne fait pas le moine !), les produits de grande qualité (du vrai chocolat, des thés exquis, etc.).

La trace : http://www.visugpx.com/?i=1387702907&seuil=5

 

21 12 (9)

21 12 (13)

21 12 (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sortie faite avec deux potes, Hugo et Philippe.

Je m’étais promis de le placer de façon inopinée dans une conversation suite à la lecture d’un article du Nouvel Obs début décembre (avant que vous ne me classiez dans la catégorie « bobo » je précise que je ne suis pas abonné au Nouvel Obs, et que si je l’étais, ça ne regarderait que moi, que je ne le lis pas tous les jours mais que si c’était le cas, ce serait pareil qu’à deux virgules avant, et qu’on peut y lire de choses intéressantes), j’apprécie ces gars avec qui je roule et qui sont des potes, des mecs simples, sympas, disponibles, et ils appartiennent à coup sûr à la catégorie des personnalités non-toxiques. J’en parle ici car la mauvaise relation humaine est un de maux de notre société comme cette saloperie (c’est le seul mot adéquat) de cancer, les problèmes de thyroïde, les problèmes de prostate chez les hommes, l’orthophonie commerciale ou l’orthodontie chez les enfants …

C’est la crise nous dit-on, il est donc normal de souffrir dans les relations avec les gens au travail, et même dans la famille ou dans le voisinage, et je ne parle pas des relations entre les jeunes ... Certaines personnes prennent donc un malin plaisir à emmerder les autres, voire à les harceler, ce sont ces personnalités dites « toxiques » dans le jargon psycho-médical. On en parle très régulièrement dans les médias, souvent parce que les victimes sont poussées à des gestes extrêmes. Souvent aussi on classe très facilement les victimes dans la catégorie des « faibles » et on se dit « Moi, jamais ! ».

Et en discutant autour de moi, je me suis aperçu que beaucoup vivent mal leur vie professionnelle à cause de relations avec les collègues ou leur hiérarchie, alors qu’ils aiment leur boulot (si, si, ça existe) ! Et je me suis aperçu aussi que certaines personnalités méritant le titre de toxique ne se rendent même pas compte du mal qu’elles font car elles sont totalement enfermé dans leur logique personnelle ou  professionnelle et n’en démordent pas.

 

Seul problème quand tu balances un sujet de conversation qui n’a rien à voir avec ce qui se qui disait avant, c’est d’en sortir : allez donc sur ce blog voir l’album photos « Carnet de dessins », vous pouvez aussi passer commande, je peins aussi à l’aquarelle de beaux paysages ou ce que vous voulez !

 

 

21 12 (19)

21 12 (24)

21 12 (26)

 

Posté par mastercycle à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 novembre 2013

Villemur-sur-Tarn

Boucle autour de Villemur sur Tarn, le coin est vraiment magnifique et malgré tout exigeant … Sous-bois, pistes, singles, de quoi se faire bien plaisir et de très beaux paysages à observer.
Le circuit présente une petite boucle en fin pour aller chercher une jolie descente …
À faire en conditions sèches …

Fait avec Stéphane, particulièrement en cannes et particulièrement en cannes en descente !

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1383336868

 Voir l’album photo dédié déjà publié sur ce superbe site.

Posté par mastercycle à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 octobre 2013

Piémont

On vient d’abord en montagne pour aller chercher les cimes, l’essence première du vélo de montagne : grimper dur, accéder en altitude sur une crête, au niveau d’un col, s’offrir un panorama grandiose et descendre, si possible par une belle trace …

stlizier (1)

stlizier (10)
stlizier (14)

Mais le piémont, les derniers reliefs avant la montagne proprement dite, offrent aussi de belles randonnées.

 

stlizier (20)

stlizier (23)

Compte-rendu d’une jolie boucle entre Saint-Lizier (qui vaut le détour touristique), Lasserre, Lara, Contrazy, Montesquieu Avantès, Audinac-les-bains (à voir aussi pour le site, le camping très agréable et sa piscine) et Montjoie-en-Couserans, de 45 km environ, entre 400 et 700 m, pas mal vallonnée, hors des sentiers battus … Hors des sentiers battus car certaines portions se font à travers champs, à réserver donc en fin d’été ou à l’automne (et par temps plutôt sec), attention aussi au bétail … Le circuit emprunte des sentiers balisés, certains balisés VTT (le n°7 de Montesquieu Avantès autour du magnifique petit village de Contrazy), des traces existantes mais non balisées, quelques portions goudronnées mais pas désagréables qui permettent en plus de faire des liaisons en montée.

stlizier (24)

Du chemin agricole, de la piste forestière, du sentier, du single, de jolis chemins en sous-bois ou entre des haies de Buis, etc. De quoi varier les plaisirs ! La cerise sur le gâteau sera la descente du Tuc de Montcalibert (qu’il faut « se gagner » avant en montant au Tuc avec notamment un petit porté). De magnifiques panoramas à contempler avec une large vue sur le massif pyrénéen et le Mont Valier en particulier.

stlizier (29)

stlizier (32)

stlizier (34)

La trace : http://www.visugpx.com/?i=1383158399

stlizier (37)

stlizier (40)

Posté par mastercycle à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 août 2013

VTT en Haut-Salat

Trace sur les deux versants de la vallée du Salat autour de Seix. Départ sous le Col de l’Artigue au-dessus de Rogalle pour attaquer une belle descente sur Seix par Escots, puis montée vers Fouguère pour descendre sur Oust via la vallée du Garbet, embrayer sur de superbes chemins pour rejoindre Soueix-Rogalle via le Pas de Sausech.
La trace croise ou suit les circuits balisés 7, 5 et 3 et le GR de pays du tour du Val du Garbet. De quoi trouver pas mal de variantes ou de quoi compléter à votre convenance ce tracé.

 

ar13 (50)

ar13 (53)

ar13 (57)

De très jolis sentiers, très ludiques dans les descentes avec quelques passages techniques …
Circuit fait avec Nicolas, nous connaissions bien la première descente sur Seix, connue et courue dans le coin, dans sa version plus longue depuis l’antenne sous le Bouirex au niveau des pâturages d’Arp via le Catchaudégué et l’Artigue, la suite nous a régalés !

Trace http://www.visugpx.com/?i=1376919660

Voir aussi l’album photo http://cyclerit.canalblog.com/albums/ariege_2013___entre_salat__garbet_et_arac/index.html

 

ar13 (64)

 

Posté par mastercycle à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2013

VTT entre Garbet et Arac

Circuit en boucle au départ de Cominac et ses belles granges typiques à pignons à pas d’oiseaux, qui suit le GR de pays du tour du Val du Garbet, suit à flanc une superbe ligne de crêtes vers le Col de Vièle-Morte, monte à 1600 m sous le Tuc du Laguel et bascule vers l’étang de Lers.

 

ar13 (2)

 

ar13

 

ar13 (14)

ar13 (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite de la trace en tout cas jusqu’à Massat est présentée ici par la route, pour la simple et bonne raison que j’ai pris un gros grain au Port de Lers (je voulais basculer sur les sentes d’estive vers le Col de Rose), grain (avec quelques beaux éclairs et coups de Tonnerre, quand ça pète dans le coin des Trois Seigneurs, ça fait pas semblant) qui a duré et m’a obligé à faire au plus rapide, par la route. La pluie a cessé après Massat, j’ai rejoint le Col du Saraillé pour profiter de quelques jolis sentiers via Aleu pour revenir sur Cominac.

 

ar13 (8)

 


De magnifiques paysages et une superbe vue sur la chaîne pyrénéenne : Valier, Mont Rouch, Certescans, Trois Seigneurs, Journalade, etc. Des terrains variés, du technique par endroits, du relief aussi et donc du pousser ou du porter, de quoi passer une belle journée !

 

Cominac%202

 

Je profite de ce message pour vous apprendre la réelle raison de cette architecture de pignons à pas d’oiseaux des granges de Cominac. La raison la plus souvent évoquée est la construction spécifique des murs de ces granges en grosses pierres de granit et des dalles qui forment les gradins, nommés « Peyrous » en patois du Couserans, faites elles de schiste et qui servaient à :
- protéger les murs pignons,
- donner un arrêt à la chaume et la protéger pour qu’elle ne pourrisse pas trop vite et devienne une proie facile pour les coups de vent,
- permettre d’accéder à la faitière, « cliero » en patois.

Il n’en est rien ! Les habitants de la vallée d’Aulus sont connus pour avoir donné quantité de montreurs d’ours, dès la fin du XVIIIème, et nombreux sont ceux partis faire fortune aux Etats-Unis. Les habitants de Cominac ont voulu aussi connaître leur heure de gloire et ont décidé à la même époque de s’attaquer à un autre mythe des Pyrénées : le dahut (ou dahu), animal encore plus discret que le Desman des Pyrénées.

 

jpg_dahu_levogyre

 

dahu_dextrogyre

 

 

 

 

 

 

 


Le dahut est un mammifère proche de l’isard. On le reconnait facilement grâce à ses deux pattes plus courtes d'un côté que de l'autre. Cette particularité lui permet de parcourir aisément les pentes abruptes, mais il est obligé de tourner toujours dans le même sens et se déplace donc ainsi sur les versants. Et pour se reproduire, mâle et femelle doivent donc se croiser, être l’un dextrogyre, l’autre levogyre, ce qui assure d’ailleurs un bon brassage génétique de l’espèce.
D'ailleurs, c'est à la vision d'un dahu que Darwin conclut sa théorie sur l'évolution et la sélection naturelle des espèces.
Seuls quelques spécimens ont pu être observés, ce qui ajoute au mythe et à la théorie niant l’existence de cet animal, voilà aussi pourquoi Darwin n’a jamais officiellement reconnu que cet animal l’avait inspiré pour sa théorie.

 

 

Les habitants de Cominac ont donc dressé ces murs à pignons en pas d’oiseaux (on devrait donc dire à pattes de dahut) pour attirer les dahuts lors de leur période de rut, l’animal appréciant les promontoires rocheux : le mâle monte d’un côté, la femelle de l’autre du mur, et ne peuvent redescendre si on leur bloque la voie ! Deux suites possibles à l’histoire : aucun dahut n’a jamais grimpé sur ces granges et une autre explication a été donnée pour ne pas être la risée des habitants de la vallée. Certains disent aussi qu’en fait quelques dahuts auraient été attrapé mais que les habitants ont préféré garder leur tranquillité et relâcher les animaux plutôt que faire la une des journaux de l’époque et de voir les touristes affluer. Nul besoin de postérité quand on a devant les yeux un tel paysage …

 

 

ar13 (22)

ar13 (25)

 

 

Trace http://www.visugpx.com/?i=1376919241

 

 

ar13 (44)

 

ar13 (37)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi l’album photo http://cyclerit.canalblog.com/albums/ariege_2013___entre_salat__garbet_et_arac/index.html

 

Posté par mastercycle à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,